Comment traiter les protubérances chez les cobayes

Опубликовал Admin
Les cochons d'Inde peuvent développer des excroissances au niveau de leurs corps. Le terme « excroissances » fait généralement référence aux ganglions lymphatiques (développés au niveau du cou) qui deviennent plus tard un abcès (poches de pus). Cependant, ils peuvent également être des kystes (masse pleine de liquide), des lipomes (une tumeur pleine de cellules adipeuses) ou des tumeurs de la peau. Certaines masses, si elles ne sont pas traitées, peuvent être très inconfortables et nuire à la santé de ces petits animaux. Si vous remarquez que le vôtre développe une masse, emmenez-le chez le vétérinaire pour un diagnostic et afin qu’il puisse recevoir le traitement adéquat. Plus tôt vous allez commencer le traitement, plus vite il va se rétablir.

Traiter la protubérance développée par l’animal

  1. Demandez un traitement vétérinaire. Il est généralement essentiel qu’un vétérinaire examine la protubérance que développe l'animal. Le traitement implique généralement l'ablation de la zone touchée qui va se faire chirurgicalement . Si la zone est infectée, il peut être nécessaire de lui donner des antibiotiques afin d’éviter la propagation de l'infection après la chirurgie.
    • N'essayez pas de traiter la protubérance vous-même.
  2. Discutez des éventuelles difficultés liées au traitement. Enlever l’excroissance peut être difficile. Si elle est infectée, son ablation pourrait libérer des bactéries dans le sang de l'animal, ce qui peut provoquer une maladie grave appelée septicémie. En outre, le pus à l'intérieur de l'abcès a une consistance semblable à la pâte d'un fromage qui rendra le traitement commun à ce problème (l’incision et le drainage) inefficace dans la plupart des cas. La perforation d'un abcès implique une coupure avec un instrument tranchant appelé lancette.
    • Dans certains cas, les abcès peuvent former des extensions en forme de doigt, s'étendant aux tissus voisins et rendant le retrait difficile.
    • En raison de leur emplacement, les abcès dentaires peuvent être difficiles à traiter. Ils peuvent gonfler et obstruer la gorge. De plus, lors de l'éclatement, il est possible que le pus libéré étouffe le cobaye, provoquant la mort de l'animal.
    • Le retrait d'un kyste peut également être difficile, car dans certains cas, le liquide qui s'y trouve contient des bactéries.
  3. Laissez le vétérinaire enlever l’excroissance chirurgicalement. S’il est possible de l’opérer, le vétérinaire va l'anesthésier et retirer la masse. Dans la majorité des cas, il peut rentrer à la maison le jour même de l'opération. Toutefois, s’il s’agit d’un abcès dentaire, le vétérinaire peut vouloir l'hospitaliser, car l'opération dans cette zone présente des risques graves pour la santé de l'animal.
    • Il est important que l’abcès soit retiré complètement, car le problème peut revenir si la suppression est partielle.
    • Le retrait chirurgical d'une tumeur cutanée est généralement la seule procédure nécessaire pouvant lui permettre de guérir . Cependant, des traitements supplémentaires après le retrait peuvent être nécessaires dans le cas de tumeurs plus agressives.
  4. Laissez le vétérinaire procéder à l’incision et au drainage de l'abcès. L’incision peut être une bonne option lorsque l’abcès se trouve dans la bouche ou dans la mâchoire. Après l'avoir anesthésié, le vétérinaire va percer l'abcès et drainer le liquide avec un tube de drainage. Ensuite, l'abcès drainé sera assaini avec un antiseptique. Le vétérinaire peut également implanter des billes imprégnées d’antibiotiques sur le site de l'abcès. Sachez que cette méthode augmente les risques de récidive de l'abcès.
    • Assainir l'abcès consiste à le remplir d'un liquide antiseptique, puis à drainer la solution. Il peut être nécessaire de répéter la procédure plusieurs fois jusqu'à ce que tout le pus soit éliminé.
    • Les billes peuvent être efficaces pour une durée allant de deux à six mois.
  5. Laissez le vétérinaire injecter les antibiotiques dans l'abcès. Sachez que le traitement chirurgical de l'abcès n'est pas toujours nécessaire. En effet, si l'abcès n’atteint pas 1 cm de diamètre, le vétérinaire peut suggérer de lui injecter directement des antibiotiques dans la zone touchée. L'injection se fera sur la « paroi » de l’abcès. Sinon, le vétérinaire pourrait vouloir drainer l’abcès de façon périodique plutôt que de le retirer.
    • Le drainage périodique de l’abcès va aider à l'empêcher de continuer à causer des problèmes. Le vétérinaire vous indiquera à quelle fréquence cela doit être effectué.

Prendre soin de son cochon d'Inde après la chirurgie

  1. Mettez-le dans un environnement calme. Lorsque vous le ramenez une fois opéré, laissez-le se rétablir dans un environnement calme et tranquille. Mettez sa cage dans un endroit de la maison où les gens ne passent pas trop. Si vous avez d'autres cobayes, gardez ceux-ci dans une autre cage.
  2. Donnez-lui des antibiotiques. Si l’abcès ou le kyste qu’on lui avait retiré était infecté, des antibiotiques devront être administrés pour prévenir toute infection postopératoire . Puisque certains antibiotiques peuvent être extrêmement nocifs pour la santé de ces rongeurs, le vétérinaire en prescrira un qui pourra lui convenir. N'achetez pas d’antibiotiques dans une animalerie, car ils peuvent être dangereux pour votre animal de compagnie.
    • Ces animaux auront généralement besoin d'au moins une injection d'antibiotiques après le traitement chirurgical d'un abcès. Le vétérinaire déterminera la durée nécessaire du traitement.
    • Pour le lui administrer, il faudra le tenir, lui ouvrir la bouche et lui insérer aussi profondément que possible le médicament. Si vous pouvez le placer près des molaires, il aura du mal à le recracher.
    • Donnez-lui les antibiotiques jusqu'à la fin du traitement. N'interrompez pas son traitement même s’il présente une amélioration. Cela peut entrainer la prolifération de bactéries résistantes aux antibiotiques.
  3. Désinfectez la zone touchée. Après la chirurgie, maintenez le site de l'incision propre et exempt de saleté et de débris . Pour nettoyer le site, utilisez une serviette propre légèrement humidifiée, et tamponnez délicatement l'endroit. La zone peut être un peu douloureuse, alors essayez de ne pas exercer trop de pression.
    • Examinez le site de l'incision à la recherche de signes d'infection, notamment des rougeurs, un gonflement et des sécrétions. Si la zone touchée présente un aspect anormal, emmenez-le chez le vétérinaire pour un traitement.
  4. Prenez un rendez-vous de suivi. Il se peut que le vétérinaire veuille continuer à le consulter après l’opération afin de surveiller son rétablissement. Lors de ces prochaines consultations, le professionnel va examiner la zone de l'incision, retirer les points de suture (si nécessaire) et évaluer son état de santé général.

Prévenir les cas de récidives

  1. Retirez tous les objets tranchants de sa cage. Vous ne serez pas capable d’éviter les tumeurs, cependant, vous pouvez éviter l’apparition de kystes et d'abcès, car ceux-ci se forment après une blessure par perforation. Par conséquent, éliminez les objets pointus ou durs de sa cage. Par exemple, une litière composée de paille peut percer sa peau . Au lieu de ce type de paille, optez pour la litière en papier comme celle fabriquée par CareFresh ou la litière pour chat de la marque Yesterday's News .
    • Si l'un de ses jouets présente des bords tranchants, retirez-les également. Les rouleaux de papier toilette ou d'essuietout sont parfaits pour ces animaux, car ils sont doux et souples.
    • La nourriture du cobaye ne doit pas comporter de parties pointues, car elles pourraient lui blesser les gencives.
  2. Séparez les compagnons qui se battent. Si vous avez plusieurs cobayes, séparez-les s'ils se disputent ou montrent de l'hostilité. S'ils se mordent, la plaie peut s'infecter et former un kyste ou un abcès.
  3. Corrigez les problèmes dentaires. La malocclusion (mauvais alignement des dents) est un problème fréquent chez les cobayes. Si ses dents ne sont pas correctement alignées, elles risquent de devenir trop grandes et de perforer sa bouche de l'intérieur. Cette perforation peut provoquer des kystes ou des abcès. Emmenez-le chez le vétérinaire pour qu'il le soigne si ses dents sont mal alignées.
    • La correction des problèmes dentaires peut nécessiter une intervention chirurgicale. Le vétérinaire utilisera des outils spéciaux pour couper et réaligner ses dents.

Conseils

  • Le pronostic de la protubérance dépendra de sa cause et de son emplacement. Les blessures causées par une perforation traitée rapidement ont généralement un pronostic positif.
  • Il peut arriver que l’abcès se rompt de lui-même . Si cela se produit, il peut être nécessaire de lui donner des antibiotiques.
  • Évitez de trop le prendre après qu’il est subi l'opération. Cela peut le mettre mal à l'aise et lui causer plus de douleur. Aussi, il est recommandé de permettre au vétérinaire de leur administrer les antibiotiques et de les hospitaliser pendant le traitement.

Avertissements

  • Les antibiotiques peuvent causer un problème intestinal appelé entérotoxémie, qui est fatal pour les cobayes. Certains signes de la maladie sont entre autres une diarrhée, une faiblesse soudaine, une distension abdominale et une perte d’appétit. L'entérotoxémie nécessite un traitement intensif (impliquant l’administration de fluides, d'antibiotiques par voie intraveineuse et des substances pour éliminer les toxines). Il est possible que le cobaye se rétablisse, mais eux tous n’ont pas cette chance lorsqu'ils contractent cette maladie.
  • Un kyste ou un abcès non traité peut devenir très gros, le rendant douloureux et difficile à traiter.
  • Le traitement d'un abcès dentaire peut impliquer le retrait de la dent affectée et un drainage agressif de la zone touchée.
Теги: