Comment faire un don de sang

Опубликовал Admin
Faire un don de sang est un petit sacrifice qui peut faire une grande différence. Par chance, le processus est simple et ne requiert que quelques dispositions simples. Pour commencer, contactez la collecte de l’Établissement français du sang qui se trouve dans votre région pour déterminer si vous remplissez les conditions pour être un donneur. Le jour J, vous devez avoir sur vous une pièce d’identité valide, porter un vêtement ample ou aux manches courtes et vous assurer de bien manger et de bien vous hydrater. Après un bref examen de vos informations médicales, le don du sang proprement dit débutera, si vous êtes éligible et vous pouvez repartir avec la satisfaction d’avoir aidé à sauver une vie.

Se préparer à faire un don de sang

  1. Déterminez si vous êtes un donneur éligible. Pour être en mesure de faire un don du sang, vous devez être âgé d’au moins 18 ans et d’au plus 70 ans, en plus d’avoir un poids minimum de 50 kg. Dans certains pays, il est possible à des personnes âgées de 16 ans révolus d’être donneur. Cependant, elles doivent se munir d’une autorisation parentale. Contactez la collecte qui se situe dans votre région et renseignez-vous sur les critères que doit remplir un donneur.
    • Parmi les facteurs qui peuvent vous empêcher de faire un don du sang, l’on peut citer le fait de souffrir de certaines maladies comme la grippe, des maladies sexuellement transmissibles, du paludisme et plus encore. Dans le même temps, si vous avez subi une greffe d’organes ou êtes en état de grossesse, vous ne pourrez pas non plus donner votre sang.
    • Certains médicaments, notamment les antidépresseurs, les contraceptifs hormonaux et les analgésiques comme l’aspirine ont aussi la capacité d’affecter les propriétés du sang, ce qui peut vous rendre inéligible pour le don si vous avez été récemment soumis à l’un de ces traitements.
  2. Trouvez une collecte. La meilleure chose que vous puissiez faire, c’est de vous rendre sur le site de l’Établissement français du sang qui est la seule entité habilité en France à organiser un don de sang. Toutes les informations relatives aux centres de collectes y sont disponibles, et vous n’éprouverez aucun mal à trouver un centre proche de votre lieu d’habitation. Aucune autre organisation en France ne peut prétendre collecter du sang à part l’EFS.
    • Connectez-vous au site de l’Établissement français du sang et servez-vous de l’outil de recherche pour déterminer où vous rendre pour faire un don du sang dans votre région.
    • S’il arrivait que dans votre région il n’y a pas de collecte, vous pouvez chercher des collectes mobiles, et faire votre don en toute quiétude. Il s’agit essentiellement de collectes de sang itinérantes qui se font d’un endroit à l’autre pour rendre cette action plus pratique pour les gens qui vivent dans des endroits difficiles d’accès.
  3. Buvez beaucoup d’eau. Il est crucial que vous ayez bonne mine et soyez hydraté au moment de faire un don du sang. L’eau est essentielle pour assurer un bon équilibre sanguin et pour une circulation sanguine plus fluide. Buvez au moins 50 cl de liquide avant de faire votre don. L’eau, les jus ou le thé décaféiné sont les meilleures options.
    • Boire beaucoup d’eau ou autre fluide recommandé vous permet aussi d’éviter d’avoir le vertige pendant que vous donnez votre sang.
    • Évitez les boissons contenant de la caféine comme le café ou les boissons gazeuses. Elles peuvent en fait vous déshydrater en cas de consommation excessive.
  4. Mangez équilibré quelques heures avant le don. Assurez-vous de consommer un repas nutritif avant de vous rendre à une collecte. Tous les principaux groupes alimentaires devraient être représentés, notamment les fruits, les légumes, les glucides complexes (comme les patates, les pâtes ou le pain), les fibres et des protéines maigres.
    • Faites un petit apport en fer à votre alimentation au cours des semaines précédant votre don en augmentant votre consommation de viande rouge, de haricots, d’épinards, de poissons et de volailles. Votre organisme a besoin de fer pour produire des globules rouges.
    • Étant donné que les lipides peuvent s’accumuler dans votre sang et affecter sa pureté, il est conseillé d’en consommer peu.
  5. Gardez votre pièce d’identité sur vous. La grande majorité des collectes exigent du donneur une pièce d’identité. Il pourrait s’agir de la carte nationale d’identité, du permis de conduire, d’un passeport, d’un titre de séjour ou d’une carte militaire. Les cartes d’étudiants peuvent parfois aussi être acceptées. Vous devrez présenter votre carte à la réception dès votre arrivée.
    • N’oubliez pas d’apporter votre carte de donneur, si vous avez l’habitude de donner votre sang. En la présentant, vous pouvez éviter beaucoup de formalités superflues.
  6. Habillez-vous pour la circonstance. Il existe certains types de vêtements qui peuvent aider à accélérer le processus de don du sang. Des tenues aux manches courtes ou aux manches longues (qui peuvent rapidement être retroussées) permettront aux spécialistes de trouver plus facilement les veines sur votre bras. Les vêtements amples offrent un avantage dans ces circonstances, étant donné qu’ils favorisent une liberté de mouvement.
    • Si vous êtes habillé de façon à vous protéger du froid, alors assurez-vous que le vêtement que vous mettez au-dessus puisse s'enlever facilement.
    • Même s’il ne fait pas froid dehors, il serait une bonne idée d’apporter un pull ou une veste légère. La température corporelle baisse légèrement lorsque vous faites un don du sang, ce qui peut vous donner un peu froid.

Mener à bien le processus du don

  1. Fournissez vos données médicales de base. Dès votre arrivée, vous recevrez un formulaire à remplir. Sur ce dernier, vous devrez fournir des renseignements précis sur vos antécédents médicaux ainsi que sur toute maladie, traumatisme ou pathologie inhabituelle que vous avez récemment subis. Répondez aussi honnêtement et avec autant précision que possible à chaque question.
    • Assurez-vous de dire au médecin ou à l’infirmier tout médicament que vous prenez, ainsi que toute information relative à votre santé qu’il pourrait être important de vérifier.
    • Ce serait une bonne idée de noter des éléments clés de vos antécédents médicaux par avance, s’il y a des choses importantes que vous pourriez oublier.
  2. Passez une visite médicale. Après les étapes susmentionnées, vous subirez un examen rapide pour confirmer que votre rythme cardiaque, votre pression artérielle et le taux d’hémoglobine sont normaux. Le spécialiste pourrait aussi prendre d’autres renseignements comme le poids, la taille, le genre de même que l’âge. Il vous préparera ensuite pour le don de sang en positionnant votre bras et en recherchant le point d’injection.
    • Un contrôle rapide est nécessaire pour évaluer votre état physique et garantir que le sang donné provient d’une personne saine.
  3. Asseyez-vous ou allongez-vous. Faites savoir au technicien qui s’occupe de vous si vous préférez rester assis ou allonger pendant que le don est en cours. Il vous faudra aussi préciser quel bras subira le processus. Une fois que vous êtes prêt, détendez-vous et mettez-vous à l’aise. Vous ressentirez une petite piqure suivie d’une légère sensation de fraicheur pendant que le processus est en cours.
    • Le processus de don en question dure entre 8 et 10 minutes. Pendant cette durée, un maximum de 480 ml de sang est collecté dans une poche.
  4. Divertissez-vous. Trouvez une activité qui vous divertira pendant que le technicien fait son travail. Un livre, un smartphone ou un lecteur mp3 sont d’excellentes options si vous cherchez à rester immobile. Si vous n’aviez pris aucune de ces dispositions, vous pouvez passer le temps à discuter avec le technicien qui s’occupe de vous ou passer en revue les choses que vous avez à faire au cours de la journée dans votre tête. Toutefois, le processus sera terminé avant que vous ne vous en rendiez compte.
    • Assurez-vous que peu importe l’activité pour laquelle vous optez, cela n’est pas source de grandes perturbations. Il se peut que l’on vous demande de tenir votre bras parfaitement immobile pendant le don de sang.
    • Si vous êtes sensible à la vue du sang, concentrez votre attention sur autre chose dans la salle.

Récupérer après un don de sang

  1. Reposez-vous. Après votre don, reposez-vous pendant 15 à 20 minutes. La plupart des collectes de sang fournissent une aire de repos avec des sièges où les donneurs peuvent s’installer jusqu’à ce qu’ils retrouvent des forces. Si vous avez le vertige ou que vous vous sentez désorienté au cours des 24 heures suivantes, allongez-vous et mettez vos pieds en l’air. Cette sensation se dissipera très vite.
    • Évitez les activités exténuantes comme s’entrainer, faire du sport ou tondre la pelouse pendant au moins les 4 à 5 heures suivant votre don de sang.
    • Évitez de vous déplacer si vous avez tendance à vous évanouir. L’hypotension artérielle peut vous donner des vertiges. Il serait peut-être judicieux d’utiliser les mains-courantes pendant que vous montez et descendez les escaliers ou de demander à quelqu’un de vous aider jusqu’à ce que vous ne soyez plus désorienté.
  2. Maintenez le bandage. Permettez à votre bras de guérir. Laissez le pansement en place pour les 5 heures qui suivront ou plus, ou pendant toute la nuit si possible. Le lendemain, vous pouvez l’enlever et permettre au point d’injection de guérir tout en étant non couvert. Vous pourriez subir un enflement, une inflammation ou des saignements au cours des 24 heures qui suivent. Appliquer de la glace sur la zone affectée aidera à réduire la gravité de ces symptômes.
    • Si le technicien applique une sangle de compression distincte sur le bandage, il est tout à fait normal de l’enlever après quelques heures pour permettre à votre bras de respirer.
    • Nettoyez la partie bandée de temps en temps avec du savon et de l’eau tiède afin de prévenir des rougeurs ou une infection.
  3. Hydratez-vous. Buvez beaucoup d’eau ou d’autres boissons sans caféine pendant les jours qui suivent pour vous assurer que vous êtes convenablement hydraté. L’eau est un élément vital pour avoir un sang sain. Généralement, toute la fatigue ou l’effet de désorientation que vous ressentez se dissipe au bout de quelques heures.
    • Il est normal que vous vous sentiez un peu épuisé après avoir fait un don de sang. Cela s’explique par le fait que le niveau de fluide dans votre organisme a baissé par rapport à la normale.
    • Ne consommez pas de l’alcool pendant au minimum 8 heures. Les boissons alcoolisées fluidifient le sang, ce qui pourrait vous amener à vous sentir encore plus mal et augmenter le niveau de saignement.
  4. Séparez les dons d’au moins 8 semaines. Si vous preniez la décision de faire à nouveau un don de sang, il vous faudrait attendre 56 jours. C’est environ le temps qu’il faut pour que vos cellules sanguines se reconstituent. Après les 8 semaines, votre concentration sanguine reviendra à son niveau normal et vous serez prêt à opérer un autre don, sans courir aucun risque sanitaire inutile.
    • Si vous donnez uniquement des plaquettes, vous pouvez recommencer après 3 jours ou revenir donner du sang complet après une semaine.
    • Il n’y a pas de limite au nombre de fois que vous pouvez donner du sang. La vérité, c’est que plus vous faites de dons, plus vous sauvez des vies.

Conseils

  • Encouragez aussi vos amis et proches à donner du sang. Cela peut être une expérience très utile qui peut véritablement aider des personnes dans le besoin.
  • Vous pouvez donner du sang même si vous souffrez du diabète de type 1, pourvu que votre taux d’insuline soit normal.
  • Si vous avez n’importe quelle question ou préoccupation par rapport au processus de don, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin traitant ou d’un agent de la collecte de sang. Ils seront plus que ravis de vous expliquer la procédure avec des détails plus précis.

Avertissements

  • Si vous souffrez d’hépatite ou du VIH/sida, ou si vous avez des antécédents récents de toxicomanie, vous ne pourrez pas donner du sang en toute sécurité.
Теги:
ТОП
Comment être constant
Personality Traits and Attributes
Comment faire bouillir des œufs
Basic Cooking Skills