Comment devenir un journaliste de voyage

Un journaliste de voyage explore de nouvelles destinations et partage ses observations avec les autres au moyen de l'écriture. Une des choses les plus importantes pour ce genre de travail est le désir de voyager et de faire l'expérience de nouveaux environnements et de nouvelles cultures. Il faut plusieurs qualités pour devenir un journaliste de voyage, par exemple de l'énergie physique, un sens de l'observation affuté et un talent pour les descriptions.

Comprendre les nécessités du travail

  1. Sachez que les journalistes de voyage ne sont pas bien payés. Vous pourriez rêver d'être envoyé autour du monde et d'être payé grassement pour le faire, tout frais payé, à regarder les gens à la terrasse d'un café en Italie. En fait, peu de journaux ou de maisons d'édition payent les frais de leurs journalistes de voyage, surtout si celui-ci est un freelancer et n'est pas employé directement par la compagnie en question.
    • De nombreux journalistes de voyage travaillent à leur propre compte en tant que freelancers et travaillent d'un contrat à l'autre, d'une histoire à l'autre. Cela signifie qu'ils pourraient ne pas avoir de revenus réguliers et il peut être difficile de gagner beaucoup d'argent si vos revenus dépendent d'une commission sur un article .
    • À l'heure actuelle, le tarif d'un article d'environ 500 mots se situe entre 10 et 1 000 €. Souvent, les journalistes de voyage expérimentés qui écrivent pour de grands journaux depuis des années vont gagner plus d'argent pour un article. De nombreux journalistes de voyage ne gagnent pas plus de 25 à 300 € pour un article. Si vous arrivez à écrire un bon reportage ou une histoire qui fait la couverture, vous gagnerez plus d'argent. Cependant, il peut être difficile de gagner les histoires les plus lucratives et vous allez devoir écrire de nombreux articles régulièrement pour vous soutenir financièrement dans cette carrière.
  2. Comprenez la difficulté de trouver un emploi à temps plein. Il faut des années d'expérience pour trouver un emploi en tant que journaliste de voyage dans une publication connue et cela pourrait être difficile même si vous vous construisez une réputation solide dans cette branche. De nombreuses publications diminuent leurs effectifs au fur et à mesure que l'écriture d'articles se déplace sur des plateformes en ligne .
    • Vous allez devoir être prêt à travailler en freelance pour vous bâtir un portfolio. Cela signifie que vous allez devoir créer des articles pour de nombreuses publications régulièrement et écrire de nombreux articles qui seront très mal payés, peut-être pendant des années. En tant que freelancer, vous allez aussi devoir organiser vous-même vos voyages, votre itinéraire et passer de nombreux jours à voyager seul.
    • Pour que l'écriture d'articles de voyage devienne un emploi à temps plein, vous devez vous faire des contacts et un nom dans cette industrie. Cela peut prendre plusieurs années de travail, d'un contrat à un autre, pour vous faire un nom. De nombreux journalistes de voyage font d'autres travaux pendant ce temps pour financer leur rêve.
  3. Souvenez-vous des bénéfices qu'engendre la position de journaliste de voyage. À cause du salaire bas et de l'insécurité de l'emploi, il peut être effrayant de continuer sa carrière dans ce domaine. Cependant, de nombreux journalistes de voyage la choisissent, car elle leur permet de découvrir des lieux où ils n'ont jamais été et de rencontrer des personnes qu'ils n'auraient jamais rencontrées si ce n'était pour écrire une histoire à propos d'un certain lieu. Souvent, les journalistes de voyage sont passionnés par leur travail et aiment l'aventure et l'excitation que cette carrière leur procure .
    • Il est important d'être un voyageur curieux et perspicace qui n'a pas de problèmes avec les situations moins confortables. Vous devez aussi être prêt à présenter vos idées à une maison d'édition et être prêt à faire la promotion de votre travail chaque fois que cela est nécessaire. Au début de votre carrière de journaliste de voyage, vous devez montrer vos talents en écriture et un gout pour l'aventure, ainsi que la capacité à vendre vos idées et à écrire à des éditeurs.

Trouver sa niche

  1. Lisez des textes écrits par des journalistes de voyage connus dans plusieurs genres. De nos jours, le journalisme de voyage ne se cantonne plus aux magazines et aux journaux. Les journalistes publient aussi des articles sur les blogs, les magazines en ligne et d'autres plateformes. Les journalistes de voyage qui réussissent ont trouvé une certaine niche ou un certain angle et s'en sont servis en utilisant leur propre point de vue pour garder l'attention des lecteurs et vendre leurs histoires aux éditeurs. Vous devez vous familiariser avec le marché en lisant des journalistes de voyage connus, par exemple les suivants.
    • Bill Bryson : c'est l'un des journalistes de voyage les plus reconnus dans le genre et il est très apprécié en Angleterre pour son livre sur la vie anglaise, « Notes on a small island », ainsi que pour son livre de voyage aux États-Unis « The lost continent ». Bryson est connu pour son écriture sèche et humoristique et combine souvent les mémoires et le journalisme de voyage dans son travail .
    • Kate Adie : c'est une ancienne correspondante de la BBC qui a couvert des zones de guerre dans les années 80 à travers le monde . Elle a écrit un livre autobiographique à propos de ses voyages dans des lieux dangereux appelés « The kindness of strangers » qui est populaire parmi les journalistes de voyage. L'écriture d'Adie se caractérise par un humour sec, un penchant pour trouver de l'absurde dans toutes les situations et une compétence forte pour les voyages à l'étranger dans des zones dangereuses .
    • The Lazy Travelers : ce blog, démarré par deux amis américains, a récemment gagné le Best Travel Weblog aux Bloggies 2014 . Caractérisé par la devise : « conquering the globe one glass of wine at a time » (conquérir le globe un verre de vin à la fois), les blogueurs explorent des destinations locales et étrangères avec un ton détendu et joueur et se concentrent sur le voyageur moyen qui pourrait vouloir voir ces sites, manger de bons plats et trouver des lieux dignes d'une bonne photo dans la ville .
    • The Escape Artistes : ce blog était parmi les finalistes des Best Travel Weblog aux Bloggies 2014  et est représenté par la devise : « Postcards from the edge » (cartes postales depuis le bord). Écrit par une mère de famille britannique qui vit avec son plus jeune fils à Bali, ce blog explore sa vie en tant qu'expat et ses voyages avec un jeune enfant en Asie et en Europe. Le style d'écriture est amical et plein d'humour sec, ce qui attire des lecteurs qui recherchent un point de vue unique dans le domaine du blog de voyage .
    • Crusoe the Celebrity Dachshund : ce blog second degré est extrêmement populaire sur Internet et aborde les aventures de voyage d'un teckel (le « dachshund » du titre) avec cette devise : « The wiener dog who thinks he's more of a celebrity than he really is (for now) » (le chien saucisse qui pense être plus célèbre qu'il l'est vraiment (pour l'instant)) .
  2. Lisez des magazines de voyage bien connus. Pour avoir une meilleure idée du marché, lisez le plus de publications possible dans ce domaine et notez les types d'articles publiés dans ces revues. Vous pourriez lire des magazines très connus comme « National Geographic », « Travel and Leisure », « Afar » et « International Living ». Ce sont de grosses publications où il faut des années avant d'y voir son article publié et qui offrent le plus souvent de bons salaires .
    • Vous pourriez trouver un magazine de voyages qui vous plait et écrire des articles pour celui-ci ou vous pourriez avoir un magazine particulier en tête. La lecture de leurs publications avant de leur présenter un article vous permettra aussi de vous habituer au ton et au style de leurs publications. Cela aidera votre article à se faire remarquer par l'éditeur, car ils prêtent généralement plus d'attention aux articles qui s'encadrent avec leur ligne éditoriale .
  3. Démarrez un blog de voyages. Gardez la niche que vous avez choisie en tête lorsque vous commencez votre blog de voyage et lisez des articles sur Internet pour apprendre à gagner de l'argent avec votre blog. Souvenez-vous que les lecteurs recherchent du contenu captivant, facile d'accès et qui présente un point de vue unique sur le travail de journaliste de voyage.
    • Concentrez-vous sur trois éléments principaux : votre professionnalisme, votre utilité et votre personnalité. Même si votre blog peut avoir un ton décontracté et amical, vous devez le traiter comme un site professionnel et éviter une apparence trop laide.
    • Vous devez aussi faire attention aux erreurs de grammaire et d'orthographe dans vos articles. Votre blog doit aussi avoir un objectif et donner des informations utiles aux lecteurs à propos d'un lieu, d'un évènement ou d'une destination. Votre lecteur va vouloir savoir ce qu'il peut retirer de la lecture de votre blog et il va penser qu'il peut concentrer un certain temps tous les jours à lire votre blog. Pour terminer, votre blog doit être personnel et démontrer votre style d'écriture unique.
    • Évitez le langage trop formel ou les structures de phrase compliquées. Essayez de vous adresser au lecteur moyen en utilisant un ton ouvert et accessible et en utilisant votre point de vue unique.

Bâtir un portfolio

  1. Créez une présence en ligne. Dans cette ère digitale, il est essentiel de maintenir une présence en ligne pour faire la publicité de ses écrits et pour les montrer aux éditeurs. Vous devez avoir un portfolio en ligne, un site Internet personnel ou un blog que vous mettez à jour régulièrement.
    • Votre portfolio ou votre site doit contenir votre biographie, des articles documentant vos voyages passés et tout voyage à venir, beaucoup de détails de vos expériences ainsi que des comptes de réseaux sociaux où vous partagez vos articles, vos photos et vos vidéos .
    • Utilisez votre portfolio comme une plateforme pour attirer des lecteurs, des visiteurs et des éditeurs. En parlant de votre site Internet lorsque vous rencontrez un éditeur ou un contact éventuel, vous vous assurez d'avoir quelqu'un qui prête attention à votre présence en ligne et qui pourrait vous amener d'autres contacts ou des offres.
  2. Écrivez à propos de votre ville de naissance. Une des meilleures façons de démarrer sa carrière est de se concentrer sur des activités et des évènements locaux dans votre ville. Concentrez-vous sur une nouvelle mode culinaire ou sur un nouveau festival musical. En écrivant à propos de votre ville, vous aurez accès à du matériel plus facile à couvrir et vous réduirez les couts de transport .
    • En tant que journaliste de voyage, vous devez pouvoir dépasser les descriptions superficielles d'un lieu pour le voir d'une manière sincère et intéressante. En écrivant à propos de choses dans votre ville, vous arriverez à construire un corps d'articles solide autour d'une certaine niche ou d'un lieu, ce qui vous aidera à voir le lieu avec un point de vue plus profond et prenant.
    • Vous pouvez créer des articles sur votre propre ville en tapant le nom de votre ville suivi du mot « voyage ». Par exemple, « Toulouse voyage ». Regardez les résultats qui apparaissent en premier dans la liste et demandez-vous si vous pouvez écrire un article détaillé avec plus d'informations utiles. Si votre réponse est oui, vous avez peut-être trouvé votre première histoire de voyage.
  3. Participez à des conférences et des rendez-vous de journalistes de voyage. Même s'il est très important de rester en contact sur Internet, vous devez aussi rencontrer des gens dans la vraie vie qui travaillent dans cette industrie. Trouvez des conférences sur le journalisme de voyage dans votre région. Faites des recherches en ligne pour trouver des rendez-vous de journalistes de voyage auxquels vous pouvez participer .
    • Concentrez-vous sur votre présentation et sur des questions que vous posez aux journalistes plus expérimentés, par exemple pour qui ils travaillent ou sur quoi ils travaillent en ce moment. Cela vous donnera une idée de l'état actuel de cette industrie et des types d'histoires que recherchent les éditeurs.

Faire publier ses histoires

  1. Commencez petit et local. Souvent, les journalistes de voyage ne trouvent pas d'emploi à temps plein dès qu'ils se lancent. À la place, vous devriez vous concentrer sur des publications locales. S'il existe une section avec des articles de 500 mots, écrivez à propos d'un évènement local ou d'une activité. Concentrez-vous sur la création de votre portfolio à petits pas, car plus vous gagnez en expérience, plus votre écriture s'améliorera .
  2. Jetez un œil dans la section emplois des sites d'annonces en ligne. De nombreux magazines vont publier des postes de journalistes de voyage à temps partiel ou à temps plein dans la page emploi de sites de petites annonces. Passez en revue les annonces qui s'y trouvent pour repérer celles qui recherchent des journalistes de voyage.
  3. Écrivez à propos d'idées originales. Maintenez une présence viable en tant que freelancer en présentant vos idées d'articles le plus souvent possible. Si vous voulez écrire à propos d'un lieu en dehors des chemins battus, vous devez trouver un bon angle à votre histoire. Souvent, les lecteurs veulent en savoir plus sur les destinations où ils veulent se rendre et il peut être difficile de vendre aux éditeurs un article sur une destination peu connue .
    • Si vous décidez d'écrire à propos d'une idée, suivez toujours l'ordre de présentation des articles publiés sur leur site Internet ou dans leur magazine.
    • En règle générale, vous devez garder ces articles courts, pas plus de deux ou trois paragraphes, pour montrer que vous connaissez le genre d'histoires que publie la revue et avoir une bonne accroche dès le début pour garder l'attention de l'éditeur. Vous devez aussi laisser un lien vers votre portfolio ou votre site Internet et adresser la lettre à l'éditeur de la publication, pas à l'éditeur en chef, pour vous assurer que votre message arrive dans les bonnes mains.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.