Comment survivre à une morsure de serpent venimeux

Опубликовал Admin
La clé pour survivre à la morsure d'un serpent, c'est de rester calme. Vous pourrez ensuite suivre quelques étapes pour éviter une diffusion rapide des toxines autour des tissus où la plaie est localisée. Dans toutes les situations, rendez-vous directement à un hôpital ou au centre médical le plus proche. Surtout, ne soyez pas tenté de gérer la situation seul. Si vous restez logique et gardez un peu de présence d'esprit, vous diminuerez grandement les risques de blessure sérieuse.

Agir vite et calmement

  1. Rendez-vous à un hôpital le plus vite possible. Le temps est la clé, lorsque vous avez été mordu par un serpent. Que vous appeliez une ambulance ou que vous vous y rendiez vous-même, allez-y de suite. N'attendez pas, peu importe la raison.
    • Si jamais vous êtes à plusieurs heures de route du premier hôpital, restez debout (pour diminuer le flux sanguin), hydratez-vous, restez calme et utilisez un téléphone portable pour appeler les urgences. Les téléphones portables actuels ont des systèmes de triangulation pour aider à localiser l'appelant. Appelez les urgences (911 aux États-Unis, 999 au Royaume-Uni, 000 en Australie, le 112 en France et en Europe) si vous ne pouvez pas vous rendre de vous-même à un hôpital.
  2. Restez calme. Cela fait bien cliché, en plus d'être facile à dire, mais cela pourrait sauver votre vie. Si vous vous énervez, votre cœur battra plus vite et votre flux sanguin augmentera autour de la zone affectée. Cela augmentera le taux de toxine qui se diffusera dans votre sang.
    • Vous vous sentirez peut-être pris de vertige, transpirant, essoufflé et votre pression sanguine peut baisser. Cela peut-être dû à la fois à l'intoxication au venin et au choc. Mais ces signes sont annonciateurs de danger. Pour les éviter, faites de votre mieux pour rester calme.
    • Un serpent venimeux peut endommager gravement vos tissus voire causer une mort rapide, assurez-vous donc de vous rendre le plus rapidement possible l'hôpital après avoir été mordu. La solution la plus simple pour gérer une morsure de serpent est de se rendre calmement au point de secours médicaux le plus proche. Ne vous y conduisez jamais vous-même, à moins qu'il n'y ait aucune autre méthode pour avoir de l'aide, car vous pourriez facilement perdre conscience pendant que vous êtes au volant et tout cela pourrait prendre des allures de scénario bien pire qu'une simple morsure.
  3. Ne vous mettez à faire aucune activité physique. La zone infectée doit rester en dessous du cœur pour ralentir la dispersion du venin. Plus vous ferez de mouvements, plus vite le sang ira et plus facilement le venin se répandra. Restez debout et calme. C'est encore la meilleure chose à faire pour vous, pour le moment.
    • Si vous êtes mordu sur une des mains, maintenez-la dirigée vers le bas. Ne soyez pas tenté de lever les mains pour diminuer l'afflux sanguin. Au contraire, si vous faites cela, le sang de votre bras ira plus vite à votre cœur. Restez debout en position normale.
    • Si vous êtes avec quelqu'un, faites-lui porter vos affaires. Il vous faut porter le moins de poids possible dans ces moments-là.
  4. N'attendez pas l'arrivée des symptômes avant de vous rendre aux urgences. Les symptômes d'une morsure de serpent venimeux sont variables. Une morsure non traitée correspond à une alerte médicale sérieuse, qui peut engager le processus vital du patient. La réponse naturelle à cette situation est la panique, mais rester calme augmentera vraiment les chances d'issue positive.
    • Si jamais vous êtes curieux, les symptômes d'une morsure de serpent peuvent prendre les formes suivantes :un gonflement autour de la blessure, une sensation de brûlure, de la diarrhée, de la fièvre, une vision trouble, des vertiges, des convulsions, l'évanouissement, une vision voilée, la paralysie et une faiblesse générale.
  5. Si la morsure est superficielle, laissez la blessure saigner naturellement. Plus de sang sortira au début, car il y a des anticoagulants dans le venin de serpent. Si la morsure de serpent est assez profonde pour provoquer des giclements de sang (c'est à dire si le coup a atteint une artère principale et si vous perdez beaucoup de sang) appliquez immédiatement un point de pression sur la blessure et appelez de suite les urgences.
    • Ne faites jamais de bandage ou de garrot qui stopperait l'afflux de sang sur une morsure. Le venin de nombreux serpents contient des hémotoxines, qui causeraient une destruction massive des cellules des globules rouges.
  6. Plutôt que d'utiliser un garrot, utilisez un bandage élastique (comme les bandages Ace), pour diminuer le flux de venin. Un bandage élastique est assez similaire à un garrot, mais la différence principale réside dans la force appliquée sur la zone traitée. Un bandage élastique réduira, mais n'arrêtera pas totalement la circulation sanguine à sur l'aire distale du cœur.
    • Nouez un bandage environ 5 cm au-dessus de la blessure (il faut qu'il soit assez lâche pour qu'on puisse y glisser un doigt). Cela bloquera l'afflux sanguin et évitera que le venin se répande dans votre système.
    • Appliquez ensuite le bandage, si la zone se refroidit ou s'endort dans les minutes qui suivent, le bandage est trop serré et il faut le desserrer d'une manière ou d'une autre. Un bandage de contention peut contribuer à calmer les personnes éventuellement inquiètes ou énervées du fait qu'on ne puisse pas traiter la blessure.
    • Assurez-vous de retirer tout anneau ou bracelet de la zone de bandage. Ils peuvent être à l'origine d'un gonflement, à cause de l'hémotoxine mentionnée plus haut.
  7. À la fin, la chose la plus importante est quand même de rester calme. Aux États-Unis particulièrement, il existe quelques serpents dont le venin peut tuer un adulte avant qu'il n'ait le temps de recevoir la moindre aide. Gardez votre calme et rendez-vous immédiatement au point d'assistance médicale le plus proche.

Se débarrasser des idées fausses

  1. Ne perdez pas de temps à tuer le serpent pour l'amener avec vous. On recommande parfois de tuer le serpent pour l'amener avec vous. Cependant, cela peut faire perdre un temps précieux et augmente les risques de vous mettre vous ou quelqu'un d'autre en danger. Amenez le serpent avec vous pour une identification « seulement » s'il est déjà mort.
    • Certains anti-venins actuels sont polyvalents, ce qui signifie qu'ils sont efficaces contre de nombreux venins différents.
    • Renseignez-vous toujours sur l'aspect qu'ont les animaux venimeux d'une région.
  2. Ne lavez pas la blessure, peu importe les circonstances. Si vous lavez la blessure, l'hôpital risque de mettre plus de temps à identifier le serpent qui vous a blessé. Il ne pourra pas le faire aussi rapidement et précisément.Par conséquent, vous pourriez vous voir administrer un anti-venin qui ne soit pas adapté ou ne pas le recevoir assez tôt.
    • Cependant, vous pouvez nettoyer (avec du savon et de l'eau) autour de la blessure. Cela peut aider à ce que l'infection ne prenne pas d'ampleur.
  3. Ne faites pas d'incision en « X » autour des marques des crochets ou encore, ne sucez pas le venin. Le plus probable si vous faites cela, c'est que vous causiez un saignement excessif ou que vous soyez l'origine d'une nécrose (la mort des tissus) et/ou d'une infection qui arrivera ensuite à cause des germes présents dans votre bouche ou dans l'environnement. De plus, le fait d'aspirer le venin ne retire qu'environ 1/1000 du poison ayant pénétré le flux sanguin de la victime.
    • Ce qu'il y a de plus, c'est que vous pourriez causer une infection à cause de la présence de votre salive sur la plaie. Au final, il existe beaucoup de raison contre cette pratique et très peu pour.
  4. N'utilisez pas de garrot. Alors qu'il est toujours utile dans certains cas d'urgence médicale, lors d'un usage approprié, elles sont peu nombreuses. Dans la plupart des cas, l'application d'un garrot sera l'origine d'une nécrose et rendra nécessaire une amputation de la zone affectée en dessous du cœur.
    • Un garrot est un bandage serré appliqué autour d'un bras ou d'une jambe en urgence pour faire cesser les saignements sévères, par exemple, en attachant de façon très serrée un vêtement autour de votre bras. Comme précisé ci-dessus, un bandage ou un strapp est bien mieux qu'un vrai garrot.
  5. N'utilisez pas d'anti-venin électrique. Ils ne fonctionnent pas et accélèrent en réalité la dispersion du venin.
    • L'Aspivenin (une seringue équipée d'un système de succion) est une version moderne du kit anti-venin, mais il n'est pas très fiable. Il peut retirer du venin, mais il ne le retirera pas entièrement. Il est mieux de ne pas perdre votre temps.
  6. Ne vous administrez aucun anti-venin vous-même. De nombreux anti-venins sont des dérivés des anticorps équins (des chevaux). Un test est généralement effectué sur la peau avant l'administration de ce type de produits, car de nombreuses personnes sont très allergiques à ces anti-venins faits d'anticorps équins. L'introduction de ces protéines dans le corps d'un patient allergique peut être à l'origine d'un choc anaphylactique.
    • Le personnel des hôpitaux est habitué à avoir de l'Epinephrine sous la main pour gérer ce risque réel qui existe lorsqu'on administre un anti-venin à un patient. En plus, les anti-venins sont difficiles à obtenir, ont une durée de vie courte, ont besoin d'être dilués dans une solution saline pour une efficacité maximum et sont très chers (500 à 1000 euros par dose et il faut souvent 4 à 10 doses par victime).
  7. Ne mettez pas de glace ou autre substance sur la morsure. Le froid a pour effet de réduire la circulation sanguine autour de la blessure et cela a pour conséquence la mort des tissus. De plus, certains experts pensent que le venin de serpent augmente le risque d'engelure. En tous cas, utiliser un pack de glace peut être dangereux.
    • Le mieux est de laisser tout cela entre les mains du personnel médical. Une fois la blessure légèrement nettoyée et le bandage ajouté, tout ce que vous pouvez faire s'arrête là. Ne jouez pas à être votre propre docteur à moins que ce ne soit déjà votre métier.

Éviter les morsures de serpent

  1. Évitez les herbes hautes. Beaucoup de serpents qu'il faut éviter ont tendance à se cacher dans les endroits herbeux ou les zones broussailleuses. De plus, les herbes hautes gênent votre passage en masquant là où vous posez les pieds et en cachant ce sur quoi vous pourriez potentiellement marcher. Restez sur le sentier de manière à circuler sur un chemin dégagé. Si vous devez malgré tout vous aventurer dans les herbes hautes, utilisez un bâton de marche comme canne que vous posez devant vous pour sentir où vous allez et donner au serpent quelque chose à mordre.
    • Cela dit, les serpents peuvent également grimper. Vérifiez leur présence dans les arbres et les branchages également. Cependant, ils sont un peu plus faciles à repérer à ces endroits, même si cela reste toujours aussi surprenant.
  2. Soyez attentif en marchant ou en vous promenant. Comme pour tous les accidents, le meilleur traitement reste la prévention. Sachez où vous allez et à quel type d'animaux vous pouvez avoir affaire. Les serpents, comme la plupart des animaux sauvages, cherchent à vous éviter. Dans les bois, marchez lourdement pour faire des vibrations pour prévenir les serpents que vous arrivez.
    • Faites attention où vous placez vos pieds. La plupart des morsures de serpent sont situées sur le bas des jambes, car le marcheur a posé le pied sur ou très près du serpent et l'a effrayé. S'il a l'opportunité de pouvoir s'enfuir, le serpent choisira généralement ce moyen, plus sûr pour lui.
  3. N'approchez pas les serpents et ne les embêtez pas. Si vous voyez un serpent venimeux, n'approchez pas. Reculez très lentement. Quatre-vingts à quatre-vingt-dix pour cent des morsures de serpents arrivent suite à une approche intentionnelle.Il y a en effet une certaine fascination à l'approche d'un serpent venimeux, mais s'approcher de l'un d'eux sans équipement adéquat est au mieux très imprudent.
    • Ne taquinez pas le serpent avec un bâton. Certains serpents peuvent s'étendre de 2 à 3 fois leur longueur. Si vous pouvez l'atteindre, il peut vous atteindre également.
  4. Couvrez vos bras et vos jambes. Si vous pouvez vous procurer des jambières, utilisez-les même si elles sont horriblement chaudes et inconfortables. Si vous devez dégager de la broussaille, portez des gants de cuir épais et essayez de vérifier l'endroit que vous allez atteindre (mettez-y vos mains en premier). Utilisez un bâton de randonnée, car il sera avant vos pieds et alertera le serpent de votre arrivée de manière à ce qu'ils puissent s'en aller sans se sentir menacés. Même si ce sont des mesures de prévention efficaces, les morsures de serpent peuvent toujours se produire.
    • L'autre blessure la plus fréquente est située sur les mains ou le bout des bras. Certaines références en ligne signalent que les cas les plus fréquents de morsures concernent de jeunes hommes en état d'ébriété.Donc, ne jouez jamais avec des serpents après avoir bu !

Conseils

  • Si vous n'êtes pas à jour de vos vaccins, vous vous verrez peut-être administrer un vaccin contre le tétanos en plus de l'anti-venin.
  • Demander à quelqu'un d'autre de construire est l'option la plus sûre. Certaines morsures peuvent causer des vertiges et vous pouvez vous blesser vous ou d'autres personnes si vous essayez de conduire.
  • Il est possible de faire un bandage à partir de n'importe quoi. Utilisez une ceinture ou un morceau de tissu. Un morceau de scotch peut également faire office de bon bandage de maintien. Si vous avez un sac à dos, vous pouvez couper une bretelle (sacrifier votre sac en échange de votre vie peut être un bon arrangement) et l'utiliser.

Avertissements

  • Ne faites jamais de garrot. À long terme, un garrot représente plus de danger que la plupart des morsures.
  • Donnez de l'anti-venin au patient dès que possible.
  • Ne paniquez pas. Gardez votre présence d'esprit.
  • Ne le prenez pas à la légère. Parfois, un traitement tardif peut être fatal pour le patient.
Теги:
ТОП