Comment accepter la critique au travail

Vous venez de finir un projet vraiment merveilleux au travail, mais votre patron commence déjà une grande liste de choses nécessitant des améliorations... Soyez courageux ! La critique constructive est une partie essentielle de tout emploi. Dans cet article, vous apprendrez comment accepter la critique constructive et comment en tirer le meilleur parti.

Étapes

  1. Acceptez le fait de ne pas être parfait. Si vous commencez les choses en pensant que tout sera tout de suite parfait, vous vous trompez. Vous ferez des erreurs, et il est important d'en tirer des leçons.
  2. Vérifiez votre projet plutôt deux fois qu'une. Après avoir fini votre travail, et avant de le soumettre à votre supérieur, assurez-vous d'avoir tout relu soigneusement. Vous découvrirez peut-être des erreurs bêtes, et vous assurerez par là que votre chef ne vous fera pas de remarques sur des problèmes mineurs.
  3. Ne le prenez pas personnellement. Si votre patron émet des critiques à votre égard, rappelez-vous que cela ne signifie pas forcément qu'il ne vous aime pas ou que vous n'êtes pas assez bon pour le poste. Votre patron s'assure simplement que vous effectuerez pour lui le meilleur travail possible.
  4. Écoutez attentivement. Si vous ignorez les critiques, vous serez susceptibles de réitérer les mêmes erreurs. Prenez des notes et ne perdez pas de vue que c'est à vous de situer le problème. Cette étape est la plus difficile car elle implique devoir ravaler son amour-propre et endosser la responsabilité d'une erreur professionnelle.
  5. Ne restez pas en colère. Rester en colère ou furieux à cause d'une critique peut affecter vos travaux ultérieurs. Oubliez les erreurs et concentrez-vous pour un meilleur rendement possible la fois suivante.
  6. Faites table rase. Si vous êtes en colère après votre patron pour telle ou telle critique, faites-en lui part le plus tôt possible, alors il n'y aura plus de mauvais sentiments qui dureront entre vous deux. Expliquez-lui ce qui vous tourmente et suggérez des changements afin de consolider votre relation.

Conseils

  • Souvenez-vous toujours que c'est votre travail qu'on critique et non votre personne. Par exemple, si votre chef critique une lettre que vous avez rédigée, oubliez que c'est vous qui l'avez rédigée. Imaginez qu'un autre collègue l'a écrite et que votre chef vous demande de la relire pour lui.
  • Souvenez-vous que votre chef ne fait pas cela parce qu'il ne vous aime pas ou n'aime pas votre travail. Il fait cela parce qu'il veut que vous amélioriez votre travail.
  • On entend souvent la remarque : « II parle trop » mais n’a-t-on jamais entendu la critique: « II écoute trop » ?
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.