Comment éliminer les algues de son bassin

Опубликовал Admin
DIY
315
0
Si les algues peuvent représenter le biocarburant de demain , elles peuvent aussi constituer un véritable fléau dans un bassin d’ornement. En effet, les algues, dont il existe une grande variété, n’ont besoin que de nutriments et de lumière pour proliférer rapidement. Pour vous débarrasser des algues et prévenir leur apparition, prenez les mesures et les précautions adaptées .

Étapes

  1. Gérez l’ensoleillement du bassin. Si les plantes aquatiques ont besoin de lumière pour la photosynthèse, les algues prolifèrent aussi lorsque l’ensoleillement est trop important. Prévenez leur apparition dès la construction du bassin en prévoyant de l’installer dans une zone ombragée. S’il est déjà en place, vous pouvez envisager de planter un arbre. Néanmoins, choisissez‑en judicieusement l’espèce et installez‑le à bonne distance du plan d’eau. En effet, la chute des feuilles et le développement des racines peuvent nuire à l’équilibre du bassin .
  2. Protégez votre bassin de l’eau de ruissèlement. Évitez d’installer votre plan d’eau dans une zone creuse. En effet, l’eau de pluie ou d’arrosage qui ruissèle dans votre jardin transporte de la terre, des pesticides, des herbicides et d’autres composés qui peuvent se déverser dans votre bassin. Cela perturbe l’équilibre physicochimique de l’eau et favorise ainsi le développement des algues .
  3. Instaurez un mouvement continu dans l’eau. Les algues se développent plus facilement dans une eau stagnante et mal oxygénée. Pour générer un courant dans l’eau, installez un aérateur à diffusion. Cet appareil, qui se pose dans la zone la plus profonde du bassin, oxygène la totalité du plan d’eau grâce aux petites bulles d’air qu’il libère. Cette action met également l’eau en mouvement, ce qui dévie les rayons du soleil . L’aérateur permet donc de créer un environnement plus sain pour vos plantes et poissons tout en limitant la prolifération des algues.
  4. Installez des plantes aquatiques. Elles aident à lutter contre les algues en les privant de nourriture et de lumière. En effet, les plantes absorbent les nutriments et leur développement limite l’ensoleillement . Selon la profondeur et la localisation de votre bassin, optez pour des nénufars, des lotus ou des jacinthes d’eau .
  5. Agrémentez votre bassin de plantes oxygénantes. Complètement immergées, ces plantes ont un important rôle de filtration, de purification et d’oxygénation de l’eau. Selon la saison, optez pour la renoncule aquatique en hiver et au printemps et pour les élodées en automne et en été .
  6. Introduisez des escargots d’eau. Certaines espèces se nourrissent d’algues et de plantes en décomposition. Les escargots aquatiques constituent donc une solution naturelle pour lutter contre les algues et assainir votre plan d’eau. Veillez néanmoins à contrôler leur population .
  7. Introduisez des têtards. À un stade précoce de leur développement, les têtards se nourrissent d’algues. En grandissant, ils se nourrissent aussi de moustiques, d’insectes et de larves .
  8. Adaptez l’apport de nourriture aux poissons. En effet, la portion non consommée dans les cinq à dix minutes se dégrade et devient une source de nutriments pour les algues. En outre, les poissons produisent d’autant plus de déchets qu’ils ingèrent de la nourriture. La décomposition de leurs excréments libère des composés consommés par les algues. La meilleure solution est donc de nourrir vos poissons en petite quantité plusieurs fois par jour .
  9. Nettoyez régulièrement votre système de filtration. Une pompe encrassée est moins performante à deux niveaux. D’une part, elle assure plus difficilement son rôle de filtration et retient de moins en moins de particules. D’autre part, les bactéries nitrifiantes, dont l’action transforme les déchets en gaz carbonique utile pour les plantes, survivent difficilement. Il est donc important de procéder régulièrement au nettoyage de votre installation .
  10. Installez une lampe à rayons ultraviolets. Ceux‑ci attaquent la paroi cellulaire des algues unicellulaires. Ces dernières prolifèrent librement à la surface de l’eau et sont responsables de sa couleur verte. En revanche, cette solution n’est pas adaptée pour éliminer les algues filamenteuses .
  11. Nettoyez la surface de votre bassin. À l’aide d’une épuisette, récupérez tous les déchets qui flottent à la surface de l’eau. En fonction de la saison, ce nettoyage doit être plus ou moins fréquent. En effet, les feuilles, les débris ou encore les restes de nourriture se décomposent et perturbent l’équilibre de votre bassin. Si vous le souhaitez, vous pouvez installer un skimmer. Il s’agit d’un appareil qui aspire l’eau en surface et en retient les déchets .
  12. Aspirez le fond du bassin. La vase qui s’y accumule est un terrain idéal pour le développement des algues. Vous pouvez la retirer sans vider votre bassin grâce à un aspirateur spécifiquement conçu à cet effet .
  13. Plongez de la paille d’orge dans l’eau. Bien que peu documentée, cette solution permet de venir à bout des algues unicellulaires, responsables de l’eau verte. Déposez une botte de paille d’orge au fond de l’eau afin de l’éclaircir .
  14. Opacifiez l’eau du bassin. Vous pouvez colorer votre eau avec des produits spécifiques ou peindre les parois du bassin au moment de son installation. En effet, la lumière pénètre plus difficilement une eau opaque. Ceci dit, cette solution n’est pas adaptée si vous souhaitez avoir une eau limpide pour observer la vie aquatique .

Conseils

  • Adaptez la taille et la puissance de vos installations telles que le système de filtration ou la lampe à rayons ultraviolets à la capacité de votre bassin.
  • Sachez qu’en faible quantité, les algues sont bénéfiques. D’une part, elles peuvent constituer une source de nourriture pour vos poissons. D’autre part, elles ont un impact chimique sur la qualité de l’eau. En effet, en consommant les nitrates produits par la décomposition des déchets, elles en contrôlent le niveau.
  • Si votre bassin est envahi d’algues au point de mettre en danger la vie aquatique, il est préférable de le vider pour le nettoyer scrupuleusement. Remplissez‑le ensuite avec une eau propre.

Avertissements

  • Ne laissez pas l’eau de votre jardin ruisseler dans votre bassin. En effet, elle peut drainer des pesticides, de l’engrais et autres éléments qui peuvent détériorer la qualité de l’eau du bassin et nuire à la santé des plantes et des poissons.
Теги:
ТОП