Comment pratiquer la nudité dans votre famille

Comme beaucoup de personnes viennent à le découvrir, la sexualité et la nudité ne sont pas la même chose. Beaucoup de familles font tomber les tabous sociaux, et pratiquent une nudité saine et décontractée dans l’intimité de leur maison ; sentant que cela encourage une bonne compréhension du corps humain tel qu’il est, et non pas tel qu’il est sexualisé dans les médias. Cet article n’est pas conçu pour vous forcer à vous dénuder complètement, mais plutôt pour vous aider à comprendre comment pratiquer facilement la nudité dans votre famille, et à décider si c’est bon pour vous.

Étapes

  1. Explorer la nudité en famille sans ressentir que c’est anormal. Les jeunes enfants n’ont pas encore acquis une compréhension sophistiquée de la pudeur, et ne se soucient vraiment pas de qui les voit nus.
    • C’est le moment où les parents peuvent apprendre à leurs enfants à ne pas être complexés par leur corps ou leur nudité. Cela, par effet d’enchaînement, aidera les enfants à associer la nudité avec une activité de routine au lieu d’une activité exclusivement sexuelle. Par conséquent, les parties les plus lubriques de la nudité perdent leur attrait de «fruit défendu».
  2. Conserver la nudité naturelle. Autorisez vos enfants, dès la naissance, à vous voir dans des situations de nudité ordinaires, et où vous vous sentez à l’aise. S’habiller ou prendre son bain sont des activités quotidiennes où la nudité fait soit partie d’un processus (l’habillage) ou d’une nécessité (le bain).
    • La toilette, bien que naturelle, est quelque chose que tout le monde n’est pas à l’aise à partager. Soyez fidèle à vos propres restrictions personnelles, n’ayez jamais l’impression que vous "devez" faire quelque chose que vous n’êtes pas à l’aise à faire.
    • D’autre part, cuisiner nu n’est nullement recommandé, même si c’est agréable ! Il y a des endroits où l’huile chaude ne peut simplement pas tomber.
    • En étant à l’aise avec votre propre corps, vous transmettrez naturellement le message à vos enfants que la nudité est vraiment tolérée et n’est pas quelque chose à craindre ou dont il faut être dégoûté. Il y a naturellement des moments dans la vie où des vêtements doivent être portés pour protéger, pour le confort, et pour adhérer à des normes sociales. Cependant, en mettant vos enfants à l’aise avec la nudité à la maison, ils grandiront en comprenant qu’être nus et être vus nus à la maison n’est pas quelque chose de «pas cool, d'horrible, et d'absolument embarrassant».
  3. Commencer tôt. Encouragez la nudité dans la famille directement à la naissance. Vous seriez surpris de la vitesse de l’apprentissage de la propreté quand votre bambin est autorisé à être nu dans la maison.
    • Soyez préparé à des «accidents» occasionnels, et traitez ces situations calmement sans colère.
  4. Célébrer les différences. Quand les enfants commencent à reconnaître les différences entre eux-mêmes, vous et votre partenaire, expliquez-leur la raison de ces différences.
    • Des explications possibles sont : «Les seins de maman servent à donner le lait aux bébés comme quand tu étais petit(e)».
    • Un autre sujet qui peut survenir est les poils pubiens : «Maman et Papa ont des poils ici parce que leurs corps sont plus chauds, et cela aide à garder nos corps plus frais».
    • Si le sujet des organes sexuels est soulevé (et il le sera), soyez simplement honnête et franc. «Maman a un vagin, et Papa a un pénis». Evitez d’utiliser des termes soit absurdes soit vulgaires, ce seront les mots que vos enfants utiliseront quand le sujet sera évoqué à l’école. Et il le sera.
  5. Évitez les manifestations de sexualité. Par exemple sous la douche, la sexualité est parfaitement naturelle et normale. Cependant, les affichages sexuels ne sont pas pour les enfants, quel que soit leur âge. Cela au mieux les embrouillera probablement, et au pire les traumatisera.

Conseils

  • Les jeunes adolescents développent naturellement de plus en plus de pudeur au moment de la puberté. Ne forcez pas quelqu’un à être nu. Porter des pantalons pendant un moment peut aider à la transition. Être proche d’autres adolescents qui servent de modèles en étant à l’aise avec leur corps peut être rassurant.
  • Encouragez les membres de la famille à apprécier la nudité d’un point de vue artistique, en considérant en particulier que l’art classique n’est pas lié aux images hyper-sexualisées et improbables du corps si répandues dans la publicité de masse d’aujourd’hui.
  • Mettre au centre que la nudité permet à toute la famille de se retrouver ensemble sans artifice aide beaucoup. Une piscine intérieure ou une piscine extérieure avec une clôture privée est formidable, sinon pratique pour la plupart des familles. Les saunas sont également excellents pour cela. Une pratique alternative qui fonctionne toute l’année est une baignoire chaude. Les enfants voient cela comme une piscine chauffée pour enfants, et ils peuvent jouer avec des jouets dans l’eau également.
  • Un bon avantage supplémentaire d’une bonne compréhension de la nudité à la maison est que quand le moment arrive d’expliquer la reproduction humaine, il y aura moins de tension de la part des enfants, et moins de gêne pour vous. Les enfants n’auront pas l’inattention due à la gêne en discutant (de ce qui peut être pour les autres) des parties «honteuses» du corps. Une fois de plus, cela conservera la communication ouverte pendant l’adolescence.
  • Respectez les standards des autres. Il est bon de souligner que les autres personnes ne sont pas habituées à la nudité, et il est bon de respecter leurs façons de vivre. Cela peut vouloir dire garder les rideaux fermés, ou bien vouloir fermer la porte de la salle de bain quand les invités sont là par exemple, c’est une pratique qui encourage la courtoisie, et non la honte.
  • Pour les familles où les enfants sont plus vieux, il peut être difficile ou peu judicieux d’essayer et de changer les attitudes. Dans quelques cas, d’importantes décisions peuvent avoir besoin d’être prises dans le but de rompre avec les habitudes. De tels changements peuvent inclure débarrasser la maison des magazines, de la télévision, ou des autres médias qui relient subtilement (ou pas si subtilement) la nudité au sexe.
  • Il y a de nombreux bons livres sur la grossesse et l’adolescence qui séparent l’aspect sexuel des changements psychologiques de la puberté. Ces livres fournissent un regard clinique très neutre de la poitrine et de la poussée des poils pubiens pendant l’adolescence et comprennent des photos très candides d’accouchements. Des références comme celles-ci aident à séparer la nudité de la sexualité dans l’esprit de l’enfant, et fournissent une structure où la nudité familiale peut contribuer au bénéfice de tous.
  • L’objectif est de fournir aux enfants l’opportunité de voir la nudité d’une manière qui est presque non-existante dans notre société : la rendre neutre, voir que c’est une partie non sensuelle de la vie quotidienne quand elle mise dans son propre contexte. Cela contribue à les vacciner des préjugés si facilement fondés en dehors des murs de votre maison et sur le marché.
  • Réalisez que toutes les gênes ne sont pas mauvaises. Une gêne bénéfique en s’établissant nous aide à éviter les situations compromettantes. Mais les autres gênes sont le résultat d’un conditionnement social pendant l’enfance, et nous prédisposent inutilement à une obsession pour les vêtements.

Avertissements

  • Faites attention avec qui vous partagez vos pratiques familiales. Tout le monde n’aboutira pas facilement aux conclusions que vous tirez. Nudité et sexualité sont toujours étroitement liées dans notre société.
  • Ayez une bonne hygiène. Quand vous pratiquez la nudité en famille, encouragez toujours ou exigez l’utilisation d’une serviette pour s’assoir. Comme n’importe quel parent peut vous le dire, les jeunes enfants ne pratiquent pas toujours les meilleures méthodes de lavage après être allés au pot. Ne soyez pas gêné d’apprendre la bonne, saine hygiène de toilette intime à vos enfants. Ils comptent sur vous pour leur apprendre proprement et correctement.
  • Évitez d’exposer les enfants à la pornographie. Le meilleur exemple est vous, votre époux(se), et les grands frères et soeurs ou les proches, qui apportent un exemple très réel de la nudité humaine.
  • Bien que cela doit être évident pour n’importe quel parent bien-pensant, une attention particulière est conseillée pendant les moments d’intimité ou de relations conjugales. Comme les organes génitaux sont la principale source de plaisir pendant ces moments, faites attention à plutôt souligner la fonction primaire (pour donner la naissance ou uriner) de ces organes aux jeunes enfants. Quoi que ce soit au-delà peut briser leur développement émotionnel et aller à l’encontre de l’environnement sain que vous essayez de maintenir. L’intimité conjugale est mieux quand elle reste dans la chambre.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.