Comment enseigner à des enfants de 3 à 9 ans

Опубликовал Admin
589
0
Les enfants grandissent et se développent beaucoup entre 3 et 9 ans. Les enfants de 3 ans sortent de l’état de bébé et entrent dans l’enfance. Leur imagination est riche, ils peuvent vivre de grandes peurs et aiment se dépenser en s’amusant. Ils deviennent plus indépendants quand ils passent de la petite enfance à l’âge d’être scolarisés et sont plus sûrs d’eux pour essayer de nouvelles choses. Le mode de pensée et le langage se développent de façon spectaculaire à ces âges, étant donné que les enfants vont au-delà des questionnements répétitifs, sont en mesure de raconter des histoires dans un ordre chronologique et apprécient les blagues et les devinettes. Il existe bien des moyens de rendre l’enseignement plus productif, plus ludique et plus appréciable tant pour les enfants que pour vous, que vous soyez un enseignant, un parent ou tout autre personne qui prend soin des enfants.

Enseigner avec le jeu et l’exemple

  1. Lisez à vos enfants. Le fait de lire à haute voix à des enfants est unanimement reconnu comme étant l’activité la plus importante pour développer leur langage. Cela leur permet de reconnaître le lien entre le son et le mot, ce qui favorise énormément leurs capacités de lecture. Cela développe aussi la motivation, la curiosité, la mémoire et évidemment le vocabulaire. Des enfants qui ont fait de bonnes expériences avec des livres dès le plus jeune âge sont plus susceptibles de continuer à apprécier la lecture tout le long de leur vie.
    • Trouvez des livres avec des images pour les plus jeunes, entre trois et six ans, et autorisez-les à vous interrompre et à vous poser des questions au sujet du livre pendant que vous le lisez.
    • Gardez chez vous ou en classe toutes sortes de livres appropriés à l’âge et aux centres d’intérêts des enfants pour les encourager à les lire par eux-mêmes. Demandez aux enfants ce qu’ils aiment lire et tâchez de leur fournir ce type de livres.
    • Continuez à lire à haute voix à des enfants plus âgés. Ils ne sont jamais trop grands pour ça ! Chaque soir avant le coucher ou la fin des journées d’école sont les meilleurs moments à réserver pour ce type d’activités .
  2. Jouez avec les enfants à des jeux d’imagination. Il est très important de jouer avec les enfants à des jeux d’imagination où ils peuvent décrire une maison ou tout autre exercice pour développer aussi leur langage et leurs compétences sociales. Ils n’aimeront rien mieux que d’entrer dans leur petit univers imaginaire.
    • Imitez de temps à autre leurs activités. Si un enfant ramasse un caillou et le promène par terre comme s’il s’agissait d’une voiture, essayez d’en prendre un autre et de faire la même chose. Il est probable qu’il sera enchanté.
    • Gardez en réserve une boîte “de fournitures” pour des jeux de rôles en cours ou à la maison et remplie de boîtes vides, de vieux vêtements, chapeaux, sacs, téléphones, magazines, d’ustensiles de cuisine (incassables), d’animaux en peluche et de poupées, de morceaux de tissu ou de couvertures et de draps (pour construire des forts) ainsi que d’autres éléments au hasard comme des cartes postales, de vieux tickets de transports, des pièces de monnaie ou autres .
  3. Ayez des activités artistiques et manuelles. Colorier, dessiner et bricoler ne sont pas seulement excellents pour occuper des enfants un jour de pluie, mais ils leur permettent aussi de développer leurs compétences manuelles, leurs conceptions des couleurs et des nombres et les aident à voir des procédures scientifiques comme la capacité d’adhérence de la colle. Assurez-vous d’utiliser des outils et des matériaux appropriés à l’âge des enfants, tels que des ciseaux adaptés aux plus jeunes.
    • Essayez de trouver des marionnettes que l’on peut enfiler sur les doigts, de la pâte à modeler ou des gommettes pour les plus jeunes.
    • Les enfants plus âgés apprécient les collages d’images, la poterie et la confection de masques.
    • Ayez chez vous ou en salle de classe un “atelier d’artiste” où vous gardez les papiers, les feutres, les crayons de couleurs, les ciseaux, la colle et d’autres matériaux pour la création artistique comme de la feutrine, du polystyrène, des nettoie-pipes, des mouchoirs en papier et ainsi de suite.
  4. Chantez des chansons et jouez de la musique. La musique a longtemps été mise en relation avec le développement d’une pensée mathématique. Le fait d’entendre des rythmes et de compter les tempos favorise les compétences en mathématiques, tout comme le fait d’entendre des mots mis en musique développe aussi les compétences du langage. Les enfants se servent aussi souvent de la musique pour développer des compétences physiques, car ils adorent courir, danser et sauter au rythme de la musique.
    • Chantez des comptines à vos enfants. Ils vont aimer leur nature absurde et répétitive et vont apprendre à les chanter avec vous.
    • Trouvez des chansons enfantines célèbres sur un CD ou en ligne et faites-les jouer chez vous ou en guise de transition entre deux cours dans une salle de classe.
    • Des enfants plus grands (entre 7 et 9 ans) peuvent développer un intérêt particulier pour un instrument de musique, pour le chant ou la danse. Si c’est le cas, tâchez d’encourager cet intérêt avec un instrument pour débutants à essayer eux-mêmes ou à travers des cours de musique (vocale ou sous forme de danse) .
  5. Faites du sport ensemble. Même si vous n’êtes pas le parent le plus sportif au monde, le fait d’initier des enfants à un sport et à des jeux collectifs est important pour leur développement physique et leur motricité. Un sport leur apprend aussi à accepter les règles d’un jeu, à jouer en équipe, à accepter de perdre et à respecter les autres ainsi qu’eux-mêmes.
    • Choisissez un sport ou deux que vous pratiquerez de temps à autre avec vos enfants et rassemblez le matériel nécessaire pour jouer ensemble. Procurez-vous un ballon de basket, par exemple, et un filet et essayez d’organiser deux équipes avec les enfants du voisinage.
    • Soutenez l’intérêt de vos élèves pour une activité sportive si vous êtes un enseignant en leur procurant le matériel dont ils ont besoin, en leur demandant comment se déroulent leurs matches et en allant les voir jouer dans des manifestations scolaires ou près de chez vous .
  6. Emmenez vos enfants faire les courses avec vous. Vous devriez en faire une activité appropriée à leur âge et à leur emploi du temps. Vous n’allez pas, par exemple, emmener un enfant de trois ans dans un magasin pendant l’heure de sa sieste (sauf si vous n’avez pas d’autre choix). Mais les courses peuvent par ailleurs exposer les enfants à la vraie vie sur un mode amusant. Expliquez-lui quel type de courses vous devez faire d’une façon que l’enfant peut comprendre. Vous devriez aussi garder une liste de courses assez courte pour éviter de trop ennuyer, fatiguer ou frustrer l’enfant.
    • Ayez des attentes en ce qui concerne le comportement de l’enfant pendant les courses. Faites comprendre à l’enfant qu’il peut vous aider à chercher dans le rayon la boîte de céréales mais qu’il n’a pas le droit de dévaliser les étalages de lui-même ou de pleurnicher parce qu’il ne reçoit pas tous les bonbons qui sont présents.
    • Parlez-lui du prix des denrées et de l’utilité de chaque chose que l’on achète. Expliquez ce qui se passe au bureau de poste ou le fonctionnement d’une voiture. Expliquez d’où viennent les différents aliments et comment ils sont acheminés dans les supermarchés près de chez vous.
    • N’oubliez pas de ralentir le rythme. Vous n’allez pas faire vos courses avec des enfants aussi vite que vous le feriez sans eux et c’est tout à fait normal. Servez-vous de cette période en tant qu’expérience éducative pour eux .
  7. Demandez-leur de vous aider. Les jeunes enfants aiment tout naturellement rendre service. Cela leur donne de l’importance et de la valeur. Renforcez ce sentiment quand ils sont plus grands en leur demandant de vous aider dans des tâches variées. Ils vont apprendre progressivement à assumer certaines corvées par eux-mêmes et développer un sentiment de responsabilité en vous observant et en vous imitant dans ce que vous faites.
    • Demandez aux enfants qui ne sont pas encore scolarisés de vous aider à ramasser leurs jouets et de les ranger au bon endroit. Félicitez l’enfant s’il vous a été d’une aide précieuse.
    • Donnez à un enfant plus âgé (entre sept et neuf ans) de véritables tâches à faire de lui-même. Donnez-lui une petite somme d’argent en échange de corvées menées à bien sans se plaindre. Conseillez-lui de mettre ces petites sommes de côté afin qu’il puisse s’acheter ce qui lui fait plaisir.
    • En classe, mettez en place un système de tâches à effectuer à tour de rôle parmi les élèves, comme d’essuyer le tableau, nettoyer les tables, distribuer des feuillets, récupérer des devoirs, vider la corbeille à papiers et ainsi de suite. Vous pouvez y ajouter une méthode de récompenses pour avoir réalisé ces tâches en guise de motivation supplémentaire .

L’enseignement direct

  1. Introduisez une nouvelle matière en la séparant en petits tronçons. Quand vous apprenez quelque chose de nouveau à des enfants, vous devriez vous souvenir que leurs connaissances ne sont pas sur le même plan que celles des adultes. Vous devriez simplifier les idées et commencer par ce qu’ils connaissent déjà. Les enseignants parlent souvent de morceler et d’échafauder des connaissances quand ils se réfèrent à ces méthodes de simplification.
    • Sachez ce que l’enfant sait déjà au sujet du nouveau concept et commencez par là. Servez-vous de mots que l’enfant connaît déjà pour définir ceux qui sont nouveaux pour lui. Il n’y a pas de mal à demander à l’enfant s’il comprend ce que signifie un mot en particulier, si vous lui enseignez de nouveaux mots et ne savez pas au juste si l’enfant les connaît. Sinon, servez-vous d’un autre mot pour vous faire comprendre .
  2. Révisez souvent. Vous aurez sans doute besoin de répéter plusieurs fois la même chose de manières différentes, surtout si vous travaillez avec plus d’un enfant à la fois. Chaque enfant apprend à un rythme et d’une façon qui lui sont propres, vous devriez donc vous attendre à répéter souvent et faire refaire plusieurs fois les mêmes exercices .
  3. Utilisez des supports visuels. Des tableaux, des images et des graphiques sont tous très utiles pour offrir aux enfants plusieurs moyens d’apprendre de nouvelles choses. Les tableaux sont des outils bien précis que l’on emploie souvent dans des cours destinés à de jeunes enfants pour les aider à diviser (morceler) des informations en parties plus petites. Ils peuvent s’en servir pour ranger des informations sous des formes variées, comme de mettre une histoire dans son ordre chronologique, de trouver les causes et effets dans un récit ou de classer de nouveaux termes scientifiques .

Parler aux enfants

  1. Écoutez et répondez aux questions. Les enfants poseront naturellement des questions pendant qu’ils apprennent quelque chose de nouveau. Prenez le temps d’écouter leurs questions et essayez de formuler la meilleure réponse possible qui réponde directement à la question. Vous pourriez parfois demander si vous avez bien compris la question. Vous pouvez le savoir en la reformulant et en demandant si c’est bien ce qui a été demandé. Vous pouvez demander, après y avoir répondu, si cela a répondu à la question de l’enfant.
    • Assurez-vous d’expliquer à votre enfant que ce n’est pas le bon moment et pourquoi, s’il vous pose une question chez vous à un moment inapproprié. Cela est aussi valable pour toutes les occasions où votre enfant vous parle. Les enfants ne comprennent pas toujours que ce n’est pas forcément le bon moment de vous raconter leur journée quand vous êtes en train de cuisiner un dîner élaboré.
    • Assurez-vous de dire que vous allez parler de cela plus tard, mais pas à ce moment-là et qu’on peut toujours en discuter pendant le dîner (ou à un autre moment) .
  2. Parlez gentiment. Il est important de parler à un enfant ainsi qu’à d’autres adultes quand vous êtes entouré d’enfants d’une manière que vous voudriez qu’ils adoptent aussi. Les enfants apprennent au mieux quand ils imitent les adultes. Assurez-vous d’avoir de bonnes manières si vous voulez avoir un enfant poli. Faites attention au ton de votre voix.
    • Dites “s’il te plaît”, “merci”, “excuse-moi” et “je suis désolé” quand c’est nécessaire pendant que vous échangez avec vos enfants ou avec d’autres adultes qui se trouvent avec eux.
    • Écoutez le ton de votre voix en vous basant sur l’oreille de l’enfant. En réalité, les enfants font plus attention au ton de voix que vous employez qu’à ce que vous dites. Avez-vous jamais entendu un enfant vous demander pourquoi vous criez après lui alors que vous n’aviez pas hurlé du tout ? Cela est probablement dû au fait que votre ton de voix paraissait furieux, impatient ou malheureux d’une certaine façon, sans que vous ne vous en rendiez forcément compte .
  3. Prenez au sérieux les émotions des enfants. Les enfants vivent des émotions très fortes et parfois vis-à-vis de choses qui ne semblent pas très importantes pour les adultes. Il est important de ne pas minimiser ce qu’un enfant peut ressentir par rapport à un événement ou une situation donnée. Aidez les enfants à donner un sens à ce qu’ils ressentent d’une manière utile. Vous pouvez commencer par dire que vous comprenez ce qui le chagrine et d’ajouter que vous voulez bien en parler avec lui. Vous pouvez ensuite essayer de le calmer en lui parlant pour l’aider à faire face à son chagrin ou en lui expliquant d’autres points de vue auxquels il n’a pas forcément pensés .
  4. Faites preuve de patience. La patience est une qualité extrêmement importante quand on travaille avec des enfants. Cela peut être difficile mais la meilleure chose à faire est de vous rappeler que les enfants restent des enfants. Ils ne cherchent généralement pas à vous agacer délibérément. Quand c’est le cas, il vous suffit de les ignorer. Quand vous passez beaucoup de temps avec des enfants dans le cadre d’une fonction, il est aussi important de prendre soin de vous-même. Dormez suffisamment, buvez assez d’eau, ayez une activité physique régulière et mangez sainement. Offrez-vous aussi quelques pauses loin d’eux pour vous recentrer et reprendre vos esprits .
Теги:
ТОП