Comment rendre l'apprentissage sympa

Опубликовал Admin
En tant que parent ou éducateur, vous pourriez avoir du mal à faire apparaître à vos enfants le fait d'apprendre comme quelque chose de sympa. Cependant, si vous adaptez l'expérience d'apprentissage d'un enfant à ses intérêts et présentez l'information sous des formats divertissants, vous pouvez généralement « entraîner » les enfants à associer l'apprentissage à des choses positives. Plus tôt vous commencez avec les enfants, mieux c'est, mais il est important de persister dans vos efforts, même si vos enfants grandissent.

Rendre l'apprentissage personnel

  1. Passez du temps seul à seul. Prenez votre enfant à part et passez du temps à lui apprendre séparément. La plupart des enfants aiment recevoir une attention individuelle. Ils se sentent importants et lorsque vous satisfaites le désir d'attention de votre enfant, il est plus probable que votre enfant soit réceptif à la leçon.
  2. Prenez part aux activités. Lorsque les enfants font une activité éducative, joignez-vous à eux. Ne présumez pas que vous pouvez aller faire la vaisselle pendant que votre enfant s'assied pour lire dans le calme. À la place, saisissez la chance de faire vous-même un peu de lecture. Vos enfants vous prendront en exemple. S'ils suspectent que vous ne prenez pas plaisir à l'activité, ils supposeront que cette activité n'est tout simplement pas plaisante.
  3. Encouragez la famille entière à participer. Alors que l'attention personnelle est importante, la plupart des jeunes enfants trouvent aussi les activités plus sympas lorsqu'elles sont faites avec les gens qu'ils estiment le plus - les membres de leur famille. En tant que parent, gardez du temps pour que votre famille entière prenne part à une activité pédagogique. En tant qu'éducateur, encouragez les familles de vos élèves à apprendre ensemble.
    • Lorsque les enfants sont jeunes, commencez à lire à voix haute en famille. Chaque membre de la famille peut lire un rôle différent ou raconter une partie différente ou vous pourriez raconter le livre en entier du début à la fin. Si possible, fournissez une copie du livre à chaque membre de la famille, pour que chaque personne puisse lire en suivant le narrateur.
  4. Adaptez la leçon à un intérêt particulier. Si un enfant a des difficultés à se concentrer sur une leçon, trouvez un moyen de la rendre plus intéressante en incluant l'un de ses intérêts. Parlez de la leçon comme si elle pouvait avoir un lien avec ce sujet.
    • Par exemple, si votre enfant traverse actuellement une phase dans laquelle il ou elle adore tout ce qui se rapporte aux chiens, formulez des problèmes de maths qui impliquent des chiens ou encouragez la lecture en offrant des livres parlant de chiens.
  5. Restez positif. Vous pourriez être frustré lorsque vous avez du mal à enseigner une certaine leçon à un enfant, mais il y a de grandes chances que l'enfant impliqué se sente même plus frustré que vous. Restez patient et calme. Utilisez un langage positif et encourageant et ne bloquez jamais la capacité de l'enfant à apprendre le cours.

Créer des leçons intéressantes

  1. Développez des leçons pratiques. Une leçon pratique encourage les enfants à appliquer ce qu'ils apprennent et, si l'activité est assez amusante, ils pourront se souvenir de la leçon accompagnant l'activité chaque fois qu'ils se souviendront de l'activité elle-même. Les leçons pratiques peuvent inclure quoi que ce soit, de la randonnée dans la nature à la science folle. Soyez créatif et trouvez quelque chose qui fonctionne pour chaque élément que vous essayez d'enseigner.
    • Lorsque vous donnez une leçon sur les oiseaux ou les insectes, allez faire une randonnée dans les bois les plus proches et encouragez les enfants à identifier le plus d'espèces possible.
    • Vous pouvez également essayer quelques classiques expériences de « scientifique fou », comme l'œuf flottant ou le volcan en bouteille de soda.
  2. Soyez astucieux et créatif. Les leçons qui stimulent l'imagination peuvent faire partie des plus divertissantes et des plus instructives. Lorsqu'un enfant devient créatif, une plus grande partie du cerveau est activement impliquée. Ainsi, il se pourrait que l'esprit absorbe plus de connaissances. Les activités basées sur l'imagination peuvent inclure les arts et les activités manuelles, les jeux de rôle ou un éventail d'activités similaires.
    • Les enfants plus âgés peuvent apprécier écrire de la poésie, raconter des histoires, écrire des pièces de théâtre ou faire des collages. Les enfants plus jeunes ont tendance à apprécier les dessins et les coloriages.
    • L'imagination peut également inclure un élément actif de fiction. Faites tenir un faux procès aux enfants plus âgés lorsque vous leur apprenez le système judiciaire. Demandez aux enfants plus jeunes de s'habiller comme les « pères fondateurs » ou autres personnages de l'histoire lorsque les leçons associées se présentent.
  3. Sortez. La même vieille salle de classe peut sembler ennuyeuse lorsqu'elle est vue chaque jour. Organisez une sortie scolaire de n'importe quelle sorte. Une courte sortie lors d'un cours de l'après-midi marche bien si vous essayez de rendre une petite leçon plus vivante ou vous pourriez prendre de plus longues vacances vers un site historique lorsque vous enseignez les moments importants d'un domaine scolaire particulier.
    • Les excursions d'une journée peuvent inclure des excursions dans un musée local, un parc ou un monument de la ville.
    • Pour de plus longues vacances, vous pourriez prévoir une visite dans une destination importante de l'histoire ou de l'éducation, comme Washington D.C. Autrement, vous pourrez rendre chaque destination plus pédagogique en gardant simplement du temps de côté pour visiter les musées locaux, les repères historiques ou les pièges à touristes.
  4. Créez un système de récompenses. Les récompenses marchent particulièrement bien avec les enfants plus jeunes. Offrez une récompense aux enfants s'ils terminent un certain nombre de devoirs ou obtiennent tant de bonnes réponses à un contrôle ou un devoir. Idéalement, vous voulez que les enfants trouvent l'apprentissage sympa pour le bien de l'enseignement, plutôt que dans l'intérêt d'une quelconque récompense extérieure. Cependant, en instillant le principe qu' « apprendre » signifie « récompense », vous pouvez entraîner les enfants plus jeunes à associer automatiquement l'éducation à des expériences positives et à des émotions.
    • Gardez un assortiment d'autocollants, de marque-pages sympas, de petits jouets, de crayons de couleur et de bonbons sous la main.
    • Cela fonctionne particulièrement bien avec les enfants plus jeunes, mais peut devenir difficile avec des enfants plus âgés, puisque l'on a tendance à moins valoriser les petites choses avec l'âge.
  5. Organisez une fête. À la fin d'une unité d'enseignement, organisez une fête basée sur le contenu de cette unité. Couvrez les principes et les concepts enseignés pendant l'unité par l'utilisation de jeux, de nourriture et de prix.
    • Par exemple, si vous avez récemment terminé une unité sur la vie marine, organisez une fête sur le thème de l'océan. Faites préparer aux enfants des décorations qui ressemblent à des vagues ou à la vie sous l'océan. Servez des crackers en poissons rouges ou un gâteau orné d'un paysage d'océan. Au lieu de jouer à « attacher la queue du poney », jouez à « attacher la queue de l'hippocampe ».

Utiliser des outils d'apprentissage à des fins de divertissement

  1. Jouez à des jeux pédagogiques. Les jeux, qu'ils soient ou non portés sur la technologie peuvent fonctionner, donc incluez les jeux sur ordinateur aussi bien que les traditionnels jeux de société, les jeux de cartes, les jeux de culture générale et les puzzles. Les jeux sont amusants par nature, mais si vous choisissez également un jeu contenant un élément éducatif, vous pouvez ajouter une leçon au côté sympa sans subir aucune plainte.
    • Certains jeux ciblent spécifiquement des leçons particulières ou des unités d'enseignement. D'autres, cependant, peuvent avoir une valeur éducative même sans être classés sous l'étiquette « jeu éducatif ». Par exemple, le Monopoly enseigne la stratégie et les maths et le Scrabble améliore le vocabulaire. La plupart des jeux de cartes traditionnels enseignent aussi à la fois la stratégie et les maths.
    • Les jeux de culture générale et les puzzles interactifs tendent à attirer les enfants les plus âgés, dont l'esprit désire ardemment un défi. Vous pouvez trouver un jeu de culture générale qui adresse spécifiquement le sujet que vous enseignez actuellement, mais vous devriez aussi encourager les jeux de culture générale et les puzzles en général, puisqu'ils développent des compétences pour résoudre les problèmes.
  2. Cherchez des logiciels pédagogiques. La plupart des enfants sont déjà immergés dans la culture numérique au moment où ils atteignent l'école primaire ou le collège. La technologie est un bon moyen de se rapprocher de ces enfants et si vous pouvez trouver un logiciel qui est particulièrement adapté pour être à la fois amusant et pédagogique, il se pourrait que vous vous serviez de la technologie pour de bon.
    • En plus du logiciel, vous pouvez également inclure d'autres formes de technologie dans vos leçons. Cherchez des cartes postales, des photographies numériques, des enregistrements vidéo et autres outils pédagogiques basés sur le web.
  3. Regardez quelque chose d'éducatif. Les émissions de télévision éducatives sont ici le choix le plus évident, mais lorsque les enfants grandissent, trouver des émissions de télé qui sont à la fois pédagogiques et divertissantes peut être une tâche difficile. À la place, essayez de trouver un film ou une pièce de théâtre qui se rapporte à la période de l'histoire ou au sujet qui est actuellement étudié. Alors que les enfants peuvent ne rien apprendre d'utile directement grâce à l'émission, ils pourraient gagner un plus grand intérêt pour ce sujet.
    • Le théâtre, en particulier, peut créer un intérêt pour l'art dramatique et la littérature. C'est un choix particulièrement adapté si vous êtes actuellement en train de lire une pièce spécifique pour un cours.
  4. Ajoutez des jouets pédagogiques et des gadgets de toute sorte. Comme pour les jeux, les jouets et les gadgets faits pour les enfants sont déjà faits pour être amusants. De nos jours, cependant, il y a beaucoup de fabricants de jouets qui essaient d'attirer les parents et les éducateurs soucieux, en produisant des jouets éducatifs. Envisagez le niveau actuel d'apprentissage de votre enfant et cherchez quelque chose à acheter qui convient.
    • Les groupes les plus jeunes peuvent travailler avec des jouets qui leur enseignent les formes, les nombres, les lettres et les couleurs. Lorsque ces jouets deviennent trop « jeunes », passez à des choses comme la pâte à modeler. Les jeux éducatifs de poche ou gadgets similaires ont tendance à être plus efficaces une fois que vous avez affaire à des enfants de 10 ans ou plus.

Lier l'apprentissage à la vie quotidienne

  1. Appliquez les concepts aux problèmes quotidiens. Alors que les problèmes écrits sont le fléau de l'existence de beaucoup d'étudiants en maths, il est sûr d'appliquer ce principe de base. Lorsque vous enseignez une nouvelle leçon, expliquez comment cette leçon impacte les gens dans la vie de tous les jours. Vous pouvez créer des missions individuelles en rapport avec cette connexion ou guider directement les enfants à travers ces problèmes.
    • Par exemple, lorsque vous enseignez les fractions à un enfant, faites un gâteau ou une tarte. Montrez comment couper le dessert en moitiés, en quartiers et ainsi de suite.
  2. Créez des défis dynamiques. Un défi dynamique requiert qu'un étudiant utilise les connaissances qu'il ou elle a acquises pour s'attaquer à un plus gros problème. Par exemple, vous pourriez demander à un enfant de vous enseigner le cours ou de l'enseigner à un autre camarade de classe. En faisant cela, vous encouragez l'enfant à apprendre le cours de manière aussi exhaustive que possible et lorsque l'enfant vous montre ses nouvelles connaissances, lui fournissez la chance de booster énormément son estime de lui.
  3. Montez un magasin. Le magasin peut être faux ou réel. Dans tous les cas, vous devez encourager l'enfant à fixer des prix, à tenir les comptes, à la fois de l'argent et de l'inventaire.
    • Pour des idées de vie quotidienne, essayez un stand de limonade ou un vide-grenier. Assurez-vous que votre zone résidentielle est réglementée pour ce type d'activité, cependant et faites en sorte d'obtenir les permis dont vous avez besoin bien à l'avance.
    • Pour des idées fictives, montez un faux magasin avec de la fausse monnaie dans votre maison. L'enfant qui apprend devrait être le caissier. Les autres membres de la famille devraient chacun faire le client à tour de rôle.
  4. Attribuez une tâche importante. Donnez une tâche à l'enfant, qui affecte le reste de la famille. Par exemple, demandez-lui de calculer le pourboire d'une addition au restaurant et de compter l'argent. De la même manière, vous pourriez dire à un enfant plus âgé de rechercher de potentielles destinations pour des vacances en famille.
    • Quand vous donnez pour instructions à un enfant de réaliser un gros effort comme prévoir des vacances, soyez sûr que vous fournissez les ressources utiles, comme les sites des offices de tourisme ou autres sites web liés au voyage, tout en le ou la guidant dans son processus de recherche. Cet enfant devrait se sentir « en contrôle », mais vous devez également vous assurer de fournir assez de limites et de conseils pour faire de l'expérience un succès.
Теги: