Comment vérifier votre état de santé avec la couleur de vos selles

La couleur des selles peut indiquer toutes sortes de maladies et suggérer des problèmes spécifiques qui peuvent nécessiter une attention médicale. Ne soyez plus perplexe par rapport aux colorations informes de vos selles. En apprenant à analyser les différents indicateurs de couleurs, vous saurez lire vos selles et éviter les problèmes mineurs. Vous pourrez aussi savoir quand il vous faut consulter à propos de problèmes digestifs.

Découvrir ce qu'indiquent les différentes couleurs

  1. Regardez si vos selles sont rouges ou noires. Ces deux couleurs sont un signe potentiel que quelque chose ne va pas bien dans votre système digestif. Les selles rouges et noires indiquent la présence d'un saignement dans les intestins ou un problème plus mineur, comme les hémorroïdes .
    • D'autres facteurs mineurs, comme l'alimentation et les médicaments, pourraient être à l'origine de selles noires et rouges. Toutefois, si c'est votre cas, il est tout de même préférable d'en parler à votre médecin.
  2. Regardez si vos selles sont blanches, grises ou de couleur claire. La bile contribue à la couleur des selles, c'est pourquoi l'absence de couleur indique peut-être l'absence de bile. Peut-être que quelque chose bloque un conduit biliaire, ce qui pourrait potentiellement indiquer un problème grave. Si vous remarquez que vos selles sont blanches ou claires, parlez-en tout de suite à votre médecin .
  3. Sachez que la couleur normale des selles est le marron. Même si les couleurs des selles peuvent varier du marron à différents tons de jaune ou de vert et être tout de même considérées comme normales ou saines, c'est la couleur marron moyen qui est la plus courante. Vos selles devraient être de la même couleur qu'une barre chocolatée .
    • Les selles deviennent marron du fait d'un processus compliqué dans le tube du digestif. En fait, la couleur provient des protéines hémoglobines qui se brisent afin de créer de la bilirubine dans le foie.
  4. Sachez que certains aliments sont susceptibles de modifier la couleur des selles. Les colorants alimentaires, les légumes à feuilles vertes et même les betteraves sont susceptibles de teinter les selles. C'est normal. Par exemple, les légumes à feuilles tels que le chou kale ou les épinards sont susceptibles de conférer une couleur verte à vos selles, tandis que les betteraves donneront potentiellement une couleur rougeâtre. Ce n'est pas alarmant, surtout si vous avez récemment mangé ces aliments .
    • Les selles rouges ne sont que rarement un indice d'un problème intestinal grave. Même les selles rouge clair peuvent être simplement causées par un saignement dû à un problème mineur tel que les hémorroïdes.
  5. Sachez que les aliments riches en graisses peuvent parfois entrainer des selles de couleur jaune. Si vous remarquez que vos selles sont jaunes, c'est peut-être un signe d'une mauvaise absorption de votre tube digestif. Plusieurs choses peuvent poser des problèmes avec l'absorption de la graisse. Par conséquent, si vos selles sont jaunes pendant plus de 2 jours, vous devriez consulter votre médecin .
    • Les selles jaunes qui sont particulièrement odorantes ou graisseuses pourraient aussi indiquer un problème d'allergie au gluten. Votre médecin pourra confirmer ou non si c'est le cas .
  6. Réfléchissez aux médicaments que vous prenez. Beaucoup de médicaments, comme les compléments vitaminés ou les médicaments antidiarrhéiques et les médicaments sur ordonnance, sont susceptibles de modifier la couleur des selles. Ces modifications sont normales lorsqu'elles sont associées à l'usage de ces médicaments. Vous devriez bien lire les avertissements ou les effets secondaires associés aux médicaments que vous prenez régulièrement .
    • Les compléments en fer peuvent potentiellement donner des selles vertes ou noires, tandis que le sous-salicylate de bismuth (un antidiarrhéique qui se trouve dans le Pepto Bismol) peut donner des selles noires.
  7. Sachez que les nouveau-nés ont souvent des selles noires et goudronneuses. Dans les premiers jours qui suivent la naissance, il est totalement normal que votre bébé produise des selles noires. Cela changera dans une période de 2 à 4 jours, lorsque le bébé aura expulsé tout le méconium de son corps. Après cela, votre bébé passera probablement par une transition de selles vertes, avec une consistance molle .
    • Pendant l'allaitement, les crottes de votre bébé seront probablement molles, d'une couleur verte ou jaune. C'est tout à fait normal.
    • Les bébés nourris au biberon auront probablement des selles molles plus marron que les bébés allaités, ce qui est également tout à fait normal.

Comprendre quand consulter

  1. Consultez si vous avez des selles de couleur rouge clair ou noire. Même si ces colorations peuvent être causées par des changements alimentaires ou des médicaments, elles indiquent peut-être la présence de sang dans le tube intestinal. Si vous avez du sang dans vos selles ou que vous saignez activement pendant que vous allez à la selle, consultez dès que possible .
    • Si vos selles sont de couleur rouge clair ou noire et que vous avez récemment ingéré des antidiarrhéiques, un aliment contenant un colorant rouge ou que vous commencez un nouveau traitement médical, consultez votre médecin afin de vérifier que cette couleur n'indique rien de plus grave.
  2. Comprenez que la rareté d'une couleur peut indiquer un grave problème de santé. La plupart du temps, les changements dans la couleur des selles peuvent s'expliquer par des troubles que l'on peut soigner ou simplement par l'alimentation. Ces changements seront rarement à l'origine d'un séjour aux urgences ou d'un accès de panique .
    • Si la couleur de vos selles change brusquement, vérifiez toujours si vous avez mangé quelque chose de particulier ou si vous prenez un médicament pouvant avoir ce type d'effets secondaires.
  3. Consultez un médecin si vous êtes préoccupé. Quelle qu'en soit la cause, si vous vous faites du souci par rapport à vos selles ou à un changement dans votre digestion, le traitement le plus sûr et le plus efficace serait de prendre conseil auprès d'un médecin. Ce dernier sera capable d'identifier à coup sûr s'il y a quelque chose dont il faut s'inquiéter ou bien si la situation est normale .
    • Même si vous vous sentez gêné ou anxieux à l'idée de parler de vos selles, sachez qu'il est important de vous confier à votre médecin si vous avez un souci. Il vaut mieux ne pas prendre de risque et obtenir un avis médical.
  4. Déterminez les autres symptômes physiques qui sont associés à la modification de la couleur de vos selles. Si le changement est associé à une douleur abdominale ou à une diarrhée soudaine, c'est peut-être le signe qu'il y a quelque chose de plus important qu'un simplement changement alimentaire. Si le changement de couleur est associé à un autre symptôme soudain, consultez un médecin.
    • Des diarrhées noires ou rouges peuvent par exemple indiquer une maladie grave et il faut s'en occuper immédiatement .

Entretenir une digestion saine

  1. Restez hydraté. En restant bien hydraté, vous pouvez faciliter et fluidifier le processus de digestion. L'eau permet d'adoucir les selles et d'éviter les problèmes de constipation. Elle permet également d'absorber plus efficacement certains nutriments de la nourriture que vous ingérez .
    • Essayez de toujours garder une bouteille d'eau sur vous. Remplissez-la lorsque vous avez terminé et essayez de boire un à deux litres de liquides chaque jour .
  2. Adoptez un régime alimentaire sain. Une alimentation saine n'est pas simplement définie par ce que vous mangez, mais également par la fréquence et la rapidité de vos repas. Pour que la digestion se fasse de la façon la plus fluide possible, essayez de manger lentement. Ne vous précipitez pas pour manger trop vite, car cela risque de poser des problèmes à l'estomac. Essayez de prendre des repas plus petits dans la journée, plutôt que trop manger d'un seul coup .
    • Ce que vous mangez est bien sûr important ! Essayez les aliments riches en fibres, comme les fruits et les légumes. Essayez également de limiter vos apports en aliments industriels et en alcool .
  3. Faites régulièrement du sport. Faire du sport régulièrement permet de favoriser la bonne santé générale. En ce qui concerne spécifiquement la santé digestive, l'exercice permet de renforcer les muscles de votre abdomen et de déclencher le processus de digestion. Essayez la marche rapide ou la course à pied légère au moins quelques fois par semaine .
    • Vous pourriez aussi inclure l'activité physique dans votre quotidien en adoptant quelques habitudes simples, comme prendre les escaliers au lieu de l'ascenseur et vous garer tout au bout du parking au lieu de vous garer juste devant la porte.
  4. Réfléchissez à votre niveau de stress. Le stress peut faire des ravages dans votre corps, il a vraiment un rôle à jouer dans votre processus digestif. Il peut être à l'origine des problèmes de constipation, de diarrhées, de douleurs abdominales et même de perte d'appétit. Si vous êtes très stressé, trouvez des façons de vous détresser qui fonctionnent bien pour vous, comme la méditation quotidienne ou pensez à éliminer vos sources de stress non nécessaires .

Avertissements

  • Si vous vous faites du souci par rapport à la couleur de vos selles, consultez un médecin afin d'avoir un avis médical.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.