Comment soigner une hydrocèle

L'hydrocèle est une accumulation de fluides dans le scrotum de l'homme, essentiellement un reflux de liquides autour d'un ou des deux testicules . Ce problème est relativement commun, il est estimé qu'entre 1 et 2 % des garçons naissent avec ce trouble . Dans la plupart des cas, les hydrocèles ne provoquent pas de symptômes et ont tendance à disparaitre d'elles-mêmes, sans traitement. Le traitement pour une hydrocèle persistante est généralement une intervention chirurgicale, même si des remèdes maison pourraient aussi vous aider.

Comprendre et soigner l'hydrocèle

  1. Sachez en reconnaitre les signes et les symptômes. La première indication de la présence d'une hydrocèle est un gonflement ou un élargissement non douloureux du scrotum provoqué par une accumulation de fluide autour d'un ou des deux testicules . Les bébés présentent rarement de complications à cause d'une hydrocèle et la grande majorité disparait avant les ans du bébé sans traitement. Au contraire, les hommes qui souffrent d'hydrocèle pourraient ressentir une certaine gêne au fur et à mesure que le scrotum gonfle et devient plus lourd. Cela entraine des problèmes pour s'assoir, pour marcher ou pour courir dans certains cas extrêmes.
    • La douleur ou la gêne provoquée par l'hydrocèle est généralement reliée à sa taille, plus elle est grosse et plus elle peut être douloureuse.
    • Les hydrocèles ont tendance à être plus petites le matin (au réveil) et à grossir au fur et à mesure de la journée .
    • Les bébés prématurés présentent un risque plus élevé d'hydrocèle .
  2. Soyez patient avec votre hydrocèle. Dans la plus grande majorité des cas chez les bébés, les adolescents et les adultes, l'hydrocèle disparait sans traitement spécifique . Le blocage ou la congestion près du testicule se résout de lui-même, l'hydrocèle se vide et le liquide est absorbé par le corps. Ainsi, si vous remarquez un élargissement de votre scrotum, s'il n'est pas douloureux et s'il ne provoque pas de problème pendant la miction ou les rapports sexuels, donnez-lui du temps pour guérir de lui-même.
    • Chez les bébés, l'hydrocèle disparait généralement toute seule pendant la première année.
    • Chez les hommes, les hydrocèles disparaissent souvent graduellement sous six mois, selon la cause qui les a provoquées. Les hydrocèles plus grosses pourraient prendre plus de temps, mais vous ne devriez pas le laisser sans vous faire ausculter pendant plus d'un an.
    • Les hydrocèles sont similaires à des ganglions remplis de fluides qui se forment dans la gaine des tendons près des articulations avant de disparaitre petit à petit.
    • Chez les enfants et les ados, l'hydrocèle peut provenir d'un traumatisme, de la torsion d'un testicule, d'une infection ou d'une tumeur. Ils doivent donc toujours être examinés par un médecin compétent.
  3. Essayez un bain au sel d'Epsom. Si vous remarquez un gonflement qui ne provoque pas de douleurs au niveau des testicules ou du scrotum, prenez un bain très chaud avec au moins une tasse de sel d'Epsom . Détendez-vous dans le bain pendant au moins 15 à 20 minutes en écartant légèrement les jambes pour que l'eau puisse baigner le scrotum. La chaleur de l'eau peut stimuler le mouvement des fluides corporels et aider à résoudre le blocage tandis que le sel permet de tirer le fluide par la peau et de réduire le gonflement. Le sel d'Epsom est aussi riche en magnésium ce qui vous aide à détendre les muscles et les tendons et à soulager la sensibilité.
    • Si votre hydrocèle provoque des douleurs, vous pourriez faire empirer l'inflammation et les symptômes si vous exposiez votre scrotum à de l'eau chaude (ou à n'importe quelle source de chaleur).
    • Ne prenez pas de bain trop chaud pour éviter de vous ébouillanter et ne restez pas trop longtemps dans la baignoire pour éviter de vous déshydrater.
  4. Évitez les traumatismes au niveau des testicules et les IST. La cause de l'hydrocèle chez les bébés est inconnue, même s'il est possible que cela provienne d'un reflux de fluides provoqué par une mauvaise circulation à cause d'une mauvaise position du bébé dans l'utérus. Chez les garçons et les hommes, la cause est souvent liée à un traumatisme au niveau du scrotum ou à une infection . Le traumatisme peut se produire après une lutte, la pratique d'un art martial, le vélo ou d'autres activités sexuelles. Les infections au niveau des testicules ou du scrotum sont souvent liées à des infections sexuellement transmissibles . Vous devez alors protéger votre scrotum des traumatismes et des rapports sexuels non protégés.
    • Si vous jouez à un sport de contact, portez toujours une protection au niveau de l'entrejambe pour protéger votre scrotum de blessures éventuelles.
    • Portez toujours un préservatif neuf lorsque vous avez des rapports sexuels pour réduire de manière significative le risque d'infection. Les IST ne provoquent pas toujours des infections au niveau des testicules, mais ce n'est pas non plus rare.
  5. Sachez à quel moment consulter un médecin. Vous devriez consulter un médecin pour votre bébé lorsque le gonflement de son scrotum n'a pas disparu la première année ou s'il continue de gonfler . Les hommes devraient consulter leur médecin si leur hydrocèle ne disparait pas après six mois ou s'il devient tellement gros qu'il provoque des douleurs, une gêne ou des problèmes esthétiques.
    • L'infection des testicules est un trouble différent de l'hydrocèle, mais elle peut l'entrainer. Les infections des testicules sont très douloureuses et doivent être traitées, car elles font augmenter le risque de stérilité. Consultez donc rapidement un médecin.
    • Vous devez aussi consulter votre médecin si l'hydrocèle affecte votre façon de marcher, de courir ou de vous assoir.
    • L'hydrocèle n'affecte pas la fertilité (ouf).

Demander un traitement médical

  1. Consultez votre médecin pour vous faire examiner. Si l'hydrocèle persiste plus longtemps qu'il n'est normal ou si elle provoque des douleurs ou d'autres symptômes, consultez votre médecin pour vous faire examiner. Les hydrocèles ne sont pas graves, mais votre médecin pourrait écarter d'autres troubles plus graves qui pourraient présenter des symptômes similaires, comme la hernie inguinale, la varicocèle, une infection, une tumeur bénigne ou un cancer des testicules . Une fois que votre médecin a posé le diagnostic de l'hydrocèle, le traitement est essentiellement chirurgical. Les médicaments ne sont généralement pas efficaces.
    • Votre médecin pourrait vous demander de passer une échographie, une IRM ou un scanner pour mieux visualiser ce qu'il se passe dans votre scrotum.
    • En faisant briller une lumière forte à travers les testicules, votre médecin pourra savoir si le liquide est clair (ce qui indique une hydrocèle) ou s'il contient du sang ou du pus.
    • Une analyse du sang et des urines peut aussi être utile pour écarter une infection, comme l'épididymite, les oreillons ou d'autres IST.
  2. Faites-vous retirer le fluide. Une fois que l'hydrocèle a été diagnostiquée, la procédure la moins invasive est de vider le scrotum en utilisant une aiguille lors d'une intervention appelée une aspiration . Après l'administration d'un anesthésiant à usage topique, une aiguille est insérée dans le scrotum pour pénétrer l'hydrocèle afin de la vider du liquide qu'elle contient. Si le liquide est rempli de sang ou de pus, cela peut indiquer une blessure, une infection ou même un cancer. Cette procédure est très rapide et ne demande que peu de temps de guérison, généralement un ou deux jours.
    • On vide peu souvent les hydrocèles, car le fluide a tendance à s'accumuler de nouveau, ce qui demande des traitements supplémentaires .
    • Parfois, l'aiguille doit être insérée dans l'aine si l'hydrocèle s'est formée plus haut dans le scrotum ou en partie à l'extérieur.
  3. Faites vous retirer l'hydrocèle chirurgicalement. Le traitement le plus commun et le plus efficace pour soigner une hydrocèle persistante ou symptomatique est d'en retirer la poche en même temps que le liquide, ce qu'on appelle une hydrocélectomie . De cette façon, les risques de développement d'une nouvelle hydrocèle ne sont que de 1 % . L'opération chirurgicale est effectuée au scalpel ou en laparoscopie, c'est-à-dire une petite caméra attachée à un appareil de découpe des tissus. La chirurgie de l'hydrocèle est généralement effectuée en patient externe sous anesthésie générale. Le temps de récupération peut s'étaler jusqu'à une semaine ou plus, selon si le chirurgien a aussi dû découper la paroi abdominale.
    • Chez les bébés, les chirurgiens incisent généralement l'aine pour vider le fluide et retirer la poche. On place souvent des points de suture pour renforcer les parois musculaires, ce qui est exactement la même procédure que lors d'une chirurgie de réparation d'une hernie.
    • Chez les adultes, le chirurgien découpe généralement le scrotum pour vider le fluide et retirer la poche de l'hydrocèle .
    • Après une hydrocélectomie, vous pourriez avoir besoin d'un tube inséré dans le scrotum pour vider le liquide supplémentaire pendant plusieurs jours.
    • Une réparation chirurgicale peut être nécessaire, en fonction du type d'hydrocèle, pour réduire les risques de hernie dans la zone que le sang ne peut plus irriguer.
  4. Ménagez-vous pendant le temps de récupération. Dans la plupart des cas, le temps de récupération après une intervention chirurgicale sur l'hydrocèle est rapide. Les hommes en bonne santé peuvent rentrer chez eux quelques heures après l'opération chirurgicale, elle demande rarement une hospitalisation . Les enfants devraient limiter leurs activités et rester au lit pour se reposer pendant environ 48 heures après l'intervention. Les hommes devraient suivre le même conseil et arrêter tout rapport sexuel pendant une semaine pour ne pas prendre de risques.
    • La plupart des patients après une opération de l'hydrocèle reprennent une activité normale après quatre à sept jours .
    • Voici quelques-unes des complications éventuelles de l'intervention chirurgicale : une réaction allergique à l'anesthésie (par exemple avec des problèmes respiratoires), une hémorragie dans le scrotum ou en dehors qui ne s'arrête pas ou une infection.
    • Parmi les symptômes d'une infection bactérienne, on retrouve des douleurs au niveau de l'aine, une inflammation, des rougeurs, une odeur nauséabonde et peut-être une fièvre légère.

Conseils

  • Ne vous sentez pas gêné à vous examiner vous-même le scrotum de temps en temps. C'est une excellente façon de détecter des problèmes (comme l'hydrocèle) avant qu'ils ne se transforment en troubles graves.
  • Même si cela est plutôt rare, les hydrocèles peuvent être provoquées par un verre filaire (un parasite) dans les testicules qui provoque un gonflement grave et un éléphantiasis.
  • Pour soulager la gêne après l'hydrocélectomie, envisagez d'utiliser une bande de soutien et de la glace pilée (enroulée dans un tissu fin) pour vous aider à réduire les gonflements.
  • Les hydrocèles se produisent parfois en même temps que les hernies inguinales, même si une intervention chirurgicale simple peut généralement réparer les deux en même temps.

Avertissements

  • Si votre scrotum est douloureux et s'il commence à gonfler rapidement, rendez-vous immédiatement chez le médecin.
Cet article contient des informations médicales ou des conseils pouvant affecter votre santé. Avant de mettre en pratique les conseils de ce wikiHow, parlez-en de préférence à votre médecin ou à un spécialiste. Si les symptômes persistent plus de quelques jours, allez voir un professionnel de la santé. Lui seul est apte à vous fournir un avis médical, quelle que soit votre condition. S'il s'agit d'un jeune enfant, consultez un pédiatre sans attendre.Le numéro des urgences médicales européen est le : 112Vous retrouverez les autres numéros des urgences médicales pour de nombreux pays en cliquant ici.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.