Comment enlever la rouille d'une voiture

Опубликовал Admin
Au fil du temps, les taches de rouille sur les voitures s'étendent au reste de la carrosserie, car l'humidité et l'air, responsables de l'oxydation et de la corrosion, attaquent le métal. Si vous envisagez de le garder ou de le vendre, sachez que votre véhicule aura meilleure apparence (et prendra de la valeur) une fois débarrassé du problème. Agissez donc immédiatement et passez une couche de peinture fraiche pour enlever la rouille avant qu'elle ne commence à s'étendre.

Poncer et repeindre les parties rouillées

  1. Prenez des précautions. Cette étape nécessite l'utilisation d'une ponceuse et d'une meuleuse qui sont deux puissants outils pouvant répandre des particules de rouille et de peinture dans l'air. Afin d'éviter les accidents et pour vous protéger, vous devez donc porter des gants, des lunettes de sécurité et surtout un masque antipoussière qui vous évitera l'inhalation de particules de rouille et de peinture.
    • Pour le gros œuvre, utilisez un appareil respiratoire à la place du masque antipoussière.
  2. Couvrez les parties que vous voulez préserver de la poussière. Comme indiqué ci-dessus, le ponçage répand des particules de rouille et de peinture dans l'air. Si vous ne faites pas attention, ces particules risquent de couvrir votre voiture et créer une couche de « saleté » difficile à retirer. Couvrez donc les parties de la carrosserie sur lesquelles vous ne travaillez pas (utilisez du ruban adhésif ou du papier de masquage) pour éviter ce genre d'inconvénients. Posez également une bâche hermétique fixée avec du ruban adhésif sous la voiture afin de définir votre zone de travail et protéger le sol.
    • Couvrir la voiture est une tâche délicate. Évitez toutefois le papier journal, car la peinture risque de passer à travers et laisser des taches indésirables. Optez plutôt pour un véritable papier de masquage moins poreux et qui ne laisse pas passer la peinture. Assurez-vous que chaque bord du papier est bien scotché, car la peinture peut (et va) passer sous les parties où vous n'aurez pas mis de ruban adhésif.
  3. Couvrez la voiture suivant les lignes existantes. En règle générale, le papier de masquage ne doit pas s'arrêter au milieu d'un panneau. Autrement, les lignes séparant la nouvelle couche de peinture de la précédente risquent d'être visibles et vous aurez beau poncer ou appliquer de nouvelles couches de peinture, elles ne disparaitront pas. Il vaut donc mieux prévenir que guérir en couvrant correctement la voiture sachant que votre papier de masquage doit uniquement s'étendre sur le panneau que vous allez traiter (celui où la rouille s'est installée).
    • Si vous avez l'habitude de peindre des voitures, vous pouvez placer votre papier de masquage plus en retrait (quelques panneaux plus loin) de la tache de rouille. Si vous savez comment mélanger progressivement la peinture, ce qui doit être fait pendant que vous peignez, vous pouvez utiliser cette technique pour éviter la différence de couleur énorme entre différents panneaux.
  4. Retirez la peinture autour de la rouille avec une ponceuse à double action. Une ponceuse à double action vous permet de contrôler la vitesse de ponçage pendant que vous retirez la peinture. Commencez avec un grain 80 avant de monter à un grain 150. Utilisez la ponceuse pour retirer la couche d'apprêt et de peinture ainsi que la couche de rouille légère qui n'a pas fusionné avec le métal. Utilisez-la également pour mettre à niveau la carrosserie entre la surface peinte et celle qui ne l'est pas.
    • Une fois cette étape terminée, touchez le résultat avec vos doigts (gantés) : vous devez avoir une surface lisse.
  5. Passez à la meuleuse. Utilisez une meuleuse pour enlever toutes les couches de rouille épaisses et découvrir les éventuels trous. Faites très attention, car une fausse manipulation risque d'endommager sérieusement la carrosserie. Après la meuleuse, il ne vous restera plus qu'à appliquer de l'acide antirouille pour enlever les microscopiques particules de rouille restantes.
    • Pour cette opération, l'acide phosphorique est ce qu'il y a de mieux et vous en trouverez dans la plupart des magasins de pièces automobiles.
    • Vous pouvez utiliser un bouche-trou ou du mastic comme Bondo pour aplanir certaines bosses et boucher l'espace laissé par la précédente couche de peinture. Terminez l'application du mastic en ponçant la surface avec du papier de verre numéro 120. Vous obtiendrez une belle surface lisse. Voir plus bas pour plus d'informations concernant l'utilisation des mastics.
  6. Préparez la carrosserie pour la pose de l'apprêt. Achetez de l'apprêt conçu pour la peinture sur du métal nu et une canette de peinture identique à la couleur de la voiture. Vous en trouverez dans les magasins de pièces automobiles. Étant donné qu'il existe différents types d'apprêt, vous devrez suivre le mode d'emploi fourni avec le produit ou demander conseil à un expert pour ne pas faire d'erreurs. De manière générale, voici ce que vous devez faire :
    • essuyez la zone à traiter avec de l'essence minérale ou du diluant à peinture
    • scotchez du papier journal 90 cm autour de la zone à traiter
  7. Appliquez différentes couches d'apprêt fines et régulières. Vaporisez trois couches d'apprêt en attendant quelques minutes entre chaque couche pour permettre au produit d'accrocher. Attention à ne pas en mettre trop, car aucune couche ne doit couler.
    • Pour la plupart des apprêts, chaque couche doit sécher toute une nuit (pendant au moins 12 heures).
  8. Poncez avec du papier de verre humide numéro 400. Cette étape se fait entre chaque couche de peinture pour lisser la surface et l'éclaircir afin que le produit accroche correctement. Gardez un seau d'eau à portée de main pour rincer régulièrement le papier verre et empêcher la peinture d'y accrocher. Enfin, lavez la partie peinte avec un mélange d'eau et de savon doux.
  9. Appliquez une fine couche de peinture. Appliquez de fines couches de peinture en attendant une ou deux minutes entre chaque couche pour empêcher le produit de couler ou de s'accumuler à un endroit précis. Appliquez autant de couches de peinture que nécessaire par-dessus l'apprêt jusqu'à obtenir une belle couleur et une belle finition.
    • Laissez la peinture sécher au moins 24 heures avant de retirer le ruban adhésif. Faites preuve de patience et si la peinture semble encore gluante, attendez encore un peu.
  10. Polissez les bords de la nouvelle couche de peinture. Polissez les bords de la nouvelle couche de peinture pour qu'elle se mélange à l'ancienne couche. Terminez en laissant sécher 48 heures.
  11. Lavez et polissez la voiture. Félicitations ! Vous avez retiré toute la rouille de votre voiture et celle-ci est désormais prête à rouler.
    • Par mesure de précaution, ne cirez jamais votre voiture pendant les 30 jours qui suivent cette opération, car les frottements risquent d'endommager la nouvelle couleur de votre carrosserie.

Utiliser du mastic

  1. Retirez la rouille pour découvrir la couche d'acier. Cette méthode diffère légèrement de celle décrite plus haut, mais elle repose sur les mêmes principes. Utilisez-la pour enlever la rouille qui a troué la carrosserie. En premier lieu, utilisez une meuleuse pour retirer toute la rouille. Passez la rouille à la meule jusqu'à obtenir une couche d'acier totalement « neuve » (sans rouille) même si ça risque de percer la carrosserie.
    • Vous devez vous débarrasser de toute la partie abimée, car même une petite trace de rouille peut s'étendre sous la couche de peinture et détériorer votre carrosserie.
    • N'oubliez pas que toutes les mesures de sécurité listées ci-dessus doivent être respectées puisque vous utilisez une meuleuse. Les gants, les lunettes de sécurité et surtout le masque antipoussière sont indispensables pour éviter l'inhalation des particules de rouille et de peinture.
  2. Couvrez les trous avec du mastic qui ne craint pas la rouille. La prochaine étape consiste à couvrir les anciennes traces de rouille de mastic. Pour cela, vous pouvez acheter des produits (comme Bondo) pas chers, disponibles dans la plupart des magasins de pièces automobiles. Pour les plus gros trous, vous devez improviser. L'idéal reste un objet plat et résistant que la peinture peut fixer et que la rouille ne risque pas d'abimer. Collez-le avec une couche de mastic et laissez sécher.
    • Croyez-le ou non, les canettes de bières ou de boissons gazeuses découpées sont parfaites pour boucher les trous. L'aluminium qu'elles contiennent résiste naturellement à la corrosion et la plupart des canettes récentes possèdent une fine couche de protection . Une autre alternative serait l'utilisation de fines feuilles de plastique résistant.
  3. Aplanissez la surface traitée avec du papier de verre. Utilisez du papier de verre pour obtenir une surface lisse et régulière entre la carrosserie et la pièce utilisée pour boucher les trous. Cette étape est longue et pénible puisqu'à mesure que vous poncez, il vous sera probablement nécessaire d'ajouter du mastic qu'il faudra laisser sécher avant de poncer à nouveau. L'opération se résume en gros à une suite de ponçage et d'application de mastic.
    • Commencez par poncer avec du papier de verre rugueux (à faible grain) pour lisser les grosses bosses puis utilisez du papier à grain moyen avant de terminer par du papier à grain élevé pour une finition parfaitement lisse.
    • L'idéal pour cette opération est un ponçage à la main lent et régulier. L'utilisation d'une meuleuse pourrait abimer votre « bouche-trou ».
  4. Couvrez la carrosserie autour de la surface traitée. La prochaine étape consiste à appliquer une nouvelle couche de peinture au niveau de la carrosserie fraichement réparée. Couvrez donc le reste de la voiture pour éviter que l'apprêt et d'autres particules aériennes ne viennent le salir. N'oubliez pas les pneus et les fenêtres.
    • Essayez d'aligner les bords de votre papier de masquage avec les lignes existantes de la carrosserie pour masquer les différences entre la nouvelle et la précédente couche de peinture (à moins que vous ne soyez suffisamment expérimenté pour obtenir un résultat parfait).
  5. Appliquez une couche d'apprêt avant la peinture. Appliquez différentes couches d'apprêt en patientant une minute ou deux entre chacune d'elles pour les laisser accrocher. Laissez ensuite sécher toute une nuit et, après environ 12 heures, poncez avec du papier de verre humide numéro 400. La peinture adhèrera sans problème. Quand vous aurez terminé, appliquez la peinture en utilisant la méthode « une couche à la fois avant de laisser sécher » (comme pour l'apprêt).
    • Polissez les bords de votre peinture et couvrez-la d'une couche claire pour obtenir une couleur uniforme sur toute la voiture.
    • Naturellement, vous devez choisir une peinture similaire à celle utilisée sur votre voiture. Un code couleur spécifique est fourni pour chaque véhicule et le vôtre doit être sur un autocollant quelque part dans la carrosserie. Vous en aurez besoin pour trouver la bonne couleur de peinture et la plupart des magasins de peinture automobile seront ravis de vous aider à le trouver. Gardez cependant en tête que la peinture d'une vieille voiture déteint au fil du temps.

Conseils

  • Une alternative à ce long processus consiste à utiliser des convertisseurs de rouille , des apprêts conçus pour être appliqués directement sur une surface rouillée. Contrairement aux apprêts classiques, il n'est pas nécessaire de mettre le métal à nu pour les utiliser. Les convertisseurs de rouille contiennent deux composants principaux : un tanin et un polymère organique. Le polymère organique joue le rôle de revêtement de protection primaire. Le tanin réagit avec l'oxyde de fer pour donner du tanate de fer, un produit de corrosion stable bleu/noir.
  • S'il y a de la rouille sur une bonne partie de la carrosserie, il est préférable de confier la voiture à des professionnels.
  • Les convertisseurs de rouille en flacon classique sont parfaits pour les petites surfaces, même s'il n'y a encore que peu de rouille. Versez-en une petite quantité dans un gobelet en papier (le produit est « contaminé » une fois en contact avec la rouille et vous devrez jeter le reste de convertisseur). Appliquez-le sur les bords de la précédente couche de peinture avec un cure-dent. Attendez quelques heures le temps que la réaction prenne fin et que le produit sèche avant de faire quoi que ce soit d'autre sur la voiture (vous pouvez la conduire une fois qu'elle aura suffisamment séché). Le produit laisse un revêtement noir mat qui ressemble à une petite tache goudronneuse difficilement perceptible sous une couleur claire, sombre ou métallique. Cette trace disparaitra avec de la peinture de retouche.
  • Si les traces de rouille se trouvent au niveau des ailes ou alentour, vous avez tout intérêt à mettre la voiture sur cric avec une cale à l'arrière d'une des roues. Retirez le pneu et dévissez les capuchons qui le maintiennent en place. Vous pourrez ainsi redresser la carrosserie de l'intérieur et aurez également plus d'espace pour enlever la rouille et peindre.

Avertissements

  • Les gaz dans les flacons pulvérisateurs sont inflammables. Éloignez donc toutes flammes ou étincelles (y compris les cigarettes allumées) de la zone de travail pendant que vous enlevez la rouille.
  • Portez des gants, des lunettes de protection et un masque antipoussière pour empêcher la rouille et la peinture de vous blesser ou d'irriter votre peau.
  • Si vous utilisez de l'acide phosphorique, LISEZ ET RESPECTEZ les instructions sur l'emballage du produit.
Теги: