Comment arrêter de penser que recevoir de l'aide est un signe de faiblesse

Même si cela peut sembler suffisamment simple, accepter de l'aide est une chose qui représente un défi pour de nombreuses personnes à un moment ou à un autre. Cela peut être encore plus difficile pour les personnes qui croient que demander de l'aide les empêche de rester indépendantes et de gérer la situation. Cependant, en refusant d'accepter de l'aide, vous oubliez que nous sommes des êtres sociaux qui ont besoin de coopérer les uns avec les autres pour s'épanouir. Il est possible de changer votre façon de penser et de devenir plus enclin à vous faire aider à l'avenir.

Surmonter sa fierté et des pensées incorrectes

  1. Demandez-vous si vous vous inquiétez de ce que vont dire les autres. Il existe de nombreuses raisons possibles qui peuvent influencer votre réticence à vous faire aider. Une d'entre elles pourrait être la façon dont vous voient les autres. Voici quelques-unes des raisons qui pourraient s'appliquer à votre cas .
    • Vous pourriez avoir l'impression de ne pas avoir besoin d'aide ou que la personne qui vous offre son aide menace votre indépendance. Par exemple, vous avez peut-être dû prendre de vous dès un très jeune âge parce que vos parents ne s'occupaient pas de vous. Maintenant, vous pensez qu'accepter de l'aide de la part des autres vous rend faible.
    • Vous vous êtes peut-être mis à croire qu'un adulte ou une personne de votre âge doit être responsable de soi. Ainsi, vous croyez ne pas avoir le droit de demander de l'aide à vos amis ou votre famille pour ne pas les accabler.
    • Vous pourriez lutter contre la peur du rejet ou avoir tendance au perfectionnisme. Ces deux motifs peuvent vous empêcher de demander de l'aide de peur d'échouer ou d'être vu comme une personne qui échoue.
    • Si vous avez un commerce ou si vous êtes un professionnel, vous pourriez vous inquiéter qu'en demandant de l'air, vous fassiez preuve d'un manque de professionnalisme. Ainsi, vous pourriez penser que quelqu'un qui ne sait pas gérer ses propres affaires est inférieur ou incompétent.
  2. Dépassez votre besoin de permission extérieure. En croyant que les autres vont vous juger ou vous rejeter, vous interférez avec votre capacité à demander de l'aide lorsque vous en avez besoin. Apprenez à intérioriser les jugements et les réactions que les autres vous infligent. Combattez cette recherche de permission en vous acceptant vous-même.
    • Commencez à mieux vous accepter en reconnaissant vos forces et en les célébrant . Lorsque vous êtes au courant de vos caractéristiques positives, le jugement ou le rejet des autres aura un impact moindre sur vous.
    • Dressez une liste de vos caractéristiques et de vos capacités les plus fortes. Réfléchissez à cette liste lorsque vous doutez de vos capacités ou lorsque vous vous inquiétez de ne pas obtenir l'approbation des autres.
  3. Dites au revoir à votre peur de la vulnérabilité. Si vous ne voulez pas montrer votre vulnérabilité, vous pouvez vous empêcher de demander de l'aide. Lorsque vous y pensez, l'exposition émotionnelle requise pour demander de l'aide est plus inconfortable. Cependant, ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose. En fait, des chercheurs affirment que la vulnérabilité est au centre de l'expérience humaine . Voici ce que vous devez faire pour vous ouvrir à la vulnérabilité.
    • Pratiquez la méditation de pleine conscience dans un premier temps pour accepter vos moments de vulnérabilité. Observez petit à petit vos sensations physiques, vos pensées et vos sentiments qui accompagnent cette vulnérabilité.
    • Donnez-vous de l'amour et de l'acceptation. Reconnaissez qu'il est difficile d'être vulnérable et que cela demande du courage. Applaudissez-vous même pour vos plus petits efforts.
    • Sachez qu'en restant ouverte et vulnérable aux autres, vous rendez la connexion et l'intimité que vous partagez plus profondes. Choisissez avec précaution les personnes avec lesquelles vous vous donnez le droit d'être vulnérable.
  4. Sachez reconnaitre la façon dont vous renforcez des idéaux irréalistes . Parfois, il existe des idéaux sociaux qui vous donnent l'impression que demander de l'aide est une faiblesse. Si vous comprenez que ces idéaux ne sont qu'une parmi de nombreuses approches de vie différentes, vous pourrez demander de l'aide plus facilement lorsque vous en avez besoin. Voici quelques exemples.
    • Il existe un thème qu'on observe dans de nombreux films, livres et mêmes jeux, où le héros arrive à la gloire suprême s'il fait face à des problèmes impossibles et les résout tout seul comme par magie. Même les évènements historiques ont été réécrits pour s'adapter à cette vue irréaliste des prouesses de nos leadeurs avec le temps .
    • Le problème avec ce genre de point de vue est que la plupart des héros ou des leadeurs se sont fait aider ou soutenir par des personnes qui restent dans l'ombre. Ainsi, vous allez inévitablement vous sentir triste en vous comparant aux portraits irréalistes de ces héros et de ces leadeurs.
    • Certaines personnes ont tendance à penser que vous devriez être capable de tout gérer sans l'aide de personne. De nombreuses personnes voient le monde comme il devrait être en se basant sur des standards irréalistes à la différence de ce que le monde est vraiment. Ce n'est pas une façon de penser saine sur le long terme. Souvent, cet idéal est renforcé par la pression des pairs ou de la famille.
  5. Prenez conscience du mal que vous vous faites à vous-même et aux autres. En vous éloignant des autres êtres humains, vous construisez une barrière invisible autour de vous-même qui vous empêche de profiter de nouvelles relations et amitiés .
    • Vous pourriez vous tromper en pensant que vous pouvez aider et conseiller les autres sans jamais accepter d'aide en retour. Cela va vous faire vous sentir seul et désespéré, car vous ne parviendrez qu'à vous isoler des autres.
    • Pensez à la réciprocité, aux moments où vous avez aidé les autres avec vos propres compétences qui vous ont donné suffisamment de confiance pour demander de l'aide ou des conseils aux autres dans leur propre domaine d'expertise.
  6. Ne vous laissez pas tromper par votre propre expertise. Ce n'est pas parce que vous avez reçu une formation dans un certain domaine que vous êtes immunisé et que vous n'avez pas besoin de l'aide des autres dans le même domaine ou dans des domaines différents. Vos recherches, vos avis et vos compétences pratiques seront aussi utiles pour demander de l'aide aux autres que pour avoir accès à de nouvelles méthodes et de nouvelles idées .

Apprendre à demander de l'aide

  1. Ne réfléchissez pas à deux fois. Il est possible de commencer à trouver des façons de laisser les autres vous aider . Une des meilleures façons de faire quelque chose est de suivre votre première impression. Dès que vous pensez consciemment que vous ne pouvez pas affronter quelque chose seul, demandez de l'aide. Ne prenez pas le temps de vous empêcher de le faire.
    • Lorsque vous vous mettez à penser que vous pourriez avoir besoin d'aide pour résoudre un problème, par exemple transporter une boite lourde, préparer le diner, résoudre un problème au travail, etc., agissez. Décidez de la personne à laquelle vous allez demander de l'aide, formulez la demande dans votre tête et allez lui demander de l'aide.
  2. Acceptez le fait que certaines personnes agissent par pure bonté de cœur. Si une autre personne a la gentillesse de vous offrir son aide, acceptez-la pour ce qu'elle est. Oui, il y a des personnes malintentionnées, mais il y a aussi des personnes qui veulent le bien des autres. Trouvez ce genre de personnes et arrêtez de vous concentrer sur les choses négatives.
    • Recherchez le bon chez les autres et retrouvez votre foi en l'humanité. Le bénévolat est une façon simple d'y arriver. Vous arriverez beaucoup mieux à voir le bien chez les autres en observant des gens qui donnent de manière altruiste pour aider les personnes dans le besoin. Le bénévolat vous aide aussi à remarquer la façon dont les gens dépendent les uns des autres dans une communauté et que toutes les parties fonctionnent pour former un tout .
  3. Choisissez avec précaution les personnes auxquelles vous demandez de l'aide. Choisissez sagement et avec prudence. Évitez les personnes qui vous rabaissent de quelque façon que ce soit. Trouvez des personnes auxquelles vous pouvez vraiment faire confiance en leur demandant de l'aide. Cela vous permettra de vous ouvrir petit à petit et de ne pas vous exposer à une personne qui vous veut du mal ou qui va vous faire vous sentir faible lorsque vous lui demanderez de l'aide.
  4. Comprenez la dynamique naturelle de l'échange. Pour pouvoir obtenir quelque chose, vous devez donner quelque chose. Si vous continuez à ne pas vouloir vous ouvrir aux autres, vous risquez de ne pas pouvoir partager vos compétences, vos talents et vos compétences avec les personnes qui en ont besoin. Lorsque vous aidez quelqu'un d'autre, vous arrêtez de vous concentrer sur vous-même. Lorsque vous ne vous concentrez plus sur vous-même, il est beaucoup plus facile d'accepter le soutien des autres.
    • Lorsque vous donnez de vous-même (que ce soit votre temps, une oreille attentive, de l'amour, des soins, etc.), vous aidez les autres à en apprendre plus sur vous, à prendre soin de vous et à croire que vous allez leur rendre l'attention qu'ils vous portent.
    • Au-delà de ce que vous pourriez recevoir en retour, le don encourage la coopération, renforce les liens et stimule le sentiment de gratitude. En plus, c'est bon pour votre santé .
  5. Apprenez à faire confiance aux autres. Pour pouvoir recevoir de l'aide, vous devez faire confiance à l'autre et vous devez croire que vous méritez d'être aidé (parce que vous vous respectez vous-même). Cela pourrait être la partie la plus difficile, mais elle est absolument vitale. Une confiance entière, acceptante et assurée peut absorber le rejet, attirer une aide sincère et vous aidera à détecter rapidement les personnes qui essayent de vous exploiter. Il vous faut les choses suivantes pour choisir de faire confiance :
    • modifier vos attentes, souvenez-vous que les autres ne sont que des humains avec des qualités et des défauts (comme vous !) ,
    • savoir reconnaitre que la déception, la peur, l'abandon et le rejet sont des choses possibles dans toute relation,
    • trouver votre valeur et être capable de prendre des décisions avisées et de vous entourer de personnes décentes .
  6. Faites attention de ne pas saboter vos problèmes . Il peut être facile de négliger la valeur ou la profondeur de vos propres problèmes. Il n'existe pas de hiérarchie des problèmes ou d'échelle de la douleur émotionnelle. Un problème est un problème, qu'il soit facile ou difficile. Cela pourrait avoir un impact négatif et vous empêcher de continuer de l'avant. Il ne vous sera que plus difficile de gérer vos problèmes si vous les minimisez ou si vous pensez qu'ils ne méritent pas d'être résolus.
  7. Libérez-vous des problèmes que personne ne peut fixer . C'est là que se trouve la plus grande des forces, car il existe une différence entre enterrer ses problèmes et les accepter, vous pardonner et passer à autre chose. Si vous avez besoin d'aide pour le faire, n'ayez vraiment pas peur d'en demander.

Conseils

  • Demander de l'aide est une excellente leçon d'humilité et elle est essentielle pour développer votre compassion, mais souvenez-vous aussi que même si vous demandez de l'aide à Dieu, celle-ci se manifeste à travers les mains et les cœurs des personnes qui vous aident.
  • De plus en plus, nous vivons dans des sociétés où les gens ne s'aident plus, refusent l'aide des autres, nient leur besoin d'aide ou refusent d'accorder aux autres l'opportunité de donner et d'être généreux, ce qui perpétue la dégradation de notre société.
  • Essayez d'échanger des compétences au lieu de simplement demander de l'aide, offrez de faire quelque chose que vous savez faire facilement en échange de quelque chose pour lequel vous avez besoin d'aide.
  • Comprenez qu'en rejetant l'aide des autres lorsque vous en avez besoin, vous perpétuez l'idée que les problèmes et les faiblesses signifient que cette personne a moins de valeur ou ne mérite pas d'aide.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.