Comment développer un bon système immunitaire

Votre santé est l'une des choses les plus précieuses que vous avez. Afin de développer un système immunitaire résistant, essayez les techniques décrites ci-dessous.

Étapes

  1. Gardez la forme. Lorsqu'il s'agit de protéger et d'améliorer le système immunitaire, faire de l'exercice est encore plus important que le régime alimentaire. Bien que le rapport se situe sur le plan physique, la pratique régulière d'un sport permet de combattre la dépression, l'anxiété et tout sentiment de solitude. Cela exerce une influence positive sur votre santé immunitaire. Même la simple pratique de la marche est susceptible de renforcer à la fois la réponse de vos anticorps et de vos lymphocytes T à une éventuelle attaque extérieure. Pour commencer votre programme sportif, mettez-vous à la marche soutenue pendant vingt à trente minutes par jour, cinq jours par semaine
  2. Réduisez votre niveau de stress. Il a été démontré que le stress pouvait entraîner une réduction du taux d'interféron gamma, substance contribuant à renforcer l'immunité, ainsi que des cellules T, destinées à combattre les infections. Même un léger déséquilibre de l'humeur entraîné par le stress, comme une dépression asymptomatique, peut ravager le système immunitaire de quelqu'un ; en réalité, il a été prouvé que la longueur d'une période de dépression a bien plus d'effet sur l'immunité que la gravité de celle-ci Afin de combattre votre stress, essayez la visualisation, le yoga ou le tai-chi ; si vous souffrez de troubles de l'humeur plus graves, pensez à la psychothérapie et/ou au traitement médical.
    • Souriez. Sourire peut permettre de soulager le stress et également de renforcer les fonctions du système immunitaire. Cela doit être dû au fait que sourire permet de se relaxer.
  3. Dormez mieux. Pendant que vous dormez, votre corps produit des cytokines, qui combattent les infections, les inflammations et le stress, de même que d'autres cellules destinées à combattre les infections. Ne pas dormir assez vous rend non seulement plus enclin à tomber malade, mais rallonge également le temps dont vous avez besoin pour récupérer d'une maladie.
  4. Conservez un régime sain. Plus particulièrement, tâchez de consommer beaucoup d'antioxydants, qui combattent les radicaux libres. En effet, la présence de ces derniers a été liée au cancer, aux problèmes cardiaques, à l'athérosclérose et à d'autres maladies. De même, les vitamines (surtout la vitamine C) et les sels minéraux aident votre corps, concernant sa capacité à combattre les infections. Mangez plus de fruits et de légumes, utilisez de l'huile d'olive (riche en graisses mono insaturées) dans le plus grand nombre de recettes possible, mangez du poisson huileux, comme le saumon (les acides gras omega-3 sont naturellement anti-inflammatoires), évitez la viande rouge autant que possible et tâchez d'ajouter des fibres à votre régime !
  5. Prenez un cocktail de vitamines par jour. Même le plan alimentaire le plus sain peut être complété par certains compléments alimentaires. Les compléments les plus étudiés sont les vitamines C, E, A, ainsi que le bêta-carotène et le sélénium. Il a été prouvé que tous ces éléments possèdent des propriétés améliorant l'immunité.
  6. Consommez des probiotiques. Bien que l'interaction moléculaire exacte entre la bactérie probiotique et les cellules intestinales n'est pas encore très bien comprise, des expériences ont prouvé que les probiotiques peuvent renforcer l'immunité. Mangez des aliments riches en probiotiques, tels que des yaourts ou des condiments fermentés (c'est-à-dire sans vinaigre) ou alors faites fermentez votre propre yaourt, kéfir ou kimchi.
  7. Employez les antibiotiques uniquement lorsque c'est absolument nécessaire. Sans vous exposer aux germes, vous ne pourrez jamais développer votre immunité. Plus important encore, beaucoup de gens prennent des antibiotiques contre des infections virales (par exemple un rhume, une bronchite, une grippe), alors qu’ils sont uniquement efficaces contre les infections bactériennes (par exemple une infection de la vessie, des sinus et parfois des oreilles ou encore une pharyngite). Pire encore, l'abus généralisé des antibiotiques a créé de nombreuses souches de bactéries résistantes aux médicaments, telles que le SARM. Rendez-vous service, ainsi qu'à tout le monde, en utilisant les antibiotiques de manière appropriée.See tips.

Conseils

  • Évitez d'utiliser des pesticides et nettoyez votre logement sans utiliser de produits chimiques puissants. Les produits chimiques nocifs ont un effet désastreux sur le corps et peuvent se révéler extrêmement dangereux pour l'environnement.
  • Représentez-vous le système immunitaire comme une armée ; celle-ci emploie des cellules spéciales (des "soldats") afin qu'elles protègent le corps d'organismes dangereux et des virus.
  • Choisissez toujours de la nourriture saine. Il est vrai que certaines cochonneries possèdent un goût délicieux, mais elles loin d'être aussi bonnes pour vous en réalité.
  • Évitez de consommer du lait industriel produit grâce à des antibiotiques. Ces antibiotiques pourraient permettre à certaines bactéries de s'adapter et devenir extrêmement résistantes.

Avertissements

  • Votre logement ne devrait pas être une chambre d'hôpital. Vous exposer aux germes permettra à votre corps de créer des anticorps, qui assureront l'efficacité de votre système immunitaire.
  • Mise en garde : cet article reflète les appréciations et les connaissances de son auteur. Celui-ci n'est pas nécessairement un professionnel de la santé et à ce titre, il faut prendre le contenu de cet article avec toutes les précautions d'usage. Parlez-en de préférence à votre médecin ou à un spécialiste avant de mettre en pratique les conseils de ce wikiHow et/ou si les symptômes persistent plus de quelques jours. S'il s'agit d'un jeune enfant, consultez un pédiatre.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.