Comment éviter le blocage par le gel des portières de voiture

Опубликовал Admin
En hiver, ce n'est déjà pas drôle de marcher dans 50 cm de neige (ou plus) pour rejoindre sa voiture, mais si en plus vos portières sont bloquées par le gel, voilà une journée qui commence bien mal ! Si vous n'avez pas les moyens d'avoir un garage chauffé, il va falloir, préventivement, huiler vos joints de portière et réchauffer d'une manière ou d'une autre les serrures gelées. C'est tout l'objet de cet article.

Empêcher les portières d'être bloquées par le gel

  1. Remplacez le ou les joints abimés ou manquants. Ce sont ces joints en caoutchouc, tout autour des portières, qui gèlent durant les froides nuits d'hiver et non pas la carrosserie. Faites le tour des joints de portière et de vitres pour voir s'ils doivent être remplacés. Vous en trouverez des neufs adaptés à votre véhicule, dans tout bon magasin de fournitures pour automobiles.
  2. Nettoyez consciencieusement les appuis de la portière. Faites disparaitre toute trace de l'ancien joint, la poussière, les débris… C'est justement au niveau de la saleté que l'eau (pluie ou humidité) peut se fixer et donc, geler.
  3. Enrobez votre joint d'un liquide protecteur contre le gel. Lubrifiez votre joint et son emplacement avec de l'huile pour moteur ou un lubrifiant spécifique. L'eau ne pourra alors plus adhérer, ce qui empêchera le blocage par le gel. Quel lubrifiant mettre ? Vaste question, mais voici quelques suggestions.
    • Un lubrifiant spécifique pour joints de portière, certainement ce qui se fait de mieux en la matière.
    • Un lubrifiant à base de silicone qui tient plusieurs semaines, mais qui présente l'inconvénient de s'attaquer aux joints en mousse et à la peinture .
    • Du dégrippant WD40, de l'huile minérale ou même du spray de cuisson antiadhésif, l'inconvénient étant qu'ils ont tendance à la longue à dessécher le caoutchouc .
  4. Si votre voiture est garée en extérieur, couvrez-la d'une bâche de protection. Certes, la température externe sera toujours la même, mais l'humidité ne pourra pas s'installer au niveau des joints et ne pourra donc pas geler.
    • Autre solution : récupérez un sac-poubelle un peu épais et coincez-le dans la portière. Lubrifiez votre joint de portière avant de refermer la portière sur le plastique.

Empêcher une serrure de geler ou la dégeler au dernier moment

  1. Frottez vigoureusement votre clé et la serrure avec de l'alcool isopropylique (à friction). Prenez un produit contenant au moins 60 % d'alcool. Ainsi, l'humidité ne pourra pas se fixer dans la serrure et geler . En prévention, frottez avec cet alcool votre clé et votre serrure au moins une fois par semaine. La glace fondra certainement, mais plus lentement qu'avec les méthodes précédentes .
    • On peut aussi utiliser de la vaseline, mais elle a tendance à laisser un résidu huileux.
  2. Vaporisez dans votre serrure un lubrifiant pour… serrures. Si l'alcool isopropylique est inopérant sur votre serrure, songez à utiliser un lubrifiant pour serrures. Chacun a son lubrifiant préféré, mais certains semblent plus plébiscités que d'autres. Chaque fois, n'essayez qu'un seul lubrifiant, car un mélange pourrait bien aggraver les choses .
    • Il existe des lubrifiants secs au graphite qui se vendent en aérosol, ce qui permet de pulvériser directement dans le trou de la serrure. L'inconvénient, c'est que l'accumulation de graphite peut finir par retenir l'humidité, d'où un encrassement des clés.
    • Par contre, les lubrifiants à base de Téflon sont davantage recommandés, même si certains conducteurs estiment qu'il s'agit là d'un produit salissant et, somme toute, peu efficace.
    • Les lubrifiants non gras sont supposés moins retenir la poussière et les impuretés.
  3. Débloquez vos serrures avec une bombe de dégivrage. Ayez-en toujours une dans votre garage ou votre coffre au cas où il y ait gel. Il faut vaporiser le produit directement dans le trou de la serrure. Ils sont très efficaces, même en cas de gel rigoureux. Opérez sur la serrure qui vous semble la moins atteinte. Vaporisez le produit, attendez quelques secondes et introduisez votre clé .
  4. Chauffez votre clé. Tenez votre clé avec un gant isolant ou une paire de pinces alimentaires et chauffez votre clé (partie crènelée) sur la flamme d'un briquet, puis insérez-la dans la serrure. Si vous avez une clé entièrement métallique, sans poignée en plastique ou dispositif électronique, vous pouvez chauffer la clé alors qu'elle est déjà insérée dans la serrure .
  5. Réchauffez l'intérieur de la serrure avec un sèche-cheveu ou en soufflant dedans. L'efficacité de cette méthode est aléatoire, mais si vous n'avez pas d'autre solution… Si vous avez un petit tuyau en plastique ou un rouleau de papier toilette, vous pourrez concentrer la chaleur de votre souffle sur la serrure . Cette opération peut prendre plusieurs minutes, surtout si vous n'avez pas de tuyau ou de rouleau ou s'il y a du vent.
    • Le sèche-cheveu peut être branché sur la batterie avec un adaptateur ou sur une rallonge branchée sur le secteur.

Conseils

  • Vérifiez la bonne ouverture du hayon et des autres portières. Une fois à l'intérieur du véhicule, faites tourner votre moteur afin de réchauffer l'habitacle. Toutes les portières, le hayon, le coffre devraient alors pouvoir s'ouvrir sans difficulté.
  • Même s'il ne peut empêcher le gel, un démarreur à distance permet de réchauffer à l'avance l'habitacle, faisant ainsi fondre la glace qui bloque portières et vitres.

Avertissements

  • Faites attention à ne pas vous tacher avec le lubrifiant en montant ou descendant de voiture. Si cela vous arrivait, un lavage en machine s'imposerait.

Éléments nécessaires

  • Un jeu de joints de portière
  • Une bâche de protection ou un sac-poubelle en plastique
  • Un lubrifiant pour joint en caoutchouc, du spray de cuisson antiadhésif ou un autre lubrifiant
  • Un lubrifiant au graphite, à base de Téflon ou non gras
  • De l'alcool isopropylique (à au moins 60 % d'alcool)
  • Un briquet
Теги: