Comment provoquer un revirement de situation dans votre vie

Nous devons changer et nous adapter aux changements pour être satisfaits de notre sort tout le long de l'existence. La bonne nouvelle est que personne ne peut le faire, sinon vous. Le premier pas est toujours le plus dur, mais vous pouvez surmonter à peu près n'importe quoi avec de la détermination et l'état d'esprit adéquat. Si vous en avez assez de ce qui vous arrive aujourd'hui, ce qui vous attend au coin de la rue peut être (et sera) complètement différent.

Définissez le problème

  1. Mettez l'accent sur les problèmes. Vous savez sans doute pourquoi c'est tellement barbant, indépendamment de ce qui se passe dans votre univers. Est-ce dû à un emploi ? Des amis ? Une relation amoureuse ? De mauvaises habitudes ? Votre vision d'ensemble des choses ? Tous les cinq et d'autres encore ? Qu'avez-vous peur d'admettre comme étant le vrai problème ? Vous devez savoir ce qui ne va pas avant de pouvoir réparer quoi que ce soit. Toutes les réponses sont heureusement en vous.
    • Il est possible que vous répondiez par « rien ne va ». Une facette de notre existence a trop souvent tendance à déteindre sur les autres. Ne vous en alarmez pas. Vous finirez bien par créer votre propre vie. Tout est faisable, que ce soit de rectifier une chose ou l'ensemble de votre vie. Cela demandera simplement un peu plus d'efforts. Vous aurez besoin de reprogrammer votre mental, mais tout est faisable.
  2. Identifiez vos blocages mentaux. Le problème n'est pas d'être bloqué par un job infâme – ce n'est qu'un symptôme du problème. Le problème ici est que vous êtes trop effrayé(e) pour poser votre candidature à un autre emploi ou que vous êtes trop bien installé(e) dans la routine de votre emploi actuel. Connaissez-vous cette expression : « Votre pire ennemi, c'est vous » ? C'est aussi valable ici. Vous n'êtes pas responsable de la distribution des cartes, mais vous l'êtes de la façon dont vous les jouez. Quels schémas de pensée vous ont-ils empêché(e) de mieux jouer ?
    • Vous ne pouvez réellement changer votre mode de pensée qu'en étant conscient de ce qu'elles sont. Changer de manière de penser, c'est aussi changer de comportement. Le changement de votre comportement modifie ce qui vous arrive. Si vous voulez faire cesser un problème, il vous faudra le prendre à la racine. Si ce procédé peut paraître une approche superflue et fastidieuse pour provoquer un revirement de situation, il n'en est rien (ce n'est en tous cas pas superflu). Votre mode de pensée et vos blocages mentaux doivent être affrontés avant de procéder à tout changement.
  3. Questionnez vos pensées et ces convictions qui vous rendent malheureux. Êtes-vous prêt(e) à voir vos certitudes voler en éclats ? Vous vivez dans le monde créé par vos propres pensées. Songez-y. Asseyez-vous dès à présent confortablement et imprégnez votre esprit de cette expression. Tout ce qui vous passe par la tête à l'instant même est le fruit de votre propre construction mentale. Cela devrait vous amener à tirer quelques conclusions :
    • C'est génial. Vous avez le pouvoir de vivre comme vous l'entendez. Vous pourriez y arriver si vous avez envie de croire que vous êtes la reine d'Angleterre. Vous serez heureux si vous avez envie d'y croire. Vous êtes la seule personne qui détient le pouvoir de provoquer un revirement de situation dans votre vie.
    • Qu'en est-il de ce qui vous rend malheureux ? Certaines de ces choses ne sont qu'imaginaires. Vous pourriez réellement avoir un emploi horrible, c'est indéniable. Vous pourriez vivre une relation amoureuse sans issue, vous pourriez être au chômage, vous pourriez dépendre de drogues dures, vous pourriez avoir des idées suicidaires, vous pourriez aller nulle part. Mais votre façon de voir la situation peut faire tourner les événements à votre avantage. La volonté facilite les choses. C'est évidemment plus facile à dire qu'à faire. Mais vous avez parcouru la moitié du chemin si vous prenez conscience du problème.
  4. Ayez l'attitude qu'il faut. Vous devez adopter un état d'esprit qui vous encourage à réussir si vous voulez un résultat positif. N'avez-vous jamais abordé ce mignon garçon ou cette charmante fille en vous disant que vous n'y arriverez pas ? C'est exactement ça. Soit vous refusez d'aborder cette personne, soit vous le faites avec nervosité en étant mort(e) de frousse et visiblement peu sûr(e) de vous. L'essentiel de la vie se passe à peu près de la même façon – pour réussir, vous feriez mieux de le vouloir. Les choses changeront en votre faveur si vous faites l'effort d'évacuer vos attitudes négatives.
    • Commencez par avoir des pensées positives. Comme cela peut être assez harassant, vous pouvez commencer avec quinze minutes d'entraînement par jour. Quand vous sentez monter en vous une pensée négative, prenez le temps de la recadrer. Au début, cela ne se fera pas naturellement, mais vous vous perfectionnerez. Pendant ces quinze minutes, « Ma vie est horrible » devient « En ce moment ma vie n'est pas terrible, mais je vais tâcher de faire quelque chose pour que ça change. » Entraînez-vous jusqu'à ce que vous n'ayez plus aucune pensée négative. Il vous sera bien plus facile de quitter votre lit et de prendre des mesures quand votre esprit est prêt et plein d'énergie.
  5. Autorisez-vous à décider par vous-même. Il se trouve que le bonheur ne vient pas en évacuant les problèmes. Il y a des tas d'enfants pauvres et affamés dans le monde qui sourient et rient tous les jours. Il y a dans votre entourage des personnes qui vivent la même situation que vous et qui sont contentes d'être encore en vie. Autorisez-vous donc à être heureux, à vous voir comme une personne qui mérite de réussir. Autorisez-vous à maîtriser votre existence au lieu de prétendre n'être qu'un spectateur. Vous l'avez compris, vous devez vous prendre en main.
    • Il est clair que si vous êtes sur cette page, c'est que vous êtes motivé(e) pour faire quelque chose. C'est tout ce dont vous avez besoin et vous l'avez déjà ! Vous devez prendre la décision de faire quelque chose. Les choses vont changer quand vous prendrez cette décision. Elles changeront forcément, ce n'est pas possible autrement. Cramponnez-vous à cette motivation et laissez-la croître en vous. Laissez-la grandir jusqu'à ce qu'elle explose. Soyez affamé(e) de pouvoir. Les choses sont sur le point de se produire.
  6. Trouvez une passion à laquelle vous pouvez vous consacrer. Il est difficile de provoquer un revirement de situation dans votre vie si vous ne savez pas quelle direction prendre. Le fait d'avoir une passion, de poursuivre un but ou un rêve vous donne un but à atteindre – plutôt que de fourrager dans une botte de foin à la recherche d'une aiguille qui ne s'y trouve pas forcément. Quelle est donc votre passion ? Où voudriez-vous être dans six mois ? Dans un an ?
    • Vous voyez-vous vivre dans la même ville ? Avoir un autre emploi ? Travailler sur un nouveau projet ou une affaire ? Vous voyez-vous en fac ? Plus en forme ? Il n'y a pas ici de mauvaise réponse. Et vous pouvez aussi en avoir plus d'une seule !

Plantez vos graines

  1. Mettez au point un plan d'action. Maintenant que la trajectoire est plus claire, il est temps de monter un plan d'action très souple. Trouvez une demi-douzaine de choses que vous pouvez faire pour vous mettre sur la voie de votre avenir. Vous n'avez pas besoin de commencer aujourd'hui ni demain, mais vous devez savoir où vous allez et ce que vous voulez faire.
    • Nous avons défini l'objectif final (reprendre des études, perdre du poids, arrêter de fumer et ainsi de suite). À présent, comment ferez-vous pour y arriver ? Cet article est là pour ça. Quelle étape, petite ou grande, va faire bouger les choses ? Vous saurez ce que l'avenir vous réserve, quand le bon moment est venu et quand vous êtes prêt(e).
  2. Supprimez les poids morts. Vous devez le faire, que ce soit pour arrêter de fumer, laisser tomber votre petit ami minable ou quitter l'appartement bordélique de votre colocataire. Ces choses vous freinent. Ce sont elles qui encouragent votre état d'esprit négatif et qui transforment vos obstacles en véritables montagnes dures à escalader. Cela pourrait être assez casse-cou, mais vous savez que vous pouvez le faire. C'est dur de laisser tomber votre meilleur ami toxique. C'est dur de vivre seul(e) dans votre propre appartement. Dur, dur de vous désintoxiquer. Mais ce sont toutes des choses que vous pouvez faire et vous savez fort bien qu'au bout du compte vous vous sentirez mieux.
    • Des problèmes comme de vous trouver un autre emploi entrent dans une autre catégorie. De nos jours et à notre époque, vous avez besoin d'argent pour survivre. Mais vous pouvez démissionner et vivre temporairement avec quelqu'un d'autre si vous n'avez pas d'autre choix. Vous pourriez consacrer vos fins de semaine à voir de nouveaux appartements. Personne n'a dit que ce serait facile. Les situations doivent parfois empirer avant de s'améliorer. Vous devez être disposé(e) à faire un effort.
  3. Trouvez-vous un mentor. Pourquoi ? Parce que nous avons tous besoin de quelqu'un qui peut nous conseiller, nous épauler et nous encourager. Vous avez sans doute tort si vous croyez que personne dans votre entourage n'a touché le fond comme vous. La condition humaine est aussi faite de combats – renseignez-vous. La probabilité que vous connaissiez tous les revers essuyés par les personnes de votre entourage est proche de zéro.
    • Il est néanmoins plus probable que des noms vous viennent à l'esprit en lisant l'expression « trouvez un mentor ». C'est généralement un processus assez naturel. Si vous devez demander à quelqu'un d'être votre mentor, cette personne ne fera pas l'affaire. Ce rôle est tenu par quelqu'un qui était là au bon moment et a fait ceci ou cela. Il vous suffit de tirer parti de sa présence dans votre vie en vous confiant à cette personne et en lui demandant son aide quand vous en avez besoin.
  4. Laissez tomber la superficialité. Ne soyez pas offensé(e), nous le sommes tous. Nous disons tous oui à cette invitation alors que nous voulions la refuser, nous arborons tous des sourires et des hochements de tête alors que nos regards envoient des poignards. Nous faisons tous des choses que nous avons apprises à considérer comme socialement correctes et laissées comme telles sans jamais poser de questions. Mettez un point d'honneur à dire non quand vous n'avez pas envie de faire quelque chose. Là, maintenant, il s'agit d'être un peu égoïste et de vous perfectionner. Ce n'est pas une excuse pour être grossier – c'est une excuse pour faire ce que vous voulez vraiment faire.
    • Vous ne heurterez pas la sensibilité des autres si vous êtes simplement vous-même. Ce n'est pas malpoli que de décliner une invitation en disant que vous n'avez pas l'esprit à ça. On pourrait vous poser d'autres questions, mais vous n'avez pas besoin de vous justifier si vous ne voulez pas le faire. Vous exprimez simplement qui vous êtes. Si cela embête les autres, c'est leur problème, pas le vôtre.
  5. Bougez-vous, dormez et mangez correctement. Le corps et l'esprit sont étroitement liés – si votre corps se sent bien, il est bien plus facile pour votre esprit de l'être aussi. Connaissez-vous les trois principes qui permettent à votre corps d'affronter le monde ? Une activité physique, un sommeil de qualité et une alimentation saine. Si vous n'avez pas le temps de vous occuper de ces trois choses, trouvez-le. Vous le devez à vous-même.
    • Pour ce qui est du sport, ayez une activité trois à quatre fois par semaine. C'est tout bon, que ce soit la fréquentation de ce cours d'arts martiaux ou d'aller promener votre chien. Bougez-vous et gardez un rythme régulier. Vous êtes sceptique ? Des recherches ont démontré qu'une activité physique peut contribuer à vous rendre plus heureux.
    • Dormez suffisamment. Vos compétences décisionnelles en dépendent vraiment. Quand le corps et l'esprit sont fatigués, nous n'avons pas l'énergie nécessaire pour décider de ce qui est bon pour nous. Vous voulez un exemple ? Ce n'était pas une mauvaise idée de manger ce plat copieux tard le soir. Cela n'a d'importance que quand il s'agit de votre vie. Tâchez donc de dormir de sept à neuf heures par nuit. Cela a plus d'influence sur les 15 à 17 heures qui restent qu'on veut bien l'admettre.
    • Votre alimentation peut aussi jouer un rôle sur votre humeur. Vous pouvez vous donner l'énergie qui vous a manqué en faisant le plein de céréales complètes, de fruits et légumes et en vous tenant à des viandes maigres et des produits laitiers allégés.
  6. Soyez plus motivé(e). Les petits détails peuvent vraiment faire une grande différence. En dépit des apparences, vous pouvez vous sentir bien plus énergique en sautant du lit le matin plutôt qu'en tapant sur le bouton stop du radio réveil. Écoutez des airs entraînants, rédigez-vous des petits mots d'encouragement, récompensez-vous pour vos accomplissements – tout cela s'accumule positivement et vous permet de rester sur la bonne voie.
    • Changez de musique pour un réveil dynamique. Si vous êtes comme la plupart d'entre nous, la première chose à laquelle vous pensez le matin au réveil est de vous rendormir. Si vous commencez mal votre journée, cela peut sérieusement en entraver le déroulement ; commencez donc par un démarrage le plus positif possible. Programmez un air matinal qui vous revigore – que ce soit Thriller ou Le Vol du Bourdon, c'est à vous de voir. Votre cri d'horreur matinal peut se transformer en cri de joie, et ce plus vite que vous ne le croyez.

Améliorez-vous

  1. Développez de bonnes habitudes. Des études ont montré que les personnes qui réussissent et sont satisfaites de leur sort ont aussi développé des habitudes auxquelles elles tiennent. Ces habitudes ne consistent probablement pas à rester au lit toute la journée et à dévorer des platées de poulet frit ; ces habitudes leur permettent de conserver de l'énergie, ce qui est bien plus important. Quand vous adoptez un certain nombre d'habitudes, votre esprit fonctionne en pilotage automatique, ce qui vous permet de vous concentrer sur les problèmes qui se présentent. Vous ne pouvez pas prendre plus de quelques décisions par jour et ces habitudes vous permettent d'économiser de l'énergie pour gérer des choses plus importantes.
    • Vos habitudes devraient inclure les trois principes mentionnés plus haut – l'activité physique, bien dormir et manger – ainsi que tout ce qui peut vous rendre heureux. Il faut un peu de tout, un peu de travail, un peu de détente et un peu de temps pour vous perfectionner, quelle qu'en soit la forme (de la méditation, une recherche d'emploi, reprendre des études ou autres).
  2. Prenez vos décisions les plus importantes le matin. Pourquoi ? Vous serez moins épuisé(e) physiquement et moralement. La fatigue est une bien mauvaise conseillère – comme ce repas gargantuesque l'autre soir. Nous avons fait le soir le plus gros de notre travail, nous jetons notre prudence aux orties et prenons de mauvaises décisions pour notre avenir. Alors, ne le faites pas !
    • Si quelque chose d'important se présente, donnez-vous le temps d'y réfléchir. Vous devez être en pleine capacité de vos moyens pour décider de la meilleure chose à faire. Ce n'est pas une figure de style pour rien !
  3. Ayez des actes de bonté au hasard. Vous concentrer sur les autres et l'un des moyens les plus faciles de vous sentir à l'aise dans votre vie. C'est facile à faire et cela fait du bien – en plus de rendre le monde meilleur. Vous oublierez vos propres soucis pendant quelques instants quand vous vous occupez de ceux d'une autre personne. N'est-ce pas formidable ?
    • Rien n'ensoleille mieux le moral que d'aider les autres. Ce faisant, nous pouvons sortir d'une ornière quand nous n'avons plus assez d'énergie pour nous aider nous-mêmes. Voyez donc ce que vous pouvez faire, que ce soit de donner des vêtements pour une brocante ou de faire du bénévolat à la SPA. Cela peut aussi vous donner un bon karma !
  4. Adaptez-vous. Personne ne peut aller à 60 en 3,5 secondes et vous ne devriez pas non plus l'envisager pour vous-même. Nous avons tous besoin d'aide et de prendre la bonne direction. Aucun champion olympique ne démarre la course en position assise. Faites donc tout ce que vous avez à faire.
    • Alors, inscrivez-vous à ce cours. Trouvez un thérapeute. Cherchez sérieusement un travail. Succombez à un site de rencontres en ligne. Rejoignez les Alcooliques Anonymes. Appelez votre maman et faites des concessions. Inscrivez-vous à ce club de sport devant lequel vous passez chaque jour au retour du travail. Le premier pas est toujours le plus dur et à partir de là, cela ne peut qu'aller mieux.
  5. Faites ce que vous avez toujours voulu faire. Vous avez l'état d'esprit et la santé physique qu'il faut, il est donc temps de faire ce que vous avez toujours voulu faire. Ce qui vous a toujours fait peur. Il vous faudra prendre le taureau par les cornes. Une chose après l'autre et qu'importe la longueur de votre parcours pour provoquer un revirement de situation dans votre vie.
    • Vous vous êtes inscrit(e) à ce cours ? Allez-y. Vous avez trouvé un thérapeute ? Prenez un rendez-vous. Vous avez soumis votre candidature à plusieurs employeurs ? Rendez-vous aux convocations. Participez à des réunions. Préparez un déjeuner familial. Montez sur ce tapis de course. Votre étonnement face à tout ce que vous êtes capable de faire vous fera un si grand bien qu'on ne pourra plus vous arrêter.
  6. Réévaluez la situation de temps à autre. Voyez ceci comme un régime pour votre âme. Tout régime qui ne marche pas doit être abandonné ; c'est pourquoi il est nécessaire d'évaluer régulièrement la situation. Vous sentez-vous mieux ? Les choses se mettent-elles progressivement en place ? Pourriez-vous augmenter les efforts que vous faites ? Vous devez pousser aussi votre mental, tout comme vous le faites quand vous augmentez l'intensité de vos exercices au fur et à mesure que vous progressez.
    • Ce qui vous convient aujourd'hui pourrait ne plus être suffisant dans quelques semaines. Une fois que vous avez pris le contrôle de la situation, allez plus loin. Il y a très peu de choses dans la vie que vous pouvez démarrer à froid, sans préparation et ce n'est pas non plus le cas ici.
    • De même, ce que vous croyez bon pour vous ne l'est pas forcément. Si c'est votre cas, parlez-en à votre mentor et faites-vous conseiller sur ce que vous pourriez faire. Devez-vous redoubler vos efforts, abandonner complètement le projet ou devriez-vous adopter une autre tactique ?
  7. Refusez d'abandonner. Vous êtes à présent dans une situation périlleuse : un faux pas et il ne sera que trop facile de vous retrouver à la case départ. Concentrez-vous dès à présent sur votre objectif pour rester motivé(e). Mobilisez-vous pour rester optimiste. Concentrez-vous sur votre respiration. Concentrez-vous à rester vous-même. Vous n'échouerez pas si vous refusez de laisser tomber.
    • Vous pouvez tomber sur des obstacles. Ils surviennent sans crier gare et parfois de façon assez inflexible. La voiture tombe en panne, la relation amoureuse se fissure, les crises de boulimie sont de plus en plus fréquentes. Il est important de savoir que cela peut arriver – vous serez ainsi préparé(e) et ne vous blâmerez pas vous-même. Ces obstacles se présentent chez tout le monde et ils font partie de la vie. Il vous faudra simplement apprendre à encaisser les coups

Conseils

  • Passez du temps dans la nature si votre énergie n'est pas très haute. Il est important de ralentir le rythme, de vous détendre loin des tracasseries de la vie de tous les jours et de vous concentrer sur quelque chose qui vous dépasse. Une feuille est aussi magnifique que pratique. Voyez comme elle capte la lumière ou comment elle frémit sous le vent. Si vous aimez la science, envisagez d'approfondir les principes qui vous fascinent, les équilibres et réactions chimiques, les étoiles ou la beauté intrinsèque des nombres. Le simple fait de vous calmer physiquement et mentalement va beaucoup vous aider.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.