Comment aider les gens atteints d'anxiété

Si vous connaissez quelqu'un qui s'offre d'anxiété, vous devez probablement savoir que c'est un trouble émotionnel invalidant qui peut mener l'individu nerveux à se sentir épuisé et impuissant. Heureusement, il y a de nombreuses choses que vous pouvez faire pour aider les autres à gérer et à traiter l'anxiété.

Apprendre les bases

  1. Renseignez-vous sur les causes de l'anxiété. Lisez des articles concernant les causes de l'anxiété. Cela vous aidera à prendre son point de vue et à mieux comprendre l'aide que vous pouvez lui apporter. Vous pourriez lui demander si elle a vécu un passé difficile, si elle a un problème médical ou si elle a envie de parler de quoi que ce soit.
    • Même si la cause exacte des troubles de l'anxiété n'est pas complètement comprise, certains facteurs comme des expériences douloureuses ou traumatisantes et certains traits génétiques pourraient faire augmenter le risque de souffrir d'anxiété.
    • Parfois, les personnes qui souffrent d'anxiété présentent un trouble médical sous-jacent comme le syndrome de l'intestin irritable, des maladies cardiaques, de l'asthme, le syndrome prémenstruel ou des problèmes de thyroïde.
  2. Renseignez-vous sur les différents types d'anxiété. Il existe différents types de troubles de l'anxiété qui présentent des éléments déclencheurs différents. Essayez de comprendre de quel type d'anxiété cette personne souffre pour pouvoir mieux diriger vos efforts.
    • L'agoraphobie. Ce genre d'anxiété se réfère aux angoisses qui apparaissent dans des lieux où la personne pourrait se retrouver piégée ou perdre le contrôle.
    • L'anxiété provoquée par une cause médicale sous-jacente. Ce genre d'anxiété se produit en résultat à des troubles comme le syndrome de l'intestin irritable, des maladies cardiaques ou des problèmes de thyroïde. Vous pourriez arriver à baisser son anxiété en l'aidant à trouver un traitement pour ce trouble. Par exemple, si cette personne oublie de prendre son traitement, vous pouvez le lui rappeler.
    • Le trouble généralisé de l'anxiété. Ce genre d'anxiété décrit des individus excessivement anxieux à propos des événements de la vie quotidienne.
    • L'anxiété liée à l'abus de substances ou au sevrage. Ce genre d'anxiété se produit à cause de la prise de drogues. Vous devez essayer de trouver si l'anxiété est provoquée par la consommation de drogue ou par le sevrage de ces drogues. Vous pouvez lui suggérer de consulter un professionnel pour se faire aider.
    • Le trouble panique. Ce genre d'anxiété décrit les symptômes d'un individu qui ressent des sentiments très intenses d'anxiété ou de peur, ce qui peut durer pendant plusieurs minutes. Il peut avoir du mal à respirer, avoir des palpitations et un sentiment de danger ou de mort imminente.
    • Le trouble de l'anxiété sociale. Ce genre d'anxiété implique une peur excessive des interactions sociales. La personne peut être excessivement complexée, se sentir embarrassée très facilement et avoir peur de mal faire dans des situations sociales.
  3. Souvenez-vous des sensations que provoque l'anxiété. L'anxiété n'est pas une expérience amusante. Une des façons de l'aider est de comprendre ce que traverse la personne anxieuse pour pouvoir la réconforter d'une façon spécifique à ses symptômes. Voici quelques-uns des symptômes de l'anxiété :
    • une sensation de nervosité
    • une sensation d'impuissance
    • une sensation de danger imminent
    • une sensation de faiblesse
    • une sensation de fatigue
    • des difficultés à se concentrer
  4. Écoutez attentivement. Différentes personnes peuvent avoir besoin d'aides différentes. Peut-être que la meilleure façon de savoir comment aider est de lui demander. Il existe de nombreuses choses que vous pouvez faire pour écouter cette personne.
    • Utilisez des expressions neutres. Par exemple, dites-lui : « je vois » ou « OK ».
    • Adaptez vos expressions au ton émotionnel de la conversation. Par exemple, si elle est très en colère, essayez de donner plus d'empathie à votre « je vois » sur un ton rassurant, au lieu d'avoir l'air froid ou excité, ce qui n'est pas en accord avec son humeur.
    • Posez plein de questions ouvertes. Si vous voulez savoir comment vous pouvez l'aider, au lieu de lui poser des questions comme « tu te sens anxieux ? », vous pourriez lui poser des questions ouvertes comme : « quelles sont les choses ou les situations qui te rendent anxieux d'habitude ? »
    • Faites très attention à cette personne en faisant de votre mieux pour oublier vos propres inquiétudes et pour suivre seulement ses pensées et ses sentiments.
  5. Pratiquez l'empathie. L'empathie se réfère à votre capacité à ressentir les émotions des autres et à être capable d'adopter leur point de vue pour pouvoir imaginer ce qu'ils pensent ou ressentent. Il existe de nombreuses façons de montrer son empathie à une personne anxieuse.
    • Concentrez votre attention sur cette personne.
    • Gardez en tête des valeurs humaines partagées et l'expérience humaine que vous avez en commun. Souvenez-vous que tout le monde ressent les mêmes douleurs, les mêmes peurs et les mêmes inquiétudes. Cela peut vous aider à prendre son point de vue.
    • Arrêtez temporairement vos jugements et prenez simplement en compte son point de vue.
    • Partagez des expériences qui se rapportent à la sienne, mais n'en faites pas trop pour ne pas accaparer la conversation. La chose la plus importante est de montrer que vous pouvez rapporter ses expériences aux vôtres.
  6. Observez l'individu anxieux. Apprenez à observer les signes extérieurs de l'anxiété pour comprendre les moments où il est anxieux. De cette façon, vous pouvez l'aider en le réconfortant lorsque vous remarquez qu'elle est en détresse. Voici quelques-uns des signes de l'anxiété :
    • la nervosité
    • la respiration rapide
    • la transpiration
    • les tremblements
  7. Gardez en tête les coûts et les bénéfices. Essayez de vous souvenir que si vous ne tirez pas d'avantages majeurs d'une activité qui provoque une anxiété importante chez votre ami, il vaudrait mieux que vous vous arrêtiez de le faire.
    • Cependant, vous devriez éviter de trop en faire pour vous adapter à l'anxiété de cette personne, car cela lui donne peu envie de changer.

Naviguer dans la relation

  1. Renforcez positivement les comportements sains. Admettons que cette personne est anxieuse dans les situations sociales, qu'elle participe à une soirée et qu'elle s'entend bien avec les autres. Dites-lui qu'elle a mis de l'ambiance dans la soirée et complimentez-la à propos de certaines choses qu'elle a dites.
    • Cela pourrait vous aider à réaliser qu'il ne se passe rien de mal en s'engageant socialement avec les autres et qu'elle peut s'épanouir dans les interactions sociales.
  2. Évitez de critiquer ses comportements malsains qui sont le produit de son anxiété. Si vous la réprimandez à cause de ses comportements liés à son anxiété, cela pourrait lui causer encore plus d'anxiété. C'est l'opposé de ce que vous voulez faire.
    • Si vous vous trouvez frustré à cause d'elle, au lieu de la critiquer, essayez de quitter la pièce et de revenir seulement lorsqu'elle se sera calmée.
    • Au lieu de vous concentrer sur les choses négatives de son comportement actuel, essayez de vous concentrer sur les choses positives potentielles qui pourraient résulter d'un changement de comportement. Par exemple, si elle évite les situations sociales, au lieu de vous mettre en colère devant elle à cause de cela, essayez par exemple de lui dire : « imagine toutes les opportunités d'agrandissement de ton réseau qu'il y aura ce soir. Dans le passé, tu t'es fait de nombreux amis pendant ce genre d'événements ».
  3. Suggérez-lui un traitement. Vous pouvez aider une personne qui souffre d'anxiété en lui disant qu'elle pourrait tirer avantage d'un traitement contre son trouble. Vous pouvez lui dire que les gens sont souvent parvenus à traiter leur anxiété soit en suivant une psychothérapie soit en prenant des médicaments, parfois avec une combinaison des deux.
    • N'oubliez pas que le type de traitement que vous pouvez lui suggérer dépend du type d'anxiété dont elle souffre et de la cause sous-jacente.
    • Par exemple, si son anxiété est le résultat de la prise de drogues, vous pourriez lui suggérer une cure de désintoxication. Si elle souffre d'anxiété sociale, vous pourriez lui suggérer de demander un traitement à un professionnel de la santé mentale.
  4. Préparez-vous aux crises de panique. Certains types d'anxiété provoquent des crises de panique chez certains individus. Les crises de panique peuvent provoquer des difficultés à respirer ou des palpitations cardiaques et l'individu anxieux pourrait penser qu'il souffre d'une crise cardiaque ou qu'il perd le contrôle de son corps. Les crises de panique peuvent être très effrayantes pour l'individu anxieux et pour vous si vous n'y êtes pas préparé.
    • Si cette personne est prise d'une crise de panique, elle ne va pas avoir la force de bouger, de répondre ou d'avoir des pensées normales. Au lieu de vous énerver ou de vous faire du souci, essayez de la rassurer en lui disant que la crise de panique va bientôt passer.
    • Ceci étant dit, si vous pensez que les symptômes ne sont pas ceux d'une crise de panique, prenez les précautions nécessaires et appelez le 112.
  5. Détendez-vous. Sortez-la pour passer une soirée de détente au calme ou passez une soirée à vous détendre à la maison.
    • Faites-lui savoir que vous n'avez aucun problème à passer le temps de la façon qu'elle veut, d'une façon qui la met à l'aise. Peut-être que la meilleure façon d'aider une personne anxieuse est d'être compréhensif et flexible.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.