Comment faire pousser un citronnier à l'intérieur

Cultiver un petit citronnier dans votre maison peut être une expérience qui ravira votre sens de l'odorat. L'idée de cultiver un arbre dans une maison ou un appartement peut être intimidante pour un débutant, mais ce n'est pas aussi difficile que l'on pourrait croire. Laissez aux racines de votre arbre beaucoup de place pour pousser et gardez la terre et les branches chaudes et hydratées. Il faut simplement que vous donniez un peu d'attention et d'amour à votre citronnier et il vous récompensera avec un parfum frais et une récolte de délicieux fruits acides à de nombreuses reprises.

Se préparer

  1. Choisissez le bon type de citronnier. Le citronnier 'Meyer' est celui que l'on cultive le plus souvent à l'intérieur. Il produit des fruits de taille petite à moyenne avec une saveur forte. Le citronnier panaché, qui produit des citrons à la chair rose, est également un bon choix de débutant.
  2. Achetez un bon spécimen. Allez dans une jardinerie et achetez un arbre de deux à trois ans. Il est possible de faire pousser un citronnier à partir d'une graine, mais ce n'est pas conseillé, car les arbres cultivés à partir de graines peuvent prendre très longtemps pour pousser et produire des fruits.
  3. Choisissez un grand pot avec des trous au fond. Un pot de 40 à 60 l devrait laisser largement assez de place à votre arbre et dans des conditions normales, un arbre cultivé dans un pot de cette taille peut atteindre une hauteur de 2,5 m.
    • Si le pot que vous choisissez n'a pas de trou pour le drainage, percez-en un ou deux dans le fond.
  4. Préparez un terreau universel. Le mieux est d'acheter un mélange légèrement acide à base de terre dans un magasin. Incorporez du sable dans le terreau de façon à augmenter le drainage.
    • Un terreau à base de tourbe est une alternative sans terre qui fonctionne également. Ces mélanges artificiels sont encore plus efficaces lorsqu'ils contiennent du compost.

Planter un citronnier

  1. Trouvez une coupelle assez large pour que vous puissiez y poser votre pot. Mettez quelques cailloux ou graviers dans la coupelle et ajoutez un peu d'eau puis posez le pot sur les cailloux dans la coupelle. La coupelle remplie d'eau aidera à maintenir un minimum d'humidité autour de votre arbre.
  2. Posez une couche de toile de paillage au fond du pot. Cette toile empêchera le terreau de sortir par les trous de drainage lorsque vous arroserez le citronnier.
  3. Mettez une couche de graviers ou de débris de pots en terre cuite au fond du pot. Les graviers augmenteront le drainage, ce qui empêchera les racines du citronnier de se noyer ou de pourrir.
  4. Remplissez le pot à moitié de terreau. Tassez le terreau de façon à créer une base solide sur laquelle l'arbre pourra reposer.
  5. Sortez le citronnier du pot dans lequel vous l'avez acheté. Frottez légèrement ses racines pour les aider à s'étaler avant de mettre l'arbre dans le pot.
    • Si vous avez acheté un arbre à racines nues, faites un tas de terreau dans le pot et mettez l'arbre dans le pot de façon à ce que ses racines s'étendent sur le tas.
  6. Mettez du terreau autour du citronnier. Tassez bien le terreau pour éliminer l'air de façon à obtenir un terreau dense et solide qui soutiendra bien l'arbre. Ne laissez aucune racine exposée et n'enterrez pas le tronc. S'il est couvert de terre, le tronc pourrira.
  7. Arrosez immédiatement le citronnier. Arrosez-le assez pour que l'eau en trop s'écoule du pot dans la coupelle. Videz la coupelle une fois que l'eau a fini de s'évacuer.

Etretenir un citronnier et récolter les fruits

  1. Gardez le terreau humide. Vérifiez régulièrement la couche supérieure de terreau (environ 5 cm). Lorsque cette couche est assez sèche, arrosez généreusement le citronnier jusqu'à ce que l'eau en trop s'écoule par le bas du pot et coule dans la coupelle. Videz la coupelle.
    • Si vous utilisez de l'eau dure du robinet, il faudra peut-être que vous réduisiez le pH de l'eau avant d'arroser votre arbre. Une cuillère à soupe de vinaigre blanc ajoutée à 4 l d'eau fait généralement l'affaire.
  2. Vaporisez votre arbre avec un vaporisateur. Faites-le fréquemment, voire quotidiennement. Le fait de vaporiser le citronnier remplace l'humidité naturelle qui manque à l'arbre lorsqu'il reste à l'intérieur.
  3. Gardez la pièce humide à l'aide d'un humidificateur. Si votre citronnier ne semble pas bien se porter malgré la vaporisation fréquente, il faudra peut-être que vous l'hydratiez encore plus en utilisant un humidificateur quelques heures par jour dans la pièce où il se trouve. Vous pouvez surveiller le niveau d'humidité à l'aide d'un hygromètre. Le taux d'humidité ambiant doit être d'environ 50 % au printemps et en été.
  4. Contrôlez la température de la pièce dans laquelle vous gardez votre citronnier. Ces arbres se portent le mieux dans des pièces dont la température moyenne est de 21 °C en journée et 13 °C la nuit. Même si les températures en dessous de 13 °C ne tueront pas votre citronnier, elles le feront entrer en phase de dormance et il arrêtera de pousser.
  5. Mettez l'arbre devant une fenêtre exposée au sud. Les citronniers ont besoin d'un maximum de soleil, c'est-à-dire huit à douze heures de soleil par jour.
  6. Complétez la lumière naturelle avec de la lumière artificielle. Mettez un tube fluorescent de 40 watts entre dix et vingt centimètres au-dessus de la cime de l'arbre. Laissez la lumière allumée aussi long qu'il le faut pour que votre arbre reçoive huit à douze heures de lumière en tout.
  7. Pollinisez votre citronnier à la main. En le gardant à l'intérieur, vous empêchez les abeilles et autres insectes de polliniser votre arbre. Certains arbres peuvent produire des fruits sans pollinisation, mais la pollinisation augmente beaucoup vos chances d'avoir une récolte abondante.
    • Pollinisez l'arbre tôt, de préférence le matin. Le pollen peut être tué par la chaleur ou la sècheresse un après-midi chaud.
    • Lorsque votre citronnier fleurit, frottez délicatement les anthères à l'intérieur de chaque fleur avec un pinceau ou un coton-tige. Les anthères sont les extrémités jaunes des cinq étamines qui sortent du centre de la fleur. Lorsque vous frottez les anthères, du pollen jaune poudreux se déposera sur le pinceau.
    • Appliquez le pollen sur le stigmate collant de chaque pistil. Le pistil est la tige centrale qui s'élève au-dessus des autres tiges au centre de la fleur. Appliquez délicatement le pollen que vous avez récupéré avec votre pinceau ou votre coton-tige sur les stigmates jusqu'à ce que le pollen adhère.
    • À partir de là, laissez la plante prendre le relai. L'arbre devrait finir de se développer tout seul à partir de ce point.
  8. Fertilisez votre citronnier avec un engrais NPK. Choisissez un engrais riche en azote avec un taux modéré de phosphore et de potassium, par exemple un engrais 12-4-4. Ces chiffres indiquent respectivement les quantités d'azote, de phosphore et de potassium donc le premier chiffre doit être le plus élevé. Un engrais riche en azote réduirait la floraison et la production de fruits pour de nombreuses plantes, mais les agrumes consomment beaucoup d'azote et ont besoin de plus d'azote que la plupart des autres plantes pour croitre rapidement. Les engrais comprenant aussi des minéraux comme le fer ou le zinc aideront votre arbre à mieux absorber les nutriments. Appliquez l'engrais une ou deux fois par mois en fonction des consignes sur l'emballage.
  9. Taillez peu. Si vous coupez trop de feuilles, vous obtiendrez moins de fruits, mais il peut être utile de tailler de temps en temps. Retirez les branches mortes, cassées et malades et éclaircissez l'arbre pour contrôler sa hauteur et sa largeur en fonction de la place disponible.
  10. Taillez les racines seulement lorsque c'est nécessaire. Les racines du citronnier doivent rester à l'étroit dans le pot de façon à limiter la taille de l'arbre, mais certains citronniers en pot arrêtent de produire des fruits si leurs racines poussent trop. Lorsqu'un arbre arrête de pousser, il faut tailler les racines.
    • Sortez votre citronnier de son pot. Exposez les racines et hydratez-les en les aspergeant d'eau avec un vaporisateur.
    • Utilisez un sécateur pour retirer les racines les plus grosses qui font le tour de la motte racinaire.
    • Coupez 1,5 à 2,5 cm des racines extérieures autour de la motte avec un couteau aiguisé.
    • Remettez l'arbre dans le pot et taillez environ un tiers de son feuillage pour compenser la perte de racines.
  11. Faites attention aux ravageurs. Il est rare que les arbres d'intérieur subissent des attaques de ravageurs, mais de petites infestations sont tout de même possibles. Aspergez les ravageurs d'eau savonneuse pour les tuer. Si cela ne fonctionne pas, appliquez de l'huile de neem.
  12. Faites attention aux symptômes de maladies. Les maladies fongiques sont particulièrement communes, mais des maladies bactériennes peuvent également survenir. Renseignez-vous sur les traitements antifongiques et antibactériens possibles pour déterminer le meilleur traitement pour la maladie particulière dont souffre votre arbre.
  13. Éclaircissez les groupes de citrons. Lorsqu'un groupe de citrons se forme sur votre arbre, retirez deux tiers des fruits pour laisser aux citrons restants une chance de bien murir et d'atteindre leur taille maximale. En général, les citrons prennent entre sept et neuf mois pour murir.
  14. Cueillez les citrons murs en les faisant tourner. Vous pouvez également utiliser un sécateur pour les couper, mais en général, les citrons bien murs se détachent assez facilement.

Conseils

  • N'utilisez pas d'engrais contenant de la poudre d'alfalfa ou de la poudre de graines de coton. Une maladie fongique appelée anthracnose attaque souvent l'alfalfa et la graine de coton donc les engrais contenant ces produits pourraient transmettre cette maladie à votre arbre.
  • Même si ce n'est pas indispensable, vous pouvez mettre votre citronnier à l'extérieur en été de façon à ce qu'il puisse se polliniser naturellement et recevoir plus de lumière. Sachez toutefois qu'il faudra habituer l'arbre lentement à son nouvel environnement chaque fois que vous le déplacerez. Sinon, il pourrait être traumatisé.
  • Envisagez aussi de cultiver d'autres agrumes à l'intérieur. Les fruits acides ont tendance à être plus faciles à entretenir que les fruits sucrés donc les débutants devraient cultiver des agrumes très acides comme le calamondin, le limettier de Perse et les hybrides citron-kumquat ou orange-kumquat. Les jardiniers plus expérimentés peuvent essayer des agrumes plus sucrés comme l'orange Valencia, la clémentine, l'oroblanco et l'orange sanguine Moro.

Éléments nécessaires

  • Un citronnier
  • Un grand pot ou autre récipient
  • Une grande coupelle
  • Du terreau universel
  • Des cailloux
  • De la toile de paillage
  • Un vaporisateur
  • Un arrosoir
  • Un humidificateur
  • Des lampes de culture fluorescentes
  • Un pinceau ou un coton-tige
  • De l'engrais
  • Un sécateur
  • De l'huile de neem
  • Des traitements antifongiques et antibactériens.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.