Comment se préparer pour suivre la formation de base des marines américains

Le programme d'entraînement du Corps des Marine des États-Unis a des exigences très élevées par rapport à celles des programmes des autres composantes de l'armée américaine. En effet, pendant leur entraînement, les « recrues » sont poussées au-delà de leurs limites et subissent des contraintes physiques et psychologiques très fortes, afin de devenir de véritables marines. Même avec une préparation préalable, il est pratiquement impossible de répondre à l'avance, à toutes les exigences physiques de ce programme de formation. Cependant, une condition physique suffisante et une familiarisation avec les exigences mentales requises, quelques mois avant le début de l'entraînement, peuvent vous donner le courage nécessaire pour relever un défi aussi difficile.

Se préparer physiquement

  1. Soyez conscient de la nature des tests que vous allez à subir. L'aptitude physique est l'une des conditions de base de l'efficacité d'une armée de mer, par conséquent, les marines doivent avoir une force physique et une endurance suffisantes. Pour faire partie du Corps des Marines, les recrues doivent réussir le test initial de résistance (Initial Strength Test-IST) au début de la formation et le test d'aptitude physique (Physical Fitness Test-PFT) à la fin de cette même formation. De plus, les marines sont astreints à passer un test annuel appelé test d'aptitude au combat (Combat Fitness Test-CFT). La connaissance des normes de ces tests, peut vous aider à évaluer votre aptitude physique avant d'arriver au camp d'entraînement.
  2. Familiarisez-vous avec les normes du test initial de résistance. Ce test a lieu au début de votre séjour au camp, après la « période d'accueil » initiale de trois jours. Les trois principales composantes du test sont : la traction à la barre fixe, les abdominaux et une course d'endurance.
    • La traction à la barre fixe : pour être acceptés à suivre la formation, les hommes doivent effectuer un minimum de deux tractions complètes. Les femmes doivent se tenir en suspension à une barre fixe, pendant douze secondes au moins en ayant les bras fléchis et le menton sans contact au-dessus de la barre.
    • Les abdominaux : les femmes et les hommes doivent accomplir au moins 44 abdominaux en deux minutes.
    • La course d'endurance : il est demandé aux hommes de courir 1,5 miles (2,4 km) en 13 min 30 s au plus et aux femmes de couvrir la même distance en 15 minutes au plus.
  3. Familiarisez-vous avec les normes du test d'aptitude physique. Les exercices de ce test sont les mêmes que ceux du test précédent avec des normes plus contraignantes qui supposent que l'âge des recrues est compris entre 17 et 26 ans. Voici les détails.
    • La traction à la barre fixe : les hommes doivent effectuer trois tractions complètes. Les femmes doivent se tenir en suspension à une barre fixe pendant quinze secondes, les bras fléchis et le menton sans contact au-dessus de la barre. Sachez que l'entrée en vigueur de l'exigence des trois tractions pour les femmes prévue pour 2014, a été reportée.
    • Les abdominaux : les femmes et les hommes doivent accomplir 50 abdominaux en deux minutes au plus.
    • La course d'endurance : les hommes doivent courir 3 miles (4,8 km) en 28 minutes au plus et les femmes doivent couvrir la même distance en 31 minutes au plus.
  4. Familiarisez-vous avec les normes du test d'aptitude au combat. Les marines doivent réussir ce test tous les ans. Il permet d'évaluer la capacité du soldat à utiliser ses aptitudes physiques sur le champ de bataille. Le test d'aptitude au combat comprend trois épreuves notées chacune sur 100 points. Par conséquent, la note maximale qu'il est possible d'obtenir à ce test, est de 300 points. Les notes minimales varient en fonction de l'âge et du sexe de la recrue.
    • Le parcours sportif : il s'agit d'un parcours d'obstacles sur une distance de 805 m, qui permet d'évaluer la rapidité et l'endurance de la recrue. Le temps maximum autorisé pour couvrir ce parcours, est de 2 min 45 s pour les hommes et de 3 min 23 s pour les femmes.
    • Soulever une caisse de munitions : la recrue doit soulever au-dessus de sa tête, autant de fois que possible, une caisse de munitions pesant 30 lb (13,6 kg), jusqu'à aligner le bras et l'avant-bras. La note maximale est obtenue au bout de 91 levées pour les hommes et 61 pour les femmes.
    • Manœuvrer sous le feu de l'ennemi : cette épreuve comprend diverses tâches de combat, comme courir, ramper, porter des charges, lancer des grenades etc. Le temps maximum autorisé est de 2 min 14 s pour les hommes et 3 min 01 s pour les femmes.
  5. Ayez pour objectif de dépasser les normes minimales. Il n'est pas conseillé de « se limiter » à ne réaliser que les normes minimales du test initial de résistance. Les recrues qui réussissent de justesse à ce test, auront beaucoup de difficultés pour s'adapter aux efforts physiques intenses qu'ils devront fournie au cours de leur carrière. De plus, ils risquent de subir plus d'accident que leurs camarades et peuvent être requis à s'inscrire à des cours de rattrapage pour améliorer leur d'endurance et leur rythme cardiaque. En raison de cet handicap, la recrue aura des difficultés pendant son entraînement au combat et il lui sera plus difficile, mais non impossible, de s'en sortir. Par conséquent, il est plus intelligent de réaliser ce test avec une bonne performance et de se préparer convenablement pour réussir au test d'aptitude physique. Occupez-vous à bon escient pendant le mois qui précède le début de la formation !

Se préparer psychologiquement

  1. Préparez-vous à être considéré comme un moins que rien. Si l'entraînement des marines ne porte que sur la condition physique, pratiquement toutes les recrues qui fournissent l'effort nécessaire pourraient arriver à s'en sortir. Mais cet entraînement comprend aussi une évaluation de l'aptitude des recrues à se concentrer, à faire preuve d'intelligence et de force de caractère. Autrement dit, il s'agit d'une évaluation de leur force mentale. Souvent, des recrues ayant l'aptitude physique requise, abandonnent cette formation en raison des pressions psychologiques auxquelles elles ont été soumises. En arrivant au camp, tenez-vous prêt à plonger immédiatement dans un monde où vous n'aurez plus droit à la courtoisie et au respect auxquels vous avez été habitué dans la vie civile. Attendez-vous à ce qu'on vous crie dessus, qu'on vous traite sans respect et qu'on vous insulte. Vous serez aussi placé dans des situations embarrassantes et considéré comme un moins que rien.
    • Soyez prêt également à obéir à des personnes qui vous maltraitent et qui vous insultent sans arrêt et sachez que la moindre résistance ou la moindre paresse de votre part, aura des conséquences très graves pour vous.
  2. Préparez-vous à vivre avec le strict minimum. Il n'y a pas de place pour le luxe dans un camp d'entraînement des marines. Les recrues sont supposées n'apporter avec elles que l'essentiel et laisser à la maison toutes les choses superflues.
    • Voici la liste des objets que Military.com recommande aux participants à un camp d'entraînement des marines.
      • Un permis de conduire en cours de validité ou une photo d'identité.
      • Une somme d'argent comprise entre $10 (7,5 €) et $ 20 (15 €).
      • Les vêtements que vous portez.
    • Parlez à votre recruteur pour déterminer les articles dont vous aurez besoin ou que vous pourrez prendre avec vous. Voici quelques autres affaires qui peuvent être autorisées.
      • Les ordres et les documents délivrés par votre recruteur.
      • Votre carte de sécurité sociale.
      • Votre carte de crédit.
      • La preuve de votre citoyenneté américaine si vous n'êtes pas né aux États-Unis.
      • Votre acte de mariage et/ou les actes de naissance des personnes qui sont à votre charge.
      • Une carte téléphonique
      • Votre relevé d'identité bancaire et votre numéro de compte bancaire.
      • Vos objets de culte.
      • Un petit cadenas à combinaison ou à clé.
      • Pour les hommes : trois jeux de sous-vêtements de couleur blanche.
      • Pour les femmes : des culottes, des soutiens-gorge, des bas en nylon et une combinaison complète, le tout d'une couleur neutre.
      • Une paire de chaussettes de sport.
      • Des vêtements civils pour une journée.
      • Des articles de toilette.
    • Ne prenez pas avec vous les objets de luxe suivants :
      • un téléphone ;
      • un ordinateur ;
      • une montre ;
      • des vêtements en plus ;
      • des produits de maquillage ;
      • de la nourriture.
  3. Préparez-vous à vivre éloigné de vos proches pendant 13 semaines. La période d'entraînement dans un camp des marines dure environ trois mois. Pendant ce temps, les contacts avec votre famille et vos amis, seront très limités. Habituellement, les candidats ont droit à un appel téléphonique d'une durée de 30 secondes environ, pour informer leurs proches qu'ils sont arrivés sains et saufs au camp d'entraînement. Après cet appel, l'emploi du téléphone devient très limité, dans le cas où il est autorisé. Certains instructeurs peuvent permettre des appels téléphoniques en tant que récompense, mais ce n'est pas une règle générale. Soyez prudent et organisez-vous pour ne pas être obligé de téléphoner, en tout cas pas avant la dernière semaine de la formation et pour ne pas devoir rencontrer ceux que vous aimez avant la fête de la famille, qui correspond à la journée qui précède celle de la remise des diplômes.
    • Votre famille et ceux que vous aimez, peuvent vous envoyer du courrier, mais sous certaines conditions. Les enveloppes doivent être simples, sans décoration et adressées à « Rct. (recrue) nom de famille, nom ». Attirez l'attention de votre famille sur l'obligation de ne faire aucune mention de grade, sauf le terme de « recrue », de ne pas utiliser des enveloppes décorées ou frivoles et de ne pas envoyer de colis, car ces éléments risquent de vous créer des problèmes.
  4. Préparez-vous à obéir aveuglément aux ordres de vos instructeurs. Les instructeurs (ou DI's) sont célèbres pour la dureté et l'agressivité de leur style d'enseignement. Ce sont des gueulards, des méchants et des agressifs. Mais, ils sont réguliers et ils ne traiteront jamais les recrues avec indulgence ou complaisance. Comprenez bien que l'instructeur vous aide en vous poussant jusqu'à vos dernières limites. La vie n'est pas facile dans le Corps des Marines des États-Unis et vous pourrez être appelé à vous sacrifier pour votre pays. Pour devenir un bon élément, vous devez être capable de prendre une décision raisonnable sur un champ de bataille. Vous apprécierez vos instructeurs malgré la dureté de leur caractère, car ils vous aideront à assimiler les valeurs de résistance et de discipline dont vous aurez besoin sur le terrain.
    • Sachez que même les fautes insignifiantes, sont sanctionnées. Regarder un instructeur de travers vous donnera probablement droit à une réplique cinglante. Une petite erreur lors du nettoyage de votre fusil, peut vous mener à faire ce qu'on appelle de l'entraînement physique supplémentaire, comme des pompes, de l'escalade, des sauts avec écart latéral simultané des jambes et des bras, des soulevés de terre etc. En vous obligeant à suivre des normes draconiennes, votre instructeur vous aide à acquérir l'endurance et la concentration dont vous aurez besoin plus tard.
  5. Oubliez votre ego. La coupe de cheveux réglementaire, est l'une des premières choses que les recrues subissent à leur arrivée au camp de formation. Les hommes ont la tête rasée plus ou moins complètement et les femmes ont les cheveux taillés courts ou noués en chignon. Cette pratique est justifiée par une raison très importante. Les marines sont supposés sacrifier leur individualité au profit de leur groupe. Ceci va de quelque chose de très simple, comme l'abandon de votre apparence qui vous différencie des autres membres du groupe, à autre chose de plus profond qui consiste à changer complètement de mode de vie. Soyez prêt à oublier votre ego dès que vous mettez les pieds dans le camp de formation. Dorénavant, votre pays et vos camarades, forment votre unique priorité.
  6. Soyez prêt à être impliqué dans plusieurs « manigances ». Votre instructeur vous mettra dans plusieurs situations et vous chargera d'effectuer de nombreuses tâches dans le but de briser votre personnalité, pour ensuite la reconstruire afin de faire de vous un soldat parfait. Il cherchera constamment à vous humilier et à vous soumettre à de fortes pression pour vous « briser ». Il peut vous ordonner de faire des travaux impossibles, ensuite vous punir, car vous ne pourrez pas accomplir ces travaux. Il peut aussi vous isoler et s'en prendre à vous sans raison. Les actions de l'instructeur peuvent paraître injustes et elles le sont et même elles doivent l'être ! Quel que soit le degré de cruauté de son comportement, Souvenez-vous que votre instructeur n'a aucun grief personnel contre vous, car il traite toutes les recrues de la même façon. Voici quelques exemples de « manigances » recueillies auprès d'une ancienne recrue, actuellement exerçant dans l'active.
    • Une malle a été oubliée ouverte et toutes les recrues sont alors obligées de fermer leurs cadenas les uns aux autres, puis jetés sur le sol. Les recrues disposent d'une minute pour trouver et débloquer leur propre cadenas. Après leur échec à ce test impossible, les recrues sont insultées et obligées à faire des exercices physiques supplémentaires.
    • Ayant réussi à remporter une compétition, les recrues sont punies en faisant des exercices physiques supplémentaires dans une fosse pleine de boue, parce qu'elles n'ont pas gagné avec une marge suffisante.
    • Les marines ne sont pas autorisés à laisser leur drapeau de section toucher le sol. Lorsque les marines sont au garde-à-vous, ils ne peuvent pas bouger, sauf s'ils reçoivent l'ordre de le faire. Un instructeur peut jeter au sol le drapeau d'une section, pour montrer son mécontentement concernant les performances de la section en question. En voyant leur drapeau tomber par terre, les soldats rompent les rangs, sans avoir reçu l'ordre de le faire et se précipitent pour empêcher leur drapeau d'entrer en contact avec le sol. Le résultat se traduit par la punition de toute la section.
  7. Soyez prêt à être privé de sommeil. La journée chez les marines, commence généralement à l'aube. Si vous n'êtes pas un lève-tôt, vous aurez probablement besoin d'adapter votre temps de sommeil bien avant votre date d'arrivée, pour faciliter votre intégration dans la routine d'un camp de formation. De plus, la privation de sommeil fait partie de l'entraînement élémentaire des marines. Par exemple, pendant « l'épreuve », il s'agit du test final, les recrues partent en mission pour une durée de 54 heures. Pendant la durée de cette mission, ils n'ont droit qu'à 4 heures de sommeil. La privation de sommeil prépare la recrue à la vie sur le champ de combat, où un soldat peut livrer bataille à tout moment, qu'il soit bien reposé ou non.
  8. Préparez-vous à rendre compte de tous vos actes. Pendant la formation, les recrues apprennent à compter les unes sur les autres et à s'entraider pour atteindre les normes les plus élevées. Les sections sont souvent en compétition pour remporter des trophées et on tient compte des résultats cumulés obtenus à l'adresse au tir, les questions théoriques etc. Parce que les sections sont considérées comme un tout, les membres de chaque section dépendent les uns des autres pour réaliser les meilleurs résultats possibles. Souvenez-vous également que les membres d'une section sont punis ensemble pour une faute commise par l'un des membres, par conséquent, chaque recrue a intérêt à se sentir responsable de ses propres actions et à tenir ses camarades responsables des leurs.

Conseils

  • Visez à réaliser les normes les plus élevées en vous entraînant régulièrement pendant des mois. Selon quelques sources militaires, les recrues qui ne réalisent que les exigences minimales du test initial de résistance (IST), courent le risque de subir des accidents pendant la formation.
  • Si vous faites votre propre marché, choisissez les articles placés à l'entrée du supermarché, car la plupart de ces magasins sont conçus pour que les produits frais, la viande et les denrées en vrac, soient présentés à l'entrée. Quant à la nourriture industrielle, elle se trouve généralement au milieu du supermarché.
  • Il est primordial de s'entraîner préalablement à l'arrivée au camp de formation, notamment si vous cherchez à bien faire et à obtenir d'excellents résultats. Sachez que les chefs de section sont choisis parmi les recrues qui ont eu le meilleur résultat au test d'aptitude physique (PFT).
  • Pour participer à un camp de formation des marines, il n'est pas nécessaire de prendre des vitamines en supplément. Parfois, les personnes qui perdent beaucoup de poids, souhaitent prendre une dose quotidienne de vitamines pour éviter de tomber malades et de perdre des sels minéraux.
  • Efforcez-vous aussi de vous préparer mentalement à la vie dans un camp de formation des marines. Vous y connaîtrez la fatigue, les privations et des scénarios douloureux, mais n'oubliez pas que le but est de développer vos aptitudes. Parlez aux personnes qui ont déjà subi cette formation et demandez-leur de vous donner de conseils sur la manière de renforcer vos aptitudes psychologiques.

Avertissements

  • À votre arrivée au camp, n'essayez pas de soulever des poids ou de faire des tractions. Vos muscles auront besoin de 3 jours pour récupérer. Si vous pratiquez une activité d'un niveau faible ou modéré, trois fois par jour, vous pourrez développer vos muscles progressivement sans avoir besoin d'être au repos pendant longtemps pour récupérer.

Éléments nécessaires

  • Une piste de course
  • Un sac à dos
  • Des poids
  • Une barre fixe
  • Un cours de natation ou une piscine
  • De l'eau
  • Des produits frais
  • Des boissons isotoniques
  • Du lait écrémé ou du jus de fruit
  • Des viandes maigres
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.