Comment impressionner son patron

Опубликовал Admin
Si vous parvenez à impressionner votre patron, vous serez en mesure de garantir la stabilité de votre emploi et de progresser dans votre carrière. Toutefois, vous devez faire preuve de prudence, de réflexion et de sincérité afin de ne pas donner l'impression de lécher les bottes de votre patron.

Bien faire son travail

  1. Économisez de l'argent pour l'entreprise. La direction de toute entreprise essaie de réduire les couts autant que possible et de trouver des solutions possibles pour éviter les problèmes financiers. Si vous pouvez trouver une idée utile et efficace pour économiser de l'argent et l'examiner avec votre supérieur, votre intérêt pour le bienêtre de la société vous aidera à faire bonne impression.
    • Lorsque vous avez des idées, partagez-les avec confiance, sans être trop insistant. Demandez d'abord à votre patron s'il a quelques minutes à vous consacrer, au lieu d'attendre qu'il soit libre pour répondre à la demande. Expliquez votre idée en détail et répondez à toutes les questions qu'il pourrait avoir. S'il n'approuve pas, ne le prenez pas négativement.
  2. Démarquez-vous au besoin. Plus précisément, examinez de plus près les forces et les faiblesses de votre patron. Améliorez vos propres compétences dans les domaines où votre supérieur n'excelle pas et assurez-vous de vous démarquer de manière productive, sans paraitre arrogant.
    • Votre attitude ne devrait jamais laisser entrevoir un sentiment de supériorité de votre part. Vous devez démontrer que vos intentions sont dirigées uniquement pour le bien de votre patron, et non seulement pour le vôtre.
  3. Faites preuve de fermeté. C'est peut-être un geste risqué, mais si votre patron remarque que vous êtes assez sûr de vous au point d'être plus une personne qui approuve toujours l’autorité, il peut vous considérer comme quelqu'un en qui l'on peut avoir confiance.
    • Vos opinions doivent toujours être murement réfléchies, surtout si vous êtes en désaccord avec votre patron. Chacun a sa propre opinion, mais si vous voulez que votre supérieur vous prenne au sérieux, vous devez trouver le temps et l'énergie pour formuler des idées éclairées qui tiennent compte adéquatement de tous les aspects de la situation.
  4. Allez au-delà de ce que l'on vous demande de faire. Maitrisez des compétences et des tâches qui ne font pas partie de votre travail, surtout lorsque de telles affectations peuvent vous aider, vous et votre patron.
    • Plus précisément, concentrez-vous sur les tâches souvent négligées par vos collègues . Même le fait de vous occuper des plus petites tâches peut être important si la productivité sur le lieu de travail en ressort améliorée. Par exemple, lorsque vous vous rendez au travail le matin, prenez l'initiative de régler la température de la climatisation, allumez la machine à café ou toute autre machine dont vous pourriez avoir besoin tout au long de la journée.
    • Assurez-vous également de prendre les devants pour accepter des projets et des tâches en bonne et due forme et qui ne sont pas dans le profil de poste proposé initialement. Tant que le travail est à votre portée, vous montrerez à votre patron votre capacité de polyvalence et votre impatience de contribuer à la réussite de l'entreprise.
  5. Soyez franc à propos de ce que vous ne pouvez pas faire. Si une tâche présente un niveau de difficulté plus élevé que vos compétences et votre expérience antérieure, informez directement votre patron. Tâchez aussi de toujours montrer votre envie d'apprendre, mais si votre bagage de connaissances actuel n'est pas aussi solide que votre supérieur le pense, vous devriez le lui dire afin d'éviter des problèmes potentiels au fil du temps.
    • De même, vous devriez toujours être honnête au sujet des erreurs que vous faites. N'essayez jamais de faire porter le chapeau à quelqu'un d'autre ou de cacher vos erreurs à votre patron sur le lieu de travail.
  6. Suivez l'évolution des tendances dans l'industrie. La concurrence peut être féroce et, par conséquent, pour assurer la survie de l'entreprise, il est important de vous tenir au courant des nouveautés dans votre secteur d'activité. Quand vous apprenez quelque chose de nouveau en rapport à votre industrie, parlez-en à votre patron ou à vos collègues. De cette façon, vous démontrerez votre intérêt pour le succès de l'entreprise.
  7. Préparez-vous. Essayez de vous préparer au travail qui vous attend avant même de commencer. Si une réunion d'affaires est prévue, rassemblez toute l'information et les ressources nécessaires bien avant la réunion. De plus, avant de quitter le lieu du travail, pensez à organiser ce dont vous avez besoin pour le lendemain.
  8. Posez des questions pertinentes. Si vous êtes un nouvel employé, cela peut s'avérer particulièrement bénéfique. Effectuez les recherches nécessaires sur l'entreprise et votre mission afin d'avoir une image aussi complète que possible du poste. Ces renseignements vous permettront de poser à votre gestionnaire des questions pertinentes sur l'emploi et l'entreprise dans son ensemble.
    • D'autre part, il est important de ne pas poser des questions trop évidentes. Si vous exprimez des doutes que vous pouvez facilement dissiper par vous-même, vous pouvez donner l'impression que vous n'avez pas l'esprit d'initiative pour mener des recherches et vous informer sans aide extérieure.
  9. Prenez des notes. Les apprenants prennent des notes afin de pouvoir les réviser plus tard et de mieux les comprendre. En tant qu'employé, vous devez aussi prendre des notes pour les consulter plus tard. Une situation où vous ne pouvez pas vous en passer, c'est lors de réunions. Ainsi, vous ferez comprendre à votre patron à quel point vous êtes attentif et désireux d'en apprendre le plus possible sur votre travail.
    • Si vous êtes un nouvel employé, vous devriez aussi prendre des notes sur vos tâches et responsabilités quotidiennes à mesure que vous vous familiarisez avec votre travail. Peut-être que personne ne le remarquera, mais les résultats de vos efforts seront probablement considérés.
  10. Respectez vos délais. Terminez vos travaux plus tôt que prévu, si vous le pouvez. Si l'on vous demande de fixer une date limite, il est préférable de faire une légère surestimation pour pouvoir atteindre facilement votre objectif.
    • Si vous exagérez le temps dont vous avez besoin, essayez de ne pas en faire trop. Par exemple, si vous savez que vous pouvez accomplir un projet en 3 jours, ne dites pas à votre supérieur que vous aurez besoin de trois semaines. Si vous terminez tôt, vous ferez certainement bonne impression, mais au bout d'un certain temps, votre patron peut comprendre que vous exagérez vos échéances et commencer à fixer des dates limites plus appropriées.
  11. Ne refusez pas une tâche. Malgré la lourde charge de travail, si votre supérieur vous confie une mission, acceptez-la. Si nécessaire, modifiez votre emploi du temps pour accomplir les tâches en fonction de leur importance. Si vous n'êtes pas sûr de l'urgence d'une tâche, vous pouvez demander à votre patron de vous aider à classer par ordre de priorité votre charge de travail.
    • L'exception à cette règle a été mentionnée préalablement dans cet article : n'acceptez aucune mission qui requiert une compétence que vous ne possédez pas (surtout s'il y a une date limite). Si vous dites honnêtement à votre patron que vous n'avez pas assez d'expérience et qu'il décide quand même vous confier le travail, vous devriez envisager de l'accepter.
  12. Respectez vos engagements. Lorsque vous dites que vous pouvez faire quelque chose, faites-le. Rien n'est pire pour un patron qu'un employé qui ne peut tenir sa parole ou qui n'est pas fiable.
    • Bien que vous ne devriez pas refuser les missions qui vous sont confiées, vous devriez être honnête avec votre patron lorsque vous êtes absolument certain que vous ne serez pas en mesure d'accomplir une tâche, indépendamment des autres projets. Il vaut mieux refuser un travail de temps en temps que de promettre de le terminer et de décevoir tout le monde.
  13. Concentrez-vous. Effectuez les tâches que l'on vous confie et évitez de faire des choses qui ne sont pas liées à vos fonctions professionnelles, par exemple naviguer sur Internet ou consulter vos profils de réseaux sociaux. Quand vous n'avez rien à faire, utilisez ce temps pour améliorer votre image en tant qu'employé, par exemple en lisant des livres qui se rapportent à votre travail ou des documents qui pourraient vous aider à garder l'esprit affuté.

Faire preuve de professionnalisme

  1. Arrivez tôt et partez plus tard. Même si la qualité est plus importante que la quantité, le fait d'arriver et de rester au travail 15 minutes de plus montrera à votre patron que vous êtes un employé sérieux et désireux d'accomplir les tâches qui lui sont assignées.
    • En général, essayez d'arriver au travail avant votre patron et de partir après son départ. Bien sûr, ce ne sera pas toujours possible, mais en le faisant assez souvent, vous pouvez faire bonne impression et vous faire un peu respecter.
  2. Rangez bien votre bureau. Idéalement, vous devriez faire bon usage de votre espace de travail, mais aussi bien l'organiser. Vous devriez laisser quelques documents sur votre bureau pour montrer que vous travaillez dur, mais s'il semble trop désordonné ou encombré, vous donnerez l'impression d'être trop désorganisé pour être productif.
    • Gardez ce dont vous avez besoin à portée de main pendant la journée. Laissez tout en ordre avant de partir.
  3. Habillez-vous mieux qu'on ne vous le demande. Plus précisément, habillez-vous toujours par rapport au poste que vous visez. Projeter une image professionnelle donnera à votre patron des raisons de croire que vous êtes un employé qui prend son travail au sérieux.
    • Voici une autre règle de base à considérer : à moins que la politique sur votre lieu de travail soit déjà extrêmement stricte, habillez-vous d'une manière plus formelle que ne le stipule le code vestimentaire de l'entreprise. S’il est autorisé de mettre des t-shirts et des jeans, portez un joli polo et un pantalon de couleur kaki. S'il est autorisé de porter des polos et des pantalons de couleurs kaki, mettez un pantalon de smoking et une chemise. L'exception, bien sûr, c'est lorsque l'entreprise exige que les employés portent un uniforme. Dans ce cas, gardez l'uniforme bien rangé, propre et repassé.
  4. Faites vite. Si, pour une raison ou une autre, vous devez quitter votre poste de travail, pressez-vous. Le fait de vite vous presser fera croire aux gens que vous êtes une personne occupée, ce qui donnera l'impression que vous êtes un employé sérieux.

Développer de bonnes qualités relationnelles

  1. Entretenez de bons rapports avec votre supérieur. Interagissez fréquemment avec lui et assurez-vous que ces interactions soient positives. S'il n'a pas le temps, songez à lui demander de vous consacrer 10 ou 20 minutes à la fin de la semaine pour obtenir des conseils.
    • Acceptez les critiques de votre patron. S'il critique votre façon de travailler, ne vous mettez pas sur la défensive et ne vous fâchez pas. Au lieu de cela, évaluez cette critique et essayez de savoir s'il y a une part de vérité dans ses propos. Acceptez tous ses conseils pour corriger vos défauts et mettez-les en pratique.
    • Faites attention aux détails personnels. Vous n'avez pas à fouiller dans la vie privée de votre supérieur, mais quand vous apprenez des choses sur sa vie privée, souvenez-vous-en. De temps à autre, vous pouvez évoquer ces détails pendant vos discussions. En faisant cela, vous démontrez votre capacité à prêter attention à de si petites choses.
  2. Entretenez de bonnes relations avec les collègues. Vous devez être en bons termes avec eux. Essayez d’apprendre à les connaitre pendant les pauses déjeunées et à d'autres occasions. Essayez de savoir comment ils font leur travail pour que vous puissiez travailler ensemble sur un projet.
    • Cependant, veillez à ne pas trop vous rapprocher de vos collègues. Les bavardages futiles pendant les heures de travail sont déjà condamnés, et si vous et vos collègues avez une relation plus étroite, vous courrez le risque de créer des conflits et de compromettre votre performance au travail.
  3. Reconnaissez les mérites des autres. Si vous avez travaillé sur un projet avec des collègues qui ont apporté une contribution énorme, dites à votre patron à quel point leur aide a été précieuse, si votre patron vous félicite pour l'excellent travail que vous avez fait.
  4. Aidez les autres. Si un collègue a des difficultés, donnez-lui un coup de main, surtout s'il s'agit d'un problème relatif à votre domaine d'expertise. Ainsi, vous faites preuve d'un bon esprit d'équipe, et démontrez un solide bagage de connaissances et de compétences.
    • Ne soyez pas complaisant et ne vous vantez pas après avoir aidé vos collègues. Vous devez être serviable et confiant, mais aussi humble.
  5. Laissez votre vie personnelle à la maison. Les cas d'urgence et d'autres problèmes graves peuvent passer avant toute autre considération, mais les difficultés quotidiennes et le stress personnel ne doivent pas entraver le travail. Montrez à votre patron que lorsque vous travaillez, vous êtes présent physiquement et mentalement.
  6. Soyez optimiste. Une attitude mentale positive peut avoir un impact significatif sur la productivité et contribue aussi à améliorer l'humeur sur le lieu du travail. Si vous êtes toujours de bonne humeur au travail, votre patron le remarquera et l'appréciera.
Теги: