Comment construire une pièce insonorisée

Опубликовал Admin
5-10-2016, 09:15
886
0
Que vous ayez besoin d'une forteresse de solitude ou que vous vouliez lancer votre propre studio d'enregistrement, vous devrez insonoriser la pièce que vous prévoyez d'utiliser.

La manière simple

  1. Installez des rideaux insonorisants ou des couvertures épaisses. Vous pouvez absorber un peu de son en accrochant des couvertures épaisses aux murs. Si vous pouvez dépenser un peu d'argent, achetez plutôt de gros rideaux insonorisants.
    • Si vous avez des murs épais et isolés, l'effet sera encore meilleur.
  2. Utilisez des étagères à livres. Vous pouvez épaissir les murs et les insonoriser en installant tout simplement des étagères. Couvrez-les murs d'étagères et de livres pour faire barrière au son. En plus, vous aurez une belle bibliothèque.
  3. Montez des objets bancals. Vous avez déjà eu un voisin qui jouait de la musique à volume très élevé de telle sorte que vous entendiez un bourdonnement, un cliquetis de vibration sonore plus que toute autre chose ? Dans ce cas, vous aurez besoin de monter des objets comme des hautparleurs. Utilisez des tampons d'isolation lors du montage pour éviter que ces hautparleurs ne perturbent votre entourage.
  4. Installez un balai de porte. Fixez le caoutchouc en bas de la porte pour couvrir l'écart entre la porte et le sol. Si ce dernier est trop grand pour être couvert, clouez d'abord un morceau de bois.
  5. Utilisez des panneaux en fibre acoustique. Achetez des panneaux de 30 cm sur 30 et d'une profondeur de 5 cm en relief incurvé. Ils absorbent bien les fréquences, qu'elles soient basses ou hautes. Certains panneaux sont vendus avec une pellicule adhésive. Si ce n'est pas le cas de ceux que vous avez achetés, utilisez du spray adhésif pour coller les panneaux aux murs et au plafond. Vous pouvez tout couvrir ou juste quelques parties de la surface selon ce que vous voulez. Cette méthode coupe le 'bruit' à l'intérieur de la pièce et protège vos oreilles, surtout s'il s'agit d'une salle de répétition.
    • Utilisez des panneaux en fibre de verre avec une fine bande de Mylar perforée. Ce genre de panneau absorbe extraordinairement bien le bruit et n'est pas plus cher que les autres produits du même genre. Son rapport qualité-prix est le meilleur sur le marché.

Construire l'insonorisation

  1. Utilisez des matériaux épais. Plus vos matériaux seront épais et denses, plus ils absorberont le son. Pensez à utiliser des plaques de plâtre d'au moins 1,5 cm d'épaisseur.
    • Si vous voulez améliorer un mur existant, construisez une paroi basique et fixez-la à votre surface en l'accrochant aux clous qui sont déjà présents. Couvrez-la d'une nouvelle couche de plâtre.
  2. Séparez les deux couches du mur. Dès que le son traverse une nouvelle matière, c'est un peu de son énergie qui est absorbée, tandis qu'une autre partie est réfléchie. Augmentez cet effet en construisant un mur à partir de deux couches de plâtre avec autant d'espace que possible entre chaque couche. On appelle ça le découplage.
    • En réalité, le découplage dégrade la capacité du mur à bloquer les basses fréquences à cause de sa résonance. Si l'espace est de maximum 2,5 cm, un composé d'insonorisation est vivement recommandé afin de contrecarrer cet effet.
  3. Prévoyez les emplacements de vos clous. La plupart des murs comportent une seule rangée de clous qui traversent chaque couche du mur. Le bruit voyagera facilement à travers ces clous, ce qui ruinera tous vos efforts. Lorsque vous construisez un nouveau mur, choisissez un des emplacements suivants pour vos clous :
    • une double rangée de clous, une le long de chaque face intérieure. Il s'agit de la méthode qui insonorise le mieux, mais elle demande assez de place pour qu'on puisse laisser un espace entre deux rangées,
    • une rangée de clous espacés, en alternant les positions le long d'une des faces intérieures, puis de l'autre.
  4. Envisagez d'utiliser des barres sonores. On les place entre les clous, sur le plâtre, et elles servent de barrière supplémentaire au son. Il existe deux options principales.
    • Les barrettes de son : il s'agit de la méthode la plus efficace, car elle absorbe le son grâce à de gros composants en caoutchouc. Vissez-les dans les clous, insérez un rail, puis vissez le plâtre dans le rail. 
    • La barre résiliente : il s'agit d'une barre métallique conçue pour l'insonorisation. Vissez-la sur les clous et le plâtre en utilisant des vis décalées. Cela devrait améliorer le blocage des hautes fréquences au détriment des basses. http://pad2.whstatic.com/images/thumb/b/ba/Build-a-Sound-Proof-Room-Step-9Bullet2.jpg/550px-Build-a-Sound-Proof-Room-Step-9Bullet2.jpg http://pad1.whstatic.com/images/thumb/b/ba/Build-a-Sound-Proof-Room-Step-9Bullet2.jpg/300px-Build-a-Sound-Proof-Room-Step-9Bullet2.jpg /8/89/Build a Sound Proof Room Step 9Bullet2.360p.mp4
    • Sachez que les rails ne servent pas à insonoriser.
  5. Remplissez les murs de composé d'insonorisation. Cette substance magique convertit le son en chaleur. On peut l'utiliser entre les couches des murs, au sol ou au plafond. Contrairement aux autres méthodes, celle-ci devrait absorber les basses fréquences. Elle est idéale si vous produisez de grosses basses en écoutant de la musique ou en utilisant un home cinéma.
    • Ce composé est également vendu sous le nom de colle insonorisante ou viscoélastique.
    • Certains composés de ce genre peuvent prendre des jours, voire des semaines, pour exprimer leur plein potentiel.
  6. Isolez avec d'autres matériaux. Le composé insonorisant est l'un des antibruits les plus polyvalents, mais il en existe d'autres.
    • La fibre de verre est peu chère et assez efficace.
    • La mousse isolante n'isole pas bien. Son avantage majeur réside dans l'isolation thermique.
  7. Remplissez les fentes de calfeutrage acoustique. Même les petites fentes et les petits espaces entre les matériaux peuvent diminuer votre insonorisation. Le calfeutrage acoustique (aussi vendu sous le nom de pâte acoustique) remplit ces espaces d'un matériau élastique et résistant au son. Remplissez toutes les fentes, autant sur les murs qu'autour des fenêtres. Gardez ce qui suit en tête.
    • Le calfeutrage à base d'eau est plus facile à nettoyer. Si vous utilisez un calfeutrage à base de solvant, vérifiez l'étiquette pour vous assurer qu'il n'abimera pas vos matériaux.
    • Si le calfeutrage ne va pas avec la couleur des murs, choisissez-en un sur lequel on peut repeindre.
    • Pensez à utiliser du mastic normal pour les plus petites fentes, vu que le calfeutrage acoustique est plus difficile à manipuler.
  8. Insonorisez les sols et les plafonds. Vous pouvez les insonoriser en utilisant les mêmes méthodes et matériaux que pour les murs. Généralement, les propriétaires de maisons ajoutent une couche supplémentaire (ou deux) de plâtre avec de la colle au milieu. Vous pouvez également couvrir le sol de plaques insonorisantes, puis de tapis.
    • Ce n'est pas la peine d'insonoriser le sol s'il n'y a pas de pièce dessous.
    • Les plafonds en béton lourd ne tireront pas beaucoup bénéfice d'une couche supplémentaire de plâtre et de composés d'insonorisation. Ajoutez plutôt une couche de plâtre avec un petit espace au milieu ou bien remplissez l'espace de fibre de verre.
  9. Installez des panneaux insonorisants. Si après avoir complètement insonorisé votre pièce, vous constatez que cela n'est pas suffisant, vous pouvez recourir aux panneaux acoustiques. Il y en a qui sont bon marché, mais, plus ils seront chers, plus ils seront efficaces.
    • Assurez-vous de les fixer aux clous des murs.
  10. Écoutez maintenant la musique à fond !

Conseils

  • Remplacez les dalles de plafond en cellulose. Ils répercutent le son.
  • Calfeutrez les fentes au niveau des ouvertures des éclairages et tout autour des faux plafonds.

Avertissements

  • La construction et la modification de murs, sols et plafonds lourds doivent être supervisées par une personne expérimentée.
Теги:
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.