Comment laisser tomber le passé

Опубликовал Admin
497
0
Les souvenirs perturbants du passé peuvent vous donner du mal à vivre le présent. Si vous avez des difficultés à passer à autre chose après un évènement qui vous est arrivé, vous pouvez commencer à en guérir en acceptant la manière dont le passé a fait de vous la personne que vous êtes maintenant.

Accepter les effets des expériences passées

  1. Reconnaissez les épreuves du passé. Les expériences passées non résolues peuvent parfois produire des effets psychologiques et physiologiques durables. Dans ce genre de cas, il est important d'accepter la façon dont le passé affecte votre point de vue actuel ou vos habitudes.
    • Une des choses les plus importantes à faire au début est d'arrêter de faire comme si vous n'étiez pas affecté(e) par votre passé. Vous pouvez le surmonter en l'acceptant. Si vous vous souvenez d'un évènement traumatisant ou si quelque chose vous déclenche une réaction émotionnelle forte, essayez de vous en rendre compte calmement. Donnez-vous le droit de ressentir ce que vous ressentez pour votre passé. Vous trouverez plus loin dans cet article différentes stratégies pour vous aider à y arriver.
    • Par exemple, si vous vous trouvez dans une situation sociale qui déclenche des émotions fortes en lien avec votre passé, n'essayez pas de les repousser. Excusez-vous plutôt et prenez vos distances du groupe pendant un moment. Ensuite, prenez un moment pour réfléchir au passé et à la manière dont il vous affecte avant d'aller rejoindre votre groupe.
    • L'impact de traumatismes passés peut être d'autant plus fort si vous ne recevez pas le soutien de votre groupe social .
    • Parfois, le traumatisme provoqué par les expériences du passé peut être tellement intense qu'il va affecter les personnes qui vous sont chères . Une expérience du passé qui vous tourmente peut aussi vous empêcher de bâtir des relations solides avec vos proches. Elles peuvent aussi venir vous tourmenter dans des rêves qui ne se sont jamais réalisés. En retour, cela peut affecter votre point de vue actuel et vos habitudes d'une façon qui va vous empêcher de gérer les obstacles qui pourraient se dresser dans votre vie .
  2. Comprenez les effets du traumatisme sur votre cerveau. Les expériences traumatisantes ou particulièrement intenses peuvent affecter votre neurochimie. Avec le temps, cela peut avoir un impact sur la structure de votre cerveau.
    • Si vous vous rendez compte que vous pensez qu'il suffit de « passer à autre chose », vous devez vous souvenir que la réalité est plus compliquée que cela. Les évènements traumatisants peuvent en fait changer la manière dont votre cerveau fonctionne. Il va vous falloir une longue période avant de pouvoir le surmonter, c'est pourquoi vous devez être plus indulgent envers vous-même et être plus patient.
    • Des recherches récentes en neuroscience indiquent que le cerveau possède une certaine « plasticité ». Nos prédispositions génétiques peuvent être manipulées et s'exprimer de manières imprévisibles après des expériences fortes . En d'autres termes, votre cerveau peut changer. Il est un produit de vos gènes et de vos expériences.
    • Les effets physiologiques et psychologiques de vos expériences passées peuvent vous sembler difficiles à surmonter et à incorporer à votre vie. Cependant, il est important de vous souvenir que votre corps et votre cerveau passent leur temps à se réorganiser en réaction à vos nouvelles expériences . Votre cerveau et votre corps ont déjà changé dans le passé et ils vont continuer à changer. Vous pouvez en faire une expérience positive.
  3. Acceptez de ne pas pouvoir changer ce qu'il s'est passé. Acceptez aussi de pouvoir changer la manière dont vous le voyez. Vous ne pouvez pas changer ce qu'il s'est passé, mais vous pouvez changer la manière dont vous le percevez et le gérer dans votre vie de tous les jours. Si vous ne le faites pas, vous allez apporter avec vous votre douleur émotionnelle dans vos nouvelles expériences et relations.
    • Vos efforts doivent avoir pour objectif d'accepter votre passé et de pardonner à ceux qui ont pu vous faire du mal. Laissez-vous ressentir les émotions que vous avez liées à votre passé. Ensuite, essayez de passer à autre chose.
    • Lorsque vous ressentez de la colère ou du chagrin à cause de votre passé, essayez de vous souvenir que vous allez seulement vous faire du mal si vous vous accrochez à ces émotions négatives. Même la colère la plus noire ne va pas effacer ce qu'il s'est passé. Prenez conscience de ce que vous ressentez. Ensuite, cherchez en vous la compassion nécessaire pour pardonner à ceux qui vous ont fait du mal et la force de passer à autre chose .
    • Ce processus va prendre du temps et il sera différent selon les personnes. Vous trouverez dans cet article d'autres techniques conçues pour vous aider dans cette démarche.
    • En ressassant le passé, vous allez vous causer des problèmes sans même en avoir conscience.
  4. Essayez la méditation ou le yoga. Il existe plusieurs activités appelées « pratiques physiques de représentation » qui peuvent vous aider à trouver la paix avec votre passé. La méditation et le yoga par exemple peuvent vous aider à développer des techniques personnelles de gestion. Ces activités vous aideront à devenir plus sensible aux manières dont vos émotions affectent différentes parties de votre corps .
    • Vous devriez trouver un instructeur de yoga professionnel pour apprendre cette pratique. Si vous n'avez jamais essayé, vous pouvez faire des recherches en ligne pour trouver un cours d'introduction gratuit ou peu cher près de chez vous. De nombreuses écoles proposent des options abordables dont vous pouvez profiter pour essayer le yoga et savoir si vous voulez continuer.
    • La méditation est une activité que vous pouvez facilement faire seul à la maison. Trouvez un lieu confortable pour vous assoir en croisant les jambes et en posant les mains sur vos genoux. Fermez les yeux et inspirez lentement et profondément. Si votre esprit s'égare, reportez votre concentration sur votre respiration. Essayez d'écouter un CD ou un fichier MP3 que vous avez téléchargé pour vous guider pendant votre méditation .
    • Ces pratiques vous donneront le temps et l'espace psychologiques pour identifier les émotions particulières liées à vos expériences du passé. Pendant ces pratiques, vous vous autorisez à remarquer et à travailler sur les effets qu'elles ont eus sur votre comportement et vos pensées .
  5. Tenez un journal. Écrivez à propos des évènements de votre vie au quotidien ou à propos de votre passé. C'est une excellente manière de gérer vos émotions difficiles .
    • Commencez un soir en faisant une liste simple des choses qui vous sont arrivées pendant la journée. Vous n'êtes pas obligé de vous en servir pour créer une histoire. Essayez de ne pas trop y penser, gardez votre esprit ouvert et écrivez simplement les choses comme elles vous viennent. Cela vous permettra de vous mettre à l'aise avec cette activité.
    • Cela devrait devenir de plus en plus facile au fur et à mesure que vous en prenez l'habitude. À ce moment-là, vous pouvez commencer à écrire à propos de vos expériences passées qui vous viennent à l'esprit pendant ces moments.
    • Concentrez-vous sur vos pensées et sentiments. La chose la plus importante est de vous exprimer, pas de raconter une jolie histoire .
    • En tenant un journal à propos des évènements du passé qui vous perturbent, vous pourrez les accepter et les rendre moins dérangeants dans votre vie de tous les jours. L'écriture expressive apporte des bénéfices autant sur le plan mental que physique. Elle peut vous aider à gérer vos émotions et à retrouver des habitudes de sommeil normales .
    • Ce genre de travail sur vos émotions peut demander un certain temps et beaucoup d'introspection, mais il peut être très productif si vous laissez le processus se dérouler de lui-même.
  6. Passez du temps avec les autres. Les expériences passées non résolues peuvent parfois vous donner l'impression qu'il vous est impossible de faire confiance aux personnes qui vous entourent. Cela peut vous empêcher de construire des relations saines. Cependant, un système de soutien fort peut être un élément clé pour guérir les effets des expériences néfastes du passé .
    • Il est important de sentir le soutien des gens qui vous entourent au lieu d'en avoir peur, c'est pourquoi vous devez prendre votre temps au début, par exemple en rencontrant quelqu'un pour aller prendre un café.
    • Le bénévolat peut aussi être une excellente façon de vous sentir de nouveau plus à l'aise pendant que vous interagissez avec les autres. Cela pourrait même vous permettre de faire la paix avec vos faiblesses en voyant que les autres ont aussi les leurs.
  7. Demandez de l'aide à un professionnel. Si vous vous sentez accablé ou si vous avez l'impression de ne pas y arriver, vous devez envisager de demander de l'aide à un professionnel. Si les problèmes que vous devez gérer ne se dissipent pas ou s'ils ne s'améliorent pas en suivant les conseils présentés plus tôt, vous devriez en discuter avec un conseiller ou un thérapeute .
    • Parfois, vos expériences du passé peuvent être tellement handicapantes que vous avez besoin de l'aide d'une tierce personne qui a déjà aidé d'autres individus dans votre cas auparavant. C'est le travail des conseillers et des thérapeutes.
    • Si vous ne savez pas où en trouver un, vous pouvez essayer d'en discuter avec votre médecin généraliste qui pourra probablement vous en conseiller un.
    • Votre compagnie d'assurance pourrait aussi vous proposer une liste de professionnels de la santé mentale agréés. Vérifiez les détails de votre assurance pour en savoir plus.

Prendre de nouvelles habitudes

  1. Évaluez votre cercle social. Envisagez de laisser de côté des amis(es) qui se concentrent sur le passé. L'environnement social dans lequel nous vivons est un acteur essentiel qui définit la personne que nous sommes . Il affecte aussi la manière dont nous incorporons les expériences passées dans notre vie.
    • Passez un peu de temps à réfléchir (ou même à écrire dans votre journal) aux personnes avec lesquelles vous passez du temps et ce que vous ressentez en leur présence. Si ce sont des gens qui vous amènent à vous sentir mal ou qui renforcent vos habitudes négatives, vous devriez envisager de passer moins de temps avec eux.
    • Par exemple, les gens qui vous rabaissent en permanence n'ont aucune place dans votre vie. Les amis qui vous mettent des bâtons dans les roues lorsque vous devez faire le nécessaire pour gérer vos expériences négatives passées peuvent aussi être un problème. Envisagez de vous faire de nouveaux amis ou au moins de changer de décor.
    • Cela n'est pas toujours facile, mais cela peut être une excellente façon de vous forcer à sortir de votre zone de confort et de grandir en tant qu'individu.
    • Vous devriez essayer de trouver de nouveaux loisirs avec de nouveaux amis. Lorsque vous êtes prêt, commencez à repousser les frontières de votre zone de confort en rejoignant un club sportif ou un cours d'arts plastiques. Vous allez voir apparaitre dans votre vie de nouvelles directions qui vous auraient sinon parues impossibles.
  2. Soyez reconnaissant envers les amis qui vous aident. Ne vous mettez pas de mauvaise humeur en pensant aux gens qui ne vous ont pas respecté ou apprécié. Concentrez-vous plutôt sur ceux qui restent à vos côtés. Dites-leur que vous appréciez leur aide .
    • Il peut être difficile de ne pas ressasser la négativité. Cependant, les amis qui vous soutiennent sont ceux qui méritent le plus votre attention.
    • Gardez vos bons amis près de vous en tout temps. Vous arriverez plus facilement à rester fort en vous entourant de personnes qui vous soutiennent. Cela vous permettra de vous sentir suffisamment sûr de vous pour vous occuper de vos problèmes passés ou de vos émotions difficiles sans vous sentir seul.
    • Lorsque vous sentez que vous n'allez pas bien, essayez de passer du temps avec un(e) ami(e) en qui vous avez confiance et qui peut vous aider à vous remonter le moral .
    • Si vous sentez que vous allez recommencer une mauvaise habitude ou que vous allez retomber dans le désespoir, appelez un ami en qui vous avez confiance et demandez-lui s'il peut vous tenir compagnie dans un café ou à la maison. Vous vous sentirez soutenu en ayant quelqu'un à vos côtés. Cela vous aiderez à résister pendant les moments difficiles.
  3. Essayez la désensibilisation systématique. C'est une technique qui permet d'habituer graduellement les gens à des situations potentiellement stressantes par le biais de techniques de relaxation. Le but en est de se sentir plus à l'aise avec ces expériences dans des situations où vous vous retrouvez seul .
    • C'est une approche dont vous pouvez vous servir pour commencer à vous sentir plus à l'aise dans des situations qui vous rendent très anxieux.
    • Commencez par apprendre les techniques de relaxation de base, par exemple en faisant des exercices de respiration profonde ou de la méditation. Ensuite, exposez-vous à des situations qui vous rappellent les évènements qui vous mettent mal à l'aise. Utilisez les techniques de relaxation que vous avez apprises pour rester calme.
    • Commencez par une exposition courte aux situations stressantes. Vous devez vous souvenir d'avancer à votre propre rythme en évitant de vous forcer à aller trop loin. Éventuellement, vous devriez arriver à supporter sans problème des situations qui vous causent des angoisses pour le moment.
    • Par exemple, imaginez qu'un chien vous a attaqué et vous a gravement blessé. Vous pourriez maintenant éviter tous les chiens. Pour le surmonter, vous devriez essayer de rendre visite à un ami de confiance qui a un chien que vous connaissez et qui est amical. Utilisez des techniques de relaxation avant et pendant votre courte visite chez votre ami. Essayez de lui rendre visite souvent en restant un peu plus longtemps à chaque fois. Cela pourrait être difficile au début, mais en passant du temps avec un chien qui ne représente pas une menace, vous arriverez à surmonter votre peur d'une nouvelle attaque.
  4. Affrontez vos peurs et modifiez vos habitudes. Parfois, vous allez mettre en place des habitudes qui vous empêchent d'affronter des expériences non résolues et de passer à autre chose. Elles peuvent vous empêcher d'en incorporer les effets aux décisions que vous prenez maintenant . Pour arriver à incorporer leurs effets, vous devez casser les habitudes qui vous empêchent d'affronter vos émotions.
    • Continuons avec l'exemple de la peur des chiens. Si vous avez déjà été attaqué par un chien, vous avez probablement pris l'habitude de traverser la route chaque fois que vous voyez quelqu'un promener son chien sur le même trottoir. Vous en êtes même peut-être arrivé à un point où vous le faites sans même vous en rendre compte. Sur le court terme, cela peut vous aider à réduire votre anxiété. Mais sur le long terme, cela va vous empêcher de surmonter votre peur. En fin de compte, cela devient une gêne. Dans ce genre de situation, vous pourriez faire un effort pour casser cette habitude. Vous ne devez pas non plus chercher le contact avec les chiens, mais vous pouvez essayer d'arrêter de traverser la rue chaque fois que vous en voyez un venir vers vous. Une fois que vous serez plus à l'aise dans cette situation, vous pourriez même demander à un passant si vous pouvez caresser son chien. Petit à petit, cela vous aidera à surmonter cet évènement traumatisant.
    • La désensibilisation systématique peut vous aider pour changer des habitudes contreproductives.
    • Parfois, vous pourriez ne même pas vous rendre compte de la manière dont des expériences non résolues vous ont changé. Vos tentatives pour les éviter deviennent comme une seconde nature. Vous pouvez prendre conscience de ces changements de comportement en demandant à une personne en qui vous avez confiance si elle a remarqué que vous aviez des comportements bizarres ces derniers temps. Les autres pourraient remarquer des choses que vous ne pouvez pas voir vous-même .
    • Par exemple, après une rupture, vous pourriez demander à votre meilleur ami : « as-tu remarqué un comportement étrange de ma part depuis ma rupture avec ma petite amie ? »
  5. Faites une liste pour suivre votre comportement. Prenez le temps de dresser une liste des moments où vous avez évité de faire quelque chose parce que vous aviez peur ou parce que vous ne vous sentiez pas suffisamment à l'aise. Il n'est pas nécessaire de connaitre la raison de vos peurs sur le moment. Parfois, en écrivant ce que vous ressentez à propos de vos expériences passées, vous arriverez à les laisser sortir plus facilement.
    • Cela peut être d'autant plus important si vous n'avez pas d'amis(es) suffisamment proches à qui vous pouvez demander si vous avez changé de comportement.
    • Lorsque les idées commencent à jaillir, réfléchissez à de nouvelles façons d'aborder ces situations à l'avenir.
    • Par exemple, vous pourriez imaginer que votre liste indique clairement que vous hésitez à sortir avec vos amies. Commencez par les inviter à la maison pour avoir un certain contrôle sur la situation. Vous pouvez inviter vos amies proches en premier et après plusieurs visites, vous pouvez leur demander d'amener des amies que vous ne connaissez pas.
    • Allez-y lentement et n'ayez pas peur de demander de l'aide aux personnes en qui vous avez confiance. En avançant lentement, vous vous aiderez à incorporer les effets des expériences passées les plus négatives que vous n'avez pas pu résoudre.
    • En vous forçant doucement à faire des choses qui auraient pu vous mettre mal à l'aise auparavant, vous allez vous débarrasser lentement de vos habitudes dysfonctionnelles. Vous pouvez ensuite commencer à faire des efforts pour construire de nouvelles habitudes fonctionnelles au quotidien.

Traverser les moments difficiles

  1. Rangez les objets qui vous tourmentent. Pour le moment, il va être plus utile de mettre les objets qui vous rappellent vos expériences passées non résolues dans une boite. Procurez-vous une grande boite et mettez-y tout ce qui peut vous rappeler une relation passée qui s'est terminée ou un emploi qui vous a laissé un gout amer. Tous les objets qui vous rappellent une expérience douloureuse doivent aller dans la boite.
    • Après un certain temps, vous pouvez décider si vous voulez sortir les objets de la boite ou les jeter à la poubelle. Quoi qu'il en soit, vous devez comprendre que le contenu de la boite ne peut plus influencer votre vie.
  2. Écrivez vos émotions ou dites-les à voix haute. En mettant un nom sur les émotions et les expériences non résolues, vous vous aidez à les rendre plus tangibles. Cela peut vous aider à mieux gérer vos émotions.
    • Par exemple, vous pourriez écrire une lettre à la personne de votre passé qui vous a fait du mal ou qui a vécu une expérience douloureuse avec vous. Il peut être très utile de pouvoir vous engager de cette manière avec les personnes de votre passé, même si elles ne sont pas là physiquement pour parler avec vous .
    • Vous pourriez écrire ou énoncer à voix haute de la poésie ou de la prose. Tout ce qui vous permet de dépasser les sentiments qui vous retiennent au passé est une bonne chose. Même si les mots qui vous viennent sont horribles, laissez-les sortir.
  3. Prenez des décisions réfléchies. Pendant que vous traversez le processus de guérison, essayez de prendre conscience des éléments qui ramènent à vos habitudes passées. Cela peut inclure des expériences comme entrer en contact avec l'individu qui vous a fait du mal. Parfois, vous pouvez les déclencher simplement en regardant un film qui vous rappelle vos expériences non résolues.
    • Lorsque vous vous exposez à ce genre de situation, utilisez les techniques décrites ci-dessus. Essayez de contrôler vos réactions habituelles et mettez-vous au défi de réagir de manière différente.
    • Cela signifie que vous devez éviter de prendre des décisions hâtives que vous allez regretter plus tard. Par exemple, vous devez réfléchir attentivement avant de couper les ponts avec un membre de votre famille ou d'envoyer une lettre haineuse à quelqu'un qui vous a fait du mal. Avant de cesser quelque chose que vous faites depuis longtemps, par exemple votre emploi, vous devez peser le pour et le contre. Certains de ces choix pourraient être la décision que vous prenez après y avoir murement réfléchi. Cependant, au début, cet exercice vous permet de vous améliorer à prendre des décisions calmes et réfléchies.
    • Il peut être particulièrement utile d'en discuter avec un thérapeute ou un professionnel de la santé mentale. Il pourra vous proposer des conseils pour vous aider à gérer les expériences qui déclenchent des sentiments négatifs.
    • N'oubliez pas dans les moments difficiles que vous vous souciez du lendemain. Votre but est de vous construire un futur responsable, réfléchi et clair où vous ne vous laissez pas contrôler par vos habitudes passées.
  4. Avancez lentement, mais surement. Ne vous attendez pas à une transformation immédiate. Vous atteindrez les meilleurs résultats en prenant le temps et l'espace nécessaires pour incorporer les effets du passé dans votre vie.
    • Chaque personne se remet à un rythme différent. Si vous vous mettez à penser que vous devriez déjà avoir progressé plus loin, essayez plutôt de vous dire que vous avez fait des efforts et que vous allez continuer à en faire.

Conseils

  • Certaines pertes ne durent pas pour toujours. De nombreux plaisirs dont vous n'avez pas eu le droit de profiter lorsque vous étiez enfant sont encore disponibles une fois que vous êtes adulte. Même si vous êtes adulte, vous avez le droit de collectionner les bandes dessinées, les poupées ou tout ce que vous auriez aimé collectionner lorsque vous étiez enfant. Vous pouvez vous émerveiller comme un enfant même lorsque vous avez dépassé ce stade et que vous n'avez pas eu l'enfance que vous auriez aimé.
  • Croyez toujours en vous. N'écoutez pas les gens qui vous rabaissent et ne le prenez pas personnellement.
  • Essayez de rester positif et de vous concentrer sur les progrès que vous faites plutôt que sur les revers.
  • Chaque journée est une bénédiction, c'est pourquoi vous ne devez pas vivre dans le passé lorsque le présent a besoin de vous pour construire votre futur, travaillez dur et relevez-vous lorsque vous tombez. N'oubliez pas que vous êtes seulement humain et que tout le monde fait des erreurs, ne vous en voulez pas. Vivez, aimez et souriez un peu plus.

Avertissements

  • Évitez d'utiliser le passé comme une excuse pour ne pas améliorer votre présent. Lorsque les choses qui se passent dans votre vie ne se déroulent pas comme vous le voulez, faites le tri au lieu de vous souvenir que tout allait mieux dans le passé. Vous êtes une personne qui est capable d'innover, de créer et de s'adapter pour prendre la décision de vivre une meilleure vie. Vous allez vous empêcher d'avancer si vous comparez votre vie actuelle avec celle que vous aviez dans le passé.
  • Vous n'êtes pas le seul à ne pas avoir eu une enfance heureuse. Ne vous en servez pas comme d'une excuse pour ne pas améliorer votre situation. Cela va vous empêcher d'incorporer les effets d'expériences non résolues. Acceptez que ce qui s'est passé pendant votre enfance n'est ni juste ni bon, mais donnez-vous le droit d'en guérir. Si nécessaire, suivez une thérapie, mais ne le laissez pas détruire vos chances d'avoir une vie plus accomplie. Si vous ne le faites pas, les démons de votre passé gagnent.
Теги: