Comment ne pas vous soucier de ce que les autres pensent de vous

Опубликовал Admin
Essayer de plaire à tout le monde n'est pas de tout repos. C'est une chose d'aider quelqu'un dans le besoin, mais d'être submergé par les désirs et requêtes de tous, sans prendre le temps de vivre pour soi-même, en est une autre. Suivez ces étapes pour revendiquer votre identité et ne plus tant vous souciez de ce que les autres pensent de vous.

Apprenez à vous aimer vous-même

  1. Affirmez votre valeur personnelle. Grâce à un exercice simple, vous pouvez prendre soin de vous davantage et mieux apprécier votre pouvoir en tant qu'individu. L'exercice ne prend que quelques minutes et son efficacité a été prouvée par des études psychologiques :
    • Faites une liste. Notez brièvement les sujets qui vous intéressent dans la vie. Ne notez rien de spécifique pour le moment. Faites simplement une liste comportant certains aspects généraux de votre vie dont vous êtes un élément important.
      • Un exemple typique serait d'y inclure des sujets tels que « la religion, la famille, les amis d'école, les collègues, les relations amoureuses, les talents artistiques ou musicaux, les réussites académiques ou les performances sportives. »
      • Essayez de trouver des catégories basées sur des divisions générales vous venant à l'esprit naturellement.
    • Trouvez un élément de fierté. Choisissez une catégorie de votre liste dont vous ayez toujours été particulièrement fier. Par exemple, vous pensez peut-être que vous avez toujours été un ou une ami(e) formidable. Cela peut aussi être un sujet qui vous ayant toujours particulièrement intéressé à l'école. Notez sur votre liste tout ce qui vient à l'esprit.
    • Écrivez à propos de cela. Écrivez votre catégorie préférée en haut d'une autre feuille de papier et prenez quelques minutes pour écrire à propos d'un moment ou d'un exemple ayant été particulièrement important pour vous et notez pourquoi cela a compté. Si vous pensez être un ami dévoué, écrivez au sujet d'un moment où vous vous êtes démené pour aider un proche. Si vous avez toujours aimé jouer de la guitare, écrivez à propos d'un moment où jouer de la guitare a eu un effet positif sur votre journée.
  2. Recentrez-vous. Plus qu'une simple étape initiale, vous recentrer sur vous-même est un processus très bénéfique sur le long terme. Le recentrage sur soi-même peut avoir des significations légèrement différentes selon les interprétations, mais toutes se rejoignent en un point : il s'agit d'un réajustement de chacun en fonction de ses priorités afin d'être plus en phase avec ses convictions personnelles. Essayez ces techniques connues de recentrage personnel :
    • La méditation est probablement la forme la plus courante et l'une des plus efficaces, de recentrage sur soi. Installez-vous, assis si vous le voulez, confortablement dans un endroit calme et concentrez-vous pour faire le vide dans votre esprit.
      • Certaines personnes trouvent utile de diriger leurs pensées à l'intérieur d'eux même alors que d'autres préfèrent les diriger sur le monde extérieur.
      • Quelle que soit la méthode que vous choisissiez, logez vos pensées dans un endroit mental où vous pouvez voir les éléments de votre vie avec plus de clarté et les observer sans vous sentir perdu ou submergé.
    • La visualisation va souvent de pair avec la méditation, mais elle peut être pratiquée à n'importe quel endroit et à n'importe quel moment. La visualisation consiste à utiliser l'imagination pour guider vos pensées.
      • La spiritualité induit souvent la visualisation puisque que les gens vont s'imaginer par exemple que les anges les soulèvent de leur propre corps ou encore qu'ils s'enracinent profondément et deviennent une partie intégrante de la Terre.
      • D'autres exemples courants de visualisation consistent à s'imaginer flotter dans l'espace ou bien voyager à travers des portes menant à d'autres espaces spatiotemporels. Tenter de visualiser quelque chose qui vous inspire.
      • Faites le vide dans votre esprit et visualisez un scénario qui vous apaise, vous aide à vous calmer, à vous sentir libre et sûr de vous puis utilisez ce scénario chaque fois que vous voudrez pratiquer la visualisation. La visualisation va devenir votre meilleure amie, un havre de paix où réfugier votre esprit quand vous vous sentirez submergé.
  3. Gardez un suivi de vos activités. Avant d'aller vous coucher, écrivez dans un petit journal tout ce que vous avez fait dans la journée, y compris les méditations.
    • Vous devez y écrire tout. Même les banalités comme « aller à l'école » et « faire la vaisselle « doivent figurer dans ce journal : tout ce que vous aviez techniquement le choix de faire et qu'effectivement vous avez réalisé.
    • Soyez fier de ce que vous avez réalisé durant votre journée. Quand vous faites quelque chose dont vous êtes particulièrement fier, comme réussir un test ou terminer un projet, n'hésitez pas à l'écrire dans votre journal en y ajoutant une marque supplémentaire pour montrer que vous en êtes fier.
    • Relisez vos notes. Conservez votre journal et relisez votre journal chaque fin de semaine. Cela vous rappellera tout ce que vous faites au quotidien pour maintenir et améliorer votre vie. Cela servira aussi de preuve que votre voix mérite d'être entendue tout autant que celle des autres.
  4. Entraînez-vous à dire non. Maintenant que vous franchissez des étapes pour vous affirmer et vous épanouir, il est temps de mettre ces bonnes résolutions en pratique.
    • Soyez courtois, mais ferme. La prochaine fois que quelqu'un vous demandera de faire quelque chose dont vous n'avez pas envie, déclinez sa demande poliment.
    • Voyez les résultats et profitez-en. Vous serez agréablement surpris de voir qu'en affirmant votre position poliment, généralement les gens respecteront votre choix et changeront de sujet.
    • Ne vous confondez pas en excuses. Vous n'avez pas besoin de demander pardon pour dire non. Certes il est très convenable de présenter des excuses poliment, mais souvent dire que vous ne désirez pas faire quelque chose suffit amplement.
      • La seule exception concerne le fait de décliner vos responsabilités habituelles (par exemple, refuser d'exécuter une tâche ordinaire au travail).
    • Soyez libre de vous exprimer. Si vous avez une raison concrète de ne pas vouloir faire quelque chose et que vous pouvez l'expliquer brièvement sur place, faites-le. Il n'y a pas de mal à expliquer votre mode de pensée. Souvenez-vous simplement que vous n'avez pas de compte à rendre.
  5. Adoptez votre nouvelle attitude dans tous les aspects de votre vie. Vous allez redécouvrir des facettes de vous-même dont vous pouvez être fier. Réduisez l'influence que l'opinion des autres a sur votre propre image, trouvez le temps de poursuivre vos activités et de vous recentrer sur vous-même chaque jour et comprenez que vous pouvez dire non sans grande conséquence. Vous serez prêt à être réellement vous-même, quelles que soient les personnes qui vous entourent.
    • Incarnez votre nouveau « vous ». Agissez en votre âme et conscience chaque fois que possible, prenez le temps d'arranger les choses lorsque vous êtes contrarié et laissez les gens vous apprécier pour ce que vous êtes plutôt que pour ce que vous faites.
    • Faites de votre savoir votre meilleur atout. Lisez les paragraphes suivants pour obtenir des conseils utiles afin de savoir gérer les situations, quels que soient les milieux sociaux.

Conseils pour agir avec vos semblables

  1. Ne soyez pas gêné de vous montrer tel que vous êtes. Vous pourriez bien être surpris par les réactions positives que va déclencher le fait que vos actes et paroles soient en accord avec vos convictions. Les gens aiment ceux qui pensent par eux-mêmes et suivent leur propre voie.
    • Soyez vous-même. Inutile d'essayer de vous distinguer, arrêtez simplement de faire des efforts pour « rentrer dans le moule ».
    • Ne prenez pas la mouche. Il y aura toujours une petite minorité de gens qui critiqueront votre nouvel équilibre et votre présence. Même si leurs réflexions peuvent être blessantes, vous pouvez y faire face.
      • Ayez recours à la visualisation et à la méditation pour vous remémorée ce qui a été dit et par qui cela a été dit. Vous vous rendrez compte que généralement ces réflexions négatives proviennent seulement de quelques personnes de votre entourage, que vous n'appréciez pas particulièrement et n'estimez pas non plus énormément.
  2. Gardez le contrôle sur votre environnement social. Essayez de vous entourer de personnes qui vous acceptent.
    • Laissez partir les « mauvais amis ». Étant donné que par le passé vous avez toujours satisfait les requêtes des uns et des autres, vous allez peut-être découvrir que certains de vos amis n'apprécient pas tellement le fait qu'ils ne puissent plus profiter de vous. Laissez-les s'éloigner de vous et restez plutôt avec ceux qui vous apprécient pour votre personnalité.
    • Ayez confiance en vos vrais amis. En ayant le soutien de ceux qui vous aiment pour ce que vous êtes, il sera bien plus facile de gérer dignement et calmement les quelques personnes qui n'apprécient guère votre nouvelle personnalité.

Conseils pour agir avec votre famille

  1. Donnez-vous du courage. Prenez le temps de vous sentir bien. Vous êtes, qui vous êtes et c'est très bien ainsi.
    • Tenez vos positions. Les membres de votre famille ont une influence sur votre état émotionnel que seul vous pouvez gérer. Pour y parvenir, recentrez-vous et donnez-vous le soutien dont vous avez besoin.
    • Gardez le contrôle de votre voix intérieure. Faites taire la petite voix dans votre tête qui partage les opinions critiques de votre famille et donnez votre opinion.
    • Ne perdez pas de vue vos objectifs. Souvenez-vous que personne n'est parfait, que vous ne valez pas moins qu'un autre et que personne ne peut dire le contraire, pas même les membres de votre famille.
  2. Parlez à votre famille. C'est votre famille et vous ne pouvez pas la choisir, pour le meilleur et pour le pire. Bien qu'il soit parfois plus prudent de garder le silence, les origines d'un problème doivent être mises en avant à un moment ou un autre.
    • Gardez un équilibre. Il est normal et sain de vous soucier de l'opinion que votre famille a de vous, mais seulement jusqu'à un certain point. Si vous sentez que trop de pression pèse sur vous pour contenter votre famille, exprimez-vous.
    • Restez équilibré. Soyez calme et méthodique et demandez à votre famille de vous aider à être libre d'être vous-même. Peut-être ne se rendent-ils même pas compte de la pression que vous ressentez.
  3. Soyez diplomate. Quand il n'y a pas d'autre choix, l'art de ne rien dire du tout peut-être tout aussi utile pour gérer les opinions de votre famille qui ne font que vous blesser.
    • Supportez. Si vous n'avez pas le choix, vous pouvez apprendre à supporter en silence les réflexions de votre famille qui vous blessent sur le moment. Travaillez-y plus tard lors d'une séance de méditation ou en en parlant à un proche.

Conseils à appliquer sur votre lieu de travail

  1. Évitez d'adopter une « insouciance » exagérée. Que vous le vouliez ou non, pour garder votre emploi et faire bonne impression sur votre lieu de travail vous devez vous soucier de l'opinion qu'ont les autres de vous-même, en particulièrement de ce que pensent votre patron et vos clients. Votre lieu de travail, dans la majorité des cas, ne sera pas l'endroit où laissez libre cours à votre singularité.
    • Adoptez une attitude modérée. Essayez de trouver l'équilibre entre les responsabilités qu'impliquent votre emploi et votre individualité pour faire en sorte de ne pas vous sentir écrasé sous le poids des attentes des autres envers vous-même.
  2. Continuez à poser des limites, mais faites-le d'une manière appropriée. Ne pas vous soucier de ce que les autres pensent de vous ne signifie pas dire toujours tout ce que vous pensez, surtout dans le monde du travail. Essayez de canaliser poliment et avec finesse les aspects de votre personnalité ayant des idées et approches différentes.
    • Récoltez les fruits de votre attitude. Tout comme cela a fonctionné avec vos amis, vous serez surement agréablement surpris par la nouvelle manière dont les autres vous traitent lorsque vous arrêterez d'être une « bonne poire » et commencerez à être un collègue constructif.
    • Regardez le bon côté des choses. Avec un peu de chance, votre esprit indépendant va peut-être vous valoir une augmentation ou même une promotion.
  3. Apprenez les principes du service à la clientèle. Ils ne sont pas très difficiles à comprendre, mais s'en imprégner peut prendre du temps. Ces principes ne s'appliquent pas seulement aux emplois de service au client, mais peuvent être utiles dans n'importe quelle situation (comme votre lieu de travail) où il est souvent imprudent de donner votre avis, même poliment. En comprenant vos émotions, vous allez apprendre à les distinguer de votre poste et il deviendra alors plus facile ne pas vous soucier de l'opinion des autres. En voici quelques-uns :
    • Gardez votre vie personnelle pour vous. En laissant votre vie privée chez vous vous n'amènerez avec vous aucune insécurité ni vulnérabilité sur votre lieu de travail.
    • Ne vous attardez pas sur ce que disent ou font les autres. Ne prenez rien personnellement et ne laissez aucune situation s'envenimer. Ne participez pas aux commérages si vous y êtes amené. Soyez un « engrenage bien huilé » de la machine du travail et vous ne rencontrerez aucune résistance.
    • Réjouissez-vous tous les jours de revoir chaque visage. Souriez et dites bonjour automatiquement jusqu'à ce que cela devienne une habitude.
    • Laissez à autrui le bénéfice du doute. Lorsqu'un client ou collègue s'en prend à vous, ne répondez pas à son attaque, cela désamorcera souvent sa colère avant qu'il n'ait l'occasion de se manifester une deuxième fois.
    • En cas de doute, contactez un gestionnaire et laissez-le traiter le problème. Si c'est le gestionnaire qui est le problème, parlez-en au manager de ce gestionnaire.

Conseils

  • C'est bien de suivre les tendances, mais il est également possible de ne pas les suivre. Agissez de manière à être heureux et ne vous préoccupez pas trop de détails comme écouter « la bonne musique » ou porter « les bons vêtements ». Ces détails ne définissent pas votre personnalité, il la reflètent seulement.
Теги: