Comment développer un questionnaire de recherche

Опубликовал Admin
Un questionnaire permet de collecter des informations à travers les réponses données par un sondé à un certain nombre de questions . Afin de développer un questionnaire qui vous permettra de collecter les données que vous recherchez, vous devez vous préparer en conséquence. Cependant, en suivant une méthode étape par étape dans le développement de votre questionnaire, vous pourrez établir un outil de collecte de données efficace qui vous permettra de répondre à votre question de recherche.

Créer un questionnaire

  1. Identifiez vos objectifs. Quelles sont les informations que vous souhaitez obtenir avec ce questionnaire ? Quel est votre principal objectif ? Le questionnaire est-il le meilleur outil pour collecter ces données ?
    • Identifiez votre question de recherche . Il peut s'agir d'une ou de plusieurs questions, mais elles doivent être le point central de votre questionnaire.
    • Développez une ou plusieurs hypothèses que vous souhaitez tester. Les questions figurant dans votre questionnaire doivent permettre de tester de façon systématique ces hypothèses.
  2. Choisissez le ou les formats de vos questions. En fonction des informations que vous souhaitez collecter, il existe différents types de questions que vous pouvez inclure dans votre questionnaire, chacune ayant ses points positifs et négatifs. Voici le format type des questions figurant dans un questionnaire de recherche .
    • Les questions dichotomiques : il s'agit d'une question à laquelle on répondra généralement par oui ou par non, mais qui peut aussi susciter un accord ou un désaccord. Il s'agit du type de questions le plus simple et le plus rapide à analyser, mais ne permet pas d'obtenir des informations très précises.
    • Les questions ouvertes : ces questions permettent aux sondés de s'exprimer plus librement. Elles peuvent se révéler utiles pour obtenir une vision plus précise des sentiments du sondé, mais sont également plus difficiles à analyser. Il est recommandé d'utiliser ce format de questions pour répondre à l'interrogation suivante : « Pourquoi »  ?
    • Les questions à choix multiples : ces questions consistent à proposer aux sondés trois (ou plus) catégories exclusives et leur demander une ou plusieurs réponses . Les questions à choix multiples permettent une analyse plus fluide des résultats, mais peuvent également empêcher le sondé de donner une réponse personnelle.
    • Les questions ordinales : ce type de questions demande à votre répondant de classer des items ou de choisir des articles dans un ordre particulier à partir d'un ensemble. Par exemple, vous pouvez demander à vos répondants de classer cinq choses, de la moins à la plus importante. Ce type de questions permet de créer un classement parmi un certain nombre d'alternatives, mais n'aborde pas la question de savoir à partir de quel critère le répondant a fait ce classement .
    • Les échelles de notation : ces questions permettent au répondant d'évaluer une question sur une dimension donnée. Vous pouvez par exemple lui donner une échelle proposant un nombre égal de propositions positives et négatives, par exemple de « profond désaccord » à « profond accord » . Ces questions sont très flexibles, mais ne permettent pas au répondant d'étayer sa pensée .
  3. Développez vos questions. Les questions que vous allez inclure dans votre questionnaire doivent être claires, concises et directes . Cela vous permettra de collecter les réponses les plus pertinentes possible de vos sondés.
    • Écrivez les questions de façon succincte et simple. Vos questions ne doivent pas être trop complexes ou faire référence à un jargon technique, car vous risquez de perturber vos sondés ou de biaiser leurs réponses .
    • Ne posez qu'une question à la fois . Cela permettra d'éviter toute confusion.
    • Évitez de poser des questions sensibles ou trop intimes . Il peut s'agir d'une question aussi simple que l'âge ou le poids de votre sondé ou plus complexe comme son orientation sexuelle.
      • Poser ce genre de questions vous obligera à garder l'anonymat de vos sondés ou d'encrypter les données démographiques que vous allez collecter.
    • Déterminez si vos sondés pourront répondre « Je ne sais pas » ou « Ne s'applique pas à moi ». Bien que cela permette à vos sondés d'éviter de répondre à certaines questions, ces options peuvent aussi vous priver de données précieuses et donc rendre plus problématique l'analyse de ces données.
    • Placez les informations les plus importantes au début de votre questionnaire . Cela vous permettra de collecter les informations les plus importantes même si vous craignez que vos sondés ne soient plus aussi concentrés à la fin de votre questionnaire.
  4. Écourtez votre questionnaire. Votre questionnaire doit être aussi court que possible. Vous aurez certainement plus de sondés si votre questionnaire est court, donc faites tout votre possible pour être concis, sans oublier pour autant de collecter les informations dont vous avez besoin . Si votre questionnaire peut se limiter à 5 questions, faites-le.
    • N'incluez que des questions qui soient absolument nécessaires à votre question de recherche . Votre questionnaire n'est pas une opportunité de collecter toutes sortes d'informations sur vos sondés.
    • Évitez les questions redondantes. Cela risque de frustrer les personnes qui répondront à votre questionnaire.
  5. Identifiez votre cœur de cible. Y a-t-il un certain groupe de personnes que vous souhaitez cibler pour répondre à votre questionnaire ? Si c'est le cas, vous devez déterminer votre cœur de cible avant de commencer la distribution de votre questionnaire .
    • Envisagez votre questionnaire comme un outil pour collecter des informations sur les hommes et les femmes. Certaines études se concentreront au contraire sur un seul genre.
    • Déterminez si votre questionnaire collectera des informations sur les enfants ainsi que les adultes. De nombreux questionnaires se concentrent sur une tranche d'âge pour laquelle les questions seront pertinentes.
      • Envisagez d'inclure une tranche d'âge aux critères de sélection de votre cœur de cible. Par exemple, vous pouvez vous concentrer sur les jeunes adultes (âgés entre 18 et 29 ans), les adultes entre 30 et 54 ans ou les séniors âgés de plus de 55 ans. Cette tranche d'âge vous permettra de limiter vos sondés à ce groupe de personnes.
    • Considérez tous les critères permettant de cibler vos sondés. Doivent-ils conduire une voiture ? Ou avoir une assurance médicale ? Doivent-ils avoir un jeune enfant âgé de moins de trois ans ? Assurez-vous d'établir des critères explicites avant de commencer la distribution de vos questionnaires.
  6. Protégez l'anonymat de vos sondés. Vous devez vous assurer de protéger l'intimité de vos sondés avant de commencer à rédiger votre questionnaire. C'est un aspect crucial de nombreux projets de recherche.
    • Envisagez la distribution d'un questionnaire anonyme. Vous pouvez par exemple ne pas demander leur nom à vos sondés. Il s'agit d'une première étape pour protéger l'anonymat de vos sondés, cependant, d'autres données doivent également être prises en considération, car elles peuvent révéler l'identité de ces derniers (comme leur âge, aspect physique ou code postal).
    • Envisagez de dissimuler l'identité de vos répondants. Chaque questionnaire (et donc chaque sondé) recevra un chiffre ou un mot unique, qui permettront de faire référence à vos répondants. Dissimulez toutes les informations personnelles pouvant révéler l'identité de vos sondés.
    • N'oubliez pas que quelques données démographiques peuvent amplement suffire pour identifier une personne. Certains sondés seront donc plus réticents à l'idée de vous donner ces informations. Évitez donc de leur poser des questions trop personnelles (si elles ne sont pas indispensables à votre projet de recherche).
    • N'oubliez pas de détruire toutes les informations privées que vous avez collectées après avoir fini votre recherche .

Rédiger un questionnaire

  1. Présentez-vous. Votre introduction doit vous permettre de vous présenter et d'indiquer notamment vos diplômes. Vous devez clarifier si vous poursuivez vos recherches seul ou en équipe. Faites également figurer le nom de votre institution académique ou de l'entreprise pour laquelle vous collectez ces données. Voici quelques exemples.
    • Mon nom est Jacques Durand et je suis l'un des créateurs de ce questionnaire. Je fais partie du département de psychologie de l'université de la Sorbonne, où je me concentre sur le développement de la connaissance chez les jeunes enfants.
    • Je suis Julie Marcel, une étudiante en troisième année à l'Université de Lyon. Ce questionnaire fait partie de mon projet final en statistiques.
    • Mon nom est Paul Rodes et je suis un analyste markéting chez Carrefour. Je travaille actuellement sur un questionnaire de recherche afin de déterminer les attitudes des consommateurs en France sur ces dernières années.
  2. Expliquez l'objectif de votre questionnaire . De nombreuses personnes refuseront de répondre à un questionnaire s'ils n'en comprennent pas l'intérêt. Évitez cependant les explications trop longues : quelques phrases concises seront largement suffisantes, comme les suivantes.
    • Je collecte des informations sur l'opinion des Français sur le contrôle des armes. Ces informations sont collectées pour mon cours d'anthropologie à l'Université de Marseille.
    • Ce questionnaire vous permettra de répondre à 15 questions sur vos habitudes alimentaires et sportives. Nous cherchons en effet à démontrer le lien entre une alimentation équilibrée, une activité sportive régulière et les incidences de cancer chez les séniors.
    • Ce questionnaire vous posera des questions sur vos expériences récentes avec les compagnies de voyage internationales. Il est composé de trois sections qui vous demanderont de vous souvenir de vos voyages récents et votre ressenti sur ces derniers, mais aussi sur vos futurs voyages. Nous cherchons à comprendre comment l'expérience vécue par les voyageurs impacte leurs futurs déplacements.
  3. Expliquez l'utilisation que vous allez faire de vos données. Ces données sont-elles collectées pour un projet universitaire ou destinées à être publiées ? Utilisez-vous ce questionnaire pour une recherche markéting ? En fonction de l'utilisation que vous allez faire des réponses de vos sondés, il existe différents points que vous devez prendre en considération avant de distribuer votre questionnaire.
    • N'oubliez pas que si vous collectez des informations pour votre université ou une publication, vous devez commencer par demander la permission de sa commission d'examen. La majorité des départements de recherche universitaires ont une telle commission et vous trouverez facilement toutes les informations dont vous avez besoin sur le site Internet de votre école.
    • La transparence est la clé. Il est important que vous vous montriez transparent sur l'utilisation que vous allez faire de ces données.
    • Incluez une déclaration de consentement si nécessaire. Notez que cette dernière ne garantit pas la confidentialité de vos recherches, mais que vous ferez tout votre possible pour assurer la protection de ces informations .
  4. Estimez la durée de votre questionnaire. Avant qu'un sondé ne commence votre questionnaire, il peut être utile de leur indiquer si ce dernier lui prendra 10 minutes ou 2 heures. Donner cette information avant de faire débuter votre questionnaire vous permettra d'obtenir des réponses complètes de la part de vos répondants.
    • Chronométrez-vous pendant que vous répondez à votre questionnaire. Puis prenez en compte le fait que vos répondants puissent avoir besoin de plus ou de moins de temps.
    • Indiquez un intervalle plutôt qu'une durée définie. Par exemple, il est préférable d'indiquer que la durée de réponse à votre questionnaire se situe entre 15 et 30 minutes plutôt que de préciser qu'il ne durera pas plus d'un quart d'heure, poussant ainsi certains sondés à abandonner sans avoir répondu à l'ensemble de vos questions.
    • Utilisez cet élément comme un moyen d'écourter votre questionnaire. Vous serez plus à l'aise à demander à vos sondés de répondre à un questionnaire de 20 minutes plutôt qu'à une étude pouvant durer jusqu'à 3 heures.
  5. Mentionnez une carotte. Il s'agira de la récompense que vous pouvez offrir à vos sondés pour les remercier d'avoir répondu à votre questionnaire. Il peut s'agir d'une récompense financière, d'un prix, d'un bon d'achat ou même de bonbons. Attention, car il existe cependant des points positifs et négatifs à cette stratégie.
    • Les récompenses peuvent attirer les mauvais sondés. Vous devez éviter de collecter les informations de personnes qui ne souhaitent répondre à votre questionnaire que pour recevoir une récompense. Considérez cela avant de mentionner une récompense au début de votre questionnaire .
    • Cependant, une récompense peut convaincre un sondé réticent. Dans cette situation, le fait de proposer une récompense peut vous aider à réunir le nombre de sondés dont vous avez besoin pour votre recherche .
    • Vous pouvez par exemple utiliser la stratégie de SurveyMonkey. Plutôt que de payer directement ses sondés pour avoir répondu à un questionnaire, ce site leur offre de donner 50 centimes à l'organisation caritative de leur choix. SurveyMonkey considère que cette stratégie permet d'éviter que les sondés ne répondent à un questionnaire uniquement par intérêt personnel .
    • Vous pouvez également proposer à vos sondés de participer à une loterie une fois qu'ils auront répondu à votre questionnaire. Vous pouvez par exemple offrir un coupon de 25 euros pour un restaurant, un iPod ou même une place de concert. Cela vous permettra d'éviter d'interroger des personnes qui ne seraient intéressées que par le prix, tout en offrant la possibilité pour eux de recevoir une récompense.
  6. Assurez-vous que votre questionnaire soit professionnel . Vos sondés doivent avoir confiance en vos compétences, une confiance que vous pouvez acquérir en leur présentant un questionnaire qui soit le plus professionnel possible.
    • Relisez toujours votre questionnaire. Corrigez les erreurs d'orthographe, de grammaire ou de ponctuation.
    • Mentionnez un titre. Cela permettra à vos sondés de saisir plus facilement et plus rapidement le sujet de votre questionnaire.
    • Remerciez vos sondés. Remerciez-les pour avoir pris le temps de répondre à votre étude.

Distribuer un questionnaire

  1. Faites un premier test. Demandez à vos proches de répondre à votre questionnaire (les données que vous allez collecter ne seront pas incluses dans votre recherche) et demandez-leur de partager leurs commentaires afin d'améliorer votre questionnaire si nécessaire . Concentrez-vous sur 5 à 10 personnes . Pour obtenir leurs retours, posez-leur les questions suivantes.
    • Était-il facile de comprendre le questionnaire ? Certaines questions étaient-elles confuses ?
    • Le questionnaire était-il facile d'accès (en particulier si vous utilisez un outil de recherche en ligne) ?
    • Penses-tu que ce questionnaire était utile ?
    • Étais-tu à l'aise pour répondre aux questions posées ?
    • Comment améliorerais-tu ce questionnaire ?
  2. Distribuez votre questionnaire. Vous devez déterminer la méthode la plus efficace pour distribuer votre questionnaire . Considérez les méthodes suivantes .
    • Vous pouvez utiliser un outil en ligne comme SurveyMonkey.com. Ce site vous permet d'écrire votre propre questionnaire et propose d'autres options comme l'achat de votre cœur de cible ou l'utilisation d'outils analytiques pour analyser vos données .
    • Vous pouvez également utiliser un simple courrier. Si vous envoyez votre questionnaire par courrier, assurez-vous d'inclure une enveloppe prétimbrée afin de faciliter la tâche à vos répondants. Votre questionnaire doit de plus pouvoir être glissé dans cette enveloppe.
    • Posez vos questions en personne. Cela vous permettra de cibler le groupe démographique que vous souhaitez interroger et éviter les réponses partielles, car il sera plus difficile pour vos sondés d'éviter de répondre à certaines questions si ces dernières leur sont posées directement.
    • Vous pouvez également utiliser le téléphone. Bien que cela soit une méthode très efficace pour collecter vos données, de nombreuses personnes sont cependant réticentes à l'idée de répondre à des questions qui leur sont posées au téléphone.
  3. Faites figurer une date limite. Demandez à vos sondés de compléter votre questionnaire et de vous le renvoyer à une certaine date afin de vous assurer d'avoir suffisamment de temps pour analyser vos données.
    • Votre date limite doit être raisonnable. Donnez jusqu'à 2 semaines à vos répondants pour vous renvoyer votre questionnaire. En leur donnant plus de temps, vous prenez le risque qu'ils oublient de répondre à votre étude.
    • Vous pouvez leur envoyer un rappel. Une semaine avant la date limite, vous pouvez envoyer un rappel poli à vos sondés afin qu'ils n'oublient pas de répondre à votre questionnaire. Vous pouvez renvoyer votre questionnaire au cas où il aurait été perdu ou supprimé par votre répondant .
Теги:
ТОП