Comment mettre un filet à un cheval

Опубликовал Admin
2-10-2016, 21:55
567
0
En équitation, le filet permet au cavalier de diriger sa monture, en lui indiquant ce qu'il souhaite faire. La mise en place du filet peut sembler déroutante pour un débutant, même si, en réalité, l'exercice est bien moins compliqué qu'il n'y parait. Par ailleurs, avec un filet bien posé, le cheval se sent à l'aise, sans inconfort.

La bride anglaise

  1. Vérifiez qu'il s'agit d'un filet de la dimension adéquate. Si c'est la première fois que vous posez un filet sur le cheval en question, commencez par vous assurer que le matériel est à la bonne taille : il ne sera pas à l'aise avec un filet trop grand ou trop petit.
    • Les filets se déclinent en trois tailles : les filets pour poneys, les filets de longueur moyenne et les filets à rênes longues. Déterminez la taille adéquate de filet en mesurant la tête du cheval depuis le centre de son toupet jusqu'au coin de sa bouche. Cela fait, comparez la longueur obtenue à celle qui sépare la têtière du montant de filet.
    • Un mors trop petit est susceptible de pincer la bouche du cheval.
    • Un mors trop grand laissera le filet glisser au niveau de la bouche du cheval. Qui plus est, il est susceptible de blesser ou d'endommager le palais de votre cheval.
  2. Licolez votre cheval de manière à entourer sa nuque, tout en laissant la longe pendre librement pour l'instant. Le licol vous permettra de faire tenir votre cheval en place. Détachez le cheval lorsque viendra le moment de poser le filet.
  3. Prenez le filet et posez-le sur le cheval. Attrapez le filet avec la main gauche, par la têtière : le reste doit pendre dans le vide. Détachez les lanières du montant de filet, afin qu'elles ne s'emmêlent pas.
  4. Faites passer les rênes autour de la nuque du cheval.
  5. Changez de main. Tenez le filet de la main droite cette fois-ci.
    • Tenez le filet de manière à bien séparer les deux côtés qui le composent. La têtière doit être en haut, tandis que les lanières de la sous-gorge restent détachées, de manière à ce qu'elles ne s'emmêlent pas avec les autres lanières qui composent le filet.
    • Assurez-vous de porter correctement les rênes et qu'il n'y a aucun nœud au moment où vous l'enfilez sur votre cheval. Par ailleurs, les lanières doivent rester détachées à ce stade de l'opération.
  6. Faites en sorte que le cheval baisse légèrement la tête pour introduire le mors. Une fois que le cheval accepte de baisser la tête, tenez le mors dans la main gauche, tandis que votre avant-bras droit est posé parallèlement au sommet de sa nuque (votre main doit se trouver tout près de ses oreilles). Appuyez très doucement le mors contre les dents de la monture, en insérant – si nécessaire - votre pouce à l'intérieur de sa bouche afin de l'encourager à l'ouvrir.
    • Si votre cheval refuse de baisser la tête et de mordre le mors, donnez-lui une petite sucrerie en même temps que vous insérez le mors. Passez le filet à travers votre bras droit, avec la têtière placée au niveau des oreilles du cheval. Tenez le mors ainsi qu'une petite douceur (un morceau de pomme ou un carré de sucre) dans la paume de votre main.
    • Glissez le mors en même temps que la sucrerie dans la bouche de votre cheval. Le mors doit se trouver au même niveau que la sucrerie, vous pourrez ainsi placer le mors en question contre les dents du cheval, à l'endroit où ses deux rangées de dents se rejoignent. Collez bien la sucrerie contre le mors.
    • Faites en sorte de tenir la têtière de manière à ce qu'elle soit prête à être passé autour de la nuque du cheval. La têtière doit être prête à être placée avant que vous ne mettiez le mors dans la bouche du cheval.
    • Placez le mors avant de faire passer la têtière au-dessus des oreilles du cheval.
  7. Faites passer la têtière du filet au-dessus des oreilles de la monture. Le but est d'exercer une très légère pression sur le mors, de manière à ce que le cheval ne l'expulse pas de sa bouche. De plus, évitez d'écraser les oreilles de l'animal, pour cela, passez doucement une oreille après l'autre sous la têtière.
    • L'opération terminée, récompensez votre cheval en lui donnant une autre petite sucrerie. Si votre cheval est expérimenté et calme, ceci est facultatif.
  8. Ajustez le frontal. Le frontal ne doit pas serrer le front de l'animal et être placé à environ 5 cm en dessous de ses oreilles. Vérifiez que cette partie du filet tient solidement, sans, toutefois, pincer les oreilles de votre monture.
    • Lorsque vous ajustez le frontal, profitez-en pour faire de même avec la têtière ainsi que le montant de bride : l'ensemble doit tenir solidement. Vérifiez une fois encore la tenue de l'ensemble lorsque le cheval a la tête relevée.
  9. Attachez la sous-gorge. La sous-gorge n'étant pas destinée à maintenir le filet en place, vous devez laisser un jeu de 4 doigts environ entre la lanière et le cou du cheval. Cet élément est une précaution supplémentaire, destinée à empêcher le filet de tomber. Laissez du jeu entre la lanière et le cou de l'animal, sans, toutefois, qu'il puisse tomber lorsque le cheval baisse la tête.
    • Vous devez pouvoir passer 4 doigts entre le serre-gorge et le cou du cheval, même lorsque ce dernier se penche en avant. Le serre-gorge est comparable à un collier : il ne doit pas coller contre la peau.
  10. Vérifiez la bonne tenue du filet. Le frontal ne doit pas serrer le front du cheval, tout en restant correctement en place : il ne doit pas pincer les oreilles et les coins de la bouche du cheval. Si vous constatez plus d'un pli de chaque côté de la bouche de la monture, ajustez le montant de filet.
    • Assurez-vous que le filet soit bien en place sur la tête du cheval. Si vous avez ajusté le montant de filet, faites en sorte que cela n'ait pas déplacé le filet sur la tête de la monture.
  11. Détachez le cheval une fois que le filet est bien positionné sur sa tête. Détachez le licol que vous aviez passé à travers le mors de filet. Détachez la corde que vous aviez passée au-dessus du cou de votre cheval, débouclez le licol pour le retirer.
    • Il est temps de vérifier la longueur des rênes. Les rênes doivent être suffisamment longues pour vous permettre de rester en contact avec la bouche du cheval.
  12. Tenez votre cheval en faisant passer les rênes en dessous de sa nuque et en les attrapant dans votre main gauche. Faites les passer sur la gauche de l'animal, au niveau de sa joue, environ 20 cm sous le mors.
    • Tenez la boucle formée par les rênes, dans votre main gauche.

La bride western

  1. Pour une équitation moins formelle, tournez-vous vers la monte western. Naturellement, c'est aux États-Unis que la monte western rassemble le plus grand nombre de pratiquants, le rodéo et l'élevage étant une tradition américaine bien ancrée. Aussi, il vous sera peut-être un peu plus difficile de trouver le matériel de bridage western adéquat, si la monte anglaise domine chez vous.
    • La selle western possède un avantage pour le moins agréable : le cavalier expérimenté peut s'accrocher à la corne lorsqu'il monte !
  2. Vérifiez qu'il s'agit d'un filet de la dimension adéquate. Si c'est la première fois que vous posez un filet sur le cheval en question, commencez par vous assurer que le matériel est à la bonne taille : il ne sera pas à l'aise avec un filet trop grand ou trop petit.
    • Les filets se déclinent en trois tailles : les filets pour poneys, les filets de longueur moyenne et les filets à rênes longues. Déterminez la taille du filet en mesurant la tête du cheval depuis le centre de son toupet jusqu'au coin de sa bouche. Cela fait, comparez la longueur obtenue à celle qui sépare la têtière du montant de filet.
    • Un mors trop petit est susceptible de pincer la bouche du cheval.
    • Un mors trop grand laissera le filet glisser au niveau de la bouche du cheval.
  3. Cavalier et cheval doivent être calmes. Le cheval a la capacité à ressentir et être affecté par la nervosité humaine. Par ailleurs, un cheval peut facilement s'emporter si l'on enfonce un objet métallique dans sa bouche.
  4. Attachez votre cheval. Assurez-vous que le cheval est solidement attaché. Vous devez être capable d'anticiper chaque moment qui sépare l'immobilisation par le licol et celui qui précède le bouclage de la bride. Vous devez également être en mesure de calmer et de garder le contrôle sur votre monture.
    • Lorsque le cheval est attaché, tenez le filet de sorte que le frontal soit tourné vers l'avant (loin de la monture). Faites passer les rênes autour de son cou, pour cela : faites passer les rênes de gauche au-dessus de la nuque du cheval, de manière à ce qu'elles se retrouvent à sa droite. Les rênes de droite, quant à elles, doivent se retrouver à la gauche de l'animal. Faites glisser le filet le long de votre bras. Faites passer la têtière du licol au-dessus des oreilles du cheval, puis faites glisser la muserole autour du museau de la monture. Dressez la têtière de manière à ce qu'elle soit bien placée derrière les oreilles de l'animal, rattachez le licol de manière à ce qu'il soit bien placé autour de sa nuque.
    • Si vous n'avez pas d'endroit spécifique pour attacher votre cheval, aidez-vous des rênes du filet pour le maintenir. S'il s'agit de rênes fendues, attachez-les ensemble et faites les passer au-dessus de la tête du cheval, derrière ses oreilles. Montez la têtière du licol au-dessus des oreilles du cheval et faites glisser la muserole autour du museau du cheval.
  5. Encouragez le cheval à baisser la tête. Aidez le cheval à baisser la tête en lui donnant un quartier de pomme ou un carré de sucre. Placez votre main droite contenant une douceur sous son museau. Profitez du moment où il baisse la tête afin d'attraper sa sucrerie pour placer le mors.
    • Faites en sorte d'attraper la têtière du filet avec la main droite. Alignez-la avec l'œil gauche et l'oreille droite du cheval.
  6. Faites glisser le mors dans la bouche du cheval en même temps qu'une petite sucrerie. Placez le mors assez bas, au même niveau que la sucrerie. Introduisez le mors tout doucement contre les dents du cheval, à l'endroit où les dents du haut rejoignent ceux du bas. Posez la sucrerie contre le mors.
    • Vous devez placer le mors de manière à pouvoir faire passer la têtière du filet au-dessus des oreilles du cheval.
    • Tenez la têtière du filet au-dessus de la tête du cheval avant de le faire glisser le long de son museau. En effet, la première étape consiste à introduire le mors dans sa bouche.
    • Tenez le filet de manière à ce que les deux côtés qui le composent soient bien distincts, à savoir : la têtière bien au-dessus, les lanières détachées du serre-gorge et qui ne s'emmêlent pas avec les autres lanières de l'accessoire.
  7. Appuyez sur la têtière tout en la faisant doucement passer au-dessus des oreilles du cheval, attention toutefois à ne pas écraser ces dernières. Faites passer la têtière au-dessus de l'oreille gauche et du toupet de la monture. Continuez en rabattant très doucement son oreille droite vers l'avant plutôt que vers l'arrière.
    • Si la têtière est remplacée par des anneaux sur le filet, faites-les passer autour de chaque oreille du cheval.
  8. Récompensez le cheval pour sa patience. N'oubliez pas à récompenser votre cheval chaque fois qu'il fait preuve de bonne conduite. Cela l'encouragera d'autant plus au moment où vous installerez le mors et le filet.
    • Le sucre encourage les chevaux à jouer avec leur bride : pensez à avoir quelques carrés sous la main lorsque vous êtes en train de poser le filet.
  9. Vous pouvez retirer le licol, maintenant que vous avez enfilé une bonne partie du filet sur le cheval.
  10. Bouclez les lanières du serre-gorge. N'oubliez pas que le serre-gorge n'a pas pour fonction de faire tenir le filet en place. Il s'agit d'une précaution supplémentaire, visant à empêcher la bride de tomber. Aussi, ne serrez pas trop les brides du serre-gorge, mais faites en sorte qu'il reste bien en place lorsque le cheval baisse la tête.
    • Vous devez être capable de passer la main entière entre le serre-gorge et la tête du cheval, même si cette dernière est penchée en arrière.
  11. Vérifiez que le filet est bien en place. Le frontal ne doit pas serrer le front du cheval, tout en étant correctement positionné : il ne doit pincer ni les oreilles ni la tête du cheval. Vérifiez également que le mors tient correctement dans la bouche de la monture : vous devez voir deux plis sur chaque côté de sa bouche. Si vous constatez moins de deux plis, vous devez raccourcir le montant de filet.
    • Vérifiez que le filet est bien ajusté sur la tête du cheval. Si vous avez eu à ajuster la longueur du montant de filet, vérifiez que la têtière est toujours maintenue bien en place.
    • Attachez la gourmette si vous ne l'avez pas encore fait.
    • Il est temps de vérifier la longueur des rênes. Les rênes doivent être de la longueur adéquate pour vous permettre de lier le contact avec la bouche de votre cheval.
  12. Prenez les rênes dans votre main droite. Ramenez-les sur la gauche du cheval, au niveau de sa joue. Tenez les rênes à votre droite, à environ 20 cm en dessous du mors. Gardez la boucle dans votre main gauche et restez environ à 20 cm en dessous du mors.
    • Gardez le mou des rênes dans la main gauche.

Quelques astuces en cas de problème

  1. Gérez un cheval qui refuse le mors. Souvent, le cheval refuse le mors à la suite d'un malentendu. Évidemment, il n'essaie pas de jouer les fortes têtes, aussi, vous devez trouver la raison qui le rend nerveux à l'idée de porter le mors.
    • Il est possible que le cheval n'aime pas le gout de son mors. En effet, en général, les chevaux tendent à préférer les mors en cuivre aux autres modèles, tout simplement à cause du gout. Malheureusement, les mors en cuivre ont tendance à s'abimer plus vite que les autres, aussi, faites en sorte de vérifier régulièrement que le mors de votre cheval ne contienne pas des trous ou des bords tranchants.
    • Le mors peut être trop froid. Si vous frissonnez à l'idée que quelqu'un vous introduise un morceau de métal glacé dans la bouche, il en va de même pour le cheval ! Essayez de réchauffer le mors entre vos mains avant de l'introduire.
  2. Entrainez votre cheval à ouvrir la bouche pour y introduire le mors. Le froid ou encore le gout peuvent rendre votre cheval réticent à ouvrir la bouche lorsqu'il s'agit d'y introduire le mors. Faites quelques séances d'entrainement pour surpasser cette crainte. Le but est de lui faire comprendre ce que vous attendez de lui.
    • Apprenez à votre cheval à être à l'aise avec les signaux que vous lui indiquez. Entrainez-le à comprendre le signal destiné à lui faire ouvrir la bouche. Il peut s'agir par exemple d'un geste, associé à l'adverbe « oui » pour lui indiquer qu'il se comporte comme il faut. Récompensez votre cheval avec une sucrerie lorsque vous retirez vos doigts, une fois le mors en place.
    • Montrez à votre cheval qu'il est sur le point d'être récompensé. Pour cela, commencez par l'attacher ou sécuriser sa position. Approchez de sa tête par le côté gauche et faites en sorte qu'il vous voit. Adoptez un angle similaire à celui de votre cheval. Gardez la sucrerie dans votre main gauche, donnez un petit commandement à votre cheval en lui disant « ouvre » et appuyez doucement sur sa lèvre inférieure avec deux doigts. Dites « oui », retirez vos doigts et faites glisser la sucrerie de votre paume vers l'intérieur de sa bouche.
    • Entrainez-vous autant de fois que nécessaire, jusqu'à ce que votre cheval ait compris en quoi consiste votre attitude.
    • Répétez les gestes décrits ci-dessus, en faisant pression, doucement, mais de manière constante, en posant vos doigts sous la lèvre inférieure du cheval. Lorsque le cheval consent à ouvrir la bouche, dites « oui » et récompensez-le. Entrainez-vous jusqu'à ce qu'il ait compris le but de la manœuvre.
    • Apprenez à votre cheval à vous permettre d'introduire le mors dans sa bouche. Montrez le mors au cheval (seul, détaché du filet dans un premier temps). Laissez le cheval le renifler, le « gouter ». Cela fait, donnez le signal à votre monture, afin qu'il ouvre la bouche et que vous puissiez y introduire le mors. N'allez pas plus loin, retirez le mors et récompensez l'animal.
  3. Préservez votre cheval de la nervosité. L'un des secrets pour arriver à passer le filet correctement consiste à préserver la sérénité de votre cheval, tout comme la vôtre d'ailleurs. Un cheval nerveux est susceptible de mordre, de donner des coups de sabot ou d'essayer de s'échapper. Si votre monture montre des signes évidents de nervosité, laissez-le se calmer complètement avant de passer le filet.
    • Évitez d'effleurer votre cheval avec les rênes, particulièrement autour des yeux et des oreilles. Ce geste simple en apparence peut le rendre nerveux ou anxieux.

Conseils

  • En insérant vos doigts dans la bouche de votre cheval, dirigez-les vers l'arrière, où il n'y a pas de dents. Vous éviterez ainsi d'être mordu. Lorsque vous appuyez sur sa lèvre inférieure, le signal que vous émettrez lui fera comprendre qu'il doit ouvrir la bouche.
  • Si vous avez un cheval têtu, qui refuse de baisser la tête par exemple, serrez la base de ses oreilles pour le forcer. S'il refuse toujours, posez une main sur la partie qui précède ses naseaux – le pont – et l'autre main à la base de ses deux oreilles. Remuez doucement la tête du cheval en disant fermement « baisse ».
  • Quel que soit le modèle de filet que vous utilisez, vous devez toujours faire passer les rênes au-dessus de sa tête.
  • Lors de l'achat d'un nouveau filet, vérifiez qu'il y a des trous supplémentaires, vous permettant d'ajuster la longueur des lanières. Il arrivera sans doute un moment où vous devrez changer le mors de votre cheval.
  • Les chevaux ont tendance à accepter plus facilement l'introduction du mors, si ce dernier est accompagné d'une sucrerie. Il peut s'agir d'un peu de miel ou d'une sucrerie à la menthe que vous badigeonnerez sur le mors avant de l'introduire.
  • Restez calme durant l'opération et ne stressez pas. Il est toujours possible d'ajuster le filet.

Avertissements

  • Ne laissez pas les rênes trainer sur le sol, au risque que le cheval prenne ses sabots dedans, les emmêle et que vous vous retrouviez tous les deux en danger.
  • N'attachez jamais un cheval avec une bride . Le cuir n'est pas une matière suffisamment solide pour résister à la force d'un cheval qui tire dessus. Si la bride vient à lâcher, les petites pièces métalliques qu'elle contient peuvent s'avérer dangereuses.
  • Les cheveux peuvent être des animaux imprévisibles. Le bridage induit que vous entriez en contact avec les dents de l'animal : soyez prudent.
  • Faites au mieux pour ne pas avoir à vous tenir derrière le cheval, à moins que vous ne respectiez une certaine distance de sécurité. Lorsque vous manipulez les sabots de l'animal, positionnez-vous sur le côté.
Теги:
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.