Comment réparer une bosse sur la carrosserie d'une voiture avec un sèche cheveu

Опубликовал Admin
Au bout de quelques années, surtout si vous vivez en ville, une voiture finit toujours par présenter sur la carrosserie des bosses ou des creux qui sont de votre fait ou non. Vous pouvez, bien sûr, les faire réparer par un carrossier, mais l'intervention va vous couter une somme folle. Sachez aussi qu'il vous est possible de redresser une carrosserie (petites et moyennes bosses) avec des objets ou des matières aussi simples qu'un sèche-cheveu, de la glace carbonique ou de l'air liquide. Le travail n'est pas pénible, mais un peu long, car il demande un peu de soin et de précision.

Préparer la zone cabossée

  1. Repérez les bosses sur votre carrosserie. Les méthodes qui vont être expliquées ici ne conviennent qu'à des bosses de petite et de moyenne taille. Sur une carrosserie qui n'a jamais été réparée, il y en a plus qu'on croit. Faites le tour de la voiture et repérez toutes les bosses.
  2. Analysez les bosses. Si elles sont situées en plein milieu de surfaces planes, comme celles du coffre, du capot, des portières, du plafond ou des ailes, vous avez de grandes chances de les faire disparaitre. Par contre, si elles sont en périphérie, sur des parties anguleuses, le résultat est moins certain .
    • Cette méthode ne convient qu'aux bosses d'une carrosserie sur lesquelles la peinture n'est pas endommagée, c'est-à-dire que cette dernière ne doit pas être craquelée. D'autre part, il vaut mieux que les bosses soient importantes, avec un diamètre supérieur à 7 ou 8 cm : c'est une question de tension.
  3. Rassemblez ce dont vous avez besoin. Pour l'opération, il vous faudra un sèche-cheveu, des gants épais pour manipuler la glace carbonique ou l'air liquide, du papier d'aluminium, et de la glace carbonique ou de l'air liquide. Voici ce qu'il vous faut précisément :
    • une paire de gants suffisamment épais et surtout isolants sur le plan thermique,
    • une petite bouteille d'air liquide,
    • un paquet de glace carbonique,
    • un sèche-cheveu réglable, avec au moins trois positions : froid, chaud, très chaud.
    • du papier d'aluminium.

Chauffer ou refroidir la partie cabossée

  1. Envoyez de la chaleur sur la partie cabossée. À l'aide du sèche-cheveu, envoyez de l'air chaud sur la bosse elle-même et sur la zone environnante pendant une à deux minutes.
    • Le sèche-cheveu doit être en position médiane et être tenu entre 12 et 18 cm de la carrosserie. Ne réglez pas l'appareil sur « chaud » pour ne pas endommager la peinture .
  2. Si c'est possible, protégez la partie à redresser. Fixez du papier d'aluminium sur la partie à redresser. Cette précaution ne doit être prise que si vous utilisez de la glace carbonique. L'aluminium va maintenir la zone au chaud et empêcher que la glace carbonique n'abime la peinture, et en particulier le vernis de surface.
  3. Enfilez des gants de manipulation épais. Ces gants ont pour but de protéger vos mains de la morsure du froid provoqué par la glace carbonique ou l'air liquide.
  4. Appliquez de la glace carbonique ou de l'air liquide. La variation de température est telle que ce passage rapide du chaud au froid va d'abord provoquer une rétractation du métal, puis avec le passage rapide du froid au chaud (quand le produit aura fini de faire effet), sa dilatation .
    • Si vous optez pour la glace carbonique, prenez un morceau de glace et frottez-le sur le papier d'aluminium qui se trouve sur la zone cabossée.
    • Si vous optez pour l'air liquide, retournez la petite bouteille et vaporisez une mince couche de produit sur la zone cabossée. Avec l'air liquide, il y a une loi à connaitre, celle des gaz parfaits selon laquelle la pression, le volume et la température d'un gaz sont liés ((P x V)/T= constante). Comme l'air est liquide, il faut renverser le contenant et quand on appuie sur la poignée, au contact de l'air ambiant plus chaud, l'air liquide devient gazeux (mousse) et libère des frigories, lesquelles refroidissent le métal .
    • Les deux substances ne doivent être appliquées que brièvement. En effet, les carrosseries d'aujourd'hui ne sont pas très épaisses et un trop grand froid, maintenu trop longtemps, peut les fendre. Après une application rapide, attendez un moment (30 à 50 secondes) avant de voir un changement.
  5. Attendez un petit moment. Une fois la glace ou l'air liquide en place, vous devriez entendre un bruit, celui d'une carrosserie qui se redresse toute seule. Si c'est le cas, la bosse (ou le creux) a disparu, ou tout au moins, est moins prononcée. C'est le changement rapide de température qui explique ce phénomène.
    • Si vous avez opté pour la glace carbonique, retirez le papier d'aluminium, jetez-le à la poubelle, et voyez le résultat.
    • Si vous avez opté pour l'air liquide, attendez que toute la mousse se soit dissipée, puis essuyez l'humidité avec un chiffon doux et bien sec.
  6. Si nécessaire, recommencez l'opération. Pour certaines bosses ou creux, une seule intervention ne saurait suffire. Si vous notez une atténuation de la bosse, il est nécessaire de recommencer soit à chauffer soit à refroidir la partie endommagée. Soyez tout de même prudent ! Une carrosserie est toujours délicate. Les changements de températures ne sont bons ni pour le métal ni pour la peinture, et si vous tenez vraiment à faire disparaitre ce défaut, recommencez plutôt le lendemain.

Éléments nécessaires

  • Un sèche-cheveu réglable
  • Une paire de gants épais
  • Un paquet de glace carbonique ou une petite bouteille d'air liquide
  • Du papier d'aluminium
  • Un chiffon doux
Теги: