Comment choisir un vin au restaurant

Опубликовал Admin
119
0
Commander du vin dans un restaurant peut être un peu intimidant, surtout si vous devez le faire pour une personne que vous essayez de séduire ou pour tout un groupe. Il n'y a pas de solution miracle qui permet de toujours faire le bon choix, mais il existe quelques conseils que vous pouvez appliquer pour vous approcher le plus possible de la perfection.

Avant d'arriver

  1. Planifiez le repas . Si ce repas au restaurant est particulièrement important pour vous ou si vous vous sentez particulièrement nerveux à l'idée de faire le bon choix de vin, choisissez votre vin avant d'aller au restaurant. De nos jours, la plupart des restaurants mettent leur carte des vins en ligne. Vous devriez être capable d'y accéder depuis votre ordinateur ou depuis votre smartphone.
    • Simplement jeter un coup d'œil à la carte des vins peut vous aider à décider, même si vous ne choisissez pas à ce moment-là. Prenez un peu de temps pour vous renseigner sur les vins proposés par le restaurant et demandez-vous lesquels vous plairaient et lesquels iraient avec le repas que vous allez prendre. Ainsi, vous ne faites pas un choix ferme sur un vin, mais gardez beaucoup de possibilités ouvertes, ce qui vous permet aussi d'adapter votre choix en fonction des plats.
    • Si la carte des vins n'est pas disponible en ligne, vous pouvez aussi appeler le restaurant et leur demander des conseils.
    • Pour les repas vraiment importants, il est généralement possible de commander le vin à l'avance, au moment de votre réservation. Cela peut vous enlever un peu de pression et vous donner plus de temps pour vous consacrer aux personnes qui vous accompagnent.
  2. Familiarisez-vous avec les profils de saveur. Si vous débutez en œnologie et n'avez aucune notion en vin, dites-vous qu'un vin peut avoir les caractéristiques suivantes : léger et clair, terreux, ample, fruité. Lorsque vous cherchez un vin qui vous pourrait vous plaire, utilisez ces termes pour décrire les saveurs que vous recherchez .
    • Les vins les plus populaires sont souvent des vins fruités. Le Cabernet Sauvignon, le Touriga Nacional, le Shiraz, le Nero d'Avola, le Monastrell, le Zinfandel, le Merlot et le Malbec sont tous des vins fruités.
    • Les vins légers et fruités peuvent aussi être un bon choix. Dans cette catégorie vous trouverez notamment le Lambrusco, le Primitivo ou le Garnacha.
    • Si vous cherchez un vin plus aromatique et terreux, vous avez notamment le Bourgogne, le Beaujolais, le Blaufrankish, le Zweigelt, le Carmenere, le Barbera ou le Counoise.
    • Pour des vins amples et terreux, pensez au Cabernet Franc, au Mourvedre, au Bordeaux, au Nebbiolo, au Montepulciano, au Sangiovese, au Tempranilo ou au Chianti.

Inspecter la carte des vins

  1. Prenez votre temps . Lorsque le garçon vous demande si vous avez fait votre choix, évitez de paniquer et de choisir le premier vin qui vient à l'esprit. Pour choisir un vin, prendre son temps est plutôt bien vu. Lorsque vous prenez le temps de lire soigneusement la carte des vins, cela donne l'impression que vous avez une bonne idée de ce que vous faites.
  2. Choisissez entre vin rouge et vin blanc. Lorsque vous n'avez pas d'autres critères de sélection, suivez ces instructions : à midi, prenez du vin blanc et le soir, prenez plutôt du vin rouge.
    • Ce n'est pas une règle à respecter aveuglément, vous devez opter pour le vin qui vous attire et qui vous semble adapté à ce que vous allez manger.
    • Si vous commandez une bouteille entière, demandez aux autres personnes ce qu'elles préfèrent.
    • Vous pouvez aussi vous renseigner sur le restaurant et sur les plats qu'ils proposent pour faire un meilleur choix de vin. On préfère en général boire du vin blanc avec des fruits de mer ou du poisson, alors que les vins rouges vont mieux avec la viande rouge.
  3. Prenez note des recommandations du restaurant. Parfois, certains vins seront mis en avant sur la carte des vins. Lorsque c'est le cas, cela signifie que le propriétaire du restaurant a choisi avec parcimonie des vins qu'il estimait plus adaptés aux plats qu'il sert. Ces vins devraient également être de meilleure qualité. Prenez donc les recommandations du restaurant en compte.
    • Par exemple, s'il y a une dizaine de vins locaux pour seulement quelques vins étrangers, les vins locaux ont surement été choisis avec plus de soin.
  4. Oubliez les vins « vitrines ». Ces vins ne sont pas des vins d'exception. Un vin d'exception est jugé exceptionnel du fait de la qualité du travail et du soin qui lui a été apporté. Un vin « vitrine » en revanche, est simplement distingué parce qu'il est communément admis qu'il est bon.
    • Ces vins sont faciles à repérer. Ce sont généralement les vins les plus chers de la carte.
    • Même si les vins « vitrines » peuvent avoir un petit peu plus de saveurs, ça ne justifie que rarement la différence de prix avec les autres vins. Si vous voulez un bon rapport qualité/prix, évitez donc ces vins.
  5. Faites une croix sur les vins que vous connaissez déjà ou choisissez votre vin préféré. Les deux options ont leurs avantages. Si vous voulez une vraie expérience œnologique, optez plutôt pour un vin nouveau que vous ne connaissez pas. En revanche, si vous avez envie d'impressionner quelqu'un avec un vin que vous connaissez et appréciez ou si vous voulez simplement être sûr de boire du bon vin, choisissez une bouteille que vous connaissez déjà.
  6. Respectez votre budget. Une bouteille de vin peut couter très cher ! Avant même d'entrer dans le restaurant, vous devez savoir combien vous êtes prêt à mettre pour une bouteille de vin.
    • Vous aurez peut-être à être un peu flexible, ceci dit. Si vous vous êtes fixé un budget de 25 € pour le vin, mais ne trouvez rien de potable à ce prix-là, montez d'un niveau dans la gamme des prix. Essayez quand même de rester raisonnable. Vous pouvez ajouter 15 € à votre budget, mais si vous commencez à devoir doubler ou tripler votre budget pour avoir le vin que vous voulez, vous avez peut-être visé au-dessus de vos moyens.
  7. Laissez l'aléatoire vous guider pour les dernières décisions. Une fois que vous avez, grâce à vos connaissances, éliminé un bon nombre de vins, regardez les options qui vous restent. S'il reste plus de trois vins, éliminez-en encore jusqu'à ce que vous vous retrouviez avec le choix entre deux ou trois vins.
    • Si vous n'êtes pas sûr de choisir le bon vin pour aller avec le repas, sachez qu'il y a des vins qui vont bien avec presque tous les plats. Vous avez par exemple le Pinot Noir ou les vins mousseux.

Demander conseil et passer commande

  1. Demandez des conseils à la bonne personne. Si vous êtes bloqué et n'arrivez pas à choisir entre deux ou trois vins, faites venir le serveur et expliquez-lui simplement votre situation. Ne demandez pas au serveur de choisir pour vous. Demandez-lui plutôt de vous parler un peu des vins entre lesquels vous hésitez.
    • Parfois, le serveur n'en saura pas plus que vous et vous indiquera simplement un vin au hasard, si vous lui demandez d'en recommander un.
    • En revanche, si le serveur a des connaissances en vin, il pourra éclaircir votre choix. Si le serveur ne s'y connait pas en vins, il ira vous chercher un collègue qui s'y connait.
  2. Posez des questions . Une fois que vous avez l'attention d'un serveur compétent ou d'un sommelier, n'hésitez pas à lui poser toutes les questions qui vous semblent pertinentes pour bien choisir votre vin.
    • Évitez de demander explicitement quel vin vous devriez choisir. Décrivez plutôt le type de vins que vous appréciez normalement ou citez des noms de vins que vous aimez bien pour donner une idée de ce que vous préférez.
    • Si vous êtes complètement perdu, indiquez au sommelier quels plats vous allez manger. Il devrait alors être capable de vous proposer un vin qui ira bien avec votre repas.
  3. Donnez un budget, si nécessaire. Respecter son budget n'est pas mal vu. Si vous parlez à un serveur ou à un sommelier, vous pouvez être direct et leur indiquer le type de vin que vous voulez, mais aussi le prix que vous êtes prêt à payer.
    • En revanche, si vous ne voulez pas trop que votre budget se sache, montrez discrètement un vin de la carte qui est au prix que vous êtes prêt à payer et dites « je voudrais un vin semblable à celui-ci ». Pour faire comprendre que vous parlez plus du prix que du vin, montrez le prix plutôt que le nom de la bouteille. Un bon sommelier comprendra où vous voulez en venir et vous proposera des vins dans cette classe de prix.
  4. Écoutez et observez. Écoutez les réponses qu'on vous donne sans vous y fier aveuglément. Vous devez aussi être attentif au langage corporel. Les réponses orales vous donneront des informations objectives sur le vin, le langage corporel du serveur vous donnera son avis subjectif.
  5. Choisissez un vin et commandez-le. Arrivé à un point, vous ne pouvez plus hésiter et devez choisir une bouteille. Pesez tout ce que vous avez appris, puis franchissez le pas et commandez le vin.
    • Commencez par commander simplement des verres si vous n'êtes pas sûr de votre choix. Si vous commandez des verres, cela vous coutera moins cher qu'une bouteille et ainsi vous pourrez gouter plusieurs vins et en choisir un autre si votre premier choix s'est avéré insatisfaisant.

Déguster

  1. Inspectez la bouteille. Si vous commandez une bouteille, le serveur viendra normalement vous la montrer avant de vous la servir. À ce moment-là, vous devez tout d'abord vérifier que c'est bien le vin que vous avez commandé.
    • Pour les vins plus anciens, vous devez aussi inspecter l'état du vin. Regardez le niveau de remplissage, la marque et l'aluminium qui recouvre le bouchon.
  2. Inspectez le bouchon sans le renifler. Le bouchon peut vous donner des informations sur la bouteille de vin, alors que le renifler ne vous en donnera aucune.
    • Quand vous commandez un vin ancien, il vaut tout de même mieux inspecter le bouchon. Vérifiez qu'il n'est pas abimé. Un bouchon abimé peut avoir un effet négatif sur le vin, notamment s'il a été stocké pendant plusieurs années.
    • Lorsque le bouchon a été enlevé, vous devez vérifier que la marque sur le bouchon correspond à la marque qui apparait sur la bouteille. Inspectez le bouchon pour voir s'il a absorbé du vin.
  3. Acceptez le vin après la dégustation. Dans la plupart des restaurants, on vous fera gouter le vin que vous avez choisi avant de vous le servir. Faites tourner le vin, sentez-le et goutez-le. Vérifiez qu'il est en bon état et ne présente pas de saveurs désagréables. Si le vin est dans un état satisfaisant, demandez au serveur de vous le servir .
    • Un vin bouchonné dégage la même odeur qu'un carton mouillé. Le gout peut être presque inaltéré, mais l'arôme est horrible. Cela arrive généralement parce que le bouchon a commencé à pourrir.
    • Un vin « cuivreux » est un vin qui a été surexposé à la chaleur pendant une longue période. L'arôme sera celui d'une vieille confiture alcoolisée et le gout sera amer et sans profondeur.
    • Un vin madérisé est un vin qui a été trop oxydé parce qu'il n'a pas été fermé correctement. Le résultat est un gout et un arôme très acides. Il peut même avoir l'arôme d'un vinaigre de cidre.
  4. Faites tourner le vin quelques secondes. Faites tourner le vin doucement dans le verre pendant quelques secondes. Cela aèrera le vin et libèrera toutes ses saveurs. Le faire plus que quelques secondes est en revanche totalement inutile et vous donnera l'air prétentieux.
  5. Renvoyez le vin en cuisine s'il n'est pas en bon état. Si le vin est altéré, vous pouvez le renvoyer en cuisine. Si c'est simplement vous qui ne l'appréciez pas, vous devez quand même le boire. Renvoyer une bouteille en cuisine juste parce qu'on a mal choisi son vin est très mal vu et ne sera parfois pas accepté.
  6. Commandez un deuxième type de vin. Si vous voulez gouter un autre type de vin, n'hésitez pas. C'est parfaitement acceptable, notamment si vous êtes venu accompagné d'un groupe de personnes qui auraient consommé plusieurs bouteilles de toute façon.
    • C'est aussi un bon choix si vous pouvez commander des verres et non des bouteilles entières. Commandez différents verres de vin peut-être une manière relativement abordable d'en apprendre plus sur les vins tout en passant une excellente soirée.
  7. Tirez des leçons de votre expérience. L'œnologie, ça s'apprend. Si vous voulez être capable d'avoir un avis éclairé sur un vin dans le futur, vous devez affronter l'épreuve de la commande de vin au restaurant aujourd'hui.
    • Si vous voulez développer encore vos connaissances, rendez-vous à des séances d'œnologie ou à des festivals. Vous en apprendrez plus sur les vins et sur ce que vous préférez. Ce qui est déjà un bon point de départ pour commander un vin correct la prochaine fois que vous irez au restaurant.
Теги: