Comment faire pousser du gazon à partir de graines de graminées

Votre pelouse est-elle flambant neuve ou bien parsemée de zones dénudées ? Une pelouse permet de recouvrir le sol et de le protéger de l’érosion, tout en agrémentant votre résidence d’une belle verdure naturelle. À travers cet article, apprenez à choisir l’herbe la mieux adaptée à votre région, à planter correctement les graines et à les transformer en un tapis de gazon luxuriant.

Choisir un type de gazon

  1. Recherchez les types de gazon qui poussent bien dans votre région. Les graminées les plus courantes appartiennent à l’une de ces deux catégories : graminées de saison fraîche et graminées de saison chaude. Il est important que savoir laquelle de ces catégories correspond le mieux à la région où vous vivez afin d’assurer une pelouse belle tout au long de l’année.
    • Les graminées de saison fraîche sont plantées en été ou au début de l’automne et leur période de croissance vigoureuse se situe au milieu ou à la fin de l’automne. Ces graminées poussent mieux dans les régions des hautes latitudes aux hivers froids et aux étés tempérés. Voici quelques graminées de saison fraîche :
      • Le pâturin des prés, une herbe fine et sombre qui pousse bien à l’ombre.
      • La fétuque des prés, une herbe qui nécessite peu d’entretien et qui a une texture lisse.
      • L’ivraie vivace, une herbe à texture moyenne qui pousse bien en plein soleil.
    • Les graminées de saison chaude sont plantées au printemps, elles sont luxuriantes et à maturité en été. Ces graminées poussent mieux dans les régions aux hivers tardifs et modérés et aux étés chauds. Voici quelques graminées de saison chaude :
      • L’herbe des Bermudes, une herbe fine qui pousse mieux au soleil qu’à l’ombre.
      • L’herbe Zoysia, une herbe à texture moyenne qui supporte mieux l’hiver que la plupart des graminées de saison chaude.
      • L’herbe St Augustin, une herbe lisse qui ne survit pas par temps froid.
  2. Déterminez quel type de graminée est le plus adapté aux conditions de votre jardin. Celles-ci, mais également le climat de votre région, auront une influence sur la santé de votre pelouse. Les centaines de variétés de graminées ont été développées pour des environnements spécifiques. Voici les paramètres à considérer pour faire votre choix :
    • Le drainage de votre jardin est-il efficace ? Est-il susceptible d’être asséché ? Certaines graines ont été conçues pour survivre dans des terrains engorgés en eau, tandis que d’autres ont été conçues pour être résistantes à la sécheresse.
    • Votre jardin est-il majoritairement ombragé ou bien exposé en plein soleil ? Choisissez un type de graine qui est adapté aux conditions de votre jardin.
    • Plantez-vous des graminées pour décorer votre jardin ou souhaitez-vous pouvoir marcher pieds nus sur la pelouse ? Certaines herbes sont très belles mais pas agréables au toucher, tandis que d’autres sont parfaites pour s’étaler dessus.
    • Tondez-vous souvent la pelouse ? Certaines herbes poussent vite et demandent un entretien régulier, environ chaque semaine, tandis que d’autres peuvent être laissées à elles-mêmes pendant plus longtemps.
  3. Approvisionnez-vous en graines de graminées. Vous pouvez acheter des graines de graminées dans des jardineries ou bien par Internet. Vérifiez simplement que vous les achetez sur un site de vente reconnu. Pour les yeux pas très entraînés, les graines de graminées se ressemblent toutes et vous devez vérifier que vous obtenez bien les graines pour lesquelles vous payez plutôt que des graines meilleur marché ou des graines de mauvaises herbes.
    • Calculez combien de graines vous devez acheter. Chaque type de graines fournit une surface de couverture différente. Ainsi, après avoir calculé la surface en mètres carrés de la zone que vous allez recouvrir de gazon, renseignez-vous auprès du vendeur pour savoir combien de graines vous devez acheter.
    • Certains vendeurs de graines proposent des calculateurs de graines de graminées en ligne afin de vous aider à déterminer combien de graines vous devez planter.

Préparer votre sol pour planter

  1. Labourez la couche supérieure du sol. Le fait de remuer la couche superficielle du sol permettra aux graines de prendre plus facilement racine. Si vous avez une grande surface à couvrir, achetez ou louez un motoculteur que vous pourrez passer sur le sol afin de le travailler. Si la zone à travailler est petite, vous pouvez simplement utiliser un râteau ou une houe.
    • Au fur et à mesure que vous labourez, brisez les grosses mottes de terre pour que le sol soit régulier et relativement fin.
    • Enlevez de la pelouse les rochers, les bouts de bois et autres débris.
    • Si vous ajoutez des graines sur un sol dénudé, utilisez un motoculteur ou un râteau pour travailler la terre dans ces endroits dénudés. Fauchez le reste de la pelouse pour qu’elle soit aussi courte que possible.
  2. Nivelez le sol. Si certains endroits de votre jardin sont creusés par l’eau de pluie, ils doivent être nivelés. Les graines de graminées qui seront plantées à ces endroits ne survivront pas si elles sont noyées pendant de longues périodes. Nivelez le sol en ajoutant de la terre végétale sur les zones affaissées ou creusées. Passez un coup de motoculteur sur ces zones afin de les rendre régulières et de les uniformiser avec le sol environnant.
  3. Fertilisez le sol. Le gazon pousse mieux sur des sols fertilisés, particulièrement si vous travaillez un jardin dans lequel on a souvent planté du gazon au fil des ans. Achetez un engrais spécialement conçu pour aider à la croissance du gazon.

Planter les graines

  1. Dispersez les graines. Si vous avez une grande surface à recouvrir, louez ou achetez un épandeur qui dispersera les graines de façon égale sur la zone à planter. Si la zone à recouvrir est petite, vous pouvez disperser les graines à la main.
    • Utilisez la quantité de graines que le vendeur ou le calculateur en ligne vous a recommandée. Il est important de s’assurer que vous utilisez la quantité correcte pour que le gazon pousse de façon uniforme.
    • Ne dispersez pas trop de graines. Résistez à la tentation d’utiliser trop de graines lorsque vous les dispersez sur la pelouse. Les zones surchargées donneront une herbe très fine, car les semis se disputeront les réserves du sol qui sont limitées en nutriments.
  2. Protégez les graines avec de la terre végétale. Dispersez une fine couche de terre végétale sur toute la zone plantée, soit à la main, soit avec un rouleau d’appui. Les graines fraîchement plantées doivent être protégées des éléments jusqu’à ce qu’elles prennent racine.
  3. Arrosez le sol. Réglez votre tuyau d’arrosage sur le mode « goutte à goutte » et arrosez légèrement le sol. Vérifiez qu’il s’humidifie un peu partout.
    • N’utilisez pas un gros jet d’eau, car cela pourrait enlever les graines.
    • Les graines fraîchement plantées devraient être arrosées tous les jours jusqu’à ce qu’elles germent et grandissent de quelques centimètres.
  4. Empêchez les gens et les animaux d’accéder à la pelouse. Il faut éviter de piétiner les graines pendant les premières semaines de leur croissance. Pensez à mettre une signalisation ou à encercler la zone avec un ruban ou des drapeaux pour la protéger. Si des animaux s’égarent sur votre pelouse, vous pourriez la protéger temporairement au moyen d’une barrière.

Entretenir le gazon

  1. Arrosez votre gazon. Lorsque l’herbe a poussé de quelques centimètres, elle n’a plus besoin d’être arrosée quotidiennement. Arrosez-la en profondeur plusieurs fois par semaine afin d’imprégner entièrement le sol.
    • Si l’herbe devient marron ou semble asséchée, arrosez-la immédiatement afin de la ramener à la vie.
    • Lorsque cela est possible, laissez la nature prendre soin du gazon. Ne l’arrosez pas après un épisode de forte pluie, car il pourrait être saturé en eau.
  2. Coupez l’herbe. Le fait de couper l’herbe permet de la rendre plus dense et en bonne santé. Si elle pousse trop, elle deviendra robuste et raide. Coupez votre gazon pour la première fois lorsqu’il est haut de 10 cm. Coupez-le à nouveau à chaque fois qu’il atteint cette hauteur.
    • Si vous laissez l’herbe coupée étendue sur le sol après la tonte, elle agit comme un paillis naturel et contribue à fortifier le gazon.
    • Vous pouvez utiliser une tondeuse manuelle rotative plutôt qu’une tondeuse électrique. Les tondeuses manuelles sont meilleures pour préserver la santé de votre gazon, car elles le coupent net au lieu de l’arracher et de le déchiqueter, ce qui le rend plus vulnérable aux maladies. De plus, les tondeuses manuelles donnent une coupe mieux égalisée et n’émettent pas de pollution.
  3. Fertilisez votre pelouse. Après 6 semaines, lorsque l’herbe est en bonne santé et assez haute, appliquez à nouveau un engrais spécialement conçu pour favoriser la pousse de l’herbe. Cela permet de lui assurer une bonne croissance pour le reste de la saison. Prévoyez de la fertiliser chaque année, au début de la saison de pousse.

Conseils

  • Si vous ressemez sur un gazon fragmenté, essayez de comprendre pourquoi les graminées n’ont pas tenu en place la première fois. Y a-t-il un problème d’érosion du sol ? Le sol est-il pauvre en nutriments ? Est-ce la faute de la sécheresse ? D’une inondation ? La réponse à cette question peut grandement influer sur votre façon d’aborder la semence. Un spécialiste de pelouse qui habite dans votre région pourrait vous donner des informations intéressantes sur ce sujet.
  • Les oiseaux aiment voir les gens disperser leurs graines de graminées. Cela signifie essentiellement que chaque semis leur donne une opportunité de faire un festin gratuitement. Plus vous faites vite rentrer les graines dans le sol en les recouvrant d’une couche de terre, plus vous avez de chance de les conserver dans la zone voulue.

Avertissements

  • Évitez le passage de gens sur la pelouse fraîchement plantée. Un adulte de 70 kg peut aisément enfoncer les graines si profond dans le sol qu’elles ne seront jamais capables de voir le jour.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.