Comment décrire une couleur à un aveugle

Les personnes qui voient bien savent à quoi ressemblent les couleurs, mais comment est-il possible de décrire une couleur à une personne malvoyante ou aveugle ? Cette tâche subjective peut sembler difficile étant donné que les personnes voyantes perçoivent les couleurs différemment les unes des autres. Cependant, il est possible d'associer de nombreuses couleurs à des odeurs, des gouts, des sons ou des sensations différentes pour aider les aveugles ou les malvoyants à comprendre les couleurs.

Utiliser les autres sens pour décrire les couleurs

  1. Servez-vous du toucher pour décrire les couleurs. Demandez à la personne aveugle de tenir un objet pendant que vous lui expliquez sa couleur. Réfléchissez à des objets qui ont presque toujours la même couleur.
    • Donnez différents morceaux de bois à la personne aveugle, faites-lui toucher l'écorce d'un arbre ou de la terre et expliquez-lui que tous ces éléments sont marron.
      • Dites-lui : « La couleur marron indique la terre ou des parties mortes de plantes qui ont poussé dans la terre ».
    • Donnez différentes feuilles ou des brins d'herbe à la personne aveugle et expliquez-lui que ces choses sont vertes. Le vert correspond aux parties vivantes d'une plante, car lorsque les plantes sont vertes, elles sont vivantes. Vous pouvez même l'aider à comparer le marron et le vert en lui donnant aussi des feuilles mortes et en lui expliquant la différence entre ces deux couleurs.
      • Dites-lui : « La flexibilité et la texture lisse des feuilles indiquent la couleur verte. Le vert est la couleur de la vie. Cependant, si les feuilles s'effritent, si elles sont sèches et fragiles, elles sont devenues marron et sont mortes ».
    • Demandez à la personne aveugle de plonger ses mains dans une bassine d'eau fraiche. Expliquez-lui que l'eau est bleue. Dites-lui qu'une petite quantité d'eau est bleu clair, presque transparente et qu'une grosse quantité d'eau comme les rivières ou l'océan est d'un bleu très profond.
      • Dites-lui : « La sensation relaxante que vous ressentez lorsque vous nagez dans la mer ou dans un lac indique la couleur bleue ».
    • Expliquez-lui que la chaleur du feu, de la flamme d'une bougie ou d'une cheminée est rouge. Le rouge est généralement associé à la chaleur ou même à une brulure.
      • Dites à la personne que si elle a déjà eu un coup de soleil, sa peau est devenue rouge. Si elle est déjà passée par des moments embarrassants ou si elle s'est déjà sentie rougir, la chaleur qu'elle a ressentie sur ses joues était rouge.
    • Expliquez que le béton présent sur les murs ou sur les trottoirs est gris. Le métal a la même couleur. Dites-lui que cette couleur est souvent dure au toucher et qu'elle est soit froide soit chaude selon l'absence ou la présence du soleil.
      • Dites-lui : « Le gris est très dur et fort. Il est solide comme la route sous vos pieds ou le mur contre lequel vous vous appuyez. Cependant, cette couleur n'est pas vivante. Elle ne pousse pas et elle n'éprouve aucun sentiment  ».
  2. Servez-vous des odeurs et des gouts pour décrire les couleurs. Certaines odeurs et différents gouts peuvent être associés à différentes couleurs.
    • Expliquez que les plats épicés et le piment utilisé dans ces plats sont souvent rouges. D'autres aliments sont rouges comme les fraises, les framboises et les cerises. Expliquez que le gout très sucré de ces aliments indique la couleur rouge.
      • Dites : « Tout comme tu peux ressentir la couleur rouge lorsque tu te tiens devant une source de chaleur, tu peux y gouter en mangeant un aliment ou un plat épicé ».
    • Donnez une orange à la personne aveugle et expliquez-lui que les oranges sont orange. Demandez-lui de se concentrer sur l'odeur et le gout du fruit.
      • Dites : « Les oranges sont normalement rafraichissantes, sucrées et tropicales. Le soleil est orange et de nombreux aliments orange ont besoin de beaucoup de soleil pour pousser ».
    • Faites de même avec un citron et une banane et expliquez-lui que ces fruits sont jaunes. Bien que leurs gouts soient différents, ils sont tous les deux jaunes. Le jaune peut donc avoir à la fois un gout amer d'agrume et un gout sucré et nourrissant.
      • Dites : « Les aliments jaunes nécessitent aussi beaucoup de soleil pour pousser. Ils ont une couleur vive et joyeuse ».
    • Donnez des feuilles de salade à la personne aveugle comme de la laitue ou des feuilles d'épinard et expliquez-lui que ces aliments sont toujours verts. Le vert a une odeur et un gout de propreté. Il est frais et croquant comme les plantes qui poussent dans la terre dont le gout est parfois un peu amer. Le vert n'est généralement pas sucré comme les fruits. Il est souvent amer et peut aussi dégager des odeurs différentes.
      • Donnez différentes herbes (comme de la menthe) à la personne aveugle pour qu'elle les sente et dites : « La couleur verte respire le frais, la propreté et la bonne santé ».
    • Pour ce qui est des odeurs non alimentaires de la nature, expliquez à nouveau que les feuilles des arbres et l'herbe sont vertes et que l'eau est bleue. À la plage, les odeurs maritimes sont bleues pour l'eau et marron ou blanches pour le sable. Expliquez que les fleurs peuvent présenter de nombreuses couleurs différentes, même si elles sont de la même variété. Cependant, en règle générale elles ne sont pas vertes, marron, grises ou noires .
  3. Réfléchissez à la façon dont les sons peuvent décrire les couleurs. Certains sons peuvent être associés à certaines couleurs.
    • Expliquez que les gyrophares (aussi appelés avertisseurs spéciaux de véhicules) des services publics rappellent le rouge, car cette couleur est utilisée pour attirer l'attention des gens et la plupart des gyrophares utilisés par les pompiers et les ambulances sont rouges.
      • Dites : « Le but du gyrophare est d'attirer immédiatement l'attention des gens, car il y a peut-être présence d'un danger. La couleur rouge fait naitre un sentiment d'urgence chez les gens et elle attire leur attention ».
    • Le son de l'eau qui coule, en particulier celui d'un ruisseau ou de l'océan devrait lui faire penser à la couleur bleue.
      • Dites : « La couleur bleue est calme et jolie comme lorsque vous vous sentez détendu en entendant de l'eau qui coule ».
    • La couleur verte peut être associée au son du bruissement des feuilles d'arbre ou au pépiement des oiseaux. Expliquez-lui que tous les oiseaux ne sont pas verts. Mais comme ils vivent dans les arbres, les gens pensent souvent au vert lorsqu'ils entendent les pépiements ou le chant des oiseaux.
      • Dites : « Lorsque vous entendez les arbres qui bruissent ou les oiseaux chanter, vous entendez la couleur verte ».
    • Comparez les bruits de l'orage à la couleur grise. Le ciel est gris lorsque la pluie tombe et que le tonnerre se fait entendre. Le gris du ciel rend les choses encore plus grises autour de nous.
      • Dites : « Les orages sont gris. Le tonnerre et la pluie indiquent que tout a l'air gris dehors. Tout est un peu sombre et déprimant parce qu'on ne voit pas le soleil . »
  4. Décrivez la façon dont les couleurs affectent vos émotions. En règle générale, les gens associent certaines couleurs à leur état émotionnel ou psychologique et de nombreuses études ont été réalisées sur les liens qui existent entre les couleurs et les sentiments. Expliquez à la personne aveugle les associations couleurs sentiments les plus courantes.
    • Le rouge indique généralement la colère, l'excitation sexuelle, la force physique ou l'agressivité.
    • L'orange indique le confort physique, la satiété, la chaleur, la sécurité et parfois la frustration.
    • Le jaune indique la gentillesse, la gaité, l'optimisme, la confiance et parfois la peur.
    • Le vert indique l'équilibre, la fraicheur, l'harmonie, l'écologisme et la paix.
    • Le bleu indique l'intelligence, la fraicheur, le calme, la sérénité et la logique.
    • Le violet indique la spiritualité, le mystère, le luxe, la vérité. Il est souvent associé au rêve.
    • Le noir a deux côtés : le côté positif indique le raffinement ou le glamour et le côté négatif indique une lourdeur, une menace ou l'oppression.
    • Le blanc indique la propreté, la clarté, la pureté et la simplicité.
    • Le marron indique le pragmatisme, la fiabilité, le soutien.
    • Le gris indique la neutralité, le manque de confiance ou d'énergie et la dépression.
    • Le rose indique l'action de s'occuper de ses enfants, de ses animaux ou de ses plantes, la chaleur, la féminité et l'amour .

Se renseigner sur les antécédents de la déficience visuelle de la personne

  1. Déterminez la nature de la déficience visuelle de la personne. La plupart des malvoyants peuvent voir quelque chose, même s'ils ne peuvent que percevoir la lumière. La fondation américaine pour les aveugles rapporte que seulement 18 % des personnes malvoyantes sont complètement aveugles et que la majorité d'entre elles peuvent faire la différence entre la lumière et l'obscurité .
    • Ce fait peut vous être utile pour expliquer le noir et le blanc. Vous pourriez dire que le noir indique l'obscurité alors que le blanc est la présence de lumière.
  2. Demandez à la personne si elle est née aveugle. Aux États-Unis, la plupart des personnes atteintes de cécité sont devenues aveugles à la suite d'une maladie des yeux. Cela signifie que de nombreux malvoyants ont pu voir à un moment donné dans leur vie. Vous pourriez donc les aider à se souvenir de certaines choses qu'ils avaient l'habitude de voir avant de tomber malades en les décrivant .
  3. Demandez à la personne si elle souffre de daltonisme. Ce trouble est une forme de déficience visuelle qui permet à quelqu'un de voir les objets, mais qui l'empêche d'en discerner les vraies couleurs. Celles-ci sont soit embrouillées, soit différentes de la façon dont la majorité des gens les voient. La plupart des personnes daltoniennes voient le rouge, l'orange, le jaune et le vert comme des nuances d'une même couleur. Elles voient aussi le bleu et le violet comme étant une seule et même couleur. Vous pouvez simplement nommer les couleurs d'objets de tous les jours pendant que vous travaillez ou que vous discutez avec une personne souffrant de daltonisme.
    • Les enseignants et les étudiants daltoniens devraient toujours utiliser du papier et de la craie de couleur blanche pour maximiser le contraste lorsqu'ils écrivent. Il leur serait également utile d'étiqueter les différents matériels d'écriture et d'art plastique (comme des crayons, des marqueurs, du papier de couleur, etc.) qu'ils utilisent .
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.