Comment commencer par s'aimer soi même

Lucille Ball, la mondialement célèbre actrice américaine, a un jour fait remarquer qu'avant de pouvoir avoir une bonne relation avec quiconque, il faut d'abord commencer par avoir une bonne relation avec soi-même. Il est en effet essentiel de savoir et de comprendre qui l'on est, et ce qui compte le plus pour nous. La plupart des gens ont du mal à s'aimer parce qu'ils ne savent pas réellement qui ils sont. Et pourtant, comme un puzzle, se connaitre et s'aimer demande du temps, de la patience, et beaucoup de volonté, afin de se découvrir, en faisant des essais et des erreurs. Devenez le meilleur ami de la personne que vous êtes réellement, et apprenez à apprécier vos qualités et votre originalité.

Étapes

  1. Demandez-vous : qui suis-je? Cette question semble si simple, et pourtant, il est bien difficile d'y répondre. Cette interrogation s'adresse directement aux racines de vos valeurs, de vos croyances, de vos doutes, de votre vision du monde et des perceptions externes que les autres vous imposent, que celles-ci soient véridiques ou non. Lorsque vous vous posez cette question, essayez les approches suivantes.
    • Faites la liste des traits de caractère, des talents, des savoir-faire et des pensées qui font la personne que vous êtes aujourd'hui.
    • Assurez-vous de noter une quantité raisonnable de qualités et de défauts : tout le monde a au moins 8 qualités principales et 8 traits de caractère moins enviables. Ne vous rabaissez pas, il s'agit d'un tout et vous pourrez ensuite travailler sur les aspects de votre personne que vous n'aimez pas. À cette étape, ce qui importe est de reconnaître votre personnalité, et de prendre conscience des qualités et des défauts que vous n'avez peut-être jamais remarqués.
    • Pour répondre à cette question, prenez votre temps. Il ne s'agit probablement pas d'une question à laquelle vous pourrez répondre tranquillement en prenant un café. Lancez le processus en vous donnant au moins une semaine de réflexion, ou peut-être plus. Pensez-y en vaquant à vos occupations de la journée. Fixez-vous ensuite un moment pour noter tous les traits de caractère auxquels vous avez pensé. Prenez le temps d'apprécier qui vous êtes. Déterminez ce qui vous rend unique et vous différencie des autres.
    • Si vous le pouvez, essayez de répondre également à ces questions : qui suis-je? Que suis-je? Où suis-je? Pourquoi suis-je moi? Quand étais-je? Et comment suis-je?
  2. Demandez à un ami qui vous connait bien de vous aider. Si vous n'êtes pas à l'aise avec l'idée qu'une autre personne détermine vos qualités et vos défauts, gardez en tête que si vous n'êtes pas d'accord avec son évaluation, rien ne vous oblige à l'accepter. Il s'agira d'une perception externe de vous et cette personne ne pourra pas vous connaitre en profondeur. Il est tout de même recommandé que vous réfléchissiez à son analyse et que vous la preniez en compte alors que vous tentez d'apprendre à vous connaître. Certaines des choses que votre ami pourrait dire à votre propos pourront vous aider à prendre conscience de certains aspects de votre personnalité et vous aider à comprendre sur quels points vous devrez faire des efforts.
    • Que cet ami soit une personne a qui vous parliez à peine, ou qu'il s'agisse de votre meilleur ami depuis la maternelle, parlez-lui. Toutes les personnes que vous côtoyez auront quelque chose à vous apprendre sur vous-même.
  3. Recherchez la signification des mots que vous avez noté comme étant vos faiblesses et vos forces. Vous devrez acquérir une véritable compréhension de ses mots. Par exemple, si l'on vous dit que vous êtes gentil, que cela signifie-t-il vraiment? Cela veut dire que vous êtes généreux, avez de la compassion, êtes attentionné, disponible, et bien plus. Quels aspects de ce trait de personnalité vous correspondent le mieux?
    • Voici quelques autres exemples : si vous êtes secret, que cela signifie-t-il dans votre vie? Étudiez très précisément la définition des mots que vous cherchez.
  4. Regardez la liste de vos défauts. Il est important de reconnaître les aspects de votre personne qui ne vous aident pas à vous sentir mieux dans votre vie. Ne soyez pas trop dur avec vous-même : gardez en tête qu'il s'agit de votre liste et que vous pourrez remédier à vos défauts, après avoir pris du recul. Par exemple, si vous avez mauvais caractère, vous aurez tout intérêt à faire des efforts sur ce point, afin d'améliorer votre relation avec les autres et d'arrêter de vous servir de votre frustration et de votre rage comme d'une excuse pour ne pas atteindre vos objectifs de vie. Vous concentrer sur ce qui ne va pas en vous vous permettra de comprendre que certains de vos comportements vous portent préjudice et vous pourrez ainsi prendre la décision de tourner vos faiblesses en forces, ou de développer vos qualités afin qu'elles prennent le pas sur vos défauts.
    • Si vous voulez éviter vos faiblesses pendant quelques temps, faites plus souvent les choses qui vous rendent plus fort. Par exemple, si vous êtes doué pour le chant, essayez de chanter plus souvent, et concentrez-vous moins sur vos faiblesses, par exemple, sur vos cours de sciences.
    • Comprenez que la plupart du temps, les gens vous apprécient également pour vos faiblesses, car c'est elles qui vous rendent humain. Songez aux personnes a qui tout réussi et qui semblent être surhumaines, jusqu'au jour où elles font une erreur et que les autres se souviennent ainsi qu'elles aussi sont des être mortels, comme nous le sommes tous. Les défauts des autres nous rappellent que nous sommes tous humains, que nous faisons des erreurs, que nous avons tous des défauts. Il est bien plus difficile de comprendre et d'apprécier une personne parfaite dans ses comportements et ses actions.
  5. Apprenez à être humble. En acceptant de ne pas tout savoir, les gens vous aimeront plus facilement et vous aurez plus de facilité à apprendre des autres. Qui aime la compagnie d'un je-sais-tout? Devoir constamment jouer le rôle de l'expert de service pourrait vous amener à craindre les échecs et à penser que vous devez porter les fardeaux des autres. La vie est un périple partagé, dans lequel nous avons tous un rôle à jouer, et personne ne peut faire les efforts pour le reste du groupe. Vous ne pourrez pas être expert en tout et en essayant de l'être, vous ne parviendrez pas à vous ouvrir aux points de vue et aux connaissances des autres, alors que ces idées pourraient vous aider à devenir une personne meilleure et à mieux comprendre le monde. En étant humble, vous reconnaissez que les histoires et les idées des autres ont autant d'importance que les vôtres.
  6. Soyez vous-même. L'honnêteté est une très grande qualité. Les gens autour de vous savent alors qu'ils peuvent compter sur vous et que vous tenez votre parole. Cependant, être honnête ne veut pas dire être trop franc ou dire tout ce qui nous passe par la tête. Il s'agit de partager ses pensées en toute honnêteté, tout en respectant le point de vue, les besoins et les sentiments de l'autre personne. De plus, l'honnêteté s'applique à tous les aspects de la vie, comme par exemple ne pas piquer de stylos au bureau sans permission, ou ne pas chercher à abuser de la générosité du vendeur de légumes. L'honnêteté permet de se sentir bien avec soi-même, en sachant que même si l'autre personne n'a pas agit de la bonne façon, vous poursuivrez vos efforts afin de donner l'exemple d'une vie honnête et réjouissante. Les gens honnêtes peuvent se regarder dans le miroir sans baisser les yeux, et il leur est alors bien plus facile d'aimer qui ils sont.
  7. Arrêtez de vous dire des choses négatives. Les réflexions du genre "je suis tellement gros" ou "je suis bête" ne vous aideront en rien. Ce sont de mauvaises histoires que vous choisissez de vous raconter et qui vous empêchent de travailler sur vous-même, ce qui vous amènera à conserver une mauvaise image de vous-même. Choisissez alors plutôt de vous raconter une autre histoire, plus agréable et plus respectueuse, dès que des pensées négatives surgissent dans votre esprit. Dites-vous des choses utiles, comme "je dois travailler plus dur à l'école", "j'aurai une promotion si je passe davantage de temps à peaufiner mes techniques de management", ou "je suis peut-être petit mais je suis le plus rapide et le plus agile sur ce terrain".
  8. Parlez-vous comme à un ami. Vous parlez-vous d'une façon dont vous n'oseriez jamais parler à un ami? Si c'est le cas, cela est extrêmement révélateur de la façon dont vous vous dévalorisez tout en accordant à tout le monde (sauf à vous), le bénéfice du doute. Au lieu de vous réprimander tout le temps comme un parent en colère réprimande un enfant (et c'est peut-être comme cela que votre cerveau vous perçoit), commencez à vous parler comme vous parleriez à un ami proche. Utilisez des mots gentils, comme "tu es belle aujourd'hui, tes cheveux sont sublimes", ou "j'ai fait de grands progrès". Ces paroles vous aideront, vous encourageront, et vous permettront de vous traiter et de vous percevoir de façon positive et compréhensive.
  9. Ne vous rabaissez jamais. En plus de vous répéter des paroles négatives, vous avez peut-être pris l'habitude de vous rabaisser à tel point que vous ne vous permettez plus de profiter de la vie. Ce comportement est très mauvais. La vie est courte et chaque être humain doit profiter de chaque jour. Autorisez-vous à vous détacher les cheveux, à vous amuser et à vous échapper d'une vie de corvées. Prévoyez alors un temps pour vous, que vous ne laisserez pas être interrompu par les corvées, les autres, ou par des pensées négatives. Vous pourriez alors vous dire "aujourd'hui, je vais m'asseoir au parc et lire un livre", "je prendrai un bain moussant", "je vais m'offrir un bon repas", ou "je vais prendre soin de moi". Vous méritez tout cela.
  10. Faites la paix avec vous-même. Si vous avez laissé tomber quelqu'un ou vous êtes mal comporté, essayez de ne pas recommencer à l'avenir. Utilisez cette expérience comme une leçon de vie, une leçon qui vous permettra de devenir la personne meilleure que vous avez toujours voulu être. Au lieu de vous répéter que vous êtes une mauvaise personne, rappelez-vous que vous auriez fait mieux si vous aviez su comment vous y prendre, et que cette expérience vous enseigne justement comment mieux agir à l'avenir. Soyez compréhensif avec vous-même et faites la paix avec la partie de vous que vous avez tendance à malmener.
  11. Poursuivez votre apprentissage et votre évolution. Avancer dans la vie est un processus auquel chacun doit se confronter. Anais Nin faisait un jour la réflexion que "la vie est un processus de devenir, une combinaison d'états que nous devons traverser. Lorsque les gens échouent, c'est qu'ils choisissent un état et y demeurent. C'est une sorte de mort." En d'autres termes : ne mourrez pas avant votre heure ! En acceptant de changer avec le temps et de vous renouveler, vous vous autorisez à évoluer librement vers la personne que vous voulez devenir. S'aimer soi-même est un processus, et non une fin en soi.

Conseils

  • Personne n'est en charge de votre bonheur, sauf vous. Personne n'est parfait.
  • Aimez-vous. Vous êtes un individu unique qui mérite tout le respect.
  • Sachez que la vie est trop courte. Ne perdez pas de temps à être déprimé.
  • N'oubliez pas que le succès amène le bonheur et vous aidera à vous épanouir. En partageant votre savoir avec les gens, ils vous admireront et vous aideront à vous aimer encore plus.

Avertissements

  • Ne confondez pas amour propre et obsession de soi-même, un comportement narcissique adopté pour manipuler les autres et obtenir ainsi ce que l'on veut, tout en se sentant "pourri" au fond de soi. L'amour de soi est entier et sain : traitez les autres comme des égaux, n'utilisez pas les autres pour obtenir ce que vous voulez, et sentez-vous bien dans votre peau environ 80 % du temps. Bien sûr, il y aura des moments où vous aurez une baisse d'amour-propre, mais vous pourrez rebondir bien mieux en apprenant à vous aimer.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.