Comment ne pas vivre au–dessus de ses moyens

Ne pas vivre au-dessus de ses moyens implique plus de choses qu'un simple effort pour équilibrer votre budget. Cela signifie que vous soyez conscient de la différence entre vos besoins réels d'une part et ce que vous souhaitez de l'autre. Avant tout, vous devez trouver un mode de dépense qui soit adapté à votre personne – et non pas à vos voisins ou votre meilleur ami-e. Vivre selon ses besoins exige que vous soyez attentif à la façon dont vous dépensez votre argent, mais si vous le faites correctement, vous n'aurez pas à vous priver de ces choses qui vous rendent réellement heureu-x-se.

Gardez un budget équilibré

  1. Faites une liste de ce qui vous est essentiel, ce dont vous ne pouvez pas vous passer, notamment la nourriture, les factures de base et les vêtements. Vous ne pouvez survivre sans nourriture par exemple tandis que vous « pouvez » survivre sans dépenser 800€ de vêtements tous les mois (même si vous pensez le contraire !).
  2. Faites une estimation de vos revenus, mensuelle de préférence. Cela vous sera bien sûr aisé si vous êtes salarié-e, en revanche, si vous travaillez à temps partiel, êtes au chômage ou dépendez de quelqu'un d'autre, cette évaluation vous sera peut-être plus difficile à réaliser. Dans une telle situation, le plus logique est de faire la somme de vos dépenses totales des trois derniers mois et d'en faire la moyenne mensuelle. Bien que cette méthode ne soit pas des plus exactes, elle est suffisante pour vous donner une idée, vous permettant par la suite de joindre les deux bouts. .
    • Lorsque vous devez faire une estimation de vos revenus, souvenez-vous d'en soutirer la part réservée aux impôts. En fonction de ce que vous gagnez, ne pas le faire équivaudrait à vous donner une impression erronée d'avoir plus qu'en réalité après passage de l'État.
  3. Annotez toutes vos dépenses. Pour y parvenir, il vous faut faire l'inventaire des achats et dépenses effectués ainsi que des espaces où vous achetez vos biens et service. Vous n'avez pas besoin d'entrer dans les détails, un « 100€ de nourriture à Carrefour » est suffisant. Une fois encore, il vaut mieux le faire sur une base mensuelle et voir quelles parts occupent vos dépenses essentielles et non essentielles dans votre budget.
    • Si cela vous est difficile parce que vous avez tendance à payer fréquemment en argent liquide (ce qui n'est pas une mauvaise chose) ou vous n'arrivez tous simplement à faire le calcul de vos différentes factures, vous pouvez au moins commencer à pister vos dépenses pour ce mois-ci ou le suivant.
  4. Comparez vos revenus et vos dépenses. Regardez comment vous vous en tirez. Si vous êtes dans le vert de manière significative, alors les choses vont bien ! À l'inverse, si vos dépenses et revenus sont au même niveau, alors vous ne pouvez pas épargner et si vos dépenses sont bien supérieures à vos revenus, c'est qu'il y a un problème. Bien sûr, si vous êtes un-e étudiant-e et n'avez pas actuellement de revenu, alors une telle situation est naturelle, mais vous pouvez toujours chercher des moyens pour dépenser plus modestement dans le futur.br>
  5. Évaluez vos dépenses. Regardez où va votre argent. Commencez par catégoriser vos achats. Construisez d'abord une catégorie pour les « essentiels ». Les autres catégories doivent vous être propres, vous pourriez par exemple en avoir une intitulée « sorties » où vous additionnerez toutes les dépenses de ce type pour en faire le total.
  6. Coupez dans le gras. Il est très probable que vous vous rendiez compte qu'au moins une catégorie autre que « les essentiels » grignote une large part de vos revenus. Jetez un œil à cette catégorie et cherchez ce que vous pouvez en couper. Par exemple, si dans vos « sorties » vous constatez neuf ou dix passages à Starbucks, tâchez de les rabaisser à trois ou quatre et gagnez ainsi facilement une vingtaine d'euros. Continuez de couper dans ce qui n'est pas nécessaire de la sorte jusqu'à ce que vos revenus soient supérieurs à vos dépenses.
    • Allez à la section 3 pour plus d'informations sur comment économiser efficacement de l'argent.
  7. Dynamisez vos revenus si nécessaire. Vous vous rendrez peut-être compte que vos dépenses ont dépassé vos revenus à un tel point qu'il vous faudra en faire plus que de simples coupes dans votre budget si vous cherchez à joindre les deux bouts. Vous allez peut-être devoir faire des heures supplémentaires ou chercher un emploi mieux rémunéré afin d'augmenter vos revenus. S'il y a d'autres personnes dans votre ménage, peut-être qu'un-e des autres actif-ve-s peut en faire de même ou si vous avez des adolescents, peut-être qu'ils peuvent prendre un emploi à temps partiel.
  8. Fixez-vous des objectifs d'économies. Créez des objectifs atteignables étalés dans un laps de temps raisonnable. Peut-être de ne dépenser que 200€ par mois, vous pouvez également vous fixer un but tel que d'économiser 100€ pour un prochain voyage à Londres à la fin de l'année prochaine. Plus votre objectif est précis et atteignable, plus vous aurez de chances de le mener à bien. Si votre objectif n'est qu'un simple « dépenser moins d'argent », celui-ci est bien trop vague pour prendre une initiative réelle ou pour savoir si vous êtes proche ou non de l'atteindre.
  9. Épargnez en cas d'urgence. Si vous voulez vraiment vivre selon vos moyens, alors vous ne pouvez laisser un événement inattendu, tel qu'un accident de voiture ou une perte d'emploi, vous prendre au dépourvu et ruiner vos finances. Vous devez mettre de l'argent de côté pour les mauvais jours, même si ce n'est que 80€ par mois. Ces économies s'additionneront et vous vous sentirez bien plus en sécurité et en confiance qu'en jetant de l'argent par la fenêtre tous les mois sans avoir un centime d'épargné.
    • Le simple fait de garder de la petite monnaie dans un « pot à urgences » tous les soirs vous aide à vous préparer mentalement à garder une part de votre budget pour faire face à l'imprévu.

Changez votre rapport aux dépenses

  1. Faire la distinction entre ce que vous voulez et ce dont vous avez réellement besoin. Bien sûr, vous pouvez penser réellement avoir « besoin » d'une gigantesque télévision HD, mais soufreriez-vous réellement si vous vous procuriez à la place une télévision plus petite ou de continuer à garder l'ancienne un moment ? Avez-vous réellement besoin de ces chaussures hauts de gamme, de ces lunettes de soleil ou seriez-vous tout aussi heureu-x-se avec une paire plus modeste ? Avez-vous réellement besoin de dépenser entre 70 et 100 euros à chaque fois que vous dînez dehors avec votre partenaire ou pourriez-vous aller à un endroit un peu plus abordable, voire remplacer votre sortie par un dîner romantique à la maison ? Prendre conscience que vous n'avez pas vraiment besoin de toutes ces choses qui vous semblent essentielles vous aidera définitivement à vivre en concordance avec vos moyens.
    • Ce n'est pas grave si vous vous accordez des petites folies une fois de temps en temps pour quelque chose dont vous n'avez pas « vraiment » besoin, mais cela ne doit pas devenir une habitude. Et quand vous voulez faire ce genre de dépense, vous devriez garder en mémoire que votre vie resterait tout aussi agréable sans cette chose particulière.
  2. Ne vous mesurez pas à l'aune de vos voisins. Ces derniers viennent peut être d'avoir une nouvelle piscine ou ont ajouté un nouvelle annexe à leur maison ; mais ils gagnent peut-être deux fois plus que vous. Si vous vous retrouvez à essayer de suivre le rythme consumériste de tous ceux qui vous entourent, alors non seulement vous ne serez jamais heureu-x-se, mais vous ne serez également jamais capable de vivre selon vos moyens, trop occupé-e à essayer de maintenir une image chimérique que vous ne pourrez jamais atteindre complètement.
    • Bien sûr, le nouveau jean de marque de votre meilleur-e ami-e lui va parfaitement bien. Soyez content pour il-elle plutôt que de chercher à l'émuler par jalousie. La jalousie fait de vous une personne malheureuse – et qui ne sera jamais satisfaite de ce qu'il-elle possède.
  3. Changez votre définition de ce qu'implique être « riche ». La richesse ce n'est pas forcément conduire une BMW ou passer des vacances à Capri tous les automnes ; cela peut aussi être d'avoir suffisamment d'argent pour assurer une existence heureuse à votre famille et à vos enfants, tout en ayant de l'argent de côté pour votre couple et quelques petits voyages. Une fois réalisé que cela peut devenir votre propre définition de ce qu'est la « richesse », vous serez capable de vous détendre et de ne plus prêter tant d'attention à la manière dont les autres perçoivent votre statut.
  4. Sachez que dépenser moins ne réduira pas votre qualité de vie. Alors vous invitez des amis chez vous à déguster un vin agréable plutôt que d'aller dépenser de l'argent dans un bar plein à craquer. Avec votre couple, vous décidez de voyager en train plutôt qu'en voiture sur la Côte d'Azur. Toutes ces choses réduisent-elles réellement votre qualité de vie ? Absolument pas. Vous garderez toujours la possibilité de faire ce que vous aimez – simplement de manière un peu différente. Ne pensez pas que votre vie va empirer si vous dépensez moins.
    • En réalité, dépenser moins peut même améliorer votre qualité de vie, vous rendant moins anxieux-x-se de gâcher de l'argent, vous vous sentirez plus en paix avec vos décisions.
  5. Soyez reconnaissant envers ce que vous possédez déjà. Plutôt que de vous concentrer sur ce que vous souhaiteriez avoir – une nouvelle voiture, un costume prétentieux, une plus grande maison – canalisez votre attention envers ce que vous avez la chance de déjà avoir. Vous détestez peut-être votre télévision, mais appréciez votre ordinateur. Vous souhaiteriez peut-être avoir un nouveau manteau, mais vous avez déjà de nombreux bons pulls. Faites une liste de ce que vous avez et ne vous limitez pas aux choses matérielles – vous pourriez être reconnaissant-e d'être avec une personne extraordinaire, de merveilleux enfants ou de vivre dans un bel endroit.
    • Être conscient-e de toutes ces choses que vous possédez déjà vous rendra moins apte à dépenser impulsivement votre argent afin de compenser ce qui semble vous manquer dans la vie.

Économiser de l'argent

  1. Mangez à la maison à chaque fois que vous le pouvez. Ce n'est pas moins amusant que d'aller au restaurant. Cela fera de vous un-e meilleur-e cuisinier-ère, vous aurez meilleur conscience de la composition de votre alimentation et cela crée une atmosphère plus intime pour un rendez-vous ou une rencontre avec vos amis. Bien sûr cela vous permet également de faire des économies. Si l'une de vos plus grandes sources de dépenses sont vos sorties au restaurant, essayez de limiter le nombre de repas pris dehors à deux par semaine. Puis, réduisez-les encore jusqu'à atteindre un point où vous vous sentez satisfait-e si vous sortez au restaurant une fois toutes les unes ou deux semaines.
    • Bien sûr, parfois vous devez manger dehors – pour le pot de départ d'un collègue ou l'anniversaire d'une amie à titre d'exemple. Lorsque vous mangez effectivement dehors, vous pouvez rester conscient-e de ce que vous dépensez. N'arrivez pas sur place affamé-e ou vous risquez de commander trop de nourriture et de dépasser votre budget.
  2. Attendez les soldes. Vous devriez éviter si possible d'acheter les objets à leur prix maximum de vente à l'unité. Attendez que l'objet soit en solde, procurez-vous des bons d'achat si possible et ayez suffisamment de patience, tout ce que vous désirez finira par coûter moins cher. Vous n'avez pas à vous procurer le nouvel iPod ou un nouveau jeu vidéo le jour même de leur sortie en magasins ; attendez quelques mois que les prix baissent et vous pourriez économiser des centaines d'euros.
    • Il n'y a pas de honte non plus à acheter d'occasion. Vous pouvez trouver des vêtements de très bonne qualité à des prix imbattables dans des friperies.
  3. Amusez-vous à la maison plutôt que dehors. Organisez une fête chez vous plutôt que de sortir dans un bar avec vos amis. Invitez des gens à voir un film chez vous plutôt que de dépenser 12€ dans une place de cinéma le jour de sortie d'un nouveau film. S'amuser chez soi peut être encore plus divertissant que de sortir, car il n'y aura pas d'inconnus et vous pourrez contrôler ce que vous mangez et buvez. Alors, la prochaine fois que vous souhaiterez participer à une activité sociale, invitez quelques amis chez vous plutôt que de vous rendre à un bar bruyant et hors de prix.
  4. Annulez les abonnements qui vous sont inutiles. Vous pourriez dépenser plus de 80 € par mois dans des abonnements dont vous n'avez pas vraiment besoin. Coupez dans vos dépenses en éliminant certains de ces abonnements de vos factures mensuelles :
    • Un abonnement à une salle de sport. Si vous ne la fréquentez qu'une ou deux fois par mois, annulez-le et optez plutôt pour des footings.
    • Un abonnement à une plate-forme internet de partage de films ou autres.
    • Un abonnement à un magazine. Si vous n'en lisez qu'un ou deux articles par mois, il est plus sage de garder votre argent et de lire la presse en ligne.
  5. Empruntez à chaque fois que vous en avez la possibilité. Allez à la bibliothèque emprunter un livre plutôt que de l'acheter en librairie. Empruntez un DVD à un ami plutôt que de louer un film. Empruntez une robe que vous ne porterez qu'une seule fois à une amie de bon gout plutôt que de beaucoup dépenser pour quelque chose que vous ne mettrez jamais plus par la suite. Partagez ce que vous avez avec vos amis et ils en feront de même avec vous. L'emprunt est une bonne et amusante façon d'économiser de l'argent.
  6. Si vous habitez en maison, essayez d'avoir un jardin. La jardinerie est non seulement un loisir agréable et reposant – dont il a été prouvé qu'il augmentait l'espérance de vie –, mais c'est aussi un moyen idéal de faire des économies. Plutôt que de dépenser dans l'achat de légumes et d'herbes chaque semaine, investissez dans un jardin et regardez les économies faites par semaine.
  7. Ne faites jamais les courses sans liste. Que vous alliez à l'épicerie ou au centre commercial, vous aurez beaucoup plus tendance à dépenser impulsivement et dangereusement si vous vagabondez entre les rayons afin de vous procurer ce dont vous « pensez » avoir besoin. Prenez plutôt le temps en amont d'écrire une liste complète à chaque fois que vous faites les courses et ne vous en éloignez pas sauf si vous tombez sur quelque chose dont vous avez réellement besoin, mais aviez oublié de noter.
    • Même si vous allez au centre commercial pour n'acheter que trois produits, les écrire sur une liste vous permettra de prendre plus conscience de votre acte si vous avez acheté quelque chose en trop.
  8. Attendez 48 heures avant de faire un achat important. Si vous voyez une toute nouvelle veste, une nouvelle paire de chaussures dans un magasin ou en faisant des courses en ligne, n'achetez pas l'objet à la seconde où vous pensez ne pas pouvoir vous en passer. Attendez plutôt deux jours pour vous donner du temps. Peut-être vous rendrez-vous compte que cet objet ne vous est pas si essentiel que ça ou que vous pourrez en trouver un substitut meilleur marché. Si vous avez pris le temps d'y réfléchir et décidez que vous en avez effectivement besoin, alors vous serez plus confiant-e dans votre décision.

Conseils

  • Si vous arrivez à couper significativement dans vos dépenses, gardez le surplus pour vos mauvais jours.
  • N'exagérez pas non plus dans les coupes de budgets. Vous travaillez dur et méritez quelques plaisirs. Si vous ne vous offrez pas quelque chose de temps en temps, il vous sera plus difficile d'équilibrer votre budget.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.