Comment désintoxiquer ses reins naturellement

Notre vie trépidante remplie de stress nous expose à diverses toxines. Afin de survivre à un train de vie de plus en plus effréné, nous – humains – mangeons dans des fast-foods, buvons des boissons énergisantes caféinées et faisons la fête. Mais alors, qui s'occupe d'éliminer ces toxines de notre corps ? Une paire d'organes en forme de haricot située au coin de notre cavité abdominale. Ils travaillent jour et nuit, 24/24 heures pour filtrer et éliminer ces toxines néfastes à notre santé. Mais lorsque les toxines s'accumulent excessivement, nos reins fonctionnent alors plus lentement nous rendant vulnérables aux calculs rénaux, aux infections, aux kystes et aux tumeurs nous conduisant finalement à l'arrêt définitif de ces organes. Si vous désirez les aider, commencez par la première l'étape.

Désintoxiquez votre régime alimentaire

  1. Buvez énormément d'eau. Boire de l'eau pure et en grande quantité est la chose la plus importante que vous puissiez faire pour désintoxiquer régulièrement vos reins. Boire entre 10 et 12 verres d'eau par jour aidera votre corps à éliminer les toxines qui s'y sont accumulées. Une urine claire qui ne sent pas fort en est un bon indice. Une urine plus foncée qu'un jaune pâle indique que celle-ci est concentrée. À l'inverse, une urine claire est signe d'un bon système de filtrage. Ne substituez pas l'eau minérale par des boissons à base de cola, des boissons caféinées ou gazeuses.
    • Même si divers jus et tisanes ont été recommandés pour désintoxiquer les reins, la médecine a prouvé que seule l'eau pure est efficace. Certaines tisanes et divers jus contiennent des substances utiles comme des vitamines ou des minéraux, mais ils comportent aussi une forte teneur en caféine et en sucre qui peuvent abîmer les reins. Souvenez-vous que l'eau est la meilleure option.
  2. Mangez beaucoup de fruits. Les fruits et les légumes riches en potassium favorisent la désintoxication des reins. Les agrumes comme le raisin, le citron vert, les oranges, les melons (de cantaloup ou de Cavaillon), les bananes, les kiwis, les abricots et les pruneaux sont tous riches en potassium. Le lait et le yaourt en sont aussi une bonne source.
    • Inclure ces fruits dans votre régime alimentaire journalier maintiendra le niveau d'électrolytes de votre sang permettant à vos reins de fonctionner de manière optimale. Consommer chaque jour un verre de jus de raisin le matin ou l'après-midi est reconnu pour favoriser l'élimination de l'excès d'acide urique, un sous-produit du filtrage rénal.
    • Les aliments riches en potassium doivent être consommés de façon « équilibrée ». Un excès de potassium dans le corps risque de déclencher une maladie appelée hyperkaliémie qui peut provoquer un arrêt cardiaque et entraîner la mort. Les personnes souffrant d'insuffisance rénale ne doivent pas absorber trop de potassium. Une personne en bonne santé peut absorber jusqu'à 4,7 g de potassium par jour.
  3. N'oubliez pas les baies ! Les baies comme les airelles favorisent le nettoyage des reins. Les airelles contiennent un nutriment appelé quinine qui se transforme en acide hippurique grâce à différents changements métaboliques opérés par le foie. L'acide hippurique élimine l'excès d'acide urique dans les reins. La consommation journalière d'une poignée d'airelles suffit à nettoyer les reins au quotidien.
    • Des études scientifiques ont également prouvé que les airelles sont très utiles dans le traitement et la prévention d'infections du conduit urinaire, car elles sont antibactériennes.
  4. Mangez plus d'orge. On utilise cette excellente céréale pour nettoyer les reins et en prévention de possibles dommages causés par un diabète non contrôlé. Veuillez noter que l'orge n'est pas un remède à la maladie, mais ajouté aux autres méthodes, il contribue à maintenir un fonctionnement optimal des reins. L'orge est une céréale. Une bonne manière de l'inclure dans votre régime alimentaire est de l'utiliser sous forme de farine en remplacement d'autres farines raffinées.
    • Vous pouvez également accroître votre consommation d'orge en faisant tremper une poignée de graines toute une nuit dans de l'eau et en buvant celle-ci au réveil. Cela permet de nettoyer et de réparer les dommages causés par les toxines dans le rein. Il a également été observé qu'une consommation régulière d'orge aide à maintenir le taux de créatinine dans le sang ou à le faire décroître dans le cas de personnes diabétiques.
  5. Évitez l'alcool, la caféine et le chocolat. Bien que les scientifiques ne s'accordent pas sur ce sujet, certains recommandent d'éviter l'alcool, la caféine, le chocolat, les noix et les aliments transformés.Il est recommandé d'éviter ces aliments, non parce qu'ils sont néfastes aux reins, mais parce qu'ils peuvent globalement causer d'autres problèmes à votre santé. Que vous soyez en cure de désintoxication ou pas, vous devriez donc limiter votre consommation des aliments mentionnés ci-dessus.
    • Cependant, sachez qu'aucune étude concernant les reins n'a fourni de preuves convaincantes du bien-fondé d'une élimination radicale de ces aliments dans votre régime alimentaire. Jusqu'à aujourd'hui, il n'existe aucune conclusion définitive sur ce sujet.
  6. Évitez les protéines. Il est prouvé que les seuls aliments capables d'endommager vos reins sont ceux contenant une teneur élevée en protéine. Ce n'est pas souvent que vous lisez ce genre de commentaire, n'est-ce pas ? En fait, ces aliments nuisent aux reins parce que leur digestion et leur métabolisme en font le producteur numéro 1 de déchets à éliminer. Ces déchets sont appelés créatinine. Le taux de créatinine est mesuré chez les patients souffrants de maladies rénales, car son augmentation est l'indication d'un possible problème de filtrage et d'élimination des déchets accompli par le rein. Donc, afin de garder un taux de créatinine bas, il faut consommer moins de protéines.
    • Les adultes souffrant d'une maladie du rein comme une insuffisance rénale chronique ne devraient consommer chaque jour que 0,8 g de protéines par kilo en fonction de leur poids. Cela est préconisé par la KDOQI (National Kidney Foundation – Kidney Disease Outcomes Quality Initiative, en anglais ou Fondation nationale du rein – Initiative qualité sur les résultats des maladies rénales, en français), une fondation qui fournit des recommandations cliniques concernant les maladies rénales chroniques et le diabète (Clinical Practice Guidelines and Clinical Practice Recommendations for Diabetes and Chronic Kidney Disease, en anglais). Un homme adulte pesant 60 kg ne devrait donc consommer que 48g de protéines par jour ce qui correspond en moyenne à une côtelette de porc avec un morceau de fromage !
    • Consultez votre médecin à ce sujet avant de faire quoi que ce soit. Sauf cas particulier, les protéines sont essentielles dans notre alimentation et devraient être consommées par tous.

Renseignez-vous sur les médecines parallèles

  1. Essayez le pissenlit. Cette herbe est un ingrédient utilisé dans de nombreuses préparations comme les salades, les vinaigrettes, les tisanes, les cafés et les chocolats. Riche en potassium, le pissenlit est un diurétique, c'est-à-dire qu'il facilite le drainage des liquides. Il est donc très utile pour accroître le volume urinaire.
    • Le pissenlit sous forme de teinture mère est utile pour désintoxiquer les reins. Prenez 10 à 15 gouttes trois fois par jour pendant une période de 6 mois maximum.
  2. Essayez l'uva ursi ou raisin d'ours. Ce complément naturel est excellent pour désintoxiquer les reins. Il aide à soulager les inflammations et à réparer les lésions des tissus rénaux causées par des infections ou des calculs. Il contient du glycoside appelé arbutine qui possède des propriétés antibactériennes utiles dans le traitement des infections du conduit urinaire.
    • Ce n'est pas tout ! C'est aussi un relaxant musculaire qui aide à réduire les inflammations du conduit urinaire et des muscles : il neutralise l'acide contenu dans l'urine soulageant ainsi les sensations douloureuses de brûlure dues aux infections.
    • Ce supplément est d'ordinaire sans danger, mais il devrait être utilisé avec précaution par les patients prenant des médicaments antipsychotiques comme le lithium. L'uva ursi risque de perturber l'élimination du lithium par le corps. Or, une élévation du taux de lithium dans le sang peut-être toxique, voire mortelle. Ainsi, les personnes souffrant d'autres comorbidités doivent être prudentes quant à l'utilisation d'uva ursi pour désintoxiquer leurs reins.
  3. Pensez à prendre de la croix-de-malte (tribule terrestre). Ce complément utilisé dans la médecine ayurvédique renforce la santé des reins. Il est bénéfique aux personnes souffrant d'infections récurrentes du conduit urinaire ou sujettes à de fréquents calculs rénaux. Il aide à équilibrer l'écoulement urinaire et à soulager les douleurs des membranes urinaires. Il possède, en outre, des propriétés antibactériennes et soigne les cystites.
    • Entretenez votre fonction rénale en en prenant une gélule une à deux fois par jour.
  4. Essayez l'épine-vinette (Berberis vulgaris). Ce complément est connu depuis la nuit du temps pour sa faculté à éliminer les calculs rénaux. En homéopathie, la teinture mère de cette plante, connue sous le nom de « berberis vulgaris » a soulagé un grand nombre de patients souffrant de colique rénale tout en leur évitant la chirurgie. Cependant, la taille des calculs devrait être plus petite que le diamètre de l'urètre, car des calculs plus gros pourraient endommager l'épithélium de l'urètre durant leur expulsion.
    • Prendre 10 à 15 gouttes de cette teinture mère dans un peu d'eau trois fois par jour permet habituellement d'éliminer les calculs rénaux en quelques semaines.
  5. Consultez toujours votre médecin avant de prendre des traitements parallèles. Cette désintoxication ne convient pas aux personnes en mauvaise santé. Il ne s'agit pas de faire un régime équilibré : c'est un traitement de durée limitée qui doit être administré et pris correctement. De plus, il est possible que certains compléments ne vous conviennent pas. Consultez un professionnel de la santé pour obtenir les meilleurs résultats possible.
    • Si certains médicaments, comme ceux pour la tension artérielle ou le diabète, sont pris en même temps que les traitements ou régimes décrits ci-dessus, les reins pourraient en être endommagés. Soyez donc prudents si vous êtes déjà sous traitement. Par exemple, les médicaments inhibiteurs ECA (ACE en anglais) contre l'hypertension artérielle comme ramipril, lisinopril, benzazipril, etc. font monter le taux de potassium dans le sang. Si vous prenez l'un de ces médicaments et que vous avez un régime alimentaire élevé en potassium, sa présence élevée dans votre sang pourrait vous être fatale. Les patients avec un taux de créatinine anormal ne devraient pas avoir un régime alimentaire élevé en protéines.
    • Pour que ce programme de désintoxication des reins vous profite au maximum, il vous faut être une personne en bonne santé qui souffre d'infections récurrentes du conduit urinaire ou de calculs rénaux.

Conseils

  • Il n'y a véritablement que deux choses certaines si vous voulez désintoxiquer vos reins : évitez les aliments riches en protéine et buvez beaucoup d'eau.

Avertissements

  • Mise en garde : cet article reflète les appréciations et les connaissances de son auteur. Celui-ci n'est pas nécessairement un professionnel de la santé et à ce titre, il faut prendre le contenu de ce wikiHow avec toutes les précautions d'usage. Parlez-en de préférence à votre médecin ou à un spécialiste avant de mettre en pratique les conseils de ce wikiHow et/ou si les symptômes persistent plus de quelques jours. Seul un professionnel de la santé est apte à vous fournir un avis médical, quelle que soit votre condition. S'il s'agit d'un jeune enfant, consultez un pédiatre sans attendre. Le numéro des urgences médicales au niveau européen est le : 112Vous retrouverez tous les autres numéros des urgences médicales pour tous les pays en cliquant ici.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.