Comment célébrer la journée mondiale de l'environnement

La Journée Mondiale de l'Environnement est un évènement annuel célébré dans le but de réveiller les consciences quant au besoin de prendre des mesures environnementales positives. Connue sous le diminutif « JME », elle est organisée par le Programme des Nations-Unies pour l'environnement (UNEP) et est réellement le point culminant des activités environnementales entreprises tout au long de l'année par l'UNEP et d'autres organisations et individus tout autour du monde. Prendre part aux célébrations vous donne l'opportunité de partager vos idées et vos activités pour rendre notre monde plus propre, « plus vert » et plus lumineux.

Étapes

  1. Visitez le site internet de la Journée Mondiale de l'Environnement. Passez du temps à chercher les informations fournies pour savoir ce qui vous intéresse le plus. Le site est ici : http://www.unep.org/wed/. Voici certaines choses que vous aimeriez peut-être faire :
    • Inscrivez une activité que vous, votre école, votre entreprise ou votre communauté organisez pour la JME. Ce qui est bien dans le fait d'inscrire votre activité, c'est que vous pouvez inspirer ceux qui entendent parler de ce que vous faites.
    • Participez au challenge de la JME ici : http://www.unep.org/wed/challenge/.
    • Lisez « Tree-a-day » ("Un jour, un arbre"). Cette page actualisée quotidiennement à propos d'un arbre vous présentera différents arbres autour du monde et vous donnera des détails sur l'importance de l'arbre pour nous, l'environnement et son habitat. Vous pouvez aussi en savoir plus à propos des « faits autour de la forêt » dans une des rubriques disponibles sur le site.
    • Prenez un moment pour regarder les dernières nouvelles ajoutées au site régulièrement.
  2. Découvrez quel est le thème international de la JME. Par exemple, en 2011, c'était l'année internationale de la forêt. Vous auriez pu trouver une page qui se concentrait sur les forêts et les arbres sur le site. Si le thème vous inspire, envisagez d'organiser votre célébration autour de ce thème. Si vous avez un autre thème environnemental dans lequel vous êtes réellement impliqué, ça ira aussi !
    • Vérifiez aussi quel est le pays hôte de la JME cette année. Par exemple, en 2011, l'Inde était le pays hôte. Si vous vivez dans le pays hôte, attendez-vous à planifier des activités excitantes !
  3. Regardez les activités qui sont déjà planifiées dans votre quartier, région ou pays. Vous pourriez aimer rejoindre ce qui a été prévu ou même aider, si vous vous y prenez assez tôt, pour devenir volontaire pour cet évènement. Utilisez la recherche internet pour trouver les évènements pour la JME qui se déroulent près de chez vous.
  4. Envisagez d'organiser votre propre évènement à la JME. Si vous n'avez pas peur de planifier et de faire des efforts, pourquoi ne pas organiser votre propre évènement ? Vous pourriez enthousiasmer votre rue, vos amis, votre communauté locale, votre école, vos collègues ou les médias pour qu'ils s'impliquent eux aussi. Voici quelques idées pour votre évènement.
    • Des expositions d'art et d'artisanat avec un regard ou un thème sur la JME.
    • Un festival du film centré sur les problèmes écologiques.
    • Des cérémonies : vous pourriez même y rattacher une cérémonie de remise de récompenses par des célébrités aux membres locaux de votre communauté qui auraient fait des actions environnementales ou qui auraient inspiré certaines personnes à agir positivement dans le cadre environnemental.
    • Organiser une compétition : vous pourriez créer beaucoup de compétitions autour des thèmes écologiques, de la peinture à l'éco-poésie en ligne.
    • Des concerts : cela peut être une superbe manière de rassembler beaucoup de monde dans l'esprit de la JME.
    • Des exhibitions.
    • Du théâtre et de la poésie.
    • De l'éducation environnementale et de la sensibilisation.
    • Organisez un flash mob.
    • Des kits d'information.
    • Des activités sociales et médiatiques en ligne.
    • De la publicité et une couverture médiatique.
    • Des activités sportives.
    • D'autres idées dont vous pensez qu'elles pourraient très bien fonctionner.
  5. Adoptez un style de vie bon pour l'environnement et durable. Faites un inventaire de votre consommation d'énergie, vos habitudes de consommation ainsi que de votre recours aux produits non durables et faites la liste des façons d'essayer de diminuer vos activités et habitudes non durables et de les remplacer par un comportement durable. Donnez-vous une date limite pour y arriver avec des changements plus difficiles placés à la fin de cette période.
  6. Dès aujourd'hui, commencez à lire les labels d'origine et la fabrication de vos produits. Sont-ils certifiés durables (par exemple, tous les produits de la forêt qui ont le logo FSC sont enregistrés en tant que pratiques forestières durables), sont-ils organiques (par exemple, les vêtements en coton organique provoquent beaucoup moins de dégâts que les méthodes conventionnelles d'exploitation du coton), sont-ils obtenus durablement (comme pour le poisson), sont-ils fabriqués localement (moins de kilomètres parcourus), sont-ils issus du commerce équitable (éthiquement produits), etc. Il y a beaucoup de choses sur lesquelles un label peut vous renseigner si vous décidez de les lire. Aussi, si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, envoyez un e-mail ou postez un message sur Facebook à l'entreprise, le détaillant ou au responsable de la fabrication. Facebook est une méthode géniale, car d'autres personnes trouveront vos questions et attendront des réponses !
    • Soyez conscient du fait que certains labels et pratiques sont en compétition avec d'autres. Cela fait partie du système humain qui est compliqué. Vous avez besoin de faire un choix « informé », pas seulement d'affirmer que, puisqu'un label en neutralise un autre, le jeu est terminé et vous n'allez pas vous embêter à essayer de comprendre : c'est une dérobade totale et ça ne change rien ! Par exemple, les détaillants du commerce équitable savent quel est le casse-tête que cela représente d'approvisionner des produits qui viennent de loin, mais ils font de leur mieux pour s'assurer que la chaîne d'approvisionnement est équitable, éthique et aussi considérée écologiquement que possible et ils continuent de retravailler leurs approches pour prendre en compte les nouvelles technologies et possibilités. Ne descendez pas les personnes qui essaient de s'améliorer : au lieu de cela, impliquez-vous et aidez-les !
  7. Prenez les transports publics aujourd'hui. Faites le choix de les prendre plus souvent que vous ne le faites. D'un autre côté, si vous les empruntez déjà régulièrement, sortez à vélo le week-end ou marchez. Ou bien, passez du temps à essayer de convaincre un amoureux de la voiture des avantages que prendre le bus comporte !
  8. Impliquez-vous dans un projet de conservation, de restauration ou de communauté locale. Aujourd'hui est un jour idéal pour vous engager avec des gens qui font plus que parler ou lire.
  9. Visitez votre espace jardin et organisez ce que vous pouvez en faire. Voici les choses que vous pouvez faire pour votre jardin.
    • Compostez vos ordures. Utilisez ce compost pour augmenter la production de votre jardin.
    • Créez un espace qui est comestible et plantez des cultures de saison. Pour ceux d'entre vous qui n'ont qu'un balcon ou un terrain minuscule, vous pouvez tout de même faire pousser des aliments comme des pommes de terre dans un sac et des petites pousses sous votre fenêtre. Ou bien, rejoignez un projet communautaire de jardinage.
    • Faites pousser des herbes et des épices qui ajoutent de la saveur à votre nourriture, embellissent le jardin et servent aussi pour des usages médical, esthétique, spirituel ou autres. Empruntez un livre à la bibliothèque pour en apprendre plus sur l'utilisation des herbes et des épices.
    • Favorisez la faune et la flore dans votre jardin en plantant et en créant un abri.
    • Apprenez à faire vos propres pulvérisateurs de jardin en utilisant des composants qui sont toxiques pour les insectes, mais pas pour les gens et les animaux !
  10. Si vous ne refusez, ne réduisez, ne recyclez ou ne vous habillez pas déjà, choisissez aujourd'hui de vous y mettre et d'en faire une part importante de votre vie quotidienne. Tout ce fouillis doit bien aller quelque part, alors faites le bon choix de commencer par chez vous et de faire en sorte qu'il aille là où il faut.
    • Pensez à l'emprunt, le partage, le don de livres au lieu de les garder. Ou bien, passez-les après les avoir lus, usés, regardés, appréciés.
  11. Apprenez-en plus. Il existe beaucoup d'activités que vous pouvez faire pour vivre en harmonie avec l'environnement et en tirer bénéfice. Le choix de la manière ne dépend que de vous, à condition que le résultat final soit une diminution de votre impact personnel sur la planète. Apprendre les façons de changer votre style de vie, améliorer la consommation d'énergie de votre maison, être plus concerné par les ressources que vous utilisez personnellement et réclamer plus de produits et de services auxquels vous avez recours en disant aux détaillants et aux fabricants comment vous voulez rendre leur production « plus verte », sont toutes des manières importantes d'être réellement impliqué. Et, plus que cela, prenez le temps d'aider les autres à apprendre de vous.

Conseils

  • Soutenez les entreprises qui ont recours à des pratiques durables et agissent d'une manière environnementalement responsable dans leur façon de fournir leurs produits et services.
  • Mettez des photos de vos activités lors de la JME sur Facebook.
  • Suivez le site de la JME via Twitter et Facebook pour être au courant des nouvelles activités.

Éléments nécessaires

  • Du matériel d'apprentissage
  • Des activités à rejoindre ou à créer
  • Un accès à la recherche en ligne
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.