Comment guérir naturellement une infection urinaire

Une infection (qu’elle soit bactérienne, virale ou fongique) dans le système urinaire est appelée une « infection urinaire ». Tout le monde peut l'attraper, mais les femmes, les personnes qui ont du mal à contrôler leur miction, celles qui portent un cathéter et les personnes diabétiques présentent un risque plus élevé. L'infection urinaire peut aussi se transmettre sexuellement, c'est pourquoi vous devez prévenir vos partenaires sexuels si vous en avez une. Même si elle peut entraîner des dégâts au niveau des reins, une pression sanguine élevée et des problèmes de miction, les infections urinaires ne sont pas un problème grave chez la plupart des gens. Un médecin pourrait vous donner des antibiotiques pour la traiter, mais vous pouvez aussi essayer des méthodes naturelles pour traiter et prévenir les infections urinaires.

Changer son régime alimentaire pour traiter l'infection urinaire naturellement

  1. Envisagez d'attendre que l'infection passe. Les symptômes peuvent être irritants ou incroyablement douloureux, mais les infections urinaires se soignent généralement d'elles-mêmes si vous les laissez sans traitement. Une étude a montré que 71 % des femmes qui ne prennent pas de traitement contre l'infection urinaire observent une amélioration au bout d'une semaine.
    • Cependant, vous ne devez pas ignorer les infections urinaires fréquentes, car elles pourraient entraîner des infections des reins beaucoup plus dangereuses si vous les laissiez sans traitement.
  2. Consommez des aliments riches en antioxydants. Les antioxydants protègent les cellules de votre corps contre de nombreux types de dégâts. On les utilise pour traiter une grande variété de problèmes médicaux, du cancer à la maladie d'Alzheimer en passant par les infections urinaires. Les légumes et les fruits sont naturellement riches en antioxydants, mais consommez-en certains en particulier comme les myrtilles, les framboises, les groseilles, les mûres, les courges et les poivrons.
  3. Restez bien hydraté. En buvant beaucoup d'eau, vous urinerez plus souvent. Même si cela peut être un peu gênant, la miction vous permet de guérir l'infection plus vite.
  4. Soutenez l'équilibre naturel de vos intestins. Vous ne devriez pas penser qu'il ne devrait pas y avoir de bactéries dans votre corps. En fait, pour chaque cellule de votre corps, il existe dix organismes microbiens dans votre corps ! Vos intestins produisent des bactéries saines et naturelles qui aident votre corps à effectuer de nombreuses tâches, de la digestion au soutien du système immunitaire en passant par le fonctionnement adéquat du cerveau. Lorsque votre flore intestinale n'est pas en bonne santé, votre corps est plus vulnérable à une variété de problèmes de santé, du cancer au diabète en passant par les infections urinaires.
    • Les aliments fermentés peuvent vous aider à maintenir un équilibre sain dans votre corps. Consommez des aliments comme du yaourt, des légumes saumurés, du tempeh, du miso, de la choucroute, du kéfir et du kombucha.
    • Vous pouvez aussi prendre des compléments alimentaires aux probiotiques (des bactéries saines) pour prendre soin de la santé de vos intestins. Il a été démontré qu'ils permettent de prévenir les infections urinaires récurrentes et qu'ils sont utiles en général pour prévenir les infections urinaires.
    • De nombreuses marques de yaourt incluent maintenant des probiotiques, mais vous pouvez aussi les prendre sous forme de pilule. Les probiotiques sont mesurés par « unités » ou par « unité de formation de colonie » (UFC). Essayez de consommer 5 milliards d'UFC par jour.
  5. Augmentez la quantité de poisson que vous consommez. Les oméga-3 sont nécessaires à un système immunitaire en bonne santé pour lutter contre les infections. La meilleure source d'oméga-3 que vous pouvez consommer se trouve dans les poissons, mais vous pouvez aussi en acheter des compléments alimentaires sous forme de pilules.
  6. Évitez la caféine et le sucre. La caféine agit comme un stimulant et le type de sucre transformé qu'on retrouve dans les aliments transformés ou sucrés nourrissent les bactéries. Ces deux éléments font empirer l'infection, c'est pourquoi vous devez les éviter à tout prix. Arrêtez de consommer du café, du thé noir ou des sodas.

Prendre des poudres et des extraits pour traiter naturellement l'infection urinaire

  1. Buvez du jus de canneberges ou prenez-en de l'extrait. Les canneberges sont un traitement connu contre les infections urinaires, car elles empêchent les bactéries de se développer. Les canneberges rendent l'urine plus acide et y introduisent une substance chimique appartenant à une classe appelée les proanthocyanidines qui empêchent les bactéries de s'accrocher facilement aux cellules de la vessie et de l'urètre. Même si de nombreuses personnes utilisent les canneberges pour traiter les infections urinaires, des études suggèrent qu'elles fonctionnent mieux dans la prévention que dans le traitement de cette maladie.
    • Buvez entre 300 et 600 ml de jus de canneberges tous les jours. Certains jus de canneberges pourraient cependant être plus efficaces que d'autres.
    • Prenez des gélules de canneberges (400 mg deux fois par jour).
  2. Combinez les canneberges aux airelles rouges. L'airelle rouge est une baie de la même famille que la canneberge. Une étude a suggéré que la consommation d'un concentré de canneberges et d'airelles rouges réduit le risque d'infection urinaire chez les femmes et les adolescentes. Les sujets de cette étude ont bu 7,5 g d'extrait de canneberges et 1,7 g d'extrait d'airelles rouges mélangés dans 50 ml d'eau, tous les jours.
  3. Prenez de la busserole en poudre. Vous ne trouverez pas de busserole (ou raisin d'ours) au supermarché, mais il est possible d'en trouver facilement et bon marché sur Internet. Cette plante est utilisée depuis des siècles dans la pharmacopée amérindienne et européenne. Prenez entre 250 et 500 mg de busserole en poudre trois fois par jour.
    • Cette plante pourrait donner une teinte verdâtre à votre urine, mais ce n'est pas dangereux.
    • La busserole fait office de diurétique (elle débarrasse le corps de ses sels et de son eau), c'est pourquoi vous devez demander à votre médecin si vous pouvez en consommer si vous prenez d'autres médicaments en même temps.
  4. Prenez de la levure de bière. En théorie, la levure de bière force les bactéries qui provoquent l'infection urinaire à sortir, mais jusqu'à maintenant, il n'existe pas d'essai clinique sûr qui prouve qu'elle permet de traiter les infections urinaires. En plus, la levure de bière peut interagir négativement avec certains types de médicaments, c'est pourquoi vous devez en parler avec votre médecin avant d'en prendre. Malgré le manque de preuves scientifiques, de nombreuses personnes prennent trois grammes de levure de bière deux fois par jour pour traiter les infections urinaires.
    • Consultez un médecin avant de prendre de la levure de bière si vous prenez d'autres médicaments en même temps. Vous ne devez pas en prendre si vous prenez un médicament qui appartient à la famille des IMAO.
    • Les IMAO incluent certains médicaments comme la sélégiline, la phénélzine, la tranylcypromine, la rasagiline, l'isocarboxazide, le sulfate de phénélzine, l'hydrochlorure de sélégiline, le sulfate de tranylcypromine et la rasagiline.
  5. Prenez une c. à c. de D-mannose deux fois par jour. Prenez chaque dose avec du jus de canneberges ou de l'eau. Le D-mannose est un type de sucre qui, à la différence du sucre dans les aliments sucrés, permet de traiter les infections urinaires. Les experts pensent qu'il interfère dans la façon dont la bactérie se colle aux cellules et les infecte. Même si personne ne l'a encore étudié pour le traitement des infections urinaires, il a été prouvé que le D-mannose est efficace pour lutter contre les infections urinaires récurrentes.
    • Sachez que le D-mannose peut aussi ramollir les selles et provoquer des ballonnements.
  6. Buvez du thé et des extraits efficaces pour lutter contre les infections urinaires. Une grande variété de thés et d'extraits peuvent être utilisés contre les infections urinaires. L'avantage principal de cette méthode est que vous pouvez changer de produit, si vous commencez à vous ennuyer d'un goût, vous pouvez passer à un autre produit. La chose la plus importante est d'augmenter la quantité de produits que vous buvez tous les jours. Si vous achetez ces produits sous forme déshydratée, mélangez la poudre dans une tasse d'eau chaude.
    • La chimaphile à ombelles  : prenez-en entre huit et dix gouttes dans un verre de 200 ml deux à trois fois par jour.
    • La balle de maïs : prenez-en 400 mg deux fois par jour.
    • L'agathosma : prenez-en 500 mg deux fois par jour.
    • L'equisetum : n'en prenez pas si vous avez du diabète, l'equisetum peut faire diminuer votre taux de vitamine B et de thiamine, c'est pourquoi vous devez vous assurer de prendre des vitamines au B complexe si vous prenez de l'equisetum.

Prévenir naturellement les infections urinaires

  1. Buvez beaucoup d'eau. Une bonne hydratation est la façon la plus simple de prévenir les infections urinaires et c'est aussi important pour votre santé en général. Buvez au moins deux litres d'eau par jour pour « purger » votre organisme et prévenir les infections urinaires.
  2. Allez aux toilettes dès que vous en sentez l'envie. Plus l'urine reste longtemps dans votre vessie, plus les bactéries ont le temps de se développer. Les femmes doivent toujours s'essuyer de l'avant vers l'arrière, surtout après être allées à la selle. Cela prévient les contaminations bactériennes depuis les selles.
  3. Allez uriner après les rapports sexuels. Les femmes en particulier devraient toujours uriner après les rapports sexuels pour empêcher les bactéries de se diriger vers l'urètre. Les méthodes de contraception qui emploient des spermicides font augmenter le risque d'infection urinaire. Cependant, l'utilisation de moyens de contraception autres que la pilule sans spermicide fait augmenter le risque de grossesse non désirée. Vous pouvez trouver un bon compromis en passant à des contraceptifs par voie orale, à un stérilet ou à des anneaux contraceptifs, si cela est possible.
  4. Portez des vêtements amples sur le bas de votre corps. Le but est de garder la zone des parties génitales la plus sèche possible. Les vêtements et les sous-vêtements amples, de préférence en coton, permettent de laisser passer l'air mieux que les sous-vêtements en nylon et les pantalons moulants.
  5. Suivez un régime alimentaire riche en fibres. Il n'existe pas encore de recherches concluantes sur le lien entre les régimes alimentaires riches en fibres et les infections urinaires. Cependant, ces régimes alimentaires vont faire diminuer les risques de constipation, une des causes communes d'infection urinaire. De nombreuses personnes préviennent l'apparition d'infections urinaires en consommant beaucoup de haricots, de lentilles, de céréales intégrales et de légumes racines.
  6. Ne vous faites pas de lavement et n'utilisez pas de vaporisateurs d'hygiène féminine. Les sécrétions naturelles du vagin devraient éliminer les odeurs anormales dont vous pourriez vous inquiéter. Encore plus important, ces vaporisateurs, ces lavements, ces lingettes et ces déodorants contiennent des substances chimiques nocives dans leurs parfums agréables. Elles provoquent souvent des réactions cutanées et des problèmes hormonaux. Les lavements éliminent des bactéries normales et saines du vagin et augmentent en fait le risque d'infection urinaire. Les lavements affectent l'équilibre du pH du vagin, ce qui provoque une sécheresse et des irritations.
    • Les lavements sont aussi liés à un risque plus élevé d'infections vaginales, d'infections sexuellement transmissibles et d'infertilité.

Conseils

  • Évitez les boissons alcoolisées et les boissons ou les aliments sucrés, car cela peut faire empirer l'infection urinaire.
  • Mangez du yaourt, du miso ou de la soupe de poulet, tous les trois connus pour leurs propriétés antibactériennes.
  • Gardez la zone où se trouvent vos reins au chaud pour soulager des douleurs au niveau du pelvis ou des crampes au niveau de la vessie. Appliquez une bouteille d'eau chaude pour garder vos reins au chaud ou portez un haut long pour la recouvrir.

Avertissements

  • Abstenez-vous de rapports sexuels lorsque vous avez une infection urinaire.
  • Si vous développez une fièvre élevée, des nausées, des vomissements, des douleurs dans les reins ou du sang dans l'urine, ou si l'infection dure plus d'une semaine, consultez immédiatement un médecin.
  • On conseille souvent de prendre du bicarbonate de soude pour soigner les infections urinaires, mais tout le monde ne peut pas en prendre en toute sécurité. Consultez votre médecin avant d'utiliser du bicarbonate de soude pour soigner une infection urinaire.
Cet article contient des informations médicales ou des conseils pouvant affecter votre santé. Avant de mettre en pratique les conseils de ce wikiHow, parlez-en de préférence à votre médecin ou à un spécialiste. Si les symptômes persistent plus de quelques jours, allez voir un professionnel de la santé. Lui seul est apte à vous fournir un avis médical, quelle que soit votre condition. S'il s'agit d'un jeune enfant, consultez un pédiatre sans attendre.Le numéro des urgences médicales européen est le : 112Vous retrouverez les autres numéros des urgences médicales pour de nombreux pays en cliquant ici.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.