Comment éviter que les gens vous tapent sur les nerfs

Опубликовал Admin
Pour éviter que les gens vous tapent sur les nerfs, vous devez faire un travail intérieur pour identifier vos sources d'insécurité avant que ce genre d'incident ne se produise. Lorsqu'il se produit, vous devez vous mettre de côté et profiter de l'occasion pour analyser vos pensées et vos sentiments de manière plus minutieuse. Apprenez de chacune de ces expériences une fois qu'elle est terminée pour pouvoir mieux protéger vos nerfs dans le futur.

Avant

  1. Assumez la responsabilité de vos actes. En premier lieu, vous devez réaliser que personne ne peut vraiment vous forcer à vous sentir d'une certaine façon. Vous êtes la seule personne responsable de vos propres émotions et de vos propres réactions.
    • Vous ne pouvez pas éviter que les gens fassent des choses qui vont vous taper sur les nerfs, mais vous pouvez contrôler vos réactions.
  2. Libérez-vous du désir de vouloir changer les autres. Puisque les autres ne peuvent pas vous forcer à réagir de la façon qu'ils veulent, vous ne pouvez pas forcer les autres à agir et à réagir comme vous le voulez. Abandonnez l'idée que les autres peuvent agir sur vos émotions.
    • Identifiez tout désir de vouloir changer les autres, contredire quelqu'un pour avoir raison, contrôler quelqu'un ou forcer quelqu'un à vous comprendre. Vous devez aussi identifier les attentes que vous avez à propos de la façon dont les choses doivent être faites entre vous et les autres.
    • Ces désirs peuvent être des tendances générales ou des désirs qui ne s'appliquent qu'à certaines personnes. Quoi qu'il en soit, vous devez les identifier et arrêter de vous y accrocher.
  3. Examinez vos faiblesses. Pensez à la dernière fois que quelqu'un vous a tapé sur les nerfs. Demandez-vous quels sont vos points faibles et pensez à la façon de les modifier.
    • Essayez d'identifier la source de ces points faibles. Demandez-vous à quelle peur ou quel malaise ils sont connectés.
    • Si vous n'arrivez pas à le comprendre tout seul, essayez de parler de ces choses-là à un conseiller ou à un ami objectif.
  4. Détachez-vous de votre égo. Souvenez-vous que le monde ne tourne pas autour de vous. Vous êtes tout aussi important que les autres, mais au final, tout le monde a un droit inné au bonheur et un sens général du bien-être comme vous.
    • Engagez-vous à n'avoir que des réactions pacifiques. Réaffirmez intérieurement votre engagement tous les jours pour vous aider à vous y tenir.
  5. Mettez en place des limites. Pensez aux gens qui vous tapent régulièrement sur les nerfs et mettez en place des limites saines entre vous et eux. Vous ne pouvez pas contrôler la façon dont ils se comportent, mais vous pouvez limiter les occasions pendant lesquelles ils peuvent vous taper sur les nerfs.
    • Les gens qui ne veulent rien d'autre que vous donner une mauvaise image de vous-même n'ont plus leur place dans votre vie.
    • Un être cher qui utilise vos points faibles contre vous lorsque cela est à son avantage pourrait rester dans votre vie, selon les circonstances, mais vous devez avoir une discussion sérieuse à propos des bien sûr entre vous et lui. Si ce comportement continue même après votre discussion, tracez vos propres limites en arrêtant de lui parler de choses qu'il pourrait utiliser plus tard contre vous.
  6. Pensez en termes positifs. Vos réactions sont déterminées par vos émotions et vos émotions sont déterminées par vos pensées. Prenez l'habitude de voir régulièrement les choses sous un jour positif pour qu'il soit moins facile de vous taper sur les nerfs.
    • Les pensées génèrent des émotions. Les émotions génèrent des choix de comportement et chaque choix que vous faites aura un résultat, qu'il soit bon ou mauvais. Si vous commencez ce processus avec des pensées négatives, le résultat sera probablement négatif. D'un autre côté, les pensées positives ont plus de chances de mener à des résultats positifs.
    • Par exemple, si vous avez un ami qui habite loin de chez vous et qui ne vous écrit ou ne vous appelle jamais en premier, vous pourriez voir ce comportement d'un point de vue négatif. Cependant, cet ami vous répond toujours rapidement et sérieusement. Concentrez-vous sur le sérieux de cet ami plutôt que sur sa négligence à vous écrire, pour passer d'un point de vue négatif à un point de vue positif.
  7. Traitez les autres comme vous voudriez être traité. Le respect engendre souvent le respect. La façon dont vous traitez les autres est la façon dont vos actions sont jugées acceptables.
    • Ce n'est pas parce que vous montrez du respect envers quelqu'un que cette personne va vous respecter, surtout si cette personne n'a aucune intention de vouloir bien s'entendre avec vous. Cependant, en respectant votre entourage et en les traitant de manière juste, vous les encouragerez à faire de même avec vous.

Pendant

  1. Donnez-vous un peu d'espace pour respirer. Lorsque quelqu'un dit ou fait quelque chose qui vous tape sur les nerfs, retirez-vous de cette situation avant de pouvoir réagir.
    • En vous donnant du temps pour comprendre vos émotions, vous créez un filtre entre votre cerveau et votre bouche. Ce filtre peut vous empêcher de réagir d'une manière qui ne ferait qu'empirer la situation.
    • Laissez-vous ressentir ce que vous ressentez pendant ce moment-là. Pleurez, jurez ou criez dans un oreiller si cela est nécessaire.
    • Une fois que vous avez fait sortir vos émotions, faites quelque chose pour vous calmer. Faites de la méditation, des exercices de respiration ou bien allez vous promener.
  2. Identifiez la douleur. Il existe différents types de douleur. Demandez-vous ce que vous ressentez exactement et pourquoi cette situation vous fait ressentir ce genre d'émotions.
    • Si vous voulez que cela fonctionne, vous devez arrêter de rendre l'autre coupable. Vous ne pourrez vous occuper de vos émotions que si vous vous concentrez sur vous-même.
    • Entre autres possibilités, votre douleur pourrait provenir d'un sentiment de ne pas être compris, d'être seul, rejeté, abandonné, négligé ou insuffisant. Cela peut même être un mélange de plusieurs sentiments.
  3. Faites des rapprochements. Pensez au passé et identifiez d'autres moments où vous avez ressenti la même chose. Essayez de trouver comment ces situations séparées sont reliées entre elles.
    • Si vous y avez un peu travaillé avant, vous devriez déjà avoir une idée des choses qui vous tapent sur les nerfs. Cette façon de procéder facilite en général le rapprochement de l'événement actuel avec les événements passés.
    • Si vous n'arrivez pas à relier cette situation avec une situation similaire passée, prenez du temps pour comprendre ce que vous avez manqué et les implications sous-jacentes.
  4. Identifiez les sentiments et les pensées irrationnelles. Faites un pas en arrière et essayez de voir les choses depuis un point de vue objectif. Demandez-vous si l'un de vos sentiments actuels ou l'une de vos pensées n'est pas irrationnel. Mettez au défi ces idées irrationnelles.
    • Posez-vous des questions à propos de la signification que vous avez donnée à cette douleur. Quelle est la signification que votre instinct donne à cet incident ? Une fois que vous avez identifié la signification perçue de cet événement, vous pouvez déterminer si la signification que vous lui donnez est exacte ou non.
    • Par exemple, si vous avez une dispute avec votre nouveau petit ami ou votre nouvelle petite amie, cela ne signifie pas que la relation ne va pas fonctionner, mais si votre première réaction est de le croire.
    • Surveillez les excès émotionnels. Les réponses émotionnelles négatives sont normales et saines lorsque des événements fâcheux se produisent, mais lorsqu'une émotion négative gonfle à un point qu'elle n'est plus facilement gérable, cela peut être une réponse irrationnelle.
  5. Essayez de voir rapidement les choses depuis le point de vue opposé. Prenez un instant pour vous mettre à la place de l'autre. Essayez de comprendre pourquoi cette personne s'est comportée de cette façon.
    • Demandez-vous s'il ne traverse pas une situation qui provoque son mauvais comportement. Essayez de comprendre la souffrance de l'autre sans oublier votre propre souffrance.
    • Demandez-vous si l'incident est accidentel ou voulu. Il vous sera plus facile de passer à autre chose si vous vous rendez compte que l'autre n'a pas voulu créer cet incident.
  6. Demandez-vous quel est l'effet de votre réaction sur vous-même. Pensez à l'effet que vous avez sur votre propre personne. Vous allez sûrement vous rendre compte que vos propres réactions vous font souffrir plus qu'elles ne le devraient.
    • Pensez à ce qui pourrait se passer si vous réagissez de la façon dont vos réponses irrationnelles vous dictent de le faire. Demandez-vous si ses conséquences auront un quelconque avantage pour vous en tant qu'individu ou pour la relation que vous entretenez avec l'autre. Si la réponse est non, votre réaction instinctive n'est probablement pas la bonne.
  7. Identifiez les autres options. Faites une liste mentale des autres réponses que vous pourriez avoir dans la situation présente. Servez-vous de cette liste pour vous demander quelle est la meilleure réaction à avoir.
    • Même si les détails peuvent varier d'un cas à l'autre, vos deux options de base seront d'extérioriser votre douleur vers l'autre personne ou de rester calme quoiqu'il arrive.
    • Pensez aussi aux options sur le long terme. Vous pouvez installer des limites dans le futur pour empêcher d'autres incidents dans le futur, si cela est nécessaire.
  8. Arrivez à des conclusions réalistes. Revenez à vos pensées irrationnelles et aux conclusions que vous avez trouvées plus tôt. Modifiez ces conclusions pour qu'elles deviennent plus réalistes.
    • Examinez les conclusions auxquelles vous étiez arrivé. En ayant déjà déterminé quels aspects de votre réponse sont irrationnels, vous devriez déjà avoir une idée de ce à quoi ressemble une attente déraisonnable. Vous pouvez trouver une attente plus raisonnable à partir de votre connaissance de ce qui est déraisonnable.
    • Par exemple, vous pourriez être arrivé à la conclusion que votre relation court à sa perte après une grosse dispute. Une fois que vous avez compris que c'est une conclusion irrationnelle, vous pouvez arriver à en conclure que des disputes se produisent dans toute relation et qu'elles peuvent le plus souvent être réglées.

Après

  1. Sachez reconnaître vos victoires. Lorsque vous êtes arrivé à ne pas vous énerver, félicitez-vous. Ce processus demande beaucoup de discipline et c'est quelque chose dont vous pouvez être fier.
    • D'un autre côté, vous devez aussi vous pardonner pour vos échecs. Si vous vous laissez aller et si vous explosez pendant que quelqu'un vous tape sur les nerfs, reconnaissez votre échec et pardonnez-vous. Ce n'est qu'après vous être pardonné que ces expériences négatives vont disparaître.
  2. Soyez reconnaissant pour cette leçon. Au lieu de considérer chaque incident comme un test inutile de votre patience et de votre bonne volonté, dites-vous que chacun d'entre eux est une occasion pour vous d'apprendre et d'évoluer pour devenir une meilleure personne.
    • Réfléchissez à chaque expérience une fois qu'elle est terminée. Demandez-vous si vous avez tiré des leçons à propos de ce processus et appliquez ces leçons lors d'incidents à venir.
    • Au fur et à mesure que le temps passe, vous pourriez vous rendre compte que vos blessures guérissent et que des idées fausses que vous aviez ont été corrigées.
  3. Envisagez de partager vos expériences. Lorsque quelqu'un vous tape sur les nerfs sans le vouloir, allez le voir une fois que vous vous êtes calmé et expliquez-lui ce qu'il s'est passé. En partageant votre expérience avec cette autre personne, vous pourriez l'aider à en retirer ses propres leçons. Votre relation avec cette personne pourrait aussi devenir plus forte.
    • La chose la plus importante à faire est de discuter calmement et de manière juste. Vous vous engagez dans une conversation honnête et pour le faire, vous devez en assumer la responsabilité sans culpabiliser l'autre personne.
    • Cependant, évitez de faire ce genre de choses lorsque vous avez à faire à quelqu'un qui essaye de vous agacer de manière intentionnelle, car ces individus ne souhaitent que vous rendre triste et pourraient même chercher une façon de retourner cette situation contre vous.
Теги: