Comment soigner les spasmes musculaires au dos

Опубликовал Admin
Les douleurs dorsales sont toutes difficiles à supporter. Cependant, celles qui résultent de spasmes musculaires au dos peuvent être particulièrement violentes et très handicapantes. Malheureusement, si vous avez déjà souffert de spasmes musculaires au dos, vous en subirez probablement d’autres. Très souvent, ils sont causés par une accumulation de petites tensions qui entraine une inflammation des muscles du dos. La sensibilisation des nerfs proches de la zone touchée provoque une contraction douloureuse et involontaire des muscles avoisinants. Après un spasme dorsal, vous souhaiterez probablement soulager votre souffrance. Lorsque vous aurez moins mal, prenez des mesures pour éliminer la cause de ces spasmes et pour empêcher qu’ils ne se reproduisent à l’avenir .

Soulager la douleur

  1. Appliquez une poche de glace pendant une vingtaine de minutes. Prenez un sac de glace et enveloppez-le dans une serviette fine. Puis, allongez-vous sur le dos et placez le sac en contact avec la zone endolorie. Détendez-vous en respirant profondément et restez dans cette position pendant une vingtaine de minutes .
    • Allongez-vous sur un plan incliné pour diminuer la pression sur votre dos. Si vous souffrez de spasmes dans le bas du dos, surélevez vos jambes pour soulager plus efficacement la douleur.
    • Pendant les 2 ou 3 premiers jours, répétez l’opération toutes les deux heures selon vos besoins. Ne restez pas allongé au contact du sac de glace pendant plus de vingt minutes et ne vous endormez pas dessus. En effet, un contact prolongé peut provoquer des lésions nerveuses ou des engelures.
  2. Prenez un analgésique en vente libre. Les antiinflammatoires non stéroïdiens (AINS) aident à réduire l’inflammation et la douleur. Les AINS en vente libre les plus courants comprennent le naproxène (Aleve) et l’ibuprofène (Motrin, Advil ).
    • L’acétaminophène (Tylenol) peut aussi soulager votre douleur, même si ce n’est pas un antiinflammatoire.
  3. Essayez de marcher. Après avoir subi un spasme musculaire au dos, votre premier réflexe sera certainement de vous étendre en attendant que la douleur diminue. Cependant, une courte marche activera votre circulation sanguine, ce qui peut aider à lancer le processus de guérison. Immédiatement après un spasme, essayez de faire de courtes marches, à peu près toutes les heures .
    • En fait, en restant allongé trop longtemps, vous risquez d’aggraver votre problème. En effet, l’inactivité cause un raidissement des muscles, qui peut accentuer la douleur et même créer d’autres spasmes.
  4. Appliquez une chaleur humide après 72 heures. Une fois ce délai écoulé, l’inflammation et le gonflement auront diminué. À ce moment, vous pourrez employer la chaleur pour détendre vos muscles et augmenter votre flux sanguin. Pour cela, prenez un bain chaud ou servez-vous d’un coussin chauffant que vous pouvez trouver dans le commerce .
    • Il vaut mieux utiliser une chaleur humide, car elle ne dessèche pas les tissus musculaires. Une bonne hydratation favorise la prévention des spasmes musculaires et leur traitement.
  5. Ayez recours à la cortisone. Vous avez la possibilité de demander à votre médecin de vous faire une injection de cette substance. C’est un médicament antiinflammatoire qui diminue l’inflammation autour des nerfs. Il agit de la même façon que les antiinflammatoires en vente libre, mais ses effets durent plusieurs mois au lieu de quelques heures .
    • Les injections de cortisone ne font que soulager la douleur associée aux spasmes musculaires. Elles ne traitent pas leurs causes.

S’attaquer aux causes des spasmes

  1. Identifiez l’élément déclencheur du spasme. Il peut s’agir d’un mouvement brusque après une longue période d’inactivité ou une utilisation trop intensive des muscles du dos, par exemple lorsque vous soulevez de lourdes charges. Les spasmes peuvent aussi être causés par des blessures au dos .
    • Il existe un grand nombre de traitements pour soigner les spasmes musculaires du dos. En comprenant ce qui cause les vôtres, vous pourrez choisir le traitement qui vous conviendra le mieux.
    • Si la cause de votre spasme est un mouvement trop brusque après une période d’inactivité et que vous n’avez pas d’autres problèmes physiques, utilisez simplement les traitements basés sur le froid et sur la chaleur, faites des étirements légers et restez actif .
    • Parlez-en à votre médecin. Il vous aidera à identifier la cause probable de vos douleurs. Vous pouvez aussi en discuter avec un kinésithérapeute ou votre entraineur.
  2. Essayez les massages pour réduire la tension et le stress. Ces massages thérapeutiques, s’ils sont pratiqués par un professionnel certifié, peuvent détendre vos muscles et améliorer votre circulation sanguine. Si vous pensez que vos spasmes sont causés par le stress, les massages peuvent être efficaces .
    • Il se peut que vous remarquiez une amélioration de votre état après une seule séance. Cependant, en règle générale, vous aurez besoin de plusieurs séances sur une période de quelques mois pour que les résultats des massages thérapeutiques soient durables.
  3. Consultez votre médecin traitant pour un diagnostic officiel. Si les traitements que vous essayez ne soulagent pas votre douleur ou si vous continuez à subir des spasmes musculaires au même endroit, votre médecin peut prescrire des examens plus poussés pour identifier la cause de vos maux .
    • Parlez de vos spasmes du dos à votre médecin et informez-le à propos des traitements que vous avez essayés.
    • Il peut vous demander de passer des radiographies, une IRM ou une tomodensitométrie qui permettront d’analyser en profondeur l’état de votre dos.
  4. Essayez la kinésithérapie ou la physiothérapie. Ces traitements servent à guérir les blessures musculaires. Si vous avez subi une déchirure ou une blessure de ce genre, la kinésithérapie vous aidera à guérir et à réhabiliter le muscle touché. Elle permet également de corriger des déséquilibres musculaires qui peuvent entrainer le surmenage de certains muscles et, à terme, des spasmes musculaires .
    • Un kinésithérapeute peut aussi vous montrer des exercices personnalisés conçus spécialement pour traiter les causes de vos spasmes musculaires dorsaux.
  5. Consultez un chiropraticien pour les problèmes de la colonne vertébrale. Si elle n’est pas droite ou si elle a subi des blessures, comme une hernie discale, des soins de chiropraxie vous aideront peut-être à traiter les problèmes sous-jacents qui provoquent vos spasmes musculaires du dos .
    • Généralement, les chiropraticiens utilisent des méthodes de traitement manuelles pour réaligner vos vertèbres. Ils peuvent aussi pratiquer des massages, des exercices thérapeutiques et d’autres traitements pour stimuler vos nerfs et vos muscles.
  6. Vérifiez que vos douleurs n’ont pas des causes neurologiques. Des affections neurologiques graves, comme la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques peuvent causer des spasmes musculaires. Si vous avez des spasmes fréquents sans déclencheur identifiable, parlez-en à votre médecin traitant .
    • Celui-ci analysera vos symptômes dans leur globalité. Si c’est nécessaire, il vous enverra chez un neurologue pour un diagnostic approfondi.

Éviter les spasmes à l’avenir

  1. Buvez régulièrement de l’eau pour être bien hydraté. La déshydratation peut causer des crampes et des spasmes musculaires. Une bonne hydratation n’empêchera pas nécessairement de nouveaux spasmes dorsaux, mais elle aidera vos muscles à rester détendus .
    • Pour être bien hydraté, buvez au moins huit verres d’eau par jour. Évitez les boissons contenant de la caféine et l’alcool, car ces substances ont un effet diurétique et nuisent à une bonne hydratation .
  2. Corrigez les carences en sels minéraux de votre alimentation. Un régime alimentaire pauvre en magnésium, en calcium ou en potassium, peut augmenter la fréquence des spasmes musculaires. Même si vous êtes soigné par un kinésithérapeute ou par un chiropraticien, vos spasmes risquent de continuer si vous manquez de sels minéraux .
    • Consommez de préférence des aliments riches en sels minéraux. Les pommes de terre ou les bananes constituent une bonne source de potassium, alors que les produits laitiers sont riches en calcium.
    • Si vous souffrez d’une carence en sels minéraux, réduisez ou arrêtez votre consommation de sucre transformé et de café. En effet, ces deux produits gênent l’assimilation des sels minéraux par l’organisme.
  3. Faites de la marche pour rester actif. L’activité physique joue un rôle très important dans la prévention des spasmes du dos. La marche est une activité physique à faible impact qui sollicite assez peu votre dos. Commencez par des marches de courte durée, puis augmentez votre temps d’exercice jusqu’à arriver à vingt minutes de marche par jour .
    • La natation et le vélo sont aussi des exercices à faible impact particulièrement bénéfiques pour votre dos.
    • Si vous fréquentez une salle de sport, vous pouvez faire du vélo elliptique ou de l’escalier roulant pendant quinze à vingt minutes.
  4. Incluez des étirements dans vos exercices physiques. Les Pilates ou le yoga peuvent améliorer la souplesse de votre dos et l’amplitude des mouvements que vous pouvez réaliser. Essayez quelques étirements de base avant et après vos exercices pour détendre les muscles de votre dos .
    • Ne forcez pas trop lors de vos étirements. Si vous ressentez de l’inconfort ou une douleur, arrêtez immédiatement. Autrement, vous risquez de causer d’autres lésions musculaires.
    • Les étirements doux peuvent aussi vous aider à soulager la douleur immédiatement après un spasme musculaire dorsal.
  5. Commencez à muscler votre tronc. Les muscles du tronc forment une gaine naturelle qui maintient la colonne vertébrale droite et le dos dans une bonne position. En renforçant votre tronc, vous éviterez peut-être de nouveaux spasmes dorsaux .
    • La planche est un exercice de gainage élémentaire que vous pouvez pratiquer sans matériel. Allongez-vous par terre sur le ventre, appuyé sur les coudes avec les avant-bras posés à plat sur le sol. Ensuite, levez votre corps pour être soutenu uniquement par vos avant-bras et vos orteils. Serrez les muscles du tronc et maintenez cette position pendant vingt secondes pour débuter.
    • Pratiquez cet exercice plusieurs fois par jour, en augmentant graduellement la durée pendant laquelle vous maintenez votre corps en hauteur.
    • Respirez régulièrement et profondément en maintenant la planche. De nombreuses personnes ont tendance à retenir leur respiration pendant cet exercice.

Conseils

  • Le traitement des spasmes du dos nécessite rarement le recours à la chirurgie. Une intervention peut être envisagée si le problème provient d’une malformation anatomique ou s’il est associé à une douleur persistante et à un affaiblissement progressif des muscles .

Avertissements

Cet article contient des informations médicales ou des conseils pouvant affecter votre santé. wikiHow s'efforce de proposer du contenu aussi précis que possible, mais ne peut en aucun cas être responsable du résultat de l'application (liste non exhaustive) des traitement, des techniques, des médicaments des dosages et/ou méthodes proposées dans ce document. L'utilisateur en assume la pleine responsabilité. Si les symptômes persistent plus de quelques jours, allez voir un professionnel de la santé. Lui seul est apte à vous fournir un avis médical, quelle que soit votre condition. S'il s'agit d'un jeune enfant, consultez un pédiatre sans attendre.Le numéro des urgences médicales européen est le : 112Vous retrouverez les autres numéros des urgences médicales pour de nombreux pays en cliquant ici.
Теги: