Comment s'endormir les yeux ouverts

Les humains ne peuvent malheureusement pas s’entraîner à s’endormir les yeux ouverts de la même façon que les reptiles. Les seuls êtres humains qui peuvent s’endormir les yeux ouverts souffrent d’une maladie appelée lagophtalmie nocturne, ou d’un autre trouble du sommeil ou de problème de santé (comme un AVC ou une paralysie faciale). Il s’agit d’un problème de santé grave, et s’endormir les yeux ouverts est très mauvais pour la vue et pour la santé en général. Cependant, vous aurez d’autres moyens d’atteindre ce pourquoi vous souhaitez dormir les yeux ouverts (c’est-à-dire dormir en secret, ou atteindre différents niveaux de conscience). Vous pourriez par exemple obtenir des effets similaires en faisant des siestes éclairs, des rêves lucides, ou simplement en méditant avec les yeux ouverts.

Faire la sieste sans se faire remarquer

  1. Reconnaissez les bénéfices d’une courte sieste. Vous endormir pendant simplement 10 minutes peut améliorer votre énergie, votre concentration, votre mémoire et votre attention. La sieste devrait être en effet considérée comme un atout pour améliorer la productivité. Envisagez de consacrer explicitement un créneau de votre emploi du temps à faire une sieste, ainsi vous pourrez optimiser votre potentiel au travail ou à l’école.
    • Il n’est pas recommandé de faire une sieste plus longue, car vous risqueriez de vous faire remarquer, sans en tirer les bénéfices optimaux. Essayez de faire des siestes de quelques minutes lorsque vous êtes au travail ou à l’école.
  2. Trouvez un endroit secret où faire la sieste. Dans un scénario idéal, vous devriez faire la sieste dans une intimité totale, afin de que vos collègues et vos supérieurs ne réalisent pas que vous dormez. Trouvez un endroit à part où vous pourrez vous étendre et fermer vos yeux pendant quelques minutes. Si vous le pouvez, regardez si vous pouvez faire la sieste aux endroits suivants :
    • votre bureau
    • votre voiture
    • une salle de bain
    • une pièce de rangement rarement utilisée
  3. Asseyez-vous au fond de la pièce. Il n’est pas toujours possible de faire la sieste en privé. Si vous devez vous rendre au travail ou à l’école en étant fatigué, essayez de trouver un siège au fond de la pièce, loin de l’intervenant ou du professeur. Procurez-vous un peu d’espace pour vous reposer sans vous faire prendre. Comme vous êtes au fond de la pièce, il est peu probable que quelqu’un remarque que vous avez les yeux fermés.
  4. Portez des lunettes de soleil. Si vous sentez que vous commencez à piquer du nez et que vous êtes au travail ou à l’école, mettez une paire de lunettes de soleil. Vous serez d’une part capable de vous endormir plus facilement dans un environnement assombri, mais vous aurez également moins de chances de vous faire remarquer. Personne ne réalisera que vous avez les yeux fermés.
    • Si vous n’avez pas de lunettes de soleil, envisagez de porter un chapeau ou une casquette que vous pourrez descendre sur vos yeux durant les moments critiques.
  5. Conservez une bonne posture. Ce ne sont pas vos yeux qui vous trahiront, mais votre langage corporel. Si vous êtes affalé, la mâchoire relâchée, les paumes des mains ouvertes et la bouche ouverte, vous êtes davantage susceptible d’attirer l’attention que si vous avez simplement les yeux fermés. Lorsque vous vous endormez en public, posez vos coudes sur le bureau qui vous fait face, et pliez vos bras à un angle de 90°. Appuyez ensuite votre tête sur vos poings fermés. Cela vous aidera à garder la tête droite et vous permettra de déguiser votre sieste.
  6. Trouvez un allié. Si vous êtes obligé de faire la sieste au milieu de vos collègues ou des autres étudiants, trouvez un ami qui pourra vous prévenir si vous êtes sur le point d’être découvert. Celui-ci sera chargé de vous réveiller si votre nom est appelé, ou de vous secouer lorsque tout le monde se lève. Pensez à lui retourner le service s’il a aussi envie de faire une petite sieste clandestine de temps en temps.
  7. Reconnaissez le pouvoir et les dangers du micro-sommeil. On parle de micro-sommeil lorsque le cerveau s’endort alors que vous vous trouvez au milieu d’une tâche comme conduire ou travailler. Vos yeux sont susceptibles de rester ouverts, alors même que votre cerveau ne fonctionne plus normalement. Il s’agit d’un état qui peut s’avérer très utile, car personne ne réalisera que vous dormez et que vos yeux peuvent réellement rester ouverts. Cependant, il s’agit aussi d’un état dangereux, particulièrement si vous devez conduire un véhicule ou opérer des machines. Si vous avez parfois l’impression de faire des bonds de quelques minutes dans le temps, peut-être que vous faites l’expérience du micro-sommeil.
    • Le micro-sommeil est davantage susceptible de se produire si vous traversez une longue période en ayant un sommeil de mauvaise qualité. Le micro-sommeil est également plus répandu chez les personnes qui travaillent en horaires décalés.
    • Vous ne pouvez pas vous mettre intentionnellement dans un état de micro-sommeil. Celui-ci est induit par un manque de sommeil et une fatigue chroniques.

Méditer avec les yeux ouverts

  1. Reconnaissez les bénéfices de la méditation. La méditation peut améliorer l’attention, la concentration, l’énergie et le bonheur en général. La méditation permet de réduire significativement le stress. Des études ont démontré que les personnes qui pratiquent une sorte de méditation quotidienne sont souvent plus optimistes dans la vie.
  2. Reconnaissez que la méditation peut imiter le sommeil, mais pas le remplacer complètement. De plus, la méditation permet au cerveau de passer des ondes bêta (quand vous êtes éveillé) aux ondes alpha (l’état qui précède immédiatement le sommeil). Lorsque vous méditez, vous ne remplacez pas votre cycle de sommeil. Toutefois, vous accordez à votre cerveau la durée de repos nécessaire pour être complètement éveillé pendant vos cycles bêta. 10 à 15 de méditation suffisent à apporter ce bénéfice positif similaire à celui du sommeil. Les personnes qui méditent régulièrement n’ont pas besoin de dormir aussi souvent que celles qui ne méditent pas.
    • C’est l’une des raisons pour lesquelles tant de gens s’endorment facilement juste après une séance de méditation : votre cerveau est conditionné pour s’endormir. La méditation n’est toutefois pas la même chose que le sommeil.
    • C’est pour cette raison que la méditation peut aussi être utilisée pour corriger les troubles du sommeil.
  3. Dites-vous que vous pouvez méditer avec les yeux ouverts. Beaucoup de gens pensent qu’il faut avoir les yeux fermés pour méditer. Toutefois, il existe des méthodes de méditation qui ne nécessitent pas de fermer les yeux. En fait, certaines personnes trouvent même qu’elles se sentent particulièrement régénérées après une méditation les yeux ouverts.
    • Ce type de méditation est particulièrement utile pour les personnes qui doivent intégrer la méditation dans les transports en commun, ou pendant la journée de travail ou d’école. Vous pouvez méditer sans vous faire remarquer. Vous aurez simplement besoin de vous assoir et de consacrer quelques minutes à la méditation.
  4. Trouvez un endroit calme et sombre pour pratiquer vos techniques de méditation. Choisissez si possible un endroit calme et sombre afin de pratiquer votre méditation les yeux ouverts. Lorsque vous serez plus entraîné, vous serez capable de méditer en plein milieu d’une salle de classe agitée. Toutefois, pour commencer, trouvez un endroit faiblement éclairé dans votre maison. Fermez les volets et éteignez les appareils électroniques en vue d’éliminer les sources de distraction.
  5. Mettez-vous à l’aise. Gardez le dos droit, mais souple. Asseyez-vous confortablement. Beaucoup de gens aiment être assis dans la position du lotus pour méditer. Toutefois, vous êtes libre de méditer dans la position que vous souhaitez, du moment que votre corps est détendu. Il faut simplement que vous ne soyez pas affalé. Vous pourriez vous assoir sur une chaise, vous mettre à genoux, ou même vous allonger. Relâchez et ouvrez vos mains, et posez-les sur vos cuisses.
    • Certaines personnes trouvent que l’encens ou les bougies parfumées les aident à se détendre et à se concentrer. N’hésitez pas à les essayer lorsque vous commencez votre pratique de la méditation les yeux ouverts.
  6. Entraînez-vous à porter votre attention sur deux séries d’objets à la fois. Vous ne serez pas tout de suite capable de méditer les yeux ouverts. Pour vous constituer de l’expérience, commencez à pratiquer en ayant les deux yeux focalisés sur des objets différents. Choisissez un objet à votre gauche et un objet à votre droite. Essayez de maintenir ce double focus le plus longtemps possible, même si cela ne dure que quelques secondes.
    • Votre cerveau sera si concentré sur les informations visuelles, que toutes les autres distractions en bruits mentaux commenceront à disparaître, ce qui vous permettra d’entrer dans un état méditatif reposant et détendu.
    • Augmentez progressivement le temps que vous passez à vous concentrer sur ces deux séries d’objets. Si vous souhaitez vous mettre davantage au défi, vous pourriez aussi essayer de tourner la tête tout en gardant l’image de ces deux objets à l’esprit.
    • Vous allez rapidement remarquer d’autres objets en face de vous. Prenez conscience de l’existence de ces objets, mais ne les laissez pas vous distraire. Vous pourriez par exemple remarquer un beau faisceau de lumière dans la pièce. Toutefois, vous ne devez pas penser à l’étagère sale que vous venez juste de voir et que vous devrez nettoyer. Renvoyez toutes les inquiétudes.
  7. Respirez profondément. Une fois que vous êtes habitué à vous concentrer sur deux séries d’objets à la fois, commencez à intégrer des exercices de respiration profonde dans votre méditation. Inspirez par le nez pendant 5 secondes, faites une pause de 5 secondes, puis expirez lentement par la bouche. Au début, vous devrez peut-être compter, mais l’objectif est de rendre ce cycle de respiration automatique, de façon à ce que vous n’ayez plus à compter à l’intérieur de votre tête.
  8. Intégrez la méditation les yeux ouverts dans votre vie quotidienne. Une fois que vous maîtrisez l’art de la méditation les yeux ouverts dans un environnement calme et contrôlé, vous pouvez commencer à la pratiquer au quotidien. Vous aurez probablement des difficultés dans les premiers temps, mais vous devez faire de preuve de patience et vous pardonner si vous n’y arrivez pas. Permettez à votre corps de devenir une source de calme et de relaxation, même quand ce qui vous entoure n’est que chaos et distraction. Très vite, vous serez capable de vous mettre dans un état de repos et d’attention en ayant les yeux ouverts, que vous soyez au travail, à l’école ou dans le bus.

Pratiquer les rêves lucides

  1. Envisagez les états alternatifs qui se situent entre l’éveil et le sommeil. De nombreux animaux qui dorment les yeux ouverts connaissent des états qui se trouvent entre l’éveil et le sommeil. Cette méthode ne fonctionne pas pour les êtres humains. Toutefois, il existe d’autres moyens d’arriver à un état de conscience tout en dormant, il s’agit du rêve lucide. Un rêve est lucide lorsque le dormeur contrôle le rêve et est pleinement conscient de ce rêve.
  2. Lisez des choses qui concernent les rêves lucides afin de "semer les graines". Les scientifiques ne savent pas pourquoi, mais le simple fait qu’une personne se renseigne sur le phénomène du rêve lucide lui permettrait d’en vivre un. Pour certaines personnes, il suffit d’améliorer leur connaissance du phénomène pour qu’elles puissent le vivre. Allez dans une bibliothèque pour faire des recherches sur le sujet, ou faites des recherches en ligne. Exposez-vous à un grand nombre d’articles et d’histoires sur le sujet afin de "semer les graines" du rêve lucide dans votre cerveau. Peut-être que vous aurez de la chance et que vous vivrez vous-même un rêve lucide.
  3. Passez une bonne nuit de sommeil. L’étape la plus importante pour prendre contrôle de ses rêves consiste à dormir suffisamment. Cela optimisera votre durée de sommeil paradoxal, pendant lequel on rêve.
  4. Tenez un journal de rêves. Tenez un journal de rêves et mettez-le à jour religieusement. Ainsi, votre cerveau prendra l’habitude de reconnaître les thèmes et les émotions qui reviennent souvent dans vos propres rêves. Le journal aidera votre cerveau à réaliser que vous rêvez pendant que vous êtes dans le rêve. Positionnez le journal près de votre lit de façon à pouvoir y écrire vos rêves immédiatement après votre réveil. Si vous êtes distrait après votre rêve, vous risquez d’oublier ce qui s’est produit.
  5. Demandez à vous-même de faire des rêves lucides. Juste avant d’aller au lit, demandez à vous-même de faire des rêves lucides. Préparez votre cerveau à être conscient pendant l’état de rêve. Concentrez-vous sur ce désir chaque nuit.
  6. Téléchargez une application de rêves lucides. Il existe des applications pour téléphone qui sont conçues pour aider votre cerveau à réaliser lorsque vous rêvez. Téléchargez l’une de ces applications et utilisez-la pendant que vous dormez. Elle vous aidera à surveiller vos rêves, et jouera un signal audio afin que vous puissiez reconnaître que vous rêvez, sans vous réveiller totalement.

Conseils

  • Il n’est pas recommandé d’essayer de dormir intentionnellement les yeux ouverts. Vous risquez d’abîmer vos yeux et d’entraver votre capacité à dormir suffisamment.
  • Certaines personnes dorment déjà avec les yeux ouverts. Toutefois, cela se produit généralement à cause d’une mauvaise connexion cérébrale ou d’une blessure, et non grâce à de l’entraînement. Les personnes qui peuvent dormir les yeux ouverts sont : les bébés et les enfants, les somnambules, les gens qui ont des terreurs nocturnes, les patients atteints d’attaques cérébrales, ceux qui ont des blessures de la tête ou du visage, ceux qui ont la maladie d’Alzheimer, et d’autres ayant des troubles du sommeil, oculaires et neurologiques.

Avertissements

  • Le fait de dormir les yeux ouverts peut indiquer un problème de santé grave, comme la paralysie de Bell, un AVC, une infection, la maladie d’Alzheimer, un problème au muscle orbiculaire de la paupière, un trouble génétique, une sclérose en plaques, ou un traumatisme du visage. Si vous (ou quelqu’un que vous connaissez) vous endormez facilement avec les yeux ouverts, vous devriez consulter un ophtalmologue ou un neurologue dès que possible.
  • N’essayez pas de méditer ou de faire la sieste pendant que vous conduisez une voiture ou un engin lourd. Vous devez rester concentré sur votre tâche afin de préserver la sécurité de tous.
  • Soyez conscient que le fait de faire la sieste au travail ou à l’école risque d’avoir des répercussions négatives, comme un renvoi temporaire. Si vous devez vous reposer en secret, essayez de ne pas attirer l’attention sur vous.
  • Si vous ne réglez pas votre problème de dormir avec les yeux ouverts, vous risquez d’avoir des douleurs oculaires, une infection, ou une déchirure de la cornée.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.