Comment faire le plein d'énergie

Marre d’être tout le temps fatigué(e) ? Vous demandez-vous pourquoi vous vous traînez ainsi toute la journée, en rêvant d’avoir une énergie journalière débordante et même plus encore ? Voici quelques astuces simples mais essentielles pour vous permettre de maîtriser vos activités de tous les jours.

Faites le plein sur le plan alimentaire

  1. Ne sautez pas le petit-déjeuner, même si vous n’avez pas faim. Le petit-déjeuner est probablement le repas le plus important de la journée pour faire le plein d’énergie. Il permet de faire fonctionner le métabolisme et c’est sans doute le repas par excellence où vous pouvez vous autoriser des folies. Le petit-déjeuner vous dope pour le reste de la journée. Des chercheurs ont même découvert qu’une petite quantité de céréales au petit-déjeuner peut réduire le cortisol, l’hormone des tensions.
    • Si vous surveillez votre poids, ne sautez pas le petit-déjeuner. Prenez un petit-déjeuner complet, un déjeuner plus modeste et peut-être un simple en-cas pour le dîner. Bien manger le matin est préférable à un dîner copieux si l’on cherche à perdre du poids.
  2. Mangez toutes les quatre heures pour éviter un pic de glycémie. Si vous mangez trois gros repas espacés chacun de six heures, vous allez user votre énergie à les digérer et provoquer une montée drastique de la glycémie suivie d’une chute spectaculaire. Plutôt que de subir des montagnes russes dans le sang, l’idéal est de garder une glycémie stable tout le long de la journée.
    • Mangez des aliments qui vous rassasient. Choisissez des hydrates de carbone complexes pour chaque petit repas, des protéines ou des lipides de qualité type oméga 3. Ces aliments éviteront de vous donner faim une ou deux heures après le repas.
    • Mangez des quantités similaires toutes les trois à quatre heures, ou prenez des en-cas diététiques entre les repas. Les en-cas équilibrés et énergétiques comprennent notamment :
      • Des fruits secs
      • Des olives
      • Un yaourt
      • Des fruits frais
      • Des légumes
  3. N’abusez pas de la caféine après-midi. Ce n’est pas parce qu’un peu de caféine peut faire du bien que beaucoup de caféine peut être mieux. Voyez les personnes qui se droguent à la caféine et qui ont du mal à trouver le sommeil à une heure raisonnable car elles en ont pris bien plus que ce qui est recommandé. Vous ne devriez pas dépasser 200 à 300 milligrammes de caféine – au-delà vous allez compter des moutons la nuit et vous traîner du lit le matin.
  4. Buvez suffisamment le long de la journée. Les médecins et scientifiques estiment que la consommation d’eau est la clé de la santé et d’une plus grande énergie journalière, bien qu’ils ne s’entendent pas sur les quantités nécessaires.
    • Il y a les partisans de la nécessité de ne boire que quand on a soif. Buvez quand vous en ressentez le besoin, mais vérifiez la couleur de vos urines : si elles sont trop foncées, vous devriez augmenter votre consommation de liquides (surtout de l’eau).
    • D’autres estiment que le corps humain a besoin entre 2 litres d’eau (pour une femme) et 3 litres (pour un homme) par jour.
    • Sachez que l’alcool ou la caféine peut vous déshydrater, vous devrez donc compenser avec une plus grande consommation d’eau. Know that alcohol or caffeine can make you dehydrated, so you'll probably need more water to compensate. Soyez conscient de cela si vous êtes un grand amateur d’alcool ou de café.
  5. Enrichissez votre alimentation en fibres. Les fibres produisent une énergie constante et régulière, laquelle stimule l’organisme sur une plus longue période, contrairement à des hydrates de carbone simples, par exemple. Des exemples d’aliments que vous seriez susceptible de manger pour le repas ou un en-cas et qui sont riches en fibres :
    • Des céréales complètes avec des raisins secs ou des flocons d’avoine pour le petit-déjeuner
    • Les légumes secs et légumineuses comme les haricots noirs ou les lentilles
    • Du maïs grillé
    • Des pommes et des poires avec la peau
    • Des pâtes au blé complet
  6. Mangez des lipides de qualité. Les gens sont effrayés par le gras, et souvent à raison. Mais pas toutes les matières grasses ne sont semblables. Les oméga 3 et tous les lipides mono insaturés sont bons pour la santé et peuvent donner de l’énergie. Les acides gras oméga 3 que l’on trouve dans les fruits secs, le poisson et certaines huiles végétales (le colza) vont vous aider à garder un esprit alerte en plus d’opérer une saine métamorphose de votre régime alimentaire.

Programmez un sommeil parfait

  1. Éteignez les éclairages violents et les écrans de télévision après 20h. Une luminosité trop intense peut empêcher le corps de délivrer de la mélatonine (qui provoque l’endormissement), la substance qui indique à l’organisme quand il est temps d’aller se coucher. Si vous réglez votre exposition à la lumière dans les heures qui précèdent le coucher, vous vous endormirez plus facilement et aurez un sommeil de meilleure qualité.
    • Tamisez l’éclairage une heure avant de vous coucher. Investissez dans un tamiseur si vous n’en possédez pas. Un éclairage réduit va aider votre organisme à produire de la mélatonine, ce qui augmente la probabilité d’avoir un sommeil de qualité.
    • Éteignez les écrans d’ordinateur et de télévision après 20h. Si vous avez du mal à vous coucher tôt, les écrans électroniques sont votre pire ennemi. Si vous avez besoin d’une connexion, tâchez de réduire la luminosité de l’ordinateur pour diminuer votre exposition à la lumière.
  2. Cessez de regarder constamment votre réveil matin. Vous n’aurez pas un sommeil réparateur en essayant d’hypnotiser les aiguilles pour les faire avancer plus vite ni en vous énervant de l’heure tardive. Il semblerait que plus vous cherchez à vous endormir et moins vous y parviendrez.
    • La solution : tournez le réveil contre le mur ou mieux : mettez-le à l’autre bout de la pièce, ainsi vous ne le verrez pas et devrez quitter le lit pour l’éteindre le matin.
  3. Envisagez de dormir seul(e). Pour ceux qui adorent se blottir contre leur partenaire, le résultat risque d’être un choc : des chercheurs ont découvert que les personnes qui dorment dans le même lit que leur partenaire avaient tendance à se réveiller la nuit, souffraient de troubles du sommeil et n’avaient pas de sommeil réparateur. Si vous souffrez de fatigue chronique, proposez à votre partenaire de dormir séparément au moins deux nuits par semaine.
    • Ne dormez pas avec votre animal de compagnie. Une étude menée par le Centre d’Études du Sommeil de la clinique Mayo a découvert que 53% des propriétaires d’animaux qui dormaient avec ces derniers avaient un sommeil très perturbé.
  4. Ne prenez pas un dernier verre avant de vous coucher. D’après plusieurs études, les personnes qui prennent une boisson alcoolisée avant le coucher ont une plus grande probabilité de se réveiller au milieu de la nuit quand l’organisme est occupé à assimiler l’alcool. Quand vous restez sobre, votre système nerveux parasympathique s’occupe de ralentir votre rythme cardiaque pour vous offrir une nuit paisible.
  5. Ne vous forcez pas si vous n’arrivez pas à vous endormir. Si après une tentative de quinze minutes vous n’y parvenez pas, quittez le lit, lisez, écrivez ou trouvez-vous une autre activité reposante. (rappelez-vous, pas de forte luminosité, pas d’écrans !) Si vous n’arrivez pas à dormir et que vous essayez désespérément de le faire va encore augmenter vos tensions, ce qui vous gardera en fin de compte éveillé plus longtemps. Mettez fin à votre activité reposante et retournez au lit.
  6. Dormez dans une pièce fraîche. Une température basse favorise le sommeil. Parce qu’une température fraîche est un signal qui aide le corps à s’engourdir en agissant sur la température corporelle.
    • Quelle est la température idéale pour s’endormir ? Les scientifiques estiment qu’une température assez fraîche d’environ 16 degrés est optimale pour favoriser le sommeil. Des études ont révélé que les insomniaques ont une température corporelle plus élevée que la normale avant le coucher.
    • Si vous avez du mal à vous endormir, essayez de baisser significativement la température en plaçant une bouillotte d’eau chaude entre vos jambes. L’eau chaude va rapidement dilater vos vaisseaux sanguins, ce qui peut aider à réguler la température interne du corps.

Testez toutes sortes de remontants

  1. Aspergez-vous le visage à l’eau froide. Une douche fait aussi l’affaire. De l’eau fraîche sur le visage est un énergisant connu depuis fort longtemps. C’est de l’hydrothérapie dans ce qu’elle a de meilleur et de plus efficace.
  2. Soignez votre allure vestimentaire. Si vous traînez toute la journée en pyjama ou en survêtement, vous vous habituerez mentalement à faire l’éloge de la paresse. Néanmoins, si vous portez des vêtements standard, vous vous donnez le signal que vous avez des choses à faire, des gens à voir et peut-être du bonheur à trouver. Nous connaissons tous le confort inégalable d’un survêtement. Mais quand il est temps de sortir du lit et de s’activer, il ne procure pas autant d’énergie que vous l’auriez espéré.
  3. Évacuez les émotions négatives en les exprimant. Les personnes qui ont des soucis qui les minent veulent les garder pour eux pour toutes sortes de raisons : ils ne veulent pas ennuyer d’autres personnes, ils ont peur du jugement des autres ou ils n’ont tout simplement pas le temps de se confier. Vous pouvez ruiner votre énergie si vous ne parvenez pas à trouver un bon moyen de vous soulager sur le plan émotionnel.
    • Ayez une bonne discussion avec un proche. Confiez-vous à une personne de confiance. Laissez libre cours à vos sentiments. Soyez assuré que la personne à laquelle vous vous confiez est de tout cœur avec vous et veut vous aider, ou du moins vous écouter. Cette façon de se débarrasser de vos angoisses peut vous aider à décompresser et à économiser de l’énergie.
    • Tenez un journal pour y consigner vos sentiments journaliers. Si vous n’avez personne à qui vous confier, le journal intime est un substitut idéal. Consignez-y vos sentiments, vos espoirs, vos aspirations. Le simple fait de les coucher sur le papier peut détendre et peut-être changer le cours des choses.
  4. Écoutez de la musique. Que ce soit Beethoven ou Black Sabbath, la musique peut vous revigorer émotionnellement. Une étude récente a découvert que les personnes qui écoutent de la musique pendant qu’elles courent vont plus vite que celles qui ne le font pas. Mettez un CD de vos airs préférés et écoutez-le quand vous avez besoin d’un remontant.
  5. N’oubliez pas l’activité physique. Le sport est la meilleure panacée qui soit. Il améliore la santé, l’humeur, ainsi que vos capacités de sommeil et de récupération. Si vous n’avez pas d’activité physique régulière, essayez d’introduire un peu de mouvement dans vos habitudes journalières. Marcher trente minutes par jour peut être d’un grand bénéfice pour votre santé et votre niveau d’énergie.
    • Trouvez du temps pour des exercices au bureau. Que ce soit assis ou avec un ballon de remise en forme à la place du fauteuil de bureau, être au bureau n’est plus une excuse pour ne rien faire ; vous pouvez faire quelques séances d’étirement devant l’ordinateur ou voler une demi-heure de votre pause déjeuner pour marcher.
  6. Pensez à des moyens grands ou petits, de faire preuve de générosité. L’altruisme peut stimuler l’humeur, la joie de vivre et les niveaux d’énergie. Trouvez le moyen de venir en aide à des personnes démunies dans votre entourage, ce qui améliorera rapidement votre humeur et votre énergie.

Conseils

  • Menez une existence saine et équilibrée. Cela vous aidera à vous sentir mieux et plus entreprenant(e).

Avertissements

  • Ne soyez pas abusé(e)par des produits pseudo miraculeux pour donner de l’énergie.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.