Comment devenir un bourreau de travail

Опубликовал Admin
Parfois, les horaires normaux de bureau, de 9h00 à 17h00, ne vous permettront pas d’avoir la carrière que vous désirez. Vous ne serez pas heureux de votre progression dans l’entreprise, vous voudrez gagner davantage d’argent ou être reconnu comme un leader. Dévouer des heures supplémentaires et de l’énergie au travail est une manière sûre de gagner la réputation d’un travailleur sérieux. Toutefois, même les bourreaux de travail ont besoin de faire en sorte d’équilibrer leur vie professionnelle et leur vie personnelle. Commencez par l’étape 1 ci-dessous pour apprendre à avancer au travail tout en restant sain de corps et d’esprit.

Dépasser les attentes

  1. Demandez à faire des heures supplémentaires. C’est la manière la plus sûre de montrer votre dévouement à votre travail, travaillez plus que l’employé moyen. Bien que certaines entreprises aient comme politique de ne pas accorder d’heures supplémentaires à leurs employés, la majorité vous permettra de le faire. Si votre entreprise est réceptive à l’idée que vous fassiez des heures supplémentaires, demandez immédiatement l’autorisation à votre manager. Non seulement vous montrerez à votre patron que vous êtes prêt à faire plus que le minimum pour réussir votre travail mais cela arrondira aussi vos fins de mois.
    • Aux États-Unis, le Fair Labor Standards Act (FLSA) spécifie que les employés qui travaillent plus de 40 heures en une semaine recevront au moins une fois et demi leur salaire normal pour les heures supplémentaires au-delà. Bien que dans certains états les lois puissent différer, les employés éligibles ont le droit au tarif fédéral d’une fois et demi le salaire normal si il est supérieur à ce que prévoit la loi de l’état.
    • Notez que les heures supplémentaires ne sont en général une option que pour les employés payés à l’heure — les cadres ne sont pas forcément payés davantage pour travailler plus. Si vous êtes cadre, vous devriez demander à votre manager un bonus pour réaliser des tâches supplémentaires.
  2. Lancez-vous dans de nouveaux projets sans qu’on vous le demande. De manière générale, les managers adorent que leurs employés prennent davantage de responsabilités sans avoir à le leur demander. Cela montre votre esprit d’initiative, votre intelligence et votre ambition. Si vous le faites bien, cela facilitera aussi la vie de votre boss, ce qui vous permettra de gagner son respect et peut-être même quelques récompenses plus terre à terre. Toutefois, lorsque vous vous lancez dans votre projet, faites attention à ne pas court-circuiter les autres employés ou aller trop loin en dehors de votre rôle. Votre objectif est d’être ambitieux, pas arrogant. Voici quelques idées pour commencer :
    • Présentez à votre patron un rapport qui détaille quelques méthodes pour rendre votre travail plus efficace.
    • Organisez et dirigez des réunions qui vous permettront de travailler de manière efficace sur d’autres projets sans ennuyer votre boss.
    • Réfléchissez à une liste de stratégies permettant d’améliorer la profitabilité de votre entreprise.
    • Organisez des événements internes au bureau (des anniversaires, des sorties, etc.).
  3. Engagez-vous dans la vie de bureau. Il est beaucoup plus facile de travailler efficacement si vous avez une relation positive avec vos collègues. Cela veut dire que vous devez faire des efforts pour avoir des interactions amicales et positives avec eux de manière régulière. Vous devriez au moins essayer de passer souvent votre pause déjeuner avec vos collègues. Utilisez ces opportunités pour apprendre à les connaître dans le cadre d’une conversation détendue et amicale. Si vous ne trouvez rien à leur dire, vous pouvez toujours leur demander ce qu’ils mangent.
    • Si vous réalisez que vous aimez bien parler avec vos collègues, vous pouvez les inviter à passer du temps avec vous en dehors du boulot. Par exemple, invitez-les à aller boire un verre, à venir jouer au golf, à votre sport préféré ou à sortir avec une connaissance commune. Toutefois, si vous n’avez pas envie d’être un ami proche de vos collègues, rien ne vous oblige à le faire.
    • Évidemment, cette règle générale est aussi valable pour les emplois qui n’ont pas lieu dans un bureau. Les employés des restaurants, des usines, des casernes de pompiers, des bases militaires, des hôpitaux et de bien d’autres lieux de travail peuvent tout autant bénéficier d’interactions amicales que les collègues de bureau.
  4. Terminez vos projets en avance. Le travail peut souvent vous sembler comme une longue chaîne de dates limites qui se rapprochent trop vite — vos tâches quotidiennes devraient être terminées tous les jours avant que vous ne quittiez le travail, les projets mineurs avant la fin de la semaine, les projets majeurs avant la fin du mois, etc. Si vous parvenez à terminer votre tâche avant sa date limite, non seulement vous ferez forte impression sur vos supérieurs, mais vous vous donnerez également une chance de prendre des responsabilités supplémentaires qui peuvent à leur tour améliorer votre position professionnelle. Lorsque vos supérieurs accordent des promotions, ils envisagent d’abord de récompenser les employés qui travaillent le plus et le plus rapidement. Faites en sorte d’être en haut de leur liste en gagnant la réputation de fournir rapidement un travail de haute qualité.
    • C’est une excellente idée de terminer vos tâches en avance, mais attention à ne pas le faire trop souvent. Si vous rendez tous vos projets en avance, vos supérieurs pourraient avoir l’impression qu’ils ne vous donnent pas assez de travail et pourraient augmenter votre charge de travail, vous vous retrouverez à devoir travailler plus pour le même salaire. Si vous le pouvez, essayez de vous focaliser sur les projets les plus importants qui vous mettront en valeur.
  5. Faites plus que ce que l’on vous demande. Comme décrit ci-dessus, la plupart des managers respectent le travail, l’ambition et la créativité. Si vous cherchez à progresser au travail, il est difficile de mieux vous y prendre que de donner plus à vos managers que ce qu’ils vous demandent. Cela montre que vous êtes sérieux dans votre engagement au travail et que vous valez plus que les autres employés qui ne feront que le strict minimum. Toutefois, lorsque vous essayez de terminer les projets en avance, équilibrez votre ambition avec la réalité, travailler extrêmement dur peut être difficile pour votre corps et votre mental. Essayez de réservez vos efforts les plus importants aux projets où vous pourrez vous faire remarquer. Voici quelques idées simples :
    • Si on vous demande de présenter un rapport sur des données internes à l’entreprise, faites votre propre recherche indépendante afin d’extrapoler des conclusions utiles à partir des résultats bruts.
    • Si on vous demande de nettoyer un espace de stockage encombré, développez votre propre système d’organisation des objets et rédigez des instructions pour que les autres puissent faire de même.
    • Si les ventes de votre entreprise baissent, testez et développez vos propres techniques de vente et partagez-les avec vos collègues.
  6. Ramenez votre travail à la maison. Ramener du travail à la maison est la dernière chose qui vient à l’esprit de la majorité des gens qui rentrent après une longue journée de travail. Toutefois, si vous pouvez le faire, vous pourrez sortir du lot en travaillant de temps en temps chez vous. Cela peut être en assistant à des réunions à distance, en faisant vos "devoirs" de recherche et d’analyse pour des projets importants, en ayant des appels téléphoniques importants, etc.
    • Si vous avez une famille, évitez de travailler trop à la maison. Si un célibataire peut réaliser beaucoup de travail supplémentaire, l’engagement familial peut rendre difficile de se concentrer sur votre travail lorsque vous êtes à la maison. L’exception à cette règle est bien sûr si la nature de votre emploi nécessite que vous fassiez la majorité ou la totalité de votre travail depuis chez vous.

Se faire remarquer

  1. Habillez-vous pour réussir. Bien qu’il y ait plein d’exceptions à cette règle, les gens sont en général assez superficiels, surtout dans un contexte professionnel formel. Si vous vous habillez de manière sérieuse et digne, les gens (y compris vos supérieurs et vos collègues) auront davantage de chances de vous prendre au sérieux. Cela ne veut pas dire pour autant que vous ayez besoin de porter des costumes sur mesure tous les jours — ce n’est pas parce que c’est plus cher que c’est mieux. A moins d’avoir assez d’argent pour une garde-robe haut de gamme, vous feriez mieux de vous contenter d’une des options dignes mais abordables ci-dessous :
    • Pour les hommes : il est difficile de commettre une erreur avec des pantalons noirs ou kakis et une chemise classique. Si vous voulez ajouter un peu de classe, vous pouvez rajouter une veste et une cravate. Si vous travaillez dans un lieu détendu (par exemple une startup internet), vous pouvez peut-être vous contenter de vêtements informels comme un t-shirt et un jean.
    • Pour les femmes : une chemise à manches longues et une jupe fonctionneront dans la majorité des bureaux. Les robes modestes sont également une bonne option. Les costumes ou les tailleurs peuvent être de bons choix si votre travail implique une interaction avec le public, tandis que pour des boulots plus détendus vous pourriez vous contenter d’un t-shirt et d’un jean.
  2. Agissez toujours comme si ce que faisiez était important. En plus de vous habiller pour jouer le rôle d’un employé sérieux et dévoué, assurez-vous que la manière dont vous agissez donne aussi cette impression. D’une certaine manière, les opinions que les autres auront de vous seront formées par l’opinion que vous avez de vous-même. Agissez donc comme si ce que vous faisiez était important, c’est une excellente en manière de faire réaliser aux autres personnes du bureau que vous êtes vraiment important. Essayez d’adopter les habitudes suivantes pour que les gens pensent que vous êtes un employé indispensable :
    • Marchez vivement et avec conviction, même si vous allez simplement à la fontaine chercher un verre d’eau.
    • Parlez clairement et avec confidence.
    • Quand vous croisez des gens, saluez les rapidement mais continuez de marcher.
    • Si vous êtes assis à votre bureau, tenez vous droit sur votre chaise.
  3. N’ayez pas peur d’exprimer vos opinions. A moins qu’ils n’aient un égo délicat, la majorité des patrons apprécie de recevoir les réactions de leurs employés — qu’elles soient positives or négatives. Si vous offrez vos opinions de temps en temps, cela montre que vous êtes engagé dans votre travail et que votre avenir et celui de votre entreprise vous importe. En fonction du moral de l’entreprise, cela peut vous faire sortir du lot. Voici quelques idées pour savoir quand et comment vous exprimer au mieux:
    • Lors des réunions stratégiques de votre entreprise, proposez des idées pour que l’entreprise puisse devenir plus compétitive.
    • Posez des questions intelligentes lorsque vous ne savez pas vraiment comment avancer dans votre travail. Cela peut être excellent si vous voyez que les autres hésitent à poser leurs propres questions (comme par exemple durant un blanc suivant une réunion tendue).
    • Si vous n’êtes pas heureux d’un aspect de votre travail, discutez-en avec votre supérieur pour le changer. Attention, ne le prenez pas mal si sa réponse est "non".
  4. Cherchez des défis. Assumer de nouvelles responsabilités au travail peut être un défi, en particulier si vous n’avez pas eu le temps de vous ajuster à votre nouveau rôle. Toutefois, si vous pouvez réaliser vos nouvelles tâches avec succès, vous gagnerez en reconnaissance, vous aurez un poste plus important et (potentiellement) plus d’argent. Toutefois, lorsque vous cherchez de nouvelles responsabilités, assurez-vous de ne pas vous épuiser en ayant les yeux plus gros que le ventre. Faites en sorte de pouvoir gérer la charge de travail supplémentaire avant de prendre de nouvelles responsabilités ou vous prenez le risque de devoir demander moins de travail, ce qui peut être embarrassant au niveau professionnel.
    • S’il n’y a pas de manière évidente d’étendre vos responsabilités actuelles au travail, essayez de demander directement plus de responsabilités à votre superviseur. Il y a de bonnes chances qu’il soit en mesure de vous donner davantage de travail et quand bien même il ne pourrait pas, vous dégagerez une impression positive pour avoir pris cette initiative.
  5. Mettez en avant vos efforts. Si vous travaillez dur, vous méritez d’être reconnu pour cela. Toutefois, dans l’agitation d’une semaine de travail, il est facile de ne pas être remarqué pour avoir fait du bon travail. Ne laissez pas vos accomplissements être poussés sous le tapis, trouvez des excuses pour afficher vos efforts. Essayez de parler de projets que vous avez réussis de manière à ce qu’il soit clair que c’est vous le responsable du succès, sans pour autant passer pour un vantard. Si vous avez fait du bon boulot, vous n’avez pas besoin d’avoir honte de cela. Voici quelques opportunités où vous pourriez avoir l’opportunité de montrer votre travail :
    • Vous avez terminé un projet et vous n’avez pas eu la reconnaissance attendue, essayez de la partager avec les autres par email. Vous pouvez faire passer votre email pour "une petite mise à jour" tout en vous assurant que vos collègues importants et votre manager verront votre travail.
    • Si vous avez terminé un projet en rapport avec un nouveau projet en discussion, évoquez vos travaux précédents comme un exemple de marche à suivre ou pour des conseils sur de nouveaux domaines de travail à explorer.
  6. Soyez amical sans être irrévérencieux. Avoir une attitude optimiste et positive n’est pas seulement une manière de paraître motivé et énergétique auprès des autres. C’est aussi une méthode permettant de garder le moral et de travailler plus efficacement. Si vous êtes amical, il vous sera plus facile d’interagir avec les autres employés qui trouveront également plus simple de travailler avec vous. Vous pourrez ainsi collaborer ou demander de l’aide plus facilement sur vos projets, ce qui augmentera votre productivité. Enfin, notez que vous aurez davantage de chances de recevoir des récompenses ou des promotions si vous êtes apprécié par tout le monde.
    • Vous devez faire des efforts pour être amical, mais vous devriez éviter d’avoir des conversations sur des sujets sensibles ou pratiquer l’humour mordant. Cela ne vaut pas le coût de saboter vos efforts pour rire un peu, vous risquez d’offenser un collègue ou de devoir assister à une formation à la sensibilité.

Développer des bonnes habitudes de travail

  1. Éliminez les distractions lorsque vous travaillez. Il n’y a aucune raison de passer des heures et des heures au boulot si vous n’avancez pas lorsque vous travaillez. Assurez-vous d’être un travailleur productif en enlevant toutes les distractions qui pourraient entraver vos efforts lorsque vous travaillez. Les distractions les plus fréquentes pour les employés (et quelques idées pour y échapper) sont listées ci-dessous :
    • Le bruit de fond ou le bavardage au travail — utilisez des écouteurs ou un casque ou déplacez-vous dans une zone plus calme.
    • Les conversations avec les autres employés — dites de manière sympathique à la personne qui vous dérange que vous êtes occupé et que vous pourrez lui parler une fois que vous avez terminé. Vous pouvez aussi placer un signe sur votre bureau ou votre zone de travail demandant poliment aux autres de ne pas vous déranger.
    • Les distractions d’Internet (jeux, réseaux sociaux, etc.) — installez des add-ins de productivité ou des programmes de blocage de sites à votre navigateur.
  2. Donnez-vous des objectifs ambitieux (mais réalistes). Si vous avez du mal à vous motiver pour travailler à fond, choisissez un objectif spécifique et donnez vous une date limite pour le réaliser, cela peut vous aider à échapper au marasme quotidien et à devenir productif. Lorsque vous choisissez un objectif, soyez amitieux mais conscient de ce que vous pouvez ou ne pouvez pas réaliser dans le délai choisi. Si vous vous imposez des buts que vous ne pourrez pas atteindre, vous vous destinez à l’échec. Cela pourrait entacher votre moral et il sera peut-être encore plus difficile de rester motiver sur le long terme car vous vous sentirez faible et démotivé.
  3. Divisez les gros projets en parties réalisables. Parfois, les projets importants semblent tellement larges et intimidants qu’il est difficile de savoir par où commencer. Dans ce cas-là, il peut être utile de vous concentrer sur un petit aspect significatif du projet et de le terminer en premier. Si vous terminez cette petite partie d’un grand projet, vous pourrez vous servir du sentiment d’accomplissement pour vous motiver sur le reste du projet. Vous aurez aussi un bon aperçu de quelles parties du projet risquent de vous poser problème et ainsi dédier davantage d’efforts à celles-ci.
    • Par exemple, si on vous a demandé de faire une présentation d’une demi-heure à un groupe de cadres dirigeants de l’entreprise, commencez par vous concentrer sur la création d’un plan détaillé. Bien que ce plan ne représente qu’une fraction du travail nécessaire pour préparer la présentation, il peut rendre la suite du projet plus facile en vous guidant dans la création des diapositives, des arguments, etc.
  4. Essayez d’inspirer les autres. Le leadership est une compétence désirable dans presque toutes les professions. Les managers cherchent des employés qui ont des compétences de leadership naturelles lorsqu’il y a une vague de promotions. Vous pourrez gagner en reconnaissance, acquérir des responsabilités plus importantes voire des augmentations et des promotions si vous montrez votre leadership au travail. Pour ce faire, faites un effort pour aider les autres dans leurs tâches et menez votre propre groupe de projets. Comme noté ci-dessus, vous devrez également vous assurer que votre leadership est reconnu en le montrant aux autres et en le rappelant lorsque vous en avez l’opportunité. Si vous avez la réputation d’un leader au travail, ce ne sera en général qu’une question de temps avant que vous deveniez un vrai leader. Voici quelques opportunités de leadership :
    • Prenez l’opportunité de former un nouvel employé et aidez-le à apprendre ses tâches.
    • Concevez votre propre projet, avec la permission de vos supérieurs et contactez d’autres employés pour qu’ils vous aident à le réaliser.
    • Menez vous-même les discussions lors des réunions sans leader désigné.

Rester heureux et en bonne santé

  1. Prévoyez toujours des pauses. Les bourreaux de travail devraient passer la majorité de leur temps à travailler, mais cela ne veut pas dire chaque seconde de la journée. Quelques pauses vous aideront à recharger votre corps et votre esprit, vous deviendrez ainsi aussi efficace que possible durant la journée et augmenterez votre productivité à long terme en combattant la fatigue. De plus, les pauses vous aident à garder le moral, ce qui peut être une composante essentielle de l’efficacité au travail, en particulier si vous travaillez face à des clients. Ne sautez pas les pauses pour travailler quelques minutes de plus — travailliez plus intelligemment, pas plus longtemps.
    • Notez que vous pourriez aussi avoir l’obligation de prendre des pauses. Aux États-Unis, il y a quelques lois fédérales qui décrivent le type de pauses qu’un employeur à l’obligation d’accorder. Toutefois, les lois des états peuvent varier. Par exemple, en Californie, les employés doivent prendre une pause de 30 minutes pour déjeuner s’ils travaillent plus de 5 heures d’affilée à moins que leur journée de travail soit inférieure à 6 heures.
  2. Ne travaillez pas durant vos congés. Durant vos vacances, vos arrêts maladie, vos congés et votre temps en famille, essayez de travailler aussi peu que possible. Les périodes dans lesquelles vous êtes en dehors du travail doivent vous permettre de recharger vos batteries, de vous reposer et de récupérer. Certaines tâches peuvent être inévitables, mais dévouer trop de temps de congés au travail peut supprimer les bénéfices du repos que vous auriez autrement gagnés. Pour rester entièrement motivé lorsque vous êtes au travail, profitez à fond de vous jours de congés.
    • Vous aurez peut-être besoin de travailler davantage avant de partir en congés pour être tranquilles. Si c’est le cas, travaillez autant que possible avant vos vacances afin de ne pas avoir à vous inquiéter durant celles-ci.
  3. Dormez beaucoup. Presque tous les aspects du travail sont plus difficiles si vous n’êtes pas bien reposé. Rester concentré durant les réunions, suivre de nombreux projets, s’assurer que votre travail est fait en temps et en heure, tout cela peut être un défi si vous ne vous êtes pas suffisamment reposé. Pour éviter ces problèmes, essayez d’avoir une nuit de sommeil complète aussi souvent que possible (si ce n’est chaque nuit). Il sera plus facile pour vous de rester concentrer sur votre travail quand c’est important — c'est-à-dire au travail. Cela réduit aussi la probabilité que vous ayez besoin de prendre des congés maladie en gardant un système immunitaire fort.
    • Bien que les besoins biologiques de tout un chacun soient différents, la majorités des experts médicaux sont d’accord pour dire qu’un adulte a en général besoin de 7 à 9 heures de sommeil pour avoir une santé, un moral et un mental optimal.
  4. Gardez des passions en dehors du travail. Bien que le travail prenne une grande partie de la vie d’un bourreau de travail, çà ne devrait pas être sa seule occupation. Ayez des amis ou des hobbies en dehors de votre vie de travail, cela pourrait vous aider à rester motivé au bureau en évitant le "burn out" dû à la routine de votre travail. Plus important encore, c’est une manière d’enrichir votre vie en augmentant à la fois la qualité et la variété de vos expériences. Les gens ne sont pas uniquement définis par le travail qu’ils réalisent dans leur carrière — mais également par leurs loisirs, les relations qu’ils ont avec les autres, les souvenirs qu’ils se créent et l’amour qu’ils partagent. Ne passez pas toute votre vie à travailler. S’il n’y a pas de raison pour vous de travailler, à quoi çà sert ?
    • Parfois, les gens qui dévouent la majorité de leur énergie à leur travail auront du mal à se faire des amis en dehors du boulot. Si c’est le cas pour vous, ne soyez pas angoissé, c’est assez fréquent parmi les bourreaux de travail. Dans ce cas, inscrivez-vous dans un groupe de célibataires où vous pourrez faire de nouvelles rencontres malgré un emploi du temps chargé.
  5. Trouvez un sens à votre travail. Soyons honnêtes — tous les emplois ne font pas rêver. Parfois, les choses que nous faisons pour survivre peuvent être très, très différentes de celles que nous trouverions personnellement accomplissantes. Toutefois, il est presque toujours plus facile de travailler si vous pouvez trouver une raison de vous impliquer émotionnellement dans votre travail, même si c’est une petite raison. Cherchez des détails mineurs qui vous donnent satisfaction, soyez fiers de votre travail ou de contribuer à rendre le monde meilleur, même si c’est très peu.
    • Par exemple, si vous avez un travail qui est souvent décrit comme relativement peu important — comme travailler dans la restauration rapide. Quand bien même certains peuvent considérer cela comme un travaille monotone et peu réjouissant, vous pouvez essayer de vous concentrer sur les aspects positifs et satisfaisants de votre emploi. Par exemple, vous êtes responsables de satisfaire rapidement des centaines de travailleurs occupés tous les jours. Si vous ne faites pas un bon travail, vous pouvez facilement mettre certains de mauvaise humeur, ce qui peut les impacter dans d’autres aspects de leur vie. En revanche, si vous pouvez être fier de faire des efforts et de vous concentrer pour faire un bon travail, vous pouvez aider ces centaines de personnes à avoir des repas agréables, ce qui peut les aider à être au mieux de leur forme, que ce soit à la maison ou au travail.
  6. Motivez-vous. S’il est plus facile de travailler dur lorsque vous pouvez trouver de la satisfaction dans votre emploi, il est également plus simple d’y parvenir si vous avez une raison de travailler. Pour quelques privilégiés, le travail en lui-même est une activité extrêmement satisfaisante. Toutefois, pour la majorité, c’est souvent une corvée qui doit être faite pour se nourrir et nourrir sa famille. Devant la corvée que représente le travail, il est facile d’oublier le vrai but de celui-ci. Souvenez-vous de la raison pour laquelle vous travaillez, vous pourrez ainsi vous concentrer davantage et effectuer l’effort supplémentaire qui vous fera sortir du lot quand çà compte.
    • Par exemple, si vous avez un emploi qui ne vous emballe pas particulièrement, mais que vous devez faire pour élever vos enfants, placez quelques photos ou dessins d’eux sur votre bureau, cela pourrait vous aider. Lorsque vous avez du mal à vous motiver, à rester tard au bureau ou à attaquer un projet supplémentaire, regardez ces images, vous vous rappellerez pourquoi vous travaillez aussi dur.
  7. Passez du temps avec votre famille, si vous en avez une. C’est quelque chose que beaucoup de bourreaux de travail ont du mal à faire, certains y échouent même complètement. L’équilibre travail/famille est parfois difficile à gérer, même pour les gens qui ne travaillent que 40 heures par semaine. Pour ceux qui travaillent 70 heures, parvenir à l’équilibre peut être un défi. Toutefois, votre famille ne doit pas être négligée afin de dévouer plus de temps au travail. Au final, l’amour d’une famille heureuse est bien plus accomplissant que les récompenses offertes par un travail exigeant. Si vous avez un débat entre passer quelques nuits chaque semaine avec votre épouse et vos enfants ou travailler des heures supplémentaires pour obtenir la promotion que vous visez, c’est que vos priorités ne sont pas dans le bon ordre. Même les bourreaux de travail doivent tout faire pour être des époux et des parents aimants et parfois cela passe par le refus du travail supplémentaire, afin de dégager le temps de faire les choses qui comptent vraiment.

Conseils

  • Faites savoir à vos clients que vous serez disponibles pour tous leurs besoins
  • Trouvez un emploi à temps partiel à côté de votre emploi principal.
  • Expliquez à votre famille que vous êtes occupé et que vous ne pouvez pas être dérangé dans l’immédiat.
  • Si vous avez encore du temps et que vous n’aimez pas dormir, trouvez un troisième emploi à temps partiel.

Avertissements

  • Il est recommandé de dormir 8 heures même si vous avez le sentiment que 4 heures suffisent.
  • C’est l’avertissement le plus important, si votre famille ne vous comprend pas, vous risquez d’avoir des problèmes à la maison.
Теги: