Comment célébrer l'Aïd

Les musulmans du monde entier célèbrent deux Aïd. Ces deux fêtes portent chacune différents noms, mais sont le plus souvent appelées Aïd al-Fitr, la fête de la rupture du jeûne et Aïd al-Adha, la fête du sacrifice. Les célébrations de ces deux fêtes incluent des prières et des actes de charité envers les pauvres. Elles sont également l'occasion de se retrouver en famille et entre amis.

Célébrer l'Aïd al-Fitr

  1. Célébrez la fin du ramadan. Aïd al-Fitr signifie « fête de la rupture ». Cette fête se déroule le premier jour du mois lunaire de Shawwal, suivant le mois de Ramadan. Dans certaines régions, les musulmans se regroupent sur les collines pour observer la lune et commencent les festivités une fois que les figures religieuses locales déclarent que l'Aïd est arrivé. Cela demande parfois deux ou trois jours d'observation, et certains pays musulmans prévoient un congé officiel de trois jours, couvrant ainsi toutes les possibilités.
    • La date de l'Aïd étant basée sur le calendrier lunaire musulman, la fête ne tombe pas chaque année le même jour du calendrier grégorien (occidental). Renseignez-vous sur Internet ou demandez à un musulman afin de savoir quel jour se tiendra la fête cette année.
  2. Mettez-vous sur votre 31. Pour l'Aïd, la tradition veut que l'on achète de nouveaux vêtements. Ceux qui n'en ont pas les moyens devront tout de même faire l'effort de se mettre sur leur 31. Dans les pays musulmans d'Asie, les femmes se parent de henné la veille de l'Aïd. Les hommes sont encouragés à se parfumer.
    • Beaucoup de gens font le ghusl (les grandes ablutions), en prenant une douche ou un bain le matin de l'Aïd.
  3. Rompez votre jeûne peu de temps après le lever du soleil. Les musulmans ne sont pas autorisés à jeuner le jour de l'Aïd al-Fitr, puisqu'ils doivent célébrer la fin du ramadan. Il est recommandé de manger avant de se rendre à la prière. Certains musulmans suivent l'exemple du prophète Mohammed et rompent le jeûne en mangeant un nombre impair de dattes (généralement une ou trois).
    • Si vous êtes musulman, il est recommandé de faire le takbir avant le lever du soleil. Pour cela, levez vos mains et dites « Allahu Akbar » (Dieu est grand). Si vous assistez à une prière, comme décrit ci-dessous, les participants répèteront cet acte plusieurs fois au cours de la cérémonie.
  4. Assistez à une prière de l'Aïd. Les imams conduisent une séance de prière spéciale le matin de l'Aïd. La célébration se déroule généralement à la mosquée principale, dans un grand champ ou dans un stade. Dans certaines régions, tous les musulmans participent à ces séances. Dans d'autres, les femmes sont encouragées à y participer, sans que leur présence ne soit obligatoire. Dans d'autres encore, seuls les hommes se rendent à ces célébrations. Une fois la prière terminée, les fidèles se donnent des accolades et se souhaitent une « Aïd Mubarak », une Aïd bénie, ainsi que d'autres vœux. La séance se termine ensuite par un sermon de l'imam.
  5. Célébrez l'Aïd avec des gâteaux et votre famille. L'Aïd al-Fitr est parfois appelée la « fête des gâteaux », car ceux-ci sont consommés en grande quantité pour marquer la fin du ramadan. La mosquée pourrait offrir des gâteaux aux fidèles avant ou après la prière, mais la plupart des gens les préparent et les consomment chez eux, lors de la célébration familiale.
    • Il n'y a pas d'obligations spécifiques quant aux aliments à consommer ce jour-là (autres que ceux-ci soient halals). Voici cependant quelques mets régionaux traditionnels : les dattes, la halwa, la falooda, les biscuits avec du lait, les baklavas et les nouilles indiennes.
  6. Offrez des cadeaux aux jeunes enfants. Le jour de l'Aïd, les adultes offrent généralement des cadeaux ou de l'argent aux enfants et aux jeunes et échangent parfois aussi des cadeaux entre eux. Les familles rendent généralement visite à leurs voisins et aux membres de la famille éloignée après la célébration du matin, afin de leur souhaiter une bonne fête et d'échanger des cadeaux.
  7. Donnez aux pauvres. « Zakat al-fitr » ou le devoir de donner aux pauvres le jour de l'Aïd, est un acte obligatoire pour tous les musulmans qui en ont les moyens. Généralement, la contribution de chaque individu correspond au cout d'un repas et peut prendre la forme d'argent, de nourriture ou de vêtements.
  8. Célébrez le reste de la journée. Beaucoup de gens déjeunent et/ou dinent en famille et consomment au cours de ces repas des pommes de terre, du riz, de l'orge. Certains se reposent au cours de l'après-midi, la journée ayant commencé au lever du soleil. D'autres se rendent à des célébrations organisées pour ce jour de fête, célèbrent entre amis le soir ou se rendent sur la tombe de proches défunts.
    • Dans de nombreuses régions du monde, l'Aïd est célébrée pendant trois jours ou célébrée différents jours selon les groupes religieux. Si vous le voulez, vous pourrez vous réveiller tôt le lendemain, pour une nouvelle journée de fête et de prière.

Célébrer l'Aïd al-Adha

  1. Célébrez la fin de la période du pèlerinage. L'Aïd al-Adha est célébrée tout de suite après le Hajj ou pèlerinage à la Mecque. Ce jour tombe généralement le 10 du mois lunaire islamique de Dhul Hijjah, mais cette date peut varier selon les pratiques des autorités religieuses locales. Les musulmans du monde entier célèbrent cette fête, même s'ils n'ont pas fait le pèlerinage cette année-là.
    • Le jour de la fête étant déterminé par le calendrier lunaire, il ne tombe pas chaque année à la même date du calendrier grégorien.
  2. Assistez à la prière de l'Aïd. Comme décrit dans la section concernant l'Aïd al-Fitr, les musulmans ou parfois seulement les hommes, assistent généralement à une prière de l'Aïd, suivie d'un sermon, tôt le matin. Tout le monde fait de son mieux pour se faire beau et être présentable, se lave le matin et porte des vêtements neufs, s'il en a les moyens.
    • Contrairement à l'Aïd al-Fitr, la fête n'est pas centrée sur les gâteaux ou la rupture du jeûne.
  3. Sacrifiez un animal à quatre pattes. Chaque individu ou chaque foyer qui en a les moyens doit sacrifier un mouton, une vache, une chèvre ou un chameau, le jour de l'Aïd al-Adha, en commémoration de l'animal que Dieu a envoyé à Abraham pour remplacer son fils Ismaël lors du sacrifice. L'animal doit être en bonne santé et devra être abattu selon les règles halales.
  4. Faites cuire la viande et partagez-la. La viande de l'animal sacrifié doit être cuite, selon votre méthode préférée. Un tiers de cette viande sera consommée avec votre famille ou le groupe présent lors du sacrifice. Un autre tiers sera offert à la famille étendue et aux amis, bien souvent lors d'un autre repas. Et le troisième tiers sera offert aux pauvres ou aux personnes qui ont faim.
    • Les gens se rassemblent souvent pour faire des barbecues ou pour manger la viande qui aura été cuite au four. D'autres aliments sont généralement consommés lors de ce repas, mais aucune règle spécifique ne s'applique, en dehors du respect des règles halal.
  5. Si vous ne pouvez pas sacrifier de bête, trouvez une alternative. Beaucoup de pays occidentaux interdisent le sacrifice d'animaux en dehors des abattoirs et dans certaines villes, se procurer un animal peut être difficile. Dans ces situations, différentes options se présentent aux musulmans :
    • ils peuvent envoyer de l'argent à un contact dans un autre pays, qui sacrifiera l'animal et distribuera la viande en leurs noms
    • ils peuvent se rendre dans un abattoir musulman, légal et halal, où un boucher musulman apportera son assistance au sacrifice

Conseils

  • Lors des deux Aïd, du café arabe est généralement servi.
  • L'Aïd peut aussi être célébrée avec des non-musulmans. Invitez vos voisins et amis non-musulmans à partager vos traditions.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.