Comment s'occuper d'une gueule de bois le lendemain d'une soirée

Опубликовал Admin
Avez-vous bu un verre (ou plusieurs) de trop hier soir ? Est-ce que vous en payez maintenant le prix ? Une gueule de bois c’est, en termes simples, la réaction de votre corps à l’ingestion excessive de toxines (d’où l’appellation d’intoxication). Tout le monde prétend avoir un remède miracle contre la gueule de bois, mais la vérité c’est que le temps est le meilleur remède. Il existe cependant des solutions pour mieux supporter une gueule de bois en lendemain de soirée, mais il vous faudra attendre qu’elle passe quoiqu’il en soit.

Essayer de se débarrasser d’une gueule de bois

  1. Réhydratez votre corps. Bien qu’il ne soit pas su si cela réduit véritablement l’intensité ou la durée de la gueule de bois, il est certain que la consommation d’alcool entraîne une perte de fluides et que la réhydratation est nécessaire pour que votre corps retrouve son équilibre.
    • Buvez de grandes quantités d’eau le lendemain de la soirée où vous avez bu. Pensez à emporter une bouteille d’eau avec vous, que vous pourrez remplir à nouveau. C’est une bonne habitude à prendre, même quand vous n’avez pas de gueule de bois.
    • Les boissons pour le sport sont également une bonne solution car elles contiennent des électrolytes et du sodium, dont vous manquez quand vous êtes déshydraté.
    • Votre niveau de sucres dans le sang peut également avoir diminué à cause de la déshydratation provoquée par la consommation d’alcool, il est donc conseillé d’envisager de boire des jus de fruits car ils fournissent de grandes quantités de fructose.
  2. Gérez la douleur à l’aide de médicaments. Il existe de nombreux médicaments traitant la gueule de bois soi-disant à l’aide d’une seule pilule, mais aucune d’entre elles ne dispose de preuves scientifiques de son efficacité. Il vaut mieux s’en tenir à des médicaments dument éprouvés. Les antidouleurs peuvent aider si vous avez des douleurs corporelles ou un mal de tête intense, mais faites le bon choix de médicament.
    • Les antidouleurs à base d’aspirine, ainsi que ceux contenant de l’ibuprofène, peuvent irriter l’estomac si celui-ci est déjà douloureux, donc prenez-les avec modération.
    • Les antidouleurs contenant de l’acétaminophène (aussi appelé paracétamol), comme le Doliprane ou le Dafalgan, doivent également être pris avec précaution. Ils peuvent heurter votre foie, qui sera déjà affaibli par le traitement des toxines de l’alcool qu’il essaye d’éliminer de votre corps. Parlez à votre médecin si vous consommez régulièrement de l’alcool et que vous avez des problèmes de foie récurrents.
    • Les antiacides peuvent être utiles si vous votre estomac est perturbé au lendemain d’une soirée, et les boissons multi-vitaminées peuvent vous aider à restaurer vos niveaux de nutriments et de vitamines-clés.
  3. Mangez de façon raisonnable. Certains estiment qu’un petit déjeuner gras et copieux ou un repas plein de protéines qui « épongera » l’alcool contenu dans votre corps sont la solution pour se remettre d’une gueule de vois. En réalité, votre principal objectif devrait être de rétablir vos niveaux de nutriments.
    • Les soupes légères à base de bouillon fournissent du sodium et des nutriments tout en étant faciles à digérer.
    • Si votre estomac est perturbé, les aliments sans goût tels que le pain grillé ou les biscuits salés sont une bonne solution, et ils peuvent également élever votre niveau de sucres dans le sang.
    • Le potassium est un nutriment essentiel dont vous manquez quand vous êtes déshydraté, donc manger des aliments qui en contiennent beaucoup (les bananes en sont l’exemple le plus connu, mais il y a aussi les pommes de terre, les légumes feuillus et bien d’autres) peut vous aider à en restaurer le niveau.
    • Le petit déjeuner gras et copieux à base de jambon et de saucisses que certains estiment miraculeux est en réalité propice à perturber davantage votre estomac. Cependant, les œufs peuvent vous être bénéfiques car ils sont pleins de nutriments et de protéines.
  4. Allez voir comment se débarrasser d’une gueule de bois pour obtenir davantage de détails sur les remèdes possibles. Utilisez ces remèdes et tous ceux que vous trouverez avec un peu de discernement cependant. En réalité, il existe peu de preuves scientifiques qu’autre chose que le temps (et donc, attendre que cela passe) soit véritablement efficace dans le traitement de la gueule de bois.

Travailler en ayant la gueule de bois

  1. Acceptez le fait que le repos est la meilleure des solutions. La meilleure façon de traiter une gueule de bois le lendemain d’une soirée est de donner à votre corps une période de repos suffisante pour qu’il évacue les toxines, qu’il restaure ses niveaux d’hydratation et de nutriments et qu’il allège le sentiment d’inconfort.
    • Sachez que les gueules de bois peuvent durer jusqu’à 72 heures. En somme, plus vous jouez, plus vous le payerez.
    • Vous n’aurez probablement pas le luxe de passer une journée entière (ou plus) à vous remettre de votre gueule de bois, mais même de courtes périodes de repos ou de siestes peuvent vous aider à aller mieux.
  2. Connaissez vos limites. Si vous avez déjà connu des gueules de bois auparavant, les symptômes rencontrés vous seront familiers. Parmi ceux-ci, il peut y avoir le mal de tête, la nausée, la diarrhée, l’appétit réduit, l’état léthargique, la sensibilité aux bruits, à la lumière et aux déplacements, entre autres.
    • Rappelez-vous, cependant, que vous connaîtrez probablement une diminution de votre mémoire, de votre temps de réaction, de votre coordination, de vos facultés de reconnaissance visuelle et spatiale ainsi que de votre durée d’attention.
    • Vous pourriez être capable d’aller au travail en ayant la gueule de bois mais ne vous attendez pas à fonctionner au maximum de vos capacités. Faites attention en conduisant et en faisant des tâches complexes ou dangereuses.
  3. Prenez un bol d’air frais. Prendre de grandes bouffées d’air frais ne peut pas faire de mal, cela ne peut qu’aider la récupération de votre corps. S’il fait beau dehors, prenez des lunettes de soleil pour ne pas souffrir de votre sensibilité à la lumière et laissez votre mauvaise humeur de lendemain de soirée s’amoindrir au plein air.
    • Des exercices simples, comme faire une promenade, peuvent activer votre métabolisme et favoriser le processus d’évacuation. Rappelez-vous cependant que vous êtes encore un peu déshydraté donc buvez continuellement de l’eau et n’en faites pas trop.
    • Emportez une bouteille d’eau avec vous tout au long de la journée pour continuer à vous hydrater.
  4. Faites de votre mieux au travail. Le lundi est un jour assez courant pour avoir la gueule de bois, et il implique pour beaucoup de devoir aller au travail, que vous ayez mal à la tête et l’estomac perturbé ou non.
    • Si vous avez un peu de flexibilité, cela peut être un bon jour pour vous rendre au travail un peu plus tard que d’habitude. Tout repos que vous pouvez prendre en plus aidera votre corps à se réparer et à recharger ses batteries.
    • Si vous le pouvez, essayez de trouver l’occasion de faire de courtes siestes au travail (en faisant attention à ne pas vous retrouver avec une lettre de licenciement sur votre bureau à votre réveil).
    • Vous ne gagnerez pas de promotions aujourd’hui, mais remplir votre routine quotidienne (avec des attentes moindres) peut vous aider à faire passer votre gueule de bois.
  5. Maintenez-vous occupé. Que vous luttiez contre la gueule de bois au travail ou chez vous, cherchez des choses à faire intéressantes qui vous maintiendront occupé et vous éviteront de trop penser à comment vous vous sentez.
    • Les tâches ménagères comme le passage de balai peuvent être une bonne distraction pour faire passer le temps mais, à moins que vous n’adoriez chasser la poussière, vous devriez chercher des activités qui vous occupent et qui vous intéressent à la fois, comme faire du jardinage ou des jeux de société.
    • Si vous avez le choix de quoi faire à votre travail (par exemple, entre préparer une présentation et remplir des formulaires pour la direction), essayez de choisir l’activité qui occupera le mieux votre corps et votre esprit.
    • Toutefois, évitez de prendre des décisions importantes, car votre esprit n’est pas opérationnel à 100 %, rappelez-vous-en.
  6. Envisagez de « rallumer la chaudière », mais seulement en ultime recours. Certains pensent que la meilleure façon de soigner une gueule de bois est de recommencer à boire. Tout ce que cela fait est d’éloigner (et intensifier) la douleur inévitable, mais si vous avez besoin de vous sentir mieux au plus tôt et pour une courte période de temps, peut-être, mais seulement peut-être, que vous pouvez envisager cela.
    • En anglais, l’expression correspondant à « rallumer la chaudière » est « hair of the dog » (littéralement, le poil du chien). Cette expression vient d’une vieille croyance selon laquelle recouvrir une morsure par les poils du chien qui vous a mordu vous empêchera de contracter la rage. Dans le sens littéral comme au figuré, vous vous servez de ce qui vous a heurté pour vous soigner. De plus, les deux traitements sont aussi efficaces l’un que l’autre (c’est-à-dire pas du tout).
    • Rappelez-vous, cependant, qu’une forte envie de recommencer à boire le lendemain d’une soirée peut être le symptôme d’une addiction à l’alcool.

Prévenir la prochaine gueule de bois

  1. Repensez à comment vous vous sentez quand vous avez la gueule de bois. Si vous avez passé un super moment samedi et que vous en avez payé le prix dimanche, peut-être que lundi est le bon jour pour faire une analyse plus rationnelle de si vous voulez souffrir encore une fois de la gueule de bois le weekend d’après.
    • Est-ce que votre soirée aurait été considérablement moins agréable si vous aviez consommé de l’alcool avec modération ? Essayez de le faire la prochaine fois et regardez comment vous vous sentirez le jour suivant, en comparant avec la fois d’avant.
    • La gueule de bois est une manière pour votre corps de signaler que vous avez été dans l’excès, comme quand vous avez mal au ventre après avoir trop mangé ou que vous avez des courbatures après avoir fait trop de sport. Pensez à comment vous et votre corps vous sentirez mieux en buvant avec modération.
  2. La prochaine fois, planifiez en avance. Si vous retournez en soirée le weekend prochain, vous pouvez mettre en pratique certaines stratégies pour essayer de limiter la dureté de votre gueule de bois à venir, autres que simplement limiter ou éviter la consommation d’alcool.
    • Buvez de l’eau et mangez. Il ne s’agit pas là d’absorber ou diluer l’alcool contenu dans votre corps, comme certains le pensent, mais plutôt de simplement remplir votre estomac avec autre chose que de l’alcool. En buvant un verre d’eau entre chaque verre d’alcool et en mangeant, vous réduirez considérablement la quantité d’alcool que vous consommez.
    • Essayez également de boire un verre d’eau avant de vous mettre au lit, pour aider à combattre la déshydratation.
    • Plutôt que de changer la quantité que vous buvez, envisagez aussi de changer ce que vous buvez. Votre corps réagira peut-être différemment aux éléments de différentes boissons alcoolisées pour des raisons variées telles que l’intolérance à un aliment. Changez vos boissons de prédilection et voyez si cela aide. Mais rappelez-vous, l’alcool c’est de l’alcool, peu importe la variété ou la marque, et votre corps devra faire des efforts pour s’en débarrasser.
  3. N’ayez pas peur de chercher de l’aide. Si vous ne vous sentez pas capable de contrôler votre consommation d’alcool pour amoindrir votre prochaine gueule de bois, ou si elles sont trop fréquentes et qu’elles affectent vos relations sociales ou votre travail, sachez qu’il existe divers programmes et associations qui vous aideront à gérer vos problèmes de boisson.
    • Allez voir comment boire de façon responsable et comment arrêter de boire de l'alcool pour obtenir de bons conseils pour gérer votre consommation excessive.
Теги:
ТОП Комментарии