Comment faire l'entretien courant de votre voiture

Опубликовал Admin
Vous n'êtes pas obligé d'être mécanicien ou d'aimer passionnément les voitures pour entretenir votre véhicule et le garder en bon état de marche pendant toute l'année, afin d'économiser de l'argent et éviter les problèmes. Cependant, vous devez respecter quelques règles simples et appliquer certaines procédures faciles à retenir et ainsi, vous ne ferez plus d'appel urgent et désespéré à votre mécanicien ou au service de dépannage routier. Faites régulièrement l'entretien courant de votre véhicule pour avoir une voiture sûre et prête pour la route. Pour en savoir plus, lisez la première partie de cet article.

Procéder aux vérifications courantes

  1. Vérifiez le niveau d'huile et faites l'appoint en cas de besoin. C'est un moyen simple pour améliorer la durée de vie de votre voiture sans faire de réparations coûteuses. Il vous suffit de vérifier le niveau d'huile à des intervalles réguliers et d'ajouter de l'huile si le niveau est bas. L'opération ne prend qu'une ou deux minutes. La jauge installée sur le moteur rend la tâche très simple même pour un débutant.
    • Cherchez le bouchon d'huile du moteur et la jauge d'huile qui se trouve généralement à côté du bloc moteur. Normalement, le bouchon porte l'inscription « huile ». Avant la vérification, laissez le moteur refroidir ou opérez le matin avant de démarrer la voiture pour avoir un relevé exact. Retirez la jauge et essuyez-la à l'aide d'un chiffon ou d'une serviette en papier.
    • Examinez le chiffon. Est-ce que l'huile est particulièrement noire ? Remarquez-vous la présence de sédiments ou d'agrégats ? Si c'est le cas, vous devez probablement changer l'huile du moteur. Remettez la jauge en place, puis retirez-la pour vérifier à nouveau le niveau d'huile. La marque laissée par l'huile se situe habituellement entre les deux encoches gravées sur la jauge.
    • Si le niveau d'huile est bas, dévissez le bouchon et ajoutez un peu d'huile moteur de qualité supérieure adaptée au type de votre moteur. Si vous avez des doutes sur les références de l'huile à employer, renseignez-vous auprès de votre fournisseur de pièces de rechange pour automobiles. Employez un entonnoir pour ne pas répandre de l'huile accidentellement, ensuite vérifiez à nouveau le niveau.
  2. Vérifiez l'état des pneus. Il n'y a rien de pire qu'une crevaison au mauvais moment sous la pluie, quand vous êtes en retard pour aller au travail. Vraiment, cette situation est épouvantable. Pourtant, une inspection régulière et une permutation des pneus peut vous éviter un tel désagrément. Vérifiez la pression de gonflage des pneus et contrôlez l'usure la chape. Remplacez les pneus au besoin.
    • Vous pouvez vérifier la pression d'air de vos pneus dans la plupart des stations-service ou acheter un manomètre pour quelques euros chez un fournisseur de pièces de rechange pour voitures et garder le manomètre dans votre boite à gants pour faire des vérifications régulières. Repérez sur le flanc de vos pneus la pression de gonflage appropriée et ne la dépassez pas. Le maintien d'une bonne pression de gonflage des pneus diminue la consommation de carburant et facilite la conduite.
  3. Vérifiez le niveau des autres liquides. Repérez le réservoir du liquide lave-glace, celui du liquide de transmission, celui du système de freinage et celui du système de refroidissement. Assurez-vous que tous les réservoirs sont pleins et propres et faites l'appoint au besoin. Vous n'êtes pas obligé de procéder à ces vérifications toutes les semaines, mais des vérifications régulières vous permettront de maintenir votre véhicule en bon état de marche.
    • Le système de transmission. À part la jauge d'huile, les voitures équipées d'une transmission automatique ont une autre jauge pour relever le niveau du liquide transmission. Retirez cette jauge, essuyez-la et vérifiez le niveau. Généralement, le liquide de transmission doit être propre avec une légère coloration rouge. Il vous suffit de le changer tous les 160 000 km environ.
    • Le système de freinage. Le liquide de ce système se trouve dans un réservoir blanc sous le capot. Le réservoir est repéré par l'inscription « liquide de frein ». Le niveau ne doit jamais baisser, sauf s'il y a une fuite dans le circuit de freinage. Dans ce cas, vous devez appeler un mécanicien ou vérifier le circuit vous-même.
    • Le liquide du radiateur. Vous ne devez vérifier le niveau du liquide de refroidissement que lorsque le moteur est complètement froid. Si vous dévissez le bouchon du radiateur quand le moteur chauffe même un peu, le liquide de refroidissement très chaud jaillit littéralement hors du radiateur. Donc, soyez extrêmement prudent. Si, pendant la conduite, vous sentez une odeur doucereuse qui provient du système de climatisation, pensez à une fuite du liquide réfrigérant qui contient du glycol, car cette odeur peut être le résultat de la combustion de ce produit au contact du moteur chaud. Cette fuite peut expliquer un niveau insuffisant du liquide du radiateur.
    • Le réservoir du liquide de la direction assistée et celui du du liquide lave-glace sont en plastique et se trouvent généralement dans le logement du moteur. Le réservoir du liquide de la direction assistée porte souvent deux marques l'une pour le moteur froid et l'autre pour le moteur chaud, par conséquent en vérifiant le niveau prenez en compte la marque appropriée en fonction de la température du moteur et faites l'appoint en cas de besoin. Le liquide lave-glace n'est pas important pour la durée de vie de la voiture, mais la vérification et le maintien du niveau de ce liquide peut vous permettre d'utiliser vos essuie-glaces plus longtemps.
  4. Inspectez la batterie. Vérifiez que la batterie ne présente pas des signes de corrosion ou d'usure. La batterie peut être couverte de liquide électrolyte qui risque d'encrasser les bornes et provoquer des difficultés de démarrage du moteur. Si vous constatez que le moteur ne démarre pas au quart de tour, jetez un coup d'œil aux bornes de la batterie.
    • Au besoin, nettoyez les bornes avec du bicarbonate de soude et une vieille brosse à dents. Vous avez aussi la possibilité d'éliminer les dépôts avec une faible quantité de boisson gazeuse avant de nettoyer la batterie. Desserrez les écrous de fixation si nécessaire et enlevez les dépôts éventuels.
  5. Vérifiez les freins. Pendant la conduite et quand la route est dégagée, vérifiez régulièrement la réaction du système de freinage en appuyant fort sur les freins pendant que vous roulez à faible vitesse. Le freinage est-il instantané ? Est-ce que le système antiblocage des roues (ABS) entre en fonction au bon moment ? Y a-t-il des grincements ou un déséquilibre pendant l'essai ? Les anomalies proviennent d'une usure anormale des patins de frein, ce qui signifie que vous avez une intervention à faire.
  6. Inspectez le système d'éclairage. Il est bon de vous assurer régulièrement que le système d'éclairage de la voiture fonctionne correctement et de vérifier que tous les composants sont en bonne condition. Garez la voiture et faites-vous aider par quelqu'un pour actionner les signaux et appuyer sur la pédale de frein. Vérifiez qu'il n'y a pas d'ampoules grillées ou de composants désalignés.
    • Pour contrôler les feux de route, pensez à garer le véhicule face à un mur et à essayer vos feux en les allumant et en les éteignant alternativement. Parfois, il est nécessaire de les réaligner pour obtenir la visibilité requise et un éclairage sur la distance voulue pour conduire la nuit en toute sécurité .

Faire les contrôles de routine

  1. Changez l'huile tous les 5 000 km. Pour maintenir la performance de votre voiture à un niveau élevé, vous devez vidanger complètement l'huile de graissage du moteur et la remplacer par une huile neuve de qualité appropriée. Vous devez aussi changer le filtre à huile dont la durée normale de vie est de 24 000 km environ. Lorsque vous faites une vidange, profitez-en pour changer le filtre à huile, ce qui aura pour effet d'augmenter la durée de vie de votre moteur.
    • Le changement de l'huile moteur est une opération qui présente une difficulté intermédiaire. Le travail en lui-même n'est pas particulièrement difficile, mais vous devez disposer d'un espace suffisant et des outils nécessaires, en particulier de l'huile neuve, un carter d'huile, des chandelles ou des rampes. Il est plus facile de faire ce travail en atelier, surtout si vous habitez en ville ou si vous ne disposez pas de suffisamment de place pour effectuer l'opération vous-même.
  2. Permutez vos pneus et remplacez-les en cas de besoin. Pour mieux répartir l'usure des pneus et les faire durer plus longtemps, pensez à les permuter régulièrement suivant un ordre correct. Selon le type de vos pneus, vous aurez besoin de les changer de côté et de les repositionner. Si vous voulez permuter vos pneus vous-même, vous aurez besoin de plusieurs chandelles. Vous pouvez aussi vous adresser à un atelier qui dispose d'un pont hydraulique pour faire le travail rapidement.
  3. Remplacez les balais des essuie-glaces en cas de besoin. Vous devez remplacer vos balais d'essuie-glaces si vous constatez qu'ils se sont ramollis, qu'ils sont fendus ou dans le cas où leur performance a baissé. Enlevez les anciens balais et installez des nouveaux. Vous pouvez déterminer la bonne taille des balais en consultant le catalogue de votre fournisseur de pièces de rechange ou en comparant directement les nouveaux balais avec les anciens avant l'achat.
  4. Remplacez le filtre à air. Le filtre à air se trouve normalement au-dessus du moteur dans un boîtier arrondi et volumineux qui est habituellement en matière plastique ou en métal. Enlevez le filtre à air et nettoyez-le complètement. Vous pouvez vous contenter de le souffler à l'air comprimé et de l'essuyer par la suite. Cette opération peut améliorer considérablement la durée de vie de votre moteur.
  5. Inspectez et changez les courroies en cas de besoin. Sur certains moteurs une « courroie multifonction » assez longue sert à entraîner l'alternateur, la pompe de servodirection ainsi que d'autres organes. Elle fonctionne de la même façon qu'une courroie de servodirection. Généralement, l'installation et l'alignement des courroies varie selon le type du moteur, mais si vous entendez un sifflement aigu lors du démarrage ou de l'arrêt du moteur, pensez à inspecter les courroies et à les remplacer si elles sont usées. La courroie ne coûte que quelques euros et un schéma d'installation est généralement affiché près du moteur.
  6. Remplacez les bougies d'allumage. Contrôlez vos bougies d'allumage et remplacez-les au besoin. Le rôle des bougies est très important pour une bonne combustion du carburant dans le moteur. Par conséquent, efforcez-vous de maintenir ces bougies en bon état. Un mauvais fonctionnement des bougies peut entraîner le calage du moteur. Pour éviter cet inconvénient, vous devez remplacer les bougies régulièrement.

Maximaliser la durée de vie de votre véhicule

  1. Conduisez moins souvent. En d'autres termes, la fatigue du moteur augmente avec le nombre de démarrage que vous faites lorsque le moteur est froid. Si vous voulez augmenter la durée de vie de votre voiture, utilisez-la seulement en cas de besoin et évitez les démarrages et les arrêts fréquents.
    • Évitez de faire des petits trajets que vous pouvez réunir en un trajet plus long. Au lieu d'aller au magasin le matin pour acheter de la nourriture pour chiens, puis y retourner l'après-midi pour faire des courses pour le dîner, vous pourrez organiser soigneusement vos déplacements pour conduire plus rationnellement.
    • Si vous avez l'intention d'utiliser votre voiture moins fréquemment pendant longtemps, pensez à la préparer pour l'hiver dans un emplacement sûr, puis faites vos déplacements autrement.
  2. Accélérez lentement. Quand vous forcez sur la transmission en passant rapidement du ralenti à une vitesse élevée, vous risquez à long terme de détériorer votre moteur. Ralentissez même si vous êtes pressé et apprenez à accélérer progressivement et en douceur jusqu'à atteindre la vitesse désirée. Lorsque vous conduisez une voiture équipée d'une boite de vitesses automatique, apprenez à accélérer convenablement en vous efforçant de changer de vitesse avec souplesse.
  3. Freinez doucement. N'oubliez pas que vous pouvez rétrograder si vous avez une boite de vitesse manuelle. Par conséquent, utilisez le frein moteur pour ralentir votre véhicule. Si la boite de vitesse est automatique, soyez prudent si vous devez ralentir au dernier moment. Indépendamment du type de transmission que vous avez, évitez de freiner brusquement, car vous userez les patins de vos freins, donc faites un effort pour anticiper vos allures et arrêter votre voiture progressivement.
    • N'accélérez jamais pour éviter de vous arrêter aux feux rouges. Levez le pied de l'accélérateur et contrôlez votre allure en prévision d'un arrêt.
  4. Rétrogradez doucement si vous avez une boite de vitesse manuelle. Le remplacement de l'embrayage est parmi les travaux les plus difficiles et les plus coûteux à entreprendre. Les changements de vitesse pendant lesquels vous bloquez accidentellement les engrenages ou vous emballez le moteur fatiguent la transmission dont la réparation ou le remplacement peut vous revenir très cher. Changez de vitesse doucement surtout aux petites allures.
  5. Utilisez le meilleur carburant pour votre voiture. Employez l'indice d'octane indiqué dans le manuel du propriétaire. Cet indice est généralement inscrit sur le couvercle du bouchon de remplissage du réservoir à essence. Évitez de prendre du carburant chez les stations-service où l'approvisionnement est en cours. Si vous remarquez que la station-service est en train de prendre livraison d'un chargement de carburant, passez votre chemin. À la réception du nouveau chargement, les dépôts et les impuretés qui sont dans les citernes auront tendance à remonter à la surface. Les filtres de la pompe à essence et le filtre de votre moteur ne pourront pas retenir toutes les impuretés et finiront par se colmater. Il vaut mieux éviter de vous ravitailler durant ces périodes. S'il n'y a pas d'autres stations-service à proximité, faites une pause, allez aux toilettes, marchez un peu et attendez 15 à 20 minutes pour laisser le temps au carburant de décanter dans la citerne.
  6. Résolvez vos problèmes dès leur apparition. Si une difficulté arrive, il vaut mieux vous garer et essayer de la résoudre. Conduire pendant des semaines en ayant une courroie d'alternateur qui siffle est tout simplement une mauvaise chose pour votre moteur et pour le confort de vos passagers.

Conseils

  • Remplacez le condensateur et les vis platinées. Pensez à remplacer le condensateur et les vis platinées tous les six mois dans le cas où votre voiture est d'un modèle ancien. Cependant, en remplaçant ces éléments, veillez à vérifier que l'avance à l'allumage est bien réglée pour garantir le bon fonctionnement du moteur.
  • Veillez au bon réglage des soupapes. Vous devez aussi ajuster vos soupapes régulièrement, sauf si votre véhicule est équipé de soupapes hydrauliques. Essayez de remplacer le joint du couvercle des soupapes dans le cas où vous constatez la présence d'huile à la partie supérieure du couvercle.

Avertissements

  • Il vaut mieux payer pour faire vérifier votre voiture par un atelier que d'essayer de régler des anomalies que vous avez créées vous-même. Consultez soigneusement votre manuel du propriétaire avant d'entreprendre des réparations par vos propres moyens.
Теги: