Comment traiter des éruptions cutanées chez un chien

Опубликовал Admin
Une éruption cutanée ou ce que les vétérinaires nomment une "dermatite aiguë et suintante" est une zone de peau enflammée et douloureuse qui s’accompagne souvent de sécrétions et d’une mauvaise odeur. Ces éruptions se produisent à travers des réactions allergiques à une infection bactérienne sur la peau, souvent causée par une lésion ou une plaie. Des coupures de la peau, des lésions et des plaies peuvent avoir des origines diverses, comprenant notamment des piqûres de puces, des éraflures, des coupures ou des entailles, des problèmes de glandes anales ainsi que des allergies sous-jacentes. Les chiens vont souvent se gratter et abîmer la peau au point de faire apparaître des croûtes suintantes sur leur pelage. Les éruptions cutanées peuvent être douloureuses pour un chien et peuvent s’étaler assez rapidement. Il est important de les traiter le plus vite possible et correctement si vous en remarquez sur votre chien.

Identifier des éruption cutanées

  1. Observez votre chien. Remarquez s’il se gratte ou s’il lèche constamment un endroit en particulier. C’est habituellement le signe qu’il souffre d’une forme d’irritation de la peau.
  2. Séparez et inspectez le pelage du chien. Examinez de plus près la zone à problème que vous avez identifiée. Ces éruptions peuvent être difficiles à voir à l’œil nu parce qu’elles ont tendance à se propager sous le pelage du chien. Ces plaques de peau irritée sont déjà bien installées et s’étalent rapidement quand vous finissez par les remarquer.
  3. Voyez si vous avez affaire à une éruption cutanée. Cette dernière est rouge, suintante, chaude avec une peau irritée. D’autres indices d’éruption comprennent des sécrétions et une odeur désagréable.
    • On trouve le plus couramment ces sortes de démangeaisons sur la tête, la hanche ou la poitrine du chien.
    • Les chiens aux poils longs et aux pelages épais sont le plus couramment touchés.
    • Les chiens qui ne sont pas toilettés régulièrement et ont un pelage emmêlé sont aussi susceptibles de développer ces plaques de peau rouges, tout comme le sont les chiens qui nagent ou sont souvent exposés à la pluie.
    • Les chiens qui souffrent de dysplasie de la hanche ou de maladies anales sont plus enclins à souffrir d’éruptions cutanées car ils ont tendance à lécher la peau de leur arrière-train.
  4. Vérifiez les zones autour de l’éruption. Prenez le temps de vérifier consciencieusement le reste de la peau du chien, si vous avez identifié une plaque de peau rougie et voyez s’il y a d’autres zones rouges et suintantes. Tous ces endroits doivent être traités immédiatement. Vous devriez aussi, si possible, tâcher de connaître la cause sous-jacente de cette inflammation de la peau (des piqûres de puces, une éraflure, une allergie ou autre).
  5. Contactez le vétérinaire du chien. Il est capital de vous rendre chez un vétérinaire, s’il s’agit de la première éruption cutanée de votre chien. Le vétérinaire peut vous délivrer un diagnostic précis et mettre en place un traitement approprié.

Nettoyer la zone touchée

  1. Coupez ou rasez les poils se trouvant sur la peau irritée. Le fait exposer l’éruption cutanée à l’air libre va dessécher la plaie et permettre d’accélérer le processus de guérison. Prenez garde à ne pas tirer sur les poils, à ne pas irriter la peau ni provoquer de coupure.
    • Désinfectez vos ciseaux ou autre ustensile avant de couper les poils. Vous devriez nettoyer souvent vos ciseaux pendant que vous enlevez les poils, pour le cas où des tas de sécrétions se présentent à la surface de l’éruption. Sinon, les ciseaux risquent d’être engorgés de saletés. N’oubliez pas de nettoyer et de désinfecter votre instrument après usage.
    • Faites asseoir ou s’allonger le chien lors de cette procédure. Faites-vous aider par une autre personne si vous avez besoin d’immobiliser le chien.
    • Ne coupez pas trop près de la peau en elle-même et laissez plutôt quelques millimètres de poils, pour éviter d’entailler par mégarde la peau du chien.
    • Rasez une zone qui est assez étendue.
  2. Nettoyez la plaie. Servez-vous d’un shampooing anti-microbien que vous pouvez acheter dans le cabinet d’un vétérinaire ou en pharmacie au rayon destiné aux animaux de compagnie.
    • Un produit adéquat contiendra de la chlorhexidine en tant qu’ingrédient actif.
    • Vous pouvez aussi nettoyer la zone avec un astringent doux à base d’eau ou un diffuseur antiseptique.
    • Voyez le vétérinaire de l’animal avant d’utiliser tout produit sur une éruption cutanée.
  3. Laissez agir le shampooing anti-microbien sur le chien pendant dix minutes. Cela permettra au médicament de s’installer sur la zone touchée pour faire son effet. Rincez soigneusement la zone touchée après dix minutes et séchez-la bien.
    • Lisez et suivez le mode d’emploi du produit, si vous employez une autre solution.
  4. Posez une pommade ou un spray antibiotique. Le vétérinaire du chien va habituellement lui prescrire un médicament à usage local, comme de la gentamicine ou un vaporisateur à base de bétaméthasone. Le vétérinaire peut aussi recommander des antibiotiques à avaler, suivant la situation.
    • Vous pouvez appliquer sur la plaie un produit contenant des antibiotiques jusqu’à trois fois par jour.
  5. Gardez la zone au sec. L’air permettra de guérir la peau plus vite, là où un supplément d’humidité va encourager la plaie à s’étaler.
    • Gardez à l’esprit que ces démangeaisons ne peuvent pas être recouvertes d’un pansement car ce dernier va retenir l’humidité et aggraver par conséquent la plaie.
  6. Vérifiez l’état de la plaie deux fois par jour. Recommencez à appliquer le shampooing, à le rincer et à sécher la plaie pour garder la peau propre, si vous y voyez une accumulation de sécrétions.
  7. Vérifiez tout le corps du chien pour y débusquer d’autres éruptions cutanées ou nouvelles parcelles de peau rougie. Vous devriez procéder à ces vérifications tous les jours, surtout si le temps est chaud ou humide.

Empêcher d’autres blessures

  1. Faites cesser les démangeaisons. Les vaporisateurs à la cortisone et les cachets de bénadryl conviennent bien. La bonne posologie vous sera fournie par le vétérinaire de l’animal.
    • Le vétérinaire peut aussi prescrire au chien des stéroïdes. Ils conviennent bien à des démangeaisons sévères, mais peuvent aussi causer des effets secondaires et se révéler nocifs à long terme. De plus, l’éruption cutanée peut réapparaître et être encore plus grave, si vous arrêtez le traitement aux stéroïdes avant que la plaque de peau rougie ait disparu complètement.
    • Ne mettez pas de crèmes sur une éruption cutanée. Les crèmes vont garder l’humidité sur la zone touchée, et la plaque de peau irritée doit sécher complètement avant de pouvoir guérir.
  2. Servez-vous d’une minerve si votre chien ne cesse de lécher ou de mordre les lésions. La minerve en forme de cône va limiter l’accès du chien à la plaie, ce qui l’empêchera aussi d’irriter la peau davantage.
    • La minerve ne devrait pas être l’unique moyen de traiter des plaques de peau irritées. Ces cônes ne traitent pas en eux-mêmes une irritation cutanée mais empêchent le chien d’aggraver les lésions. Des lésions non traitées ne feront que s’étaler et s’aggraver, en plus d’être douloureuses pour votre chien.
    • Vous pouvez enfiler une chaussette sur l’une des pattes arrières et la garder en place avec du ruban adhésif si la plaie se trouve sur l’arrière-train et peut être grattée par une patte arrière.
  3. Coupez les ongles du chien. Cela l’empêche d’avoir la possibilité de gratter la zone et de propager les sécrétions infectées.

Conseils

  • Empêchez la formation d’éruptions cutanées. Assurez-vous que le chien soit toiletté régulièrement et que le pelage soit coupé assez court, surtout en été. Faites aussi en sorte de suivre le programme de prévention des puces comme il a été recommandé par le vétérinaire. En règle générale, vous devriez traiter rapidement toutes éraflures, coupures ou entailles et les inspecter tous les jours jusqu’à ce qu’elles aient disparu.
  • Plusieurs maladies peuvent provoquer des plaques de peau irritées, mais vous pouvez limiter leur présence. Agissez avec le vétérinaire de l’animal pour diminuer les symptômes et les poussées si votre chien souffre, par exemple, d’une allergie particulière ou est sensible à un aliment.

Avertissements

  • Il est bon que le vétérinaire du chien diagnostique toutes sortes d’éruptions cutanées, des anomalies ou des plaies sur l’animal.
  • Dans les cas les plus graves, ces plaques rouges peuvent abîmer sérieusement la peau du chien. Les cicatrices sont rares, mais elles peuvent être parfois la conséquence d’éruptions cutanées sévères.
Теги: